Personnage : Tolriq le barde

Image
Verrouillé
Avatar du membre
Actarus
Dude Bidouilleur Grisonnant
Messages : 5762
Enregistré le : ven. 7 mars 2008 01:00
Date de naissance : 02 janv. 1976
Localisation : Base Epsylon, Niobe

Personnage : Tolriq le barde

Message par Actarus » jeu. 20 janv. 2011 01:10

Tolriq
[/size]
Image

Tolriq est né dans une famille de paysans, de travailleurs de la terre et éleveurs de bétail. Sa voie donc paraissait toute tracée. Il est le petit dernier d'une grande tribu : il a 5 frères et 4 sœurs. Sa tendre jeunesse s'est plutôt bien déroulée, heureuse même si les conditions de vie ne sont pas toujours facile à la ferme.

Déjà, à sa naissance on disait qu'il était un beau bébé et cela a continué en grandissant. Assez rapidement, Tolriq devint la coqueluche du village, son physique avantageux (pour ne pas dire plus) plaisait énormément... Tout ceci n'était pas forcément du gout de ses grands frères qui se liguèrent contre lui, la jalousie et l'envie furent les deux premiers écueils qu'il rencontra, ce qui le poussa à chercher ailleurs du réconfort... Réconfort qu'il trouva auprès de la fille de la ferme d'à côté, plus âgée que lui de 3 années. Celle-ci d'ailleurs le déniaisera très tôt, lors d'une transhumance printanière.

Et c'est ainsi que les problèmes ont commencé, les parents de la fille demandèrent réparation, Tolriq était trop jeune pour être marié, ses parents durent verser une grosse somme d'argent en dédommagement. En punition, Tolriq fut contraint aux tâches les plus ingrates de la ferme sous les rires, moqueries et autres sarcasmes de sa propre fratrie.

Néanmoins, le mal était fait, Tolriq avait gouté au fruit défendu et ne put s'en passer, recherchant de plus en plus de réconfort auprès de la gente féminine, il apprit très vite à se servir de ses charmes. Il aurait pu facilement être un courtisan, tant ses conquêtes dans le petit village furent nombreuses.
Mais tout ceci n'était bon qu'à créer des problèmes, il fut mis de côté par sa famille, son père menaça de le chasser, ses sœurs en avaient honte et ses frères le martyrisaient dès que l'occasion se présentait. Quant à sa mère, c’était son seul et véritable soutien que le destin lui enleva, emportée par la maladie lors d'un terrible hiver, Tolriq avait 15 ans... A partir de ce moment, sa vie devint un enfer et, une fois de plus, il ne devait sa survie qu'à son succès vis à vis du beau sexe. En effet, durant le printemps suivant, une troupe de troubadours vint donner spectacle, et une jeune jongleuse poétesse de la troupe le remarqua.

Tolriq fut séduit par la magie des troubadours et la joie qu'ils procuraient. La poétesse était mignonne et étant la fille du chef de la troupe, elle réussit à le faire engager au sein du groupe d'amuseurs. Au niveau de sa famille, ça ne se passa pas vraiment comme ça, il dut fuir en pleine nuit. Son père, au petit matin, remarquant que Tolriq avait disparu, ne s'en senti finalement que mieux et personne au village ne souhaitait le voir revenir à part peut-être les jeunes filles (ses sœurs mise à part).

La vie au sein de la troupe était un véritablement enrichissement pour Tolriq, il y apprit d'ailleurs son métier de barde. Et grâce à lui, la troupe connut de plus en plus de succès, et pas parce qu'il était un jeune musicien doué... Ceci dit, le chef de la troupe vit très vite l'avantage de mettre le petit nouveau en avant, sa "belle gueule" ouvrait bien des portes qui étaient jusqu'à présent toujours closes. Mais une fois de plus, ce succès engendra envie et jalousie au sein de la troupe, il en fut d'ailleurs chassé quand le chef de la troupe, trop vieux pour continuer à courir les routes, laissa sa place à sa fille. Tolriq venait d'avoir 20 ans.

Il est donc jeune, beau, très doué dans son métier et totalement libre de tout engagement. Il errera tout d'abord dans la ville d’Everlund où il gagna sa vie en donnant des spectacles, l'hébergement n'étant pas un réel souci si vous voyez ce que je veux dire... Néanmoins, il fut vite contraint de quitter la ville en catastrophe, à l'aube, ayant été poursuivi une bonne partie de la nuit par un père plutôt pas commode qui venait de découvrir sa fille au lit avec ce beau jeune homme... Tolriq ne se voyait pas finir sa vie derrière les fourneaux d'une boulangerie même si la demoiselle avait un certain charme.

Il a donc fait route vers Lunargent. Il donna un spectacle dans une auberge où il trainait ses guêtres et de mémoire de pilier de comptoir, jamais un spectacle d'une telle qualité leur fut donner de voir, surtout grâce à Melinsa une courtisane très douée... La rumeur raconte que la nuit tombée, les deux artistes se seraient retrouvés et que d'étranges murmures troublèrent la quiétude dans la taverne endormie. Quoi qu'il en soit, la qualité du spectacle a vite fait le tour de la ville et Tolriq et Melinsa furent conviés à un grand banquet en l'honneur du seigneur de Volkoda. Leur spectacle n'a pas été de très bonne qualité mais cela suffit à combler les nobles avinés. Au cours de la soirée, Tolriq n’écoutant que son bon cœur ne put faire autrement que de déflorer la sœur du seigneur. Une fois de plus cela tourna mal, le Seigneur de Volkoda les surprit et en punition Tolriq fut vendu comme esclave. Faisant route vers le nord, la caravane qui l'emmenait fut attaquée par des Orcs.

Il se réveille au petit matin, il a froid, il est blessé et dans l'immensité blanche et glacée, il n’a pour compagnons que les cadavres laissés par les assaillants et ...les loups…


(Mais l’essentiel à savoir sur sieur Tolriq, c’est qu’il respecte énormément les femmes, il en respecte une le matin une à midi et en respectera une ce soir…)

Avatar du membre
Actarus
Dude Bidouilleur Grisonnant
Messages : 5762
Enregistré le : ven. 7 mars 2008 01:00
Date de naissance : 02 janv. 1976
Localisation : Base Epsylon, Niobe

Re: Personnage : Tolriq le barde

Message par Actarus » jeu. 27 janv. 2011 01:38

Je valide, ah si! ah si! ah si! :lol:

Verrouillé

Retourner vers « D&D3.5 by Actarus »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité