Campagne : Land of the Free

Image
Avatar du membre
booga
Interface Maptool
Messages : 2541
Enregistré le : mer. 1 juil. 2009 01:00
Date de naissance : 17 août 1969
Localisation : Vancouver, WA, USA

Re: Campagne : Land of the Free

Message par booga » mer. 1 sept. 2010 14:29

Kaiman négocie avec Keops, le programmeur qu'ils ont engagé pour préparer un virus d'attaque customisé pour la "boite noire" qu'est le Cyber-Cerveau d'Adriana. Il négocie un échange via le web afin d'éviter une opportunité supplémentaire de se faire repérer dans le Big Easy. Le groupe va payer la moitie quand le logiciel est prêt, prendre livraison, puis payer le reste.

Pendant le temps pris pour contacter contacter Keops, les symptômes du problème de santé de Shadow s'aggravent rapidement. Il est desormais incapable de contrôler ses mouvements puis même de se lever. Il ne répond plus aux questions. Angel décide d'aller chercher ses médicaments qui les attendent dans une boite de poste restante d'un 7/11 automatisé du quartier Français. Cela pose un problème : il faut passer par le turf des Voodoo Boyz. Ceux-ci accordé un asile temporaire au groupe, mais rien à propos de se promener dans leur territoire... de toute façon la plupart d'entre eux sont trop fous ou trop camés pour se rappeler de leurs ordres... Angel active son module mimétique facial et redéfinit ses traits, et utilise des vêtements de ses coéquipiers pour se faire un déguisement de clocharde. Elle sort ensuite du bâtiment insalubre (le QG des VB) et s'engage dans le Ghetto en passant dans des ruelles pour minimiser les risque de détection. Elle voit que les membres du Gang sont partout, la plupart en garde aux fenêtres ou sur les toits. Alors qu'elle s'engage dans une ruelle particulierement insalubre, deux Voodoo Boyz lui bloquent la route. Leur sourire carnassier (leurs dents sont effilées et en fibre de carbone) et leur mono-machette ne sont pas de bonne augure. Elle comprend vite qu'il s'agit d'un épouillage classique, pour l'instant. Elle prend les devants et sort son flingue et allume le premier, mais la balle de petit calibre de loge dans son T-shirt blindé. S'en suit un échange effréné d'attaques a la machette pour les VB et au couteau de combat pour Angel. Celle-ci prend plusieurs estafilades (superficielles heureusement) et se rend compte qu'un troisième ennemi est dans son dos. Elle décide de changer de tactique et court entre les deux gangsters qui lui bloque le passage, en évitant leurs attaques. elle décide de sauter a travers le canal qui lui fait face et manque de puissance. Elle tombe dans le remugle infâme et finit la traversée a la nage. Les trois Voodoo Boyz n'en restent pas la, sortent leurs mini-Uzi et arrosent copieusement leur proie. Angel sort de l'eau et commence a courir sous le tir de barrage. Le déluge de plomb la touche a plus de 30 reprises mais le cuir de motard blindé qu'elle a emprunté à Duncan pour l'occasion, et sa peau tissée de Kevlar la protège: seuls quelques balles passent une fois les armures déchiquetées. Son torse a plusieurs impacts et sa tête également, mais sa conversion intégrale n'a pas de système interne endommagé. Qu'il fait bon être un full borg parfois... Angel continue a courir a pleine vitesse pour sortir du territoire aussitôt que possible. Elle arrive dans le quartier Français et se retrouve au milieu du Carnaval et d'une foule de touristes. Elle rejoint le Seven/Eleven et récupère les médicaments puis de la nourriture pour les autres.

La suite sera plus factuelle (j'avais détaillé le reste mais un prob. technique a empêché la sauvegarde)

-- Michael Hart négocie avec Baron Samedi (chef des Voodoo Boyz) un laisser passer pour le retour d'Angel. Un des Gardes du corps de la Pongo Security vient la chercher et ils reviennent ensemble.
-- Adriana administre le médicament a Shadow dont les tremblements prennent plusieurs heures a disparaitre. Il s'endort finalement et bizarrement ronronne pendant son sommeil.
-- Le groupe prépare le départ et contacte le transporteur (Tango Charlie). Il a besoin de quelques heures pour finir ses préparatifs et un rendez vous est décidé pour une heure avant l'aube le lendemain, dans un bar du port de plaisance.
-- Quelques heures plus tard, Shadow se réveille et semble avoir récupèré une bonne partie de sa grâce habituelle.
-- Hart engage deux autres gardes du Corps de Pongo Sec pour faire le voyage avec le groupe jusqu'à New Galveston (Texas). Le groupe prend une Gondole-Taxi pour récupérer les deux gardes du corps, déposer les 3 autres qui assuraient leur sécurité chez les Voodoo. Ils déposent également Duncan a l'hôpital ou Nihu réside. Ils vont être transporté dans des caissons Cryo jusqu'à Night City par des contrebandiers.
-- Rendez-vous avec TC: prise de contact initiale, il est habillé en tenue de jogging grise et a une sale tronche. Sa démarche raide et son manque d'expression suggère un corps lourdement modifié de la technologie du second-monde. Le groupe rejoint l'hydravion de TC, un vieux modèle a réacteur. Le décollage s'effectue après avoir fait le plein et paiement du pilote par Hart.
-- Après une heure de vol sans encombre, TC repère un navire en proie aux flammes. Après consensus avec le groupe, l'hydravion amerrit pour se porter aux secours de l'équipage. Le groupe travaille en équipe pour ralentir l'incendie tandis que TC se jète dans la cale en flamme pour rejoindre la pompe du navire. Il l'inverse pour inonder la cale alors que les flammes envahissent son compartiment. Il court et saute vers la sortie de justesse. Seuls ses vêtements sont endommagé. L'eau envahit la cale et le compartiment moteur et noie l'incendie. TC et le mécano de bord inversent la pompe de nouveau avant que le navire ne coule. Malheureusement, l'action a pour effet de vidanger tout le CHOOH des réservoirs (ceux-ci ayant une énorme fuite) et le navire n'a quasiment plus de carburant. TC fait ses calculs et pense pouvoir remorquer le navire jusqu'à leur destination (la plateforme Vermillon)
-- L'équipage de Porto-Ricains est reconnaissant. Le capitaine (Vasquez) leur explique qu'ils ont été poursuivi par un navire de garde cotes de la US Navy et essuyé des tirs de canon, ce qui a déclenché l'incendie. Le navire de contrebande a réussi a rejoindre les eaux internationales pour échapper a leur poursuivant, mais les tris nourris de canon de 20mm ont déclenché l'incendie. Vasquez explique que depuis trois jours, les patrouilles et inspections des fédéraux s'est intensité et que des avions de reconnaissances ont ete vu aux alentours des plateformes les plus proches de la cote.
-- 5 heures de remorquage plus tard, les deux navires arrivent a la plateforme Vermillon, une plateforme de petite taille autour de laquelle sont aggloméré une cinquantaine de navires formant un veritable ile flottante. La population est d'environ 700 âmes. Des chalutiers pêchent autour de la communauté et de nombreux navires de passage en transit sont amarré.
-- Le groupe débarque et cherche le bar local (la baleine Bleu). Avant qu'ils partent, Vasquez leur remet une caisse militaire ignifugée en signe de reconnaissance. La caisse contient du militaire qui pourrait être fort utile par la suite...
Information Maptool et Teamspeak : ICI
Vidéos : Tutos et enregistrements de parties : ICI

Avatar du membre
Valarauka
Djinn Kadessien Tourmenté
Messages : 656
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 01:00
Date de naissance : 19 févr. 1967

Re: Campagne : Land of the Free

Message par Valarauka » lun. 6 sept. 2010 02:24

Le généreux cadeau contient alors 3 AK80 et un fusil lourd Barrett Arasaka de 20 mm avec des cartouches de 20mm hors norme, plus quelques grenades.

Nous nous dirigeâmes vers la Baleine bleue, la taverne de la plateforme pétrolière transformée depuis en un village de pêcheurs des caraîbes, M. Hart prit alors congé du pilote de l'hydravion Tango Charlie, le plan étant de prendre des transports différents pour brouiller un maximum les pistes. Au passage, je lui demandais s'il restait longtemps sur la colonie, après tout il ne faut pas toujours se départir trop vite d'un moyen de voyager surtout ces temps-ci. TC nous apprit qu'il resterait une journée complète, après qu'il apprit que nous aurions peut-être encore besoin de ses services.

Finalement nous nous retrouvons à la taverne, Hart envoya un de ses deux gardes du corps en faction au port pour rapporter l'arrivée de la journée, la journée suivante. On commanda une bonne boisson du cru, fait à partir de sciure de bois diront certains, capable de décimer toute une division pendant les guerres d'amérique centrale, mais d'autres se contentèrent du bière "chaude" ou de verre d'eau. On étudia alors nos options pour le prochain voyage, il apparut rapidement que seulement l'avion pourrait nous faire arriver à notre prochain arrêt rapidement. Après décision du groupe, on entreprit d'engager une nouvelle le pilote d'hydravion qui accepta. Nous allions nous rendre vers "The Sound" une colonie plus importante.

Mais avant tout cela, il fallait trouver un endroit pour se reposer et attendre la journaliste satchel Sabo, après s'être renseigné auprès d'une serveuse, on se rendit vers une sorte d'auberge-dortoir. On se reposa alors tandis que TC retournait à son appareil pour y faire une petite révision et quelques menus travaux et se tenir prêt lorsque l'on ferait appel à lui.

Au réveil, Angel proposa d'essayer de forcer la boite noire d'Adriana, c'était en effet un bon moment, il n'y avait pas de réseau et donc moins de chance que la boite noire envoie des informations via la matrice. Angel se prépara tout en chargeant le programme acheté à Khéops, elle se brancha alors au ghost d'Adriana via les cables, je décidai de faire le voyage également mais sans branchement seulement en utilisant le wifi, je me donnais alors comme fonction d'établir une périmètre de défense intérieur entre le ghost d'Adriana et sa boite noire, j'établis alors un firewall pour contrer une réaction des défense de la boite noire.

Angel activa son nouveau programme qui se présenta sous la forme d'un être mythique des Mille et Une nuits armé d'un cimeterre étonnament grand, les deux comparses entrèrent dans la zone de la boite noire. L'entrée fut longue, pour une intrusion, les défenses passives de la boite s'avérèrent assez puissantes mais à force de travail, les deux avatars entrèrent enfin dans le centre nerveux de la boite noire, univers sombre et tumultueux emplis d'éclairs et tonnerre. Il arrivèrent enfin dans une clairière plus calme et légèrement plus éclairée, là la défense active s'enclencha et une liche armée de sa faux leur barrait le chemin.

Aussitôt un combat informatique explosa, la liche d'une rapidité peut commune surpris dans un premier temps Angel mais son garde du corps, l'efreeti, se défendit avec une rare efficacité perçant même les défenses de la liche. Remise de cette première assaut, Angel reprit l'initiative et maintenant la liche se retrouva sur la défensive subissant les assauts impressionnants du programme de Khéops. Après plusieurs passes, la liche fut finalement vaincue et le programme de défense s'évapora permettant à Angel et son nouvel ami de continuer à travers le dédale du construct. Ils découvrirent alors la base de données principale, où tous les secrets des recherches du docteur Young se trouvaient, il y avait une grande quantité d'informations concernant les processus de créations du clônes, ainsi que des mémos de la compagnie et même un message deYoung à l'intention d'éventuels hackers, Angel apprit les diverses opérations de Northcross et de Biotechnica qui était derrière toute cette opération. C'étaient toutes les preuves dont nous avions besoin mais comme souvent depuis le début de nos aventures, le sol se déroba sous nos pieds. Angel fut incapable de ressortir la moindre information de la boite, à chaque tentative d'envoi de donner le fichier n'arrivait pas à destination, un décompilateur s'organisé pour stopper le transfert... Nous savions tout mais sans pouvoir l'exploiter.

Pendant le run, je perçus une sensation que je n'avais jamais ressenti auparavant sur le net, cela venait d'Adriana, ses sentiments semblaient comme prendre réalité dans les ondes du réseau. C'était des plus agréables, d'autant que ses sentiments étaient dirigées vers moi. Je ressentais de mon côté, un sentiment que je qualifierais de réciproque bien qu'à ce moment même, j'éprouvais une profonde inquiétude. La nuit suivante prouva que nous étions sur la même longueur d'onde sous les merveilleux rayons d'un soleil couchant.

Finalement nous en savions plus qu'avant, on mit en partie Kaiman dans la confidence (HP: je dois avouer que je ne sais plus trop ce que Angel a dit à Kaiman) mais on décida de ne pas mettre Hart au courant, l'info était d'une telle valeur que cela pourrait intéresser n'importe qui voulant prendre une retraite dorée avant la date, les concurrents de Biotechnica et même n'importe quelle corpo voudrait acquérir cette technologie, d'ailleurs qui cracherait sur l'immortalité.... surement pas un seul CEO de corporation, ni même un actionnaire majoritaire, c'était de quoi créer une guerre corporatiste à grande échelle. Le détenteur de cette technologie deviendrait courtisé par toutes les personnes les plus aisées de la planète et d'ailleurs. Cela pouvait même ouvrir l'ère de voyages vers d'autres planètes (HP: Un délire :) )

Après cela, on alla se restaurer à la baleine bleue, mais cette fois la place était maintenant remplie par une grande partie des travailleurs de la colonie, on ne trouvait même pas une place pour s'asseoir, j'invitais Adriana à aller manger sur une plateforme à l'extérieur... accompagné par notre cher Kaiman, tandis que Angel retourna au dortoir pour prendre soin de nos affaires. Après manger, Kaiman décida daller essayer de s'amuser, il quémanda un peu de cash auprès de M. Hart pour aller jouer au poker à la baleine bleue, tandis qu'Adriana et moi profitâmes d'une délicieuse soirée l'un contre l'autre.

À l'aube, un appel cybernet résonna dans mon cybercerveau, c'était faible à la limite des ondes percevables, c'était un message en boucle, un appel à l'aide. Rapidement je me dirigeais vers l'extérieur pour améliorer la réception, un pressentiment me traversa l'esprit, c'était la journaliste, elle était en danger. Sans chercher à comprendre, je me précipitai au port, je ne saurai expliquer pourquoi mais je soupçonnais le garde du corps de Hart mais en arrivant au port, je le vis à son poste en attente.
J'aperçus un nouveau navire ancré au quai de la plateforme, je me rendis jusqu'à lui en essayant de contacter la journaliste mais aucune réponse. Sur le navire, personne de visible, je commençais à monter à bord lorsque j'aperçus un pied sortant de la porte de la cabine, un des marins avait été tué, je prévins tout de suite Kaiman et Angel de l'urgence de la situation et du danger. Deux hommes armés se tenaient sur le pont inférieur du navire avec des armes, ils étaient lourdement armurés également mais il sembla attendre quelqu'un.
Sans attendre, je me faufilais sans bruit à travers un hublot qui était ouvert par chance, découvrant deux passagers morts et une porte entrouverte sur le couloir où se tenaient les deux meurtriers.

Kaiman et Angel arrivèrent sur ces entrefaits, évidemment il ne fallait pas compter sur la discrétion, cela n'était pas dans les attributions de mes deux amis. Angel décida avec Kaiman de faire une diversion, faire croire que des passagers potentiels cherchaient une embarcation pour un voyage. Alors que Kaiman se planqua en préparant son arme, Angel s'engagea sur la passerelle pour attirer un des mécréants. Après un appel, la situation s'accéléra, une des hommes du couloir se précipita pour recevoir Angel, je profitai immédiatement pour tirer avec mon pistolet à aiguille vers le restant, la première toucha en plein dans la nuque tandis que la seconde ricocha sur l'armure de la main cybernétique. Il se retourna plus lentement qu'à l'habitude pour un solo. La drogue incapacitante faisait son effet, il tomba à genou en laissant tomber son colt et s'effondra sous l'effet de la drogue.
Pendant ce temps, l'autre armé de sa AK80 surgit sur le pont après un saut, Angel l'acceuillit d'une rafale, une des balles touchant en plein tête mais le bougre ne sembla pas outre mesure dérangé... un full borg???... il riposta sur Angel qui prit plusieurs impacts mais alors qu'il voulut tirer une autre rafale contre Angel l'arme s'enraya, une chance ou peut-être l'esprit de Duncan qui refusait de voir son cuir complètement détruit

Je me rendis alors jusqu'à mon adversaire pour le débarasser de son arme, lorsque je vis débouler d'une cabine une jeune fille rousse qui avait un cuir en piteux état mais elle courrait pour échapper à quelqu'un, un impact lourd la frappa et elle alla défoncer une porte. Déboulant quelques instants plus tard, le troisième lascar déboucha et fonça à la poursuite de la jeune femme sans me repérer, du moins je l'espérais mais il faudrait faire vite, ses intentions étaient claires.

Kaiman décharga son arme sur l'adversaire d'Angel après s'être avancé sur le pont du navire, le claquement de son arme fit un boucan du diable et résonna à travers tous les structures métalliques de la plateforme, réveillant une grande partie de la colonie. TC sursauta dans sa couchette à bord de son hydravion parqué pas trop loin. Kaiman fit mouche avec une précision du diable, l'impact de la balle fut tel que le cybercerveau de son opposant chunta, il demeura étourdi.

Il en restait encore un et la jeune femme était en danger...
Valarauka (Qc)
-6h de décalage

Disponibilités:
- Samedi et Dimanche

Avatar du membre
booga
Interface Maptool
Messages : 2541
Enregistré le : mer. 1 juil. 2009 01:00
Date de naissance : 17 août 1969
Localisation : Vancouver, WA, USA

Re: Campagne : Land of the Free

Message par booga » ven. 17 sept. 2010 01:31

Voici le dernier compte-rendu de Coucou, qui va pour l'instant faire une pause dans la campagne :

Réveillé par l'orage de plombs, le premier réflexe de TC est d'enfiler ses armures avant de prendre ses armes et d'émerger de l'hydravion (il faut toujours sortir protéger !).
Shadow, toujours dans le bateau, tire dans le dos du troisième assaillant, avec son silencieux. Celui-ci se retourne, pas très affecté par ce qui vient de lui arriver, et dégomme la jambe de Shadow, qui tombe au sol.
Angel est sur le pont du navire, rejointe par Kaiman, et tirent conjointement sur l'adversaire étourdi.
Dans les entrailles du bateau, le duel tourne en défaveur de Shadow : malgré une balle bien placée dans sa tête, l'assaillant le touche en pleine poitrine, d'un impact mortel.
Angel s'acharne sur sa cible, dont le métal qui la constitue commence à moins apprécier le rab' de plomb dont elle bénéficie. D'ailleurs, elle sort de son étourdissement et cherche à aggriper Angel. Kaiman continue aussi à l'alourdir de plomb, sans grand effet : le combattant en profite pour sauter dans la cale, mais se loupe à l'atterrissage et Kaiman l'allume encore : un borg, c'est quand même solide !
Angel, à court de munitions, tente une intrusion du cyber-cerveau, qui semble être le seul point faible de cet adversaire.
Shadow, à terre et impuissant, se fait encore tirer dessus, puis voit la rousse surgir à sa rescousse en attaquant au corps à corps son opposant. Il reconnait Satchel Saba, qui continue à essayer de frapper le gars, pendant que Kaiman tire encore une rafale de 3 balles dans le borg, mais ça ne fait que l'étourdir, et il réussit à sortir une grenade qu'il dégoupille. Angel essaie de contrôler son bras pour l'empêcher de la lancer, mais échoue, et celui-ci lance lamentablement sa grenade dans une coursive.
Tc, enfin équipé, sort de l'hydravion, court sur l'aile pour sauter sur le ponton, et commence à s'approcher du combat, ralenti par son équipement.
La journaliste, n'ayant pas vue la grenade, se précipite par une porte vers la proue du navire, poursuivie par son adversaire immédiat, Shadow restant ignoré vu son état.
Le borg, lui, se précipite pour remonter l'escalier et saute par-dessus bord, mais au lieu de tomber à l'eau, il atterrit sur une embarcation cachée à la poupe, fait démarrer le moteur et s'éloigne du théâtre des affrontements pendant qu'Angel et Kaiman se précipitent vers la passerelle et courent le long du quai.
Shadow, n'ayant pas le choix, est aux premières loges pour admirer l'explosion à l'arrière du bateau, qui commence tout de suite à gîter. R.I.P.
Angel et Kaiman font le tour du bateau et voient une fille rousse nager à côté du bateau. Ils reconnaissent Satchel, qui leur crie de l'aider, et Angel s'exécute en s'agenouillant pour la repêcher. AU même moment, la tête du poursuivant de Satchel émerge du pont du navire qui coule, et Kaiman lui met direct une balle entre les deux yeux, ce qui le fait disparaître immédiatement: ça ne doit pas être un borg, celui-là !
Le bateau achève de couler, ce qui donne le temps à TC d'arriver (enfin presque, vu que Kaiman ne le reconnait pas avec son casque, et commence par le braquer avant de l'identifier), ainsi qu'au garde du corps qui est resté en faction à l'entrée du quai jusque là. TC reconnait la journaliste, et devient immédiatement très vindicatif, ne voulant pas avoir à faire avec les corporations. L'altercation verbale tourne vite court, Satchel décidant de s'en aller.
Avec toute cette publicité, le groupe décide de quitter au plus vite les lieux, et pendant que TC chauffe les réacteurs de l'hydravion, les autres apprennent à Adriana le funeste destin de Shadow.
Ce départ en urgence de Vermillion n'est que le premier d'une série de sauts de puce en arc de cercle loin des côte,s entre différentes plate-formes qui jalonnent le golfe du Mexique, pour essayer de rejoindre la côte où est censé attendre un avion avec un pilote. En cours de route, le groupe s'équipe d'un bateau et de gilets de sauvetage, et TC apprend que les chasseurs de prime Cajun Headhunters sont activement à leur recherche dans la région.
Le dernier saut se passe de nuit, pour essayer d'amerrir discrètement sur une plage de la République du Texas. Malgré un vol en rase-motte aux instruments, à moins d'une heure des côtes, leur hydravion est pris en chasse par un AV-4 plus rapide qui montre rapidement des intentions hostiles : une des portes latérales s'ouvre, et le canon d'un fusil de gros calibre en sort. Pendant ce temps, dans l'hydravion, on s'organise aussi : on sort la grosse artillerie, on casse des hublots et on se prépare à riposter.
Malgré une manoeuvre d'évitement de TC, le combat s'engage et une balle raverse le fuselage de l'hydravion. Heureusement, personne n'est touché!
Information Maptool et Teamspeak : ICI
Vidéos : Tutos et enregistrements de parties : ICI

Avatar du membre
Makina
Troll Oldtimerien Rageur
Messages : 433
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 01:00
Date de naissance : 05 mai 1987

Re: Campagne : Land of the Free

Message par Makina » lun. 20 sept. 2010 17:59

La valse aérienne été donc engager, dans ce duel entre un AV4 et un vieux coucou la fin semblait toute désigner et malgré tous cela été sans compter sur les prouesse du pilote, après tous un tas de boue à moitié mort valait mieux que la destruction de son équipage ?

Manœuvres sur manœuvres TC essayer de donner les meilleurs angles de tir à Angel tout en évitant d'être une trop belle cible pour son prédateur, la sniper elle essayer de tirer et toucher seulement grâce à la chance, entre l'obscurité et la pluie battante elle avait à peine griffonné une tuyère et mit hors service une deuxième ce qui avait au moins permit la suite.

Car le tireur de l'autre véhicules n'était pas manchot et avait bien endommagé l'hydravion, un tir dans le bras d'Angel, d'autres dans le chassie et un ayant bien démolit l'une des gouverne de profondeur ( je ne suis pas sûr du terme) ce qui rendait notre coucou encore moins maniable il était donc temps de faire notre révérence.

C'est alors que malgré les risque, que TC prit la poudre d'escampette au milieu des vague, autant entre qu'au dessus d'elles pour le meilleur et le pire, bien qu'il est joué avec le feu cela avait porté ces fruits et cela avait permit de distancer le charognard.

Une fois enfin arrivé près de la cote, il avait fallut rejoindre la plage en canot pneumatique, TC demandait d'ailleurs de ce hâtait pour qu'il puisse re-décoller puisque son rafiot prenait la flotte, malheureusement pour lui il n'avait pas réussit à le faire et le groupe se retrouvait donc à 5 bonnes heures de marche de leurs destinations.

Suite à un peu de marche en essayant d'apercevoir au loin un véhicules pouvant prendre tout le monde, la chance leurs avait enfin fait un beau sourire en leur apportant un bon gros pick-up (monster truck ?), dedans deux personne du coin dont l'un légèrement émécher tout en restant courtois et aimable.

Puis évidement le destin ayant un humour potache avec son amie la chance adorant donner pour reprendre encore plus, ils étaient tombés sur une voiture de Texas Ranger, trois bon cowboy qui étaient sortit de leurs véhicule de patrouille et qui avait rapidement fini en purée pour les deux porte flingue, l'officier lui avait tenue asses longtemps pour tenter de fuir.

Ce fut le bon moment pour voir l'efficacité de nos deux bon gros bulldozer aussi efficace qu'ils en avait l'air qui avait donc réduit deux Texas Ranger en gruyere le tout en moins de trois secondes et avait donner au dernier un avant gout de l'enfer avec en prime un jolie grenade, Tic Tac Tic Tac...

Kaiman pour sa par avait achevé un des deux Texas Ranger au sol laissé par les deux monstres, puis avec toutes sa diplomatie policière avait instamment conseillé à l'un des deux proprio du véhicule de sortir, enfin il l'aurait fait si Hongo ne l'avait pas viré en le balançant dehors, BOOM !

C'était partit pour une viré dans la campagne pour évité la potentielle armé de Cowboy énerver qui tirait sans poser de question et une fois à environs 2Km, avaient finit à pied.

Une fois dans le petit aéroport, la lumière au bout du tunnel ? La fin des ennuies ? Un peu de repos avant de devoir trouver le papa du clone ? Et puis quoi encore... c'était sans compté sur le coté sadique du MJ de l'esprit supérieure.

La loi de Murphie n'a jamais était aussi vrai, ça doit être la Karma car une fois dans l'entrepôt avec le jet privé nous attendant ce fut le moment idéale pour recevoir un mail de Satchel Sabot... non en fait le recevoir une minute avant ça l'aurait été pour répliquer le fait que ça arrive juste devant l'avion c'était juste encore une vacherie de la mère nature.

Surprise !!! Heart travail pour Arasaka *Evil laugh* quel magnifique coup de couteau dans le dos retournement de situation.

Vous avez cinq secondes pour trouver une échappatoires, c'est ce qu'on pensé Kaiman et Angel, TC lui avait "disparut" juste avant d'arriver à l'entrepôt d'ailleurs il devait être dans le coup pour partir aussi vite pile au moment fatidique c'est ce que pensait la full borg

Alors qu'Angel et Kaiman essayer d'abattre l'un des deux garde du corps en go, le deuxième essayer d'attraper Adriana qui semblait avoir une vivacité exceptionnelle, évitant le gorille avec la grâce et la dextérité d'un gazelle ? D'une hirondelle ? D'une Nihu ? En tout cas elle semblait avoir heu le droit à un entrainement intensif et rapide, peut-être plus logiquement une puce d'art martial ?

Pendant ce temps l'ami grand, noir et surement très gris argenté dedans menait la vie dur à ces deux assaillant et pour ne pas leurs simplifier les choses, avait comme un magicien des surprises dans ses manches, d'ailleurs Angel avait eu le malheur d'y gouté, Kaiman lui gouté de près à de l'Ares Predator pendant que la malheureuse Full Borg essayer de le piraté pour l'aveugler, ce qui avec du retard avait fini par arriver.

A ce moment la la puce Adriana continuer de sautiller vers la sortie et le grand méchant loup dans l'avion avait eux le droit a des renfort, quatre personnes toutes de noire vêtue qui dévaler du ciel, enfin du haut du hangar avec une précision chirurgical et pendant que Kaiman essayait de monter dans le jet pour aller dire adieu a Heart, Angel elle essayer puisque non armé de trouver un endroit plus sur pour pirater, une fois près du camion de pompier comme s'il y avait pas asses d'embêtement, oh mais tiens pourquoi ne pas rajouter en plus une bande de nomade ?

Suite à une rafale Angel été maintenant KO et Kaiman lui avait eu le droit à un vol planer contre l'aille de la par de l'être aveuglé plus tôt par Angel quand celui-ci a voulu rejoindre le jet et la vivacité d'Adriana n'avait pas suffit face au mastodonte qui lui avait sauté dessus, d'ailleurs la manière dont elle a fait pour réussir à respirer sous cette chose est encore un mystère..

Alors que tout semblait perdu, les motard été en fait dans un sens leurs preux chevalier sur leurs montures d'acier, alors qu'au moins Angel ce pensait morte ils avait commençaient à rentrer dans la mêlé qui avait était mortelles pour eux d'ailleurs, ça ne pouvait pas être pire ?

C'est sans compter sur Murphie et hop qui commença à approcher dans un bruit reconnaissable
Un sadique dont on préfèrera taire le nom, mais qui été bien content de son coup ;D a écrit :"l'apparition de la mort incarné made in Arasaka avec le trèfle noir sur le front, une ACPA"
Lucien a écrit :S'il te dit "Sarah Connor" *avec un accent grave* répond lui que "C'est le hangar d'à coté !"
C'était le temps de dégager à pleine vitesse, évidement et c'était trop tentant, comme les hommes aimes jouer avec les pétard et qu'il y avait du carburant qui se déversait, évidement il fallait balancer une grenade, c'était bien trop tentant.

Kaiman, Angel et Adriana chacun sauvé sur une moto tels des poids mort, d'ailleurs celles de notre ripou préféré avait eu le droit à un tir de l'ACPA et c'était manqué de peu de ce manger le sol, retraite global et évidement comme dans tout bon film d'action, un barbecue de méchant, adieu Heart.

Boom !!!

Ne laissant apparemment que l'ACPA de marbre, qui de loin sortait des flamme, décidément avec tous ces feu de joie il y en a une qui va faire plein de beau cauchemars cette nuit.

Avatar du membre
booga
Interface Maptool
Messages : 2541
Enregistré le : mer. 1 juil. 2009 01:00
Date de naissance : 17 août 1969
Localisation : Vancouver, WA, USA

Re: Campagne : Land of the Free

Message par booga » ven. 24 sept. 2010 13:50

J'avais oublié de preciser: merci Makina, et comptes +5 PCs globaux pour Angel
Information Maptool et Teamspeak : ICI
Vidéos : Tutos et enregistrements de parties : ICI

cyberpunk2021
Initié Actarusien
Messages : 26
Enregistré le : jeu. 22 oct. 2009 01:00

Re: Campagne : Land of the Free

Message par cyberpunk2021 » jeu. 30 sept. 2010 20:33

Vu l'état de Kaïman il fallut trouver rapidement un autre moyen de locomotion, la moto n'étant pas le meilleur moyen de transporter un blessé. Une fois une camionnette "empruntée", notre nouvel "ami", Raven de son petit nom, nous conduisit à un motel où l'attendait son contact, Satchel Sabo sans aucun doute. L'arrivée ne fut pas triomphale, 5 morts, 3 blessés et un mail d'avertissement reçu un poil trop tard. D'ailleurs à ce propos, des soupçons d'une 3e (ou plutôt nième) entité commençait à émerger. Pourquoi le mail était arrivé avec 4h de retard ? Pourquoi les soldats d'Arasaka s'étaient planqués dans le hangar alors qu'ils avaient l'avantage ? Un netrunner habile ?

La rencontre avec Satchel fut assez, disons, explosive ? Dôtée d'une forte personnalité (une chieuse quoi) elle a le chic de retourner tout évènement à son avantage. Le sauvetage du bateau ? C'est limite si ce n'est pas elle qui nous a sauvé. Notre sauvetage en retard dans le hangar ? Redevable à vie. La découverte de l'immortalité ? Bof ca vaut à peine mieux que la rubrique des chiens écrasés. La somme qu'elle nous proposait était tout à fait ridicule mais vu l'état des troupes nous n'étions pas trop en mesure de refuser.

Pratiquement sans le sous, et après avoir fait le tour de nos contacts, nous en sommes venus à un extrême détestable, emprunter à un prêteur sur gage. Entre se faire poursuivre par la moitié des corpos de la planète et au delà et avoir affaire à ce genre de personnes, je ne sais pas quel est le pire... Les 10000 euros nous permirent de faire soigner Kaïman et Angel et de se préparer pour la suite du voyage.

Avec l'aide de Raven et de ses contacts, nous nous sommes décidés à voyager au sein d'une tribu nomade, restait plus qu'à en trouver une qui nous accepte...

Avatar du membre
booga
Interface Maptool
Messages : 2541
Enregistré le : mer. 1 juil. 2009 01:00
Date de naissance : 17 août 1969
Localisation : Vancouver, WA, USA

Re: Campagne : Land of the Free

Message par booga » jeu. 30 sept. 2010 20:53

Merci. +5 PCs pour Kaiman.
Information Maptool et Teamspeak : ICI
Vidéos : Tutos et enregistrements de parties : ICI

Avatar du membre
Valarauka
Djinn Kadessien Tourmenté
Messages : 656
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 01:00
Date de naissance : 19 févr. 1967

Re: Campagne : Land of the Free

Message par Valarauka » mar. 12 oct. 2010 00:31

Il reste deux jours avant que Kaiman puisse enfin sortir de son cryotank, pendant ce temps, il nous restait quelques affaires à accomplir pour préparer notre futur voyage vers Night City. Évidemment l’aspect matériel devait être résolu, j’amenais Angel vers un armurier de mes connaissances, un type bien à qui on peut faire confiance pour avoir du matériel de qualité. Là le jeune fit quelques emplettes pour elle et son ami Kaiman mais un mot d’ordre semblait être de mise… Économie!!!... Étonnant de voir comment on se comporte quand on dépense son propre argent ou pour l’occasion son emprunt. Pour ma part je faisais l’acquisition d’un fusil longue portée.

La jeune journaliste Satchel nous expliqua aussi lors d’un repas les détails de la transaction financière que Biotechnica et NorthCross venaient d’accomplir. La rumeur voulait que Biotechnica prépare une OPA sur sa succursale secrète, la société de biotechnologie s’apprêtait à de mauvaises nouvelles et assurait certains de ses avoirs. Il avait perdu la trace d’Adriana et du moins ne connaissait pas sa position exacte mais pour eux cela semblait indiquer qu’elle serait en passe d’atteindre sa destination.

Cette nouvelle, intéressante et réjouissante, pouvait aussi indiquer que les recherches allaient s’intensifier et que des moyens plus radicaux risquaient d’être employé. Si Biotechnica ne pouvait mettre la main sur la jeune fille… il préfèrerait détruire la source de leurs futurs ennuis mais là je ne suis pas dans la tête de ses dirigeants, c’est simplement ce que je ferais pour éviter un désastre, il faut savoir se retirer que l’enjeu est trop grand.

Nous étudiâmes également les différentes routes possibles pour nous à rendre destination, évidemment il y avait plusieurs chemins avec chacun ses avantages et inconvénients mais cela nous donnait aussi certaines contraintes, on ne trouverait sans doute pas de famille qui fasse le voyage exactement comme on le souhaiterait, il faudrait alors prévoir de changer de famille nomade en cours de route en fonction de nos choix, ou être autonome dans nos déplacements ce qui suggérait d’avoir notre propre véhicule et un d’occasion commençait à se négocier à partir de 5000 eb, ce qui était évidemment un problème. Il fallait trouver plus de fond si l’option d’achat du véhicule.

Angel nous proposa une rencontre avec une de ses connaissances, un certain Dimitri, un tueur de la mafia russe du coin. Il était prêt à donner un de ses contrats moyennant une partie de la paie. Il suffisait d’attendre un certain Mendoza de la mafia colombienne et de le descendre à Corpus Christi. Simple a priori mais parfois les contrats ne sont jamais aussi simple que l’on voudrait. Sans vraiment beaucoup d’information sur la cible, on accepta quand même, Angel emblait avoir un cruel besoin de cash… les intérêts de son prêt semblaient avoir un certain pouvoir.

Enfin les deux jours passèrent, le docteur Mengel nous prévint que Kaiman était à sortir de sa cuve, on devait aller le récupérer. Tout se passa sans problème sauf lorsque nous sortîmes, un corps sans vie gisait sur le sol. Le regard exorbité une mort atroce provoquée par un choc énorme. La paranoïa ambiante nous mit en alerte, Kaiman pensait immédiatement un piège explosif, un vieux truc des guérilleros ou vietcongs, Angel se dévoua à aller voir pendant que l’on mettait Adriana en sureté. La journaliste quant à elle resta à filmer, elle n’avait pas peur.

Il s’avéra qu’une puce de compétence défectueuse ou une puce de contrebande de mauvaise qualité, en tout cas son cerveau avait grillé sous le choc. Un instant après, trois gars débouchèrent dans la ruelle, ils étaient armés et portaient le même style de vêtements que le mort… Encore un problème en perspective… rapidement les deux ruffians pensèrent que Angel avait quelque chose à voir avec la mort de leur ami mais Angel réussit à expliquer aux deux gars la raison de la mort de leur ami, les deux se tournèrent immédiatement vers leur fournisseur, on était en plein dans un deal de puce de compétence, et aussi en plein dans une entourloupe d’un fixer… Humm parfois, il faut éviter de se mettre un dos des clients. Rapidement ils soupçonnèrent le fixer de leur avoir refilé des puces défectueuses, ils le forcèrent en enficher une puce et après quelques secondes le fixer eut une attaque cérébrale, les deux ruffians finirent la job en lui figeant une balle dans la tête.

Pour nous « remercier » ils nous refilèrent une trentaine de puces, une sacrée valeur sur le marché noire et nous quittèrent. On récupéra plusieurs affaires sur le cadavre du fixer, son coat et son agent de luxe avec quelques affaires et sa carte de crédit. On eut l’idée d’entrer dans son appartement, il y aurait sans doute du stock à récupérer. Kaiman eut lui une idée peu reluisante et indigne d’un homme de loi… mais maintenant tout est surfait, on ne respecte plus rien. Il vendit le corps du fixer au Docteur Mengel, un peu étrange dans son comportement ce gars là.

Pendant ce temps, Angel essaya de forcer la porte du fixer nommé Wallace… mais elle ne réussit pas à passer le firewall et quelques uns de ses programmes se décompilèrent et une alarme fut envoyée. Et elle commença à courir… une chose est sûre elle sait courir.
La journaliste ne perdait aucune image. On se retrouva enfin au motel, on l’on reçut l’appel de Dimitri. Le sieur Mendoza était arrivé et s’était installé dans une villa cossue du bord de mer dans un des quartiers huppés de Corpus Christi. La job devait s’effectuer rapidement, on apprit aussi qu’il avait 4 gardes du corps et qu’il se préparait une réception privée où des membres de familles nomades, je devrais dire des trafiquants de drogue plutôt que nomades, ils sont à la limite de cela. Il était évident que les colombiens cherchaient à s’implanter dans le secteur et que les russes ne le souhaitaient pas du tout.

Et il fallait accomplir cela dans la journée… les choses ne sont jamais compliqués mais parfois il y a des choses qui devraient être plus simples. Nous nous renseignèrent alors sur les lieux via des vieilles images satellites et en effectuant une petite ballade dans le secteur, une chose était sûre, c’était un quartier calme et sous la sécurité de société corporatiste, la maisonnée était entourée par un mur d’enceinte et la distance entre l’entrée et la maison principale était assez lointaine, une approche discrète serait sans doute possible encore fallait-il en avoir les compétences ce qui était loin d’être le cas…

Après quelques recherches, j’apprenais le nom de quelques familles qui étaient conviées à cette fête ou plutôt réunion privée. On apprit aussi que des escorts allaient apporter une touche de volupté et sensualité pendant le party.
Malheureusement Angel ne se sentait pas l’âme d’une escort, dommage on aurait eu quelqu’un à l’intérieur pour nous aider et nous guider mais elle préférait ne pas tenter cette voie. Il fallait donc trouver autre chose, l’infiltration mais là aussi il fallait connaître les sécurités de la villa, Angel fit alors un tour là-bas pour reconnaître les réseaux dans la zone et ne découvrit pas de réseau sans fil, aussi naturellement elle pensa à du filaire et décida de hacker une boite téléphonique, elle nous appela pour lui servir de couverture pendant qu’elle s’occuperait de la boite téléphonique.

Avec Kaiman, on fit semblant de réparer ma moto pendant que plus loin, Angel essayait de pirater la boite électronique malheureusement une opération maladroite créa un court-circuit… Angel se mit à déguerpir avec la voiture.

Les options commençaient à s’amenuiser et mon achat chez l’armurier devint une option… tir à longue portée vers la cible… mais il existait beaucoup trop d’incertitude à mon goût… Finalement on loua un bateau à moteur pour s’approcher de la villa par la mer et on s’organisa pour y arriver de nuit, en espérant que le cher Mendoza serait en train de fumer un bon vieux cigare de la Havane sur son perron ou sa véranda. Je vous rassure, rien de tout cela ne se produisit.

On arriva en vue de la villa, à notre grande surprise, les invités n’étaient soit plus là, soit n’était pas encore arrivé. Devant l’entrée trois véhicules dont une limousine. À ce moment aucune visibilité nous permettait de voir les gardes, ni même les occupants de la maison, les rideaux étaient tirés. Au lieu de s’en aller et abandonner la mission, Kaiman et Angel décidèrent de se diriger vers la plage pour prendre d’assaut la villa et tuer ses occupants, parfois je me dis que j’aurais du acquérir une pièce d’artillerie… mais bon on n’a pas tout ce que l’on veut dans la vie. Il faut dire qu’Angel avait plus peur de son ami Dimitri que des occupants de la villa qui aperçurent notre arrivée. Le garde extérieur s’enfuit dans la maison.

Notre progression détecté, on continua plus avant, on s’approcha de la maison mais rien ne se produisit, il était évident que nos compagnons étaient en train de se barricader et nous attendaient de pied ferme. Angel décida de se rendre sur le toit pour créer une répartition des colombiens, Kaiman lui se dirigea vers la véranda pour faire une entrée par là et aussi pour voir les colombiens. En se déplaçant sur le toit, Angel essuya un tir venant juste en dessous d’elle, ils savaient qu’elle se déplaçait sur le toit, elle entreprit alors d’entrer par une des fenêtres en la forçant.

La bataille venait de commencer…
Valarauka (Qc)
-6h de décalage

Disponibilités:
- Samedi et Dimanche

Avatar du membre
booga
Interface Maptool
Messages : 2541
Enregistré le : mer. 1 juil. 2009 01:00
Date de naissance : 17 août 1969
Localisation : Vancouver, WA, USA

Re: Campagne : Land of the Free

Message par booga » mar. 12 oct. 2010 02:26

très bien écrit et très complet. +10 PCs (5 pour le travail, 5 pour la qualité).
Information Maptool et Teamspeak : ICI
Vidéos : Tutos et enregistrements de parties : ICI

Avatar du membre
Valarauka
Djinn Kadessien Tourmenté
Messages : 656
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 01:00
Date de naissance : 19 févr. 1967

Re: Campagne : Land of the Free

Message par Valarauka » mar. 12 oct. 2010 03:43

Merci en espérant que je puisse les dépenser pour ce perso :pirat:
Valarauka (Qc)
-6h de décalage

Disponibilités:
- Samedi et Dimanche

Répondre

Retourner vers « Cyberpunk 2050 by Booga »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité