Les armes victoriennes

Image
Verrouillé
Avatar du membre
beket
Dude Bidouilleur Grisonnant
Messages : 7273
Enregistré le : mer. 23 avr. 2008 01:00
Date de naissance : 08 janv. 1968

Les armes victoriennes

Message par beket » mar. 24 juin 2008 15:24

FUSILS ET PISTOLETS

L’époque « victorienne » voit l’apparition d’armes de plus en plus mortellement efficaces au services des armées d’abord, puis des civils tant la Révolution industrielle d’alors permettait leur production de
masse à des prix toujours moins élevés.


Le revolver : même si il a tendance à s'enrayer ce six coups est bien pratique mais long à recharger.

Le pistolet à bascule : à a coup mais se recharge vite sans s'enrayer.

Le derringer : petit pistolet facilement dissimulable. Les joueurs et les dames en portent cachés.


Le réciprocateurs : l'équivalent du pistolet mitrailleur, c'est un revolver avec six canons rotatifs. Il delivre des tirs violent et puissant qui sont peu précis mais ratissent large. On peut aussi tirer par un ou trois coups à la fois.

Le fusil : la grance inovation actuelle est le fusil à un coups qui ce charge par la culasse.

le fusil à pompe : deux canons juxtaposé qui se chargent par la culasse. Tir puissant et violent.
Le DUC avance sur Grimnoir, Chronique d'une Guerre Secrète
UA : Le Duc aime Garçimore !!

Avatar du membre
beket
Dude Bidouilleur Grisonnant
Messages : 7273
Enregistré le : mer. 23 avr. 2008 01:00
Date de naissance : 08 janv. 1968

Re: Les armes victoriennes

Message par beket » mar. 24 juin 2008 15:43

Les Cannes.

Plus qu’une simple ornementation vestimentaire, la canne indique surtout le statut social de son porteur.

Simple pièce du costume au 19ième siècle, la canne suit la mode pas à pas à travers l'Europe.
La canne est alors un objet dont nul promeneur ne songerait à se séparer. Car cet élément apparemment accessoire peut se muer en une arme redoutable entre les mains de quiconque sait la manier. Et comme
à cette époque, les rues étaient peu sûres et les mauvaises rencontres fréquentes, la canne s'avérait un excellent moyen d'assurer sa sécurité et constituait une arme à part entière dans l’arsenal de l’époque.

L'art de la canne est alors aussi bien enseigné dans les arrières salles des débits de boissons populaires que dans les salles d'escrime.

Dès lors , l'imagination s'enflamme, et l'on ne compte plus les brevets. Canne-épée, canne-fusil, canne-pistolet, canne à système hérissée de lames de rasoir .

Il existe donc de nombreux modèles de cannes.
Le DUC avance sur Grimnoir, Chronique d'une Guerre Secrète
UA : Le Duc aime Garçimore !!

Avatar du membre
beket
Dude Bidouilleur Grisonnant
Messages : 7273
Enregistré le : mer. 23 avr. 2008 01:00
Date de naissance : 08 janv. 1968

Re: Les armes victoriennes

Message par beket » mer. 25 juin 2008 21:23

Les épées et autres armés de mélée

La dague : pratique pour être dissimulée dans une botte.

Le sabre : le sabre de cavalerie est l'arme de Duel la plus en vogue. Sont tranchant acéré en fait une arme redoutable dans les mains d''un épeiste confirmé.

La canne épée :l'arme de tout les jour du gentilhomme. Avec son ommeau lesté elle est encore plus redoutable quand une lame se cache à l'intérieur.
Le DUC avance sur Grimnoir, Chronique d'une Guerre Secrète
UA : Le Duc aime Garçimore !!

Verrouillé

Retourner vers « Chateau Falkenstein by Beket »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités