Jeux de Cour (Actions RP hebdo)

Drouste
JudgeDeathien Vengeur
Messages : 176
Enregistré le : jeu. 4 nov. 2010 01:00

Jeux de Cour (Actions RP hebdo)

Message par Drouste » jeu. 25 nov. 2010 00:01

Semaine : 1
Benedict raconte que récemment il s'est fait invectiver par un ivrogne qui sortait d'une taverne dans le quartier du port. Il explique en détails comment il a envoyé valdinguer le pauvre malheureux. Certains courtisans sont amusé, d'autres sont offusqués par son comportement.

La Comtesse Armillia se tourne vers vous et vous demande: "Cela vous est déjà arrivé?/ Comment auriez vous réagi?
"




Action obligatoire : Écrire le nom de son personnage suivit de votre réponse en RP (pas la peine d'écrire un roman ;) ).

coucoufele
Puck Dépressif
Messages : 50
Enregistré le : lun. 15 févr. 2010 01:00

Re: Jeux de Cour (Actions RP hebdo)

Message par coucoufele » jeu. 25 nov. 2010 01:05

Gérard :
En tant que Shérif de la Ville d'Ambre, personne, même ivre mort, n'a osé m'interpeller de la sorte.
Et au cas où un outrecuidant se permettrait d'ignorer ma fonction, je le ferais sommairement arrêter par mes hommes pour le faire conduire aux geôles.
Je tiens à appuyer Benedict : il est inadmissible que de simples passants agressent des princes d'Ambre ! Même s'il aurait pu éviter de s'abaisser à porter lui-même la main sur ce pauvre hère, en laissant faire la garde dont c'est le rôle...

Avatar du membre
Azur
Satyre
Messages : 233
Enregistré le : mer. 27 oct. 2010 01:00

Re: Jeux de Cour (Actions RP hebdo)

Message par Azur » jeu. 25 nov. 2010 23:31

Image BLEYS, GARDIEN DU CHÂTEAU :

" Vous savez bien, Ma Dame, que je ne sors que rarement du Château. Je n'ai donc jamais eu l'occasion de vivre cette expérience.
Cependant, je trouve la réaction de notre cher frère quelque peu exagérée. Après tout, un homme ivre n'as plus de faux-semblants, et l'alcool déliant les langues, il ne fait qu'exprimer la pensée commune. Un homme de pouvoir se doit de savoir ce que le peuple dit de lui dans l'intimité, ne croyez vous pas ?
Personnellement, je considérerais ce genre d'altercations comme une chance d'en apprendre plus sur moi-même et d'en tirer des leçons, et non comme un outrage. Qui plus est, même ivre, il a du reconnaitre en Bénédict le Prince d'Ambre qu'il est, hors chacun sait qu'il est le meilleur escrimeur d'entre nous tous. Cet homme, en plus de lui avoir fourni des renseignements précieux, a prouver son courage. Et un courage tel que celui-ci mériterais, a mon humble avis, une récompense.
Certes, pas une récompense démesurée. Il serais fâcheux que tous les manants croient que de manquer de respect a l'un des Princes d'Ambre soit un tremplin. Non. Quelque chose de plus subtile. L'enrôler dans l'armée par exemple. A un grade suffisant pour qu'il puisse boire tout son saoul, mais suffisamment bas pour qu'il ne prenne pas d'ordres importants, et soit en première ligne en cas de confrontations. Ainsi, je lui offrirait une mort dans l'honneur, mort qui laverais l'affront que l'on pourrais déceler dans son comportement, tout en lui offrant une place de choix dans l'histoire, en remerciement des informations reçues, et en preuve de considération de son courage. "

Avatar du membre
Pharaon
Harpie
Messages : 296
Enregistré le : sam. 17 nov. 2007 01:00

Re: Jeux de Cour (Actions RP hebdo)

Message par Pharaon » sam. 27 nov. 2010 15:59

Julian, Gardien de la forêt d'Arden :

Madame, je ne passe pas beaucoup de temps dans Ambre. Mon travail consistant à surveiller la forêt d'Ambre qui, vous le savez, est immense, me prend une grande partie de mon temps. Je n'ai donc jamais eu à faire à ce genre de comportement qui, je le pense, restent très rares.
Bien entendu, il m'est arrivé d'être invectivé par certaines personnes malintentionnées cherchant délibérément à pénétrer dans un lieu dont ils se savaient interdits d'accès : notre bon et cher royaume d'Ambre. Je peux vous dire que dans ces cas là, Madame, ce n'est jamais resté impuni. En effet, je les ai, après vérification, renvoyés "ailleurs", si vous voyez ce que je veux dire. Dans des endroits vraiment peu charitables. Ceci pour la grandeur d'Ambre et pour votre sécurité, Comtesse.

Dans une situation comme celle de Benedict, je ne sais pas comment j'aurais pu réagir. Ces gens restent nos citoyens et nous devons avant tout les protéger. Toutefois, l'image d'Ambre doit être au maximum préservée. Laissez la parole à l'un d'entre eux impunie et vous aurez demain 10 personnes qui vous insulterons. Nous sortirons alors du caractère rarissime inhérent à ce type d'incident. C'est une guerre civile que nous risquerions à moyen terme.

Avatar du membre
Galaft
Markjaniste Dément
Messages : 1021
Enregistré le : ven. 5 sept. 2008 01:00
Date de naissance : 18 mars 1991
Localisation : Boulogne-Billancourt (92)

Re: Jeux de Cour (Actions RP hebdo)

Message par Galaft » dim. 28 nov. 2010 15:57

Eric, hériter Légitime du trône :

"Madame, comme vous le savez, je peux quitter Ambre à ma guise grâce au joyau du jugement. Je n'ai donc aucun intérêt d'aller dans le quartier du port, ni dans quelconque quartier malfamé, il y a donc très peu de chance que ce genre d'événement m'arrive.
De plus, il ne faut pas oublié qu'en tant que prince d'Ambre et, normalement, futur Roi, il serait inconvenant de me voir dans ces quartiers.

Toutefois, si malgré tout ça m'arrivais, je pense que je garderai mon calme. Nous sommes l’élite d'ambre et nous avons de hautes responsabilités. Se laisser aller à la colère n'est donc pas digne d'un prince d'Ambre, ou sinon l'anarchie s'installerais rapidement si on devait se laisser envahir par les émotions.
Mais, laisser impunis une insulte n'est également pas digne d'un prince d'Ambre. Il est donc tout à fait concevable de réfléchir, à froid, pour donner une sentence approprié.
Dans ce cas, une quelconque humiliation publique aurait suffit"
Si tu cherches à jouer IRL aux alentours de Paris : http://www.ligueludique.fr/
Ou alors contact moi par MP

Drouste
JudgeDeathien Vengeur
Messages : 176
Enregistré le : jeu. 4 nov. 2010 01:00

Re: Jeux de Cour (Actions RP hebdo)

Message par Drouste » dim. 28 nov. 2010 23:25

Semaine : 2

Bravo à chacun pour ces superbes actions de Cour!



Une majorité de la Cour approuve les déclarations de chacun. La Cour est certaine qu'un tel crime ne doit pas rester impunie mais les avis divergent sur la "sanction" a appliquer. Toutefois, l'idée de Bleys est celle qui semble le plus amuser les courtisans. Si bien que la Comtesse s'est permise de demander à Gérard s'il ne pouvait pas rédiger une loi allant dans ce sens.

L'annonce de la fin du règne d'Obéron est arrivé jusque dans le Cercle d'Or. Les discussions à propos de l'héritier de la couronne sont sur toutes les bouches. Même si l'on sait qu'Éric est le préféré d'Obéron et surement le futur Roi d'Ambre, la Comtesse Armilia (et toute la Cour) aimerai connaitre votre position sur la question. Êtes vous d'accord avec le choix d'Obéron? Qui serai le meilleur de Roi selon vous? Allez vous lui prêter allégeance?






Action obligatoire : Écrire le nom de son personnage suivit de votre réponse en RP (pas la peine d'écrire un roman ;) ).

Avatar du membre
Azur
Satyre
Messages : 233
Enregistré le : mer. 27 oct. 2010 01:00

Re: Jeux de Cour (Actions RP hebdo)

Message par Azur » sam. 4 déc. 2010 11:47

Image BLEYS, GARDIEN DU CHÂTEAU :

Jusqu'à preuve du contraire, notre bien aimé Père, Oberon, est encore en vie, et Seigneur d'Ambre. Sa parole fait donc loi, au moins jusqu'à son décès. Il n'y a pas lieu d'approuver ou de désapprouver ses choix, d'autant plus qu'il n'est pas gâteux et qu'il a une expérience immense en politique et en gestion, fort de son règne de plusieurs siècles. Si il juge qu'Eric est le plus apte a diriger notre Royaume, il a probablement raison.

En ce qui me concerne, la personne qui monte sur le trône importe peu. Ce qui importe c'est d'assurer la transition entre le règne d'Obéron et celui de son successeur; ce qui importe, c'est la pérennité et la grandeur d'Ambre; ce qui importe, c'est d'éviter une guerre civile; ce qui importe c'est que notre futur souverain soit a la hauteur d'Ambre, et de vos beaux yeux, Comtesse. Pour moi, le meilleur Roi serais celui qui arriverais a assurer tous ces points. Une personne prenant le trône en toute légitimité, approuvé a la fois par le peuple et la noblesse, une personne forte et fière, comme Ambre, capable de régner de manière juste et appropriée, inspirant a la fois la crainte et le respect.

Je ne prêterais allégeance a personne tant que notre Souverain a tous, Obéron, sera encore de ce monde. Mais je soutiendrais tout choix qu'il fera concernant sa succession. En tant que Garde du Château il est de mon devoir de protéger la Citadelle, et cette protection passe également par une transition du pouvoir sans heurts. Personne ne souhaite qu'une guerre ouverte éclate, couvrant d'écarlate le marbre de cette pièce, Comtesse.

Rylthar
BenScottiste obstiné
Messages : 475
Enregistré le : dim. 28 nov. 2010 01:00

Re: Jeux de Cour (Actions RP hebdo)

Message par Rylthar » sam. 4 déc. 2010 20:48

*le jeune Finndo s’avance et toussotte afin de prendre la parole*

« Comtesse, » *effectue une réverence*

« Je vous remercie d’avoir lancé ce débat… bien que tout le monde en parle depuis un moment, personne n’avait osé aborder ouvertement le sujet.

Tout d’abord j’aimerai réagir sur ce qui vient d’être dit :

Le seigneur Bleys, gardien du château, vient de nous prouver encore une fois son attitude monolithique et son refus du changement. Il énonce des vérités que tout le monde connait, et que personne ne saurait contredire, afin de flatter l’ego de notre bien aimé roi Obéron.
Peut-être espère-t-il encore convaincre notre roi de le nommer à sa succession en usant de flatteries auprès de sa personne, auprès de vous et auprès de la cour.

La vérité est que le seigneur Bleys a peur du changement ! Peur de perdre son poste où il a su rester caché depuis des années sans trop se faire remarquer et en jouissant à l’abus des privilèges que lui offre son poste.

Il nous dit que « la personne qui monte sur le trône importe peu » et il met en avant la grandeur de notre royaume et sa pérennité. Mais il oublie que c’est notre souverain qui par ses actions déterminera de la grandeur et de la pérennité du royaume… la personne qui monte sur le trône importe donc au plus au point.
Encore une fois je vous le dis Comtesse, le seigneur Bleys est effrayé et se défile en nous offrant une réponse qui contente tout le monde et qui le positionne dans la neutralité la plus totale.

Une personne forte et fière comme il le dit… à n’en pas douter, il ne peut d’agir du lui.

Chère Comtesse, la vraie question qu’il faut aujourd’hui poser est : « le seigneur Eric a-t-il les qualités requises pour devenir notre souverain ? »

Quelles sont ces qualités me demanderez vous… Et bien elles sont nombreuses :

Tout d’abord la force ! Et qu’en déplaise au seigneur Bleys gardien du château, je n’entends pas par là force physique mais la capacité à faire passer ses idées, ses décisions pour le bien de tous. En effet, bien que nous soyons tous de bons conseils, nos avis divergent. Mais notre souverain doit lui savoir trancher et avoir la force de prendre des décisions si nous ne voulons pas que le royaume soit plongé dans l’immobilisme de notre immortalité.

Une autre qualité est bien entendu la capacité de notre souverain à nous guider… nous guider dans la mélancolie de notre immortalité. Je vous le dis Comtesse, il nous faut du changement et notre souverain devra nous en apporter si nous ne voulons pas que notre grande cité dépérisse et que chacun de nous partent vivre définitivement dans le rêve de leurs ombres. Notre souverain Obéron a choisit à sa succession une personne qui lui est proche, une personne qui lui ressemble… est-ce cela que nous voulons ? ou voulons nous du changement ?

Enfin si je ne devais citer que trois qualités d’un souverain, la troisième serait le Charisme. Notre souverain doit illuminer la cour de sa présence, il doit être le soleil qui nous éclaire dans les chemins sombres de notre immortalité !"

*il se tait quelques instants et regarde les personnes présentes avec attention*

"Comtes, Comtesses, Baron, Baronnes…Voulons nous d’un mou qui se lamente sur les temps passés regrettant notre souverain Obéron ou voulons nous d’un guide qui nous apportera le changement ?

Pour ma part le choix est fait et je ne soutiendrai pas le seigneur Eric ni le seigneur Bleys qui des deux catégories appartiennent sans nul doute à la première."

Avatar du membre
Azur
Satyre
Messages : 233
Enregistré le : mer. 27 oct. 2010 01:00

Re: Jeux de Cour (Actions RP hebdo)

Message par Azur » dim. 5 déc. 2010 05:57

[Je me permet de répondre de nouveau directement ici, même si il me semblait que les échanges entres avis des personnages se faisaient au niveau du Petit salon, ce sujet ne concernant que leurs avis, isolés les uns des autres, et sans interactions entre eux, comme si il s'agissait d'une réponses simultanées, et non différée afin de ne pas favoriser les derniers a poster. Sinon, j'avoues que je ne voit pas l'utilité du Petit Salon. Enfin, je ne suis pas sur, donc je préfère répondre directement au post dans le même topic]

Bleys tourna la tête vers le jeune Finndo, l'air plutôt amusé.
"Et bien, si ce n'est pas la fougue de la jeunesse qui parles la. La jeunesse prônant la force, le changement, et la nouveauté, persuadée qu'elle est la première à y penser, persuadée que son influence sur le monde sera grande. Un bel idéal, j'en conviens. Mais rien de plus qu'un rêve que font toutes les générations. Et une technique politique déjà tellement éculée. Un beau paradoxe, quand on y réfléchi. Prôner le renouvellement est sans doute la politique la moins innovante qui soit, la plus terre a terre. Qui n'as pas déjà entendu ses débats sempiternels de jeune loup qui apprends a mordre, qui essaye de chasser le vieux mâle dominant. Mais, au final, que le jeune loup ou que le vieil alpha reste en place, ni la hiérarchie, ni le fonctionnement intrinsèque de la meute ne changera. Il ne s'agit que de poudre au yeux. Au final, toutes les sortes de gouvernement tendent à se préserver.
La ou le jeune fougueux hurles "refus de changement", le vieux sage dit "acceptation des évidences"
La ou le jeune fougueux hurles "flatter l'ego", le vieux sage dit "respecter"
La ou le jeune fougueux accuse le vieux sage de se défiler, de rester neutre, le vieux sage lui répond que son devoir est justement de rester neutre. Il est évident que le vieux sage préfèrerait voir certaines personnes sur le trône que d'autres. Il possède lui aussi de l'affect. Mais il est capable de le juguler et de raisonner. Avoir peur ? Fuir ? Non, il s'agit du contraire. Il s'agit de prendre mes responsabilités. J'ai accepter un poste, et je me doit de le tenir. Si j'étais mauvaise langue, je dirais que la jeunesse ne peut pas comprendre, elle même n'ayant pas de responsabilités. Mais, je ne ferais pas cet affront a Sieur Finndo. Je ne relèverais pas les piques qu'il me lance, dans sa fougue et son désir de mouvement, car je sait que pour que Ambre reste grande il faut des audacieux, il faut du sang neuf. Je sais que les opposés sont nécessaires a un équilibre ascendant, mais stable. Je sais qu'il est de son devoir de braver mon autorité, tout comme il est de mon devoir de rester neutre, que cela soit face a ses critiques, ou face aux questions que l'on me pose.
Il s'agit de deux maillons qui se complètent. Ho, oui. Neutralité. Immobilisme. Non, simple bon sens.
Entre un mou qui se lamente sur les temps passés, pour reprendre ses termes, et un fou qui se rue sur l'avenir sans apprendre des erreurs passées, assurément je n'en choisirait aucun des deux.
Mais, assurément, un mou assisté d'un fou, ou un fou assisté d'un mou, cela est la bonne combinaison. Si j'étais choisi par Oberon pour lui succéder, ce dont je doute fort, au passage, je nommerais assurément Sieur Finndo comme premier conseiller. Son ardeur saurait faire se mouvoir le bloc monolithique que je suis et serais. Elle le pousserais vers l'avant, pendant que lui assurerais la tenue de l'empire, et son bon fonctionnement. et, sans doute sans cette flamme, l'empire finirais par s'effondrer sous le poids de ce bloc de pierre. De la même manière, si Sieur Finndo était choisi par Oberon, ce dont je doute encore plus, étant donné sa génération, j'accepterais sans remords aucuns une place de conseiller, afin d'étouffer quelque peu sa flamme débordante, qui menacerait de détruire le Royaume et sa stabilité, si elle n'était pas apaisée, mais qui, si entretenue, apaisée par un foyer de pierre, pousserais le royaume de l'avant, pendant que le foyer assurerais sa tenue et son bon fonctionnement. En réalité, je pense que nous ne pourrions faire le meilleur souverain d'Ambre, ni l'un, ni l'autre, sans l'aide de notre élément opposé. Ce qui est dangereux, ce n'est ni l'expérience, ni l'ambition. C'est l'expérience sans ambition, et l'ambition sans expérience.
Mon frère, Eric, est il apte a diriger le royaume demandez vous ?.. Je pense qu'il est plus ambitieux que moi, et plus expérimenté que vous. Concluez en ce que vous voulez.

Cela dit, Sieur Finndo, bien que je ne vous tienne pas rigueur de votre fougue, et que je ne m'en offusque pas, je doit avouer que votre audace à insinuer que je soit faible et couard, ainsi que celle consistant a revendiquer qui vous ne soutiendrez pas m'amuse assez. Voyez vous, la semaine dernière, nous avons eu une discussion fort intéressante avec notre chère Comtesse, qui traitait peu ou prou d'un cas similaire. Que diriez vous, Sieur, de prendre la tête d'un contingent militaire, afin d'étendre les frontières d'Ambre, et d'agir, de montrer votre fougue, votre bravoure, et votre éloquence sur un champ de bataille, a un endroit ou l'on peut s'attendre a voir quelqu'un de votre génération, et de votre sang ?
"

Rylthar
BenScottiste obstiné
Messages : 475
Enregistré le : dim. 28 nov. 2010 01:00

Re: Jeux de Cour (Actions RP hebdo)

Message par Rylthar » dim. 5 déc. 2010 10:54

*Finndo esquisse un grand sourire en entendant les paroles du seigneur Bleys. A la fin de son discours, il s’avance pour prendre à nouveau la parole*

« Hé bien mes seigneurs, il semble que mon intervention ait réveillé le seigneur Bleys. Cela faisait bien longtemps que personne ne s’était opposé à lui et il semble que cela lui soit profitable.

Mais encore une fois le seigneur Bleys arrondit les angles, il reste neutre… il reste à Sa place. Assumant ses responsabilités de gardien du château mais ne souhaitant en aucun cas prétendre à d’autres responsabilités. Il est bien là où il est et souhaite y rester !

Il effectue d’ailleurs un travail remarquable à son poste et je suis certain que la cour tout entière le soutiendra auprès du nouveau souverain afin qu’il reste à ce poste.

Par ailleurs, je remercie le seigneur Bleys de son soutien et je fais aujourd’hui le serment de m’entourer de personnes aussi sages que lui s’il venait un jour à ce que je sois le dirigeant de notre belle cité. Comme il l’a dit lui-même, la fougue alliée à la sagesse ne saurait faire meilleur souverain ! Je le remercie d’avoir su exprimer ce que ma jeunesse et mon manque d’éloquence n’a osé affirmer devant vous. »

*il se tourne vers Bleys, le regard humide et la main sur le cœur*

« Merci ! Merci du fond du cœur !»

*il sèche une larme et reprend*

« Pardonnez-moi mes seigneurs mais je suis ému… ému de ce soutien inattendu et je pense désormais venir demander chaque jour conseil au seigneur Bleys gardien du château car je suis convaincu qu’il sera pour moi un guide et un ami dans ma carrière naissante. J’accepte aussi son aimable offre de prouver ma valeur à la tête d’un contingent militaire si le roi Obéron en fait la demande. La jeunesse doit faire ses preuves ? Soit ! Elle les fera ! »

*Il effectue à nouveau une révérence et part se rassoir… satisfait !*

Répondre

Retourner vers « Ambre - Guerre du Trône by Drouste »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités