Assault

Répondre
Surcouf
Manticore
Messages : 186
Enregistré le : sam. 8 nov. 2008 01:00

Assault

Message par Surcouf » mer. 28 avr. 2010 21:35

Image

Info:
-Impossibilité de construire des engins de siège complexe (Limité a échelle, bélier primitif porté a bout de bras
-200 Saurus, 20 chevaucheur de sang-froid, un shaman, le chef et son tricératops plus 15 templiers
-Il faut 4 round en courant pour atteindre le mur a partir du début de la "portée de tir"

Avatar du membre
Namtarou
Beketien Exalté
Messages : 2019
Enregistré le : ven. 11 sept. 2009 01:00

Re: Assault

Message par Namtarou » jeu. 29 avr. 2010 16:15

Mon idée initiale (celle de profiter d'un vent favorable pour incendier les murailles) n'étant apparemment pas possible (dommage, j'aimais bien l'idée de rejouer les Falaises Rouges :D ) ... autre suggestion.

- garder les deux forces de cavalerie en réserve : selon l'évolution, elles pourront soit éliminer les fuyards, soit charger à travers les brèches pour briser les éventuelles résistances intérieures, soit contreattaquer pour nous permettre de fuir :face:
- profiter d'une nuit sans lune et avec de la brume (pour avoir le maximum de discrétion)
- utiliser un premier groupe de Saurus équipés d'échelles pour frapper l'Ouest de l'enceinte extérieure. Normalement, ils ne devraient pas rencontrer d'opposition forte au départ, ce qui devrait leur permettre de franchir l'enceinte. On peut également supposer que leur arrivée va provoquer le déploiement de force dans cette direction là, affaiblissant d'autant le reste des murailles.
- utiliser le stégadon et le bélier protégé par une tortue pour frapper les murailles à l'Est. On peut espérer que les combats de l'autre côté de la ville auront attiré l'attention, ce qui, combiné à l'obscurité et le couvert de la brume devrait nous permettre de défoncer l'enceinte relativement facilement.
- une fois à l'intérieur, essayer de rejoindre les forces saurus qui auront attaqué l'Ouest (enfin les survivants) de manière à couper la porte fortifiée du donjon.
- à partir de là, on peut envisager de laisser les Slanns s'occuper des prisonniers et de l'élimination de la résistance dans la ville pendant qu'on essaye de forcer l'entrée du donjon (en espérant qu'ils n'aient pas eu le temps de se retrancher).
Si ils se sont retranchés.. on fait simple, on les affame.
Membre du comité de protection du mode texte.

Surcouf
Manticore
Messages : 186
Enregistré le : sam. 8 nov. 2008 01:00

Re: Assault

Message par Surcouf » jeu. 29 avr. 2010 17:52

Vous pouvez utilisé le feu, mais pas de la manière dont tu la exprimer sur MSN ^^ (qui était l'utilisation d'huile et de soufre...).

De plus c'est un climat humide que celui de la Lustrie. Vous pouvez tenter de faire de départ de feu en les allumant de la même manière que vous allumez un feu de camp.

Erlin le Sage
Puck Dépressif
Messages : 53
Enregistré le : jeu. 16 oct. 2008 01:00

Re: Assault

Message par Erlin le Sage » ven. 30 avr. 2010 10:37

Peredoc regardait pensivement le donjon adossé à la falaise. Assis en tailleur avec ses compagnons, il écoutait ceux-ci discuter d'un plan d'attaque. Ce n'était pas les idées qui manquaient, mais le halfling sentait que le temps jouait contre eux. Il prit finalement la parole :

"Je sais que je ne suis pas le mieux placé pour parler de stratégie militaire ; il est vrai que j'ai servi pendant un temps dans les sentinelles du Moot, mais je n'ai jamais eu l'occasion de combattre. Nous passions notre temps à parcourir les sentiers de la forêt, qui étaient très tranquilles à ce moment, et nous en profitions pour cueillir des fruits ou ramasser des champignons. Certains de mes camarades avaient même posé des collets, et nous les relevions régulièrement. Tout ça nous a valu de nombreux festins ! Mais je m'éloigne du sujet, pardonnez-moi.

Comme je le disais, je ne suis pas le mieux qualifié pour élaborer un plan d'attaque, mais je sais additionner 1 et 1, et je vois bien les problèmes que nous allons rencontrer.
Je pense que le temps joue contre nous : plus nous attendons, mieux nos ennemis seront préparés à notre attaque. Nous devons passer à l'action au plus tôt.
Nous savons qu'ils sont une centaine à l'intérieur. Nous avons avec nous 200 saurus, plus des cavaliers et une créature monstrueuse. Malgré leurs murs, le nombre joue pour nous. Enfin, il est évident que nous devrons essuyer des tirs lors de notre approche, il me semble donc essentiel d'étirer au maximum leurs défenses pour minimiser l'impact de leurs arbalètes.

Voici donc comment je vois les choses : le monstre est suffisamment puissant pour enfoncer les portes de cette muraille, il devra donc nous permettre d'y entrer au plus vite. Le chaman pourra peut-être faire en sorte d'éliminer les tireur qui le prendront pour cible.
La totalité des saurus devra se précipiter vers les murs, de tous les côtés. Munis d'échelles, je suis sûr qu'ils parviendront tôt ou tard à prendre pied sur leur muraille. Il ne nous reste qu'à fabriquer rapidement un maximum d'échelles.
Enfin, je suis de l'avis de Heinrich : les cavaliers devront rester en arrière dans un premier temps. Une fois les portes enfoncées, ils pourront apporter leur puissance à l'intérieur. Ou alors poursuivre les fuyards, comme tu le proposes, dit-il en souriant à Heinrich, mais je ne suis pas convaincu que beaucoup parviendront à s'échapper.

Ce plan est simple et facile à mettre en oeuvre, et c'est peut-être aussi sa force : qui nous dit que les lézards sont capables de comprendre des ordres élaborés ? Si cela convient à tout le monde, il reste maintenant à savoir où nous nous placerons nous-mêmes pour combattre."


Ayant ainsi parlé, le halfling regarda ses compagnons droit dans les yeux, attendant leur réactions.

Répondre

Retourner vers « Warhammer II by Surcouf »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités