Duels et Massacres

Répondre
Avatar du membre
Xanven
Jérémilien des steppes
Messages : 149
Enregistré le : sam. 16 août 2008 01:00

Duels et Massacres

Message par Xanven » sam. 8 mai 2010 04:49

Duels
S'engager dans le duel
Pour s'engager, jet de Courage opposé, avec l'intention de gagner l'avantage mental/psychologique dans le Duel.
S tu as un résultat inférieur à 10 (ou si le Courage est ta faiblesse), tu dois dépenser un point de style, trouver un moyen d'éviter le Duel, ou t'enfuir. Si tu es forcé de participer contre ta volonté (dos au mur, impossible de fuir), l'adversaire fera simplement son jet de Courage sans opposition.
Le Privilège permet de décider qui attaque en premier dans le Duel, toi ou l'adversaire. Chaque mise peut etre utilisée pour rajouter un dé à n'importe quel risque durant le Duel, ou banquée comme Style.

Tour de l'attaquant
Après ça, on rentre dans un battement de combat. Les duelistes font un risque opposé de Prouesse. Le vainqueur utilise toutes ses mises, le vaincu utilise la moitié. En dessous de 10 - pas de mises.
Ensuite, celui des deux qui attaque en premier peut utiliser ses mises pour effectuer une action. Par exemple, "Blesser l'adversaire". A noter que bien qu'il ne puisse effectuer qu'une seule action, il lui est possible d'utiliser plusieurs mises lors de cette action si c'est une maneuvre.

Tour du défenseur
C'est ensuite au tour de l'adversaire. Il effectue une action. Ce peut etre une maneuvre défensive pour bloquer la dernière attaque, une attaque, ou une toute autre action.

Et caetera
Puis encore au tour de l'autre. Etc etc, comme dans un risque opposé normal, jusqu'a ce que plus personne n'aie de mise.
On rentre ensuite dans un nouveau battement de combat. Jet opposé de Prouesse, etc. Le jet de Courage du départ n'est jamais relancé et le gagnant décide toujours qui attaque en premier dans le battement. Continuez jusqu'a abandon ou mort d'homme.

Avatar du membre
Xanven
Jérémilien des steppes
Messages : 149
Enregistré le : sam. 16 août 2008 01:00

Re: Duels et Massacres

Message par Xanven » sam. 8 mai 2010 05:05

Massacre
[/size]
Tout combat qui n'est pas un duel est un massacre. De la vulgaire violence, sans honneur, sans finesse, sans art. Une masse de corps et d'acier se jetant les uns contre les autres, résultant toujours en une pile de cadavres.
Quand trois combattants veulent en découdre, c'est un massacre.
Quand trois cent combattants veulent en découdre, c'est un massacre.

Un gros risque opposé
C'est ce a quoi se résume le Massacre. Tout le monde suit les mêmes étapes :
1) Choisit un groupe
Chacun choisit un groupe. Nous contre eux. Nous contre eux contre eux contre eux. Tu peux choisir "Moi" comme groupe. Bonne chance.

2) Choisir un chef de groupe
Chaque groupe choisit un chef

3) Rassembler les dés
Chaque groupe a un certain nombre de dés. Seul le chef peut ajouter son nom, prouesse, aspects, etc. Tout ven supplémentaire de son coté rajoute un dé. C'est tout. Juste un dé.
Les bandes de vassaux, comme le réseau espion, la garde personnelle ou les hommes de la route, ajoutent un dé par rang. Ainsi, une garde personnelle de rang 3 ajoute deux dés, un réseau espion rang 2 ajoute 2 dés, etc.

4) Mises
Quand les chefs ont leurs dés, ils font chacun leurs mises

4) Lancer les dés
Le vainqueur garde toutes ses mises, les perdants en perdent la moitié.

5) Résolution
Le vainqueur agit en premier
a)Il choisit un Ven dans son groupe
b)Dépense une mise, et
c)Donne une Blessure de rang 5 à n'importe quel Ven ou Ork impliqué dans le combat. Même un dans son groupe.

Chaque Ven dans chaque groupe peut seulement agir une fois. Si tu es ciblé pour un massacre, tu peux dépenser deux points de style pour utiliser une maneuvre que tu connais. Généralement, "Esquiver" ou "Parer". "Défendre" ne peut pas être utilisé lors d'un massacre.
Si un Ven ciblé utilise une maneuvre défensive pour éviter le massacre, l'attaquant peut dépenser deux points pour contrer avec une autre maneuvre. Cela continue jusqu'à ce qu'un des deux ne puisse plus contrer. Le perdant prends une blessure Rang 5.

6) Fin de la scène
Quand toutes les mises sont dépensées, la scène est finie. Tout groupe a l'opportunité de se rendre. L'abandon peut être accepté ou pas. S'il est accepté, le groupe est enlevé de la scène. Sinon, ils doivent continuer à participer.
Les Ven qui ont des blessures de rang 5 sont à un pas de la mort. Une simple action les tue. Même pas un risque, juste une action. N'importe quel chef peut dépenser une mise pour achever ce Ven.
Si un groupe ne s'est pas rendu, retourne à l'étape 1. Si un personnage ne peut plus contribuer au combat (car blessure Rang 5), il ne peut pas donner de dés au chef.

Massacre et Vassaux
Un vassal peut participer au massacre s'il le souhaite. Comme n'importe qui d'autre, il peut prendre une blessure rang 5 avant de s'effondrer. Cependant, les bandes de vassaux brisent cette règle. La Garde personnelle, les hommes de la route, le réseau d'espions, et l'armée secrète.
Ces vassaux représentent des groupes d'individus, qui, en tant que tels, peuvent prendre plus de Blessures qu'un unique Vassal. Quand des bandes de Vassaux prennent une blessure rang 5, au lieu de s'effondrer, ils perdent un rang. Quand un groupe de vassaux atteint rang 0, il s'effondre.
La vitesse de guérison pour les groupes de vassaux est la même que pour n'importe quel Ven.

Vassaux, loyaux jusqu'au bout
Certains Vassaux peuvent prendre une Blessure à la place de leur maître.
La Garde personnelle peut prendre des blessures à la place de leur seigneur. Le réseau d'espion, à la place de leur seigneur ou du maitre espion. Les hommes de la route, à la place de leur seigneur ou du Maitre de la route.
Finalement, un épéiste peut prendre des Blessures à la place de son seigneur, ou, en dépensant deux mises, à la place de n'importe quel Ven dans son groupe.
Si un Vassal connait des maneuvres, il peut les utiliser, mais ce faire nécessite un point de Style de la part du Vassal.

Le but du système
Ce système tue les personnages. Il est conçu volontairement de cette façon pour trois raison.
La première, pour rendre ce genre de scènes mortelles, sanglantes, désordonnée et chaotiques.
La deuxième, pour les rendre rapides.
La troisème, pour décourager ce genre de chose.

Répondre

Retourner vers « House of the Blooded by Xanven »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités