La mort d'un personnage

Pour discuter de tout et de rien mais concernant le Jdr ou notre forum.
Roadieroundup
Grouillot Sdompiste sur le déclin
Messages : 4
Enregistré le : dim. 21 oct. 2018 20:59
Date de naissance : 25 juil. 1996

La mort d'un personnage

Message par Roadieroundup » dim. 21 oct. 2018 21:05

bonjour à tous, je vous contacte car je suis entrain de créer mon propre JDR papier sur l'univers de dofus.
Et j' aurait une question sur un thème pas souvent abordé à savoir, la mort du joueur.

j'ai peur qu'en faisant mourir un des joueur, son nouveau soit toujours à la traine, moin fort que tout les autres car il recommence à zéro et n'a donc pas aquit l'expérience, les niveaux ni l'équipement de ces collègues.
Et d'un autre côté je veux que mais joueurs sache que tous n est pas tout beau tout rose et qu'il peuvent mourir dans l'aventure
avez vous une astuce? merci
Modifié en dernier par chronomancien le lun. 3 déc. 2018 14:04, modifié 1 fois.
Raison : Ne pas confondre joueur et personnage

Yotjdr
Ruloft Roah Hurleur
Messages : 22
Enregistré le : ven. 27 juil. 2018 14:48
Date de naissance : 11 nov. 1920

Re: La mort d'un joueur

Message par Yotjdr » dim. 21 oct. 2018 21:33

Décrire les conséquences possibles de leurs jets de dés AVANT qu'ils ne les fassent, te permet de t'assurer qu'ils ont bien compris les enjeux et prennent le risque en connaissance de cause. Ceci résoud le "je veux que mes joueurs sentent que tout n'est pas beau tout rose et qu'ils peuvent mourir dans l'aventure".

Si un personnage meurt alors que le joueur a fait un mauvais choix en connaissance de cause, c'est une "bonne" mort. A l'inverse, il faudra donc éviter de le faire mourir sur une bête série de mauvais jets, sans rapport avec un mauvais choix initial du joueur.

Vouloir épargner à tout prix les joueurs va enlever une bonne part du challenge et de tension de ta partie. Ce serait une erreur.
C'est plutôt la façon de mourir qui est acceptable ou non pour un joueur.
Ainsi, le tout, c'est que le joueur sente qu'il a fait un mauvais choix qui a ensuite conduit à une mort qui était probable (et donc acceptable, presque méritée). Dans le cas contraire, le joueur devrait être laissé pour mort et survivre.

Pour résumer :
Le joueur était-il au courant (=informé par le mj) que l'action en cours pouvait causer sa perte?
OUI-> alors si les jets le décident, son personnage peut mourrir.
NON-> même si les jets le décident, son personnage ne peut PAS mourir, il sera simplement laissé pour mort.
ET en amont, si un jet n'est pas censé être raté, il ne faut tout simplement pas le proposer, c'est une capacité du mj.

Roadieroundup
Grouillot Sdompiste sur le déclin
Messages : 4
Enregistré le : dim. 21 oct. 2018 20:59
Date de naissance : 25 juil. 1996

Re: La mort d'un joueur

Message par Roadieroundup » dim. 21 oct. 2018 21:53

Merci, pour toutes ces réponses cela m'a permis d'y voir un peu plus claire :)

Avatar du membre
boulash
Modérateur
Messages : 1829
Enregistré le : lun. 2 avr. 2012 16:52
Date de naissance : 30 sept. 1974
Localisation : Hambourg

Re: La mort d'un joueur

Message par boulash » dim. 21 oct. 2018 22:10

Tout d'abord, je te déconseille de prévoir la mort de joueuses ou de joueurs au cours de tes parties, ça pourrait te valoir quelques ennuis avec les proches.

Maintenant, en ce qui concerne les décès prématurés de personnages :
Règle n.1
La létalité est un élément qui doit être explicité dans le contrat social.
Certains jeux exigent une létalité extrême (Sombre, Cthulhu Dark ou AdC en mode puriste, etc), il faut donc prévenir les joueuses et se mettre d'accord. Si ça pose un problème, on joue à autre chose.
Certains autres permettent de déplacer un curseur allant de "estimez-vous heureux d'en sortir vivant" à "rien n'arrivera à votre perso à moins que vous l'infligiez vous-même ou que vous l'autorisiez". Car oui, les années d'expérience aidant on apprend à concéder et à accepter que son perso puisse claquer pour provoquer un ressort dramatique.
Donc il suffit d'en parler pendant la session 0 et de convenir d'une façon de faire.

Règle n.2
Les conséquences de la létalité doivent être explicitées dans le contrat social.
Il y a des tables qu'on doit quitter lorsque son perso meurt (école John Wicks...).
Il y a des tables où l'on va galérer avec un grouillot pendant plusieurs sessions pour rattraper le retard (école OSR).
Il y a des tables ou la mort n'est qu'une étape (D&D et les résurrections).
Il y a des tables où ça n'a pas d'importance car le power-gaming n'a aucun sens (les jeux où l'on joue des gens ordinaires, genre Cthulhu, ou les jeux où la progression se fait plus sur les options disponibles que la puissance, genre la plupart des pbta)

Donc il te faudrait repérer très clairement quel style te convient, vérifier qu'il convient à ta table et trouver des solutions appropriées.
Un exemple souvent utilisé dans les campagnes OSR de type "méga-donjon" : au fur et à mesure que les différentes vagues de vaillants aventuriers explorent le donj et découvrent ses secrets, une connaissance commune se constitue et les nouveaux persos débutent avec de l'XP (dont le montant augmente avec les découvertes).

En espérant que ça t'aidera (sachant qu'il est difficile d'élaborer sans en savoir plus sur ton système)
présentation
Lundi : PJ Masks of Nyarlathotep par Vackipleur/Forbidden Lands par NeuralNoise
Mercredi : MC Dungeon World (1 semaine/2)
Jeudi : MJ AdC (1 semaine/2)
PJ "Etranges Conflits" par Libra
PJ "La prison de Malepierre" (OD&D) par Astyanax
PJ "Urban Shadows" par Illuminati

Roadieroundup
Grouillot Sdompiste sur le déclin
Messages : 4
Enregistré le : dim. 21 oct. 2018 20:59
Date de naissance : 25 juil. 1996

Re: La mort d'un joueur

Message par Roadieroundup » lun. 22 oct. 2018 07:17

Oui ça ma beaucoup aidé, merci^^

Concernant mon système de progression, les points d'expérience permette d'acheter:

- des compétences supplémentaire ( crochetages, déguisement...) [environ 200 XP la compétence]
- De nouveau sort à utiliser en combat
[environ 1000 XP le sort]
- 1 D10 de dégât supplémentaire (permanent)
[environ 5000 XP le dé]

Je pense que je préviendrait lorsque telle ou telle action va coûter la vie du joueur, en cas d'échec il sera mort, et recommencera un perso avec aucune compétence, un stuff de base, et quelques point d'XP
Pour racheter quelques caractéristiques


Si je ne préviens pas que le joueur peut mourir, il passe dans l'etat comas, et réapparait à la dernière statue de Phoenix qu'il aura touché (sorte de point de sauvegarde)

Avatar du membre
vyk
Cyclope Mitrasien Myope
Messages : 550
Enregistré le : dim. 25 mars 2012 21:17
Date de naissance : 31 juil. 1979

Re: La mort d'un joueur

Message par vyk » lun. 22 oct. 2018 11:07

Tuer quelqu'un , fusse t'il un joueur, est passible de prison.
Je te le déconseille.
Tables actives :
Lundi - MJ - D&D5 - éveil des seigneurs des runes (FG3)
Mardi - PJ - Pathfinder - La tour d'émeraude (FG3)
Jeudi - PJ - Runequest (sur table)
Vendredi - MJ - D&D5 (sur table)

Présentation

Avatar du membre
vyseris
Chrono bluesymentale
Messages : 3701
Enregistré le : dim. 26 juil. 2015 22:35
Date de naissance : 10 févr. 1980
Localisation : Suisse

Re: La mort d'un joueur

Message par vyseris » lun. 22 oct. 2018 11:10

Surtout qu'a Dofus, personne ne meurt, c'est comme pokemon ^^
MJ sur "Guildes" Samedi soir
Image

Avatar du membre
Corvos
Sentinelle du forum
Messages : 1265
Enregistré le : ven. 6 janv. 2012 01:31
Date de naissance : 01 janv. 1988

Re: La mort d'un joueur

Message par Corvos » lun. 22 oct. 2018 13:52

Comme Vyk, c'est quand même vachement illégal de tuer un joueur.
Un PJ, à la limite...

Garde une trace de l'exp offert et si un joueur fait une connerie, bute le perso et fait lui recréer à 80% de l'exp global.
S'il est mis à mal par les dés et devrait mourir, fait le tomber inconscient et fait peser le poids de sa mort sur le reste du groupe: ils ont un temps limite pour le sauver. Ce qui devrait être le cas sauf s'ils font n'importe quoi sans prendre son état au sérieux. En contre partie, le perso est affaibli et subit un malus à tous ses jets pour une durée.

Ca permet de punir les joueurs insouciants sans être fondamentalement cruel.
Faut aussi prendre en compte l'importance des aspirations des PJ sur l'univers et l'entente entre les PJ (pas les joueurs donc), j'ai déjà vu des tables éclater parce que 2-3 joueurs mourraient, recréaient des persos mais les liens au sein du groupe étant tellement modifié par ce changement que le jeu perdait toute sa saveur.
Tout comme j'ai déjà quitté des tables à la mort de mon PJ, non par rage mais simplement parce qu'il avait des objectifs non remplis et qu'à l'instant de sa mort, je ne voyais pas d'autres objectifs intéressants à amener avec un nouveau personnage et que faire une version 2.0 du perso décédé était peu intéressante.
Truth Until Paradox.

Avatar du membre
Morback
Timonier Korrigan Timide
Messages : 39
Enregistré le : mar. 8 août 2017 00:12
Date de naissance : 22 sept. 1983

Re: La mort d'un joueur

Message par Morback » mar. 23 oct. 2018 18:44

Roadieroundup a écrit :
dim. 21 oct. 2018 21:05
(...)
Et d'un autre côté je veux que mais joueurs sache que tous n est pas tout beau tout rose et qu'il peuvent mourir dans l'aventure
avez vous une astuce? merci
Un peu extrême de faire mourir des PJs dans un univers comme celui de Dofus mais bon, j'ai déjà vu des parties de Pokemon assez sanglantes et dark, donc bon pourquoi pas ^_^

Sinon la mort d'un personnage n'est pas forcément la pire chose qui peut leur arriver :roll:
Plutôt que de leur dire que leur persos peuvent mourir (ce qui reste possible ^^), je dis à mes joueurs que "La prison n'est pas la fin". Ce qui signifie qu'une situation désespérée comme une rencontre contre une brigade entière sera effectivement mortelle en cas de combat, mais le choix de se rendre et de se faire enfermer ne sera qu'une étape et une épreuve à surmonter.


Y a tout un tas de possibilités pour faire ressentir le danger :
Le perso peut se casser un bras ou une jambe après une chute ou un combat contre un expert, et donc voir ses capacités physiques réduites voire annulées.
Un choc émotionnel peut mener à la perte temporaire de ses pouvoirs - surtout dans Dofus où les perso disposent de tout un tas de pouvoirs :P
Les personnages peuvent aussi être manipulés par un escroc, trahis, dénoncés à tord ou à raison, etc...

Le but n'est pas de leur faire juste peur avec l'idée de la mort, mais de voir tes joueurs et leurs joueurs surmonter les difficultés avec les moyens à leur dispositions... surtout pour un univers comme Dofus où les personnages grandissent au travers de leurs (més)aventures :mrgreen:


Dans ces conditions je n'inflige pas de si gros malus aux joueurs dont les personnages sont morts.
Un nouveau perso aura le même montant d'expérience, pour ne pas être trop désavantagé vis à vis des autres.
Par contre il n'aura pas le même niveau d'équipement, objets magiques, familiers, mais aussi les contacts sociaux, les amis, alliés, ennemis... rien de ce que son ancien perso aura pu obtenir avant sa disparition.
Par exemple la semaine dernière dans son 1er scénario de Warhammer 40k, un PJ Crimson Guard (soldat modifié affilié au Mechanicus), fier de ses implants et de ses armes surpuissantes, a été induit en erreur par la situation et a pris la décision de détruire un servitor qui s'est avéré être construit avec des artefacts technologiques quasi archéotechnologiques. En tant que MJ j'ai souligné à un autre PJ Techno-Prêtre (donc aussi du Mechanicus) la gravité de son acte insultant l'Omnimessie et les Esprits de la Machines profanés.
Le Techno-Prêtre a pris la décision de désactiver le melta-gun intégré du Crimson Guard, et ce dernier devra faire pénitence... la souci étant que c'était son arme principale et que le Crimson Guard était une des force de frappe du groupe... et que suite à son acte ils savent qu'ils vont subir l'assaut d'autres servitors du même type à la prochaine séance.

En tant que MJ je n'ai pour ainsi dire rien fait, le perso s'est fait punir pour son acte précipité, sans compter qu'il a mis tout le groupe en danger. Les joueurs devront bosser ensemble pour surmonter la difficulté qui s'avère à priori catastrophique :mrgreen:


Le but est de construire et faire développer les personnages, et de faire comprendre aux joueurs que perdre ses acquis aura des conséquences, plus graves que la mort. Cette façon de faire est plus intéressante pour tout le monde, joueur et MJ, qu'une simple menace de mort permanente ^_^
L'univers a un goût de framboise

Roadieroundup
Grouillot Sdompiste sur le déclin
Messages : 4
Enregistré le : dim. 21 oct. 2018 20:59
Date de naissance : 25 juil. 1996

Re: La mort d'un joueur

Message par Roadieroundup » mar. 23 oct. 2018 19:46

Merci pour vos messages j'ai pu glaner des info un peu partout ^^

Seconde demande de conseil, une fois seulement dans le JDR lorsqu un PJ sera très très très mal en point, je pourrais le rendre amnésique suite à son dernier coup , il garderait tout son équipements, mais n'aurais plus aucun souvenir de lui ni de sa quête,
et ses compagnon seront chargé de le ramener dans des endroit marquant de l'aventure pour tenter de lui faire recouvré la mémoire.

Est ce que cette idée vous semble bien ou pas?
Merci encore^^

Répondre

Retourner vers « Divers sur le JDR »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Hythlodée et 7 invités