[RIP] Bredan

Image
Répondre
Avatar du membre
Nyarly
Skaven Sombre
Messages : 110
Enregistré le : dim. 6 nov. 2011 01:30
Date de naissance : 28 oct. 1986

[RIP] Bredan

Message par Nyarly » lun. 15 oct. 2012 20:51

ImageNé dans un petit village forestier du sud de la Gasconnie, Bredan est dès son plus jeune âge voué à utiliser la force dont l'a doté la nature pour évoluer dans le monde.
D'une carrure impressionnante, à 13 ans il domine déjà d'une tête les hommes adulte de son visage, et sa musculature l'amène a travailler très tot avec son père bucheron.
L'année de ses 1( ans, lors d'une levée de troupe du seigneur local, l’œil aguerri d'un sergent le repère parmi les hommes du village.
Bredan prend donc les armes pour la première fois dans une série de batailles visant a repousser des maraudeurs peau verte. Il ne les abandonnera plus jamais. Ses premiers instants guerriers sont une révélation pour lui, il se sent né pour combattre et pour se surpasser.
Très vite, Bredan se forge une réputation de combattant habile et puissant, toutefois, sa nature humble et son éducation paysanne ne le pousse pas à se mettre en avant, et ce n'est qu'avec réticence qu'il accepte des postes à responsabilité dans les batailles auxquelles il participe. Comme il le dit déjà à l'époque "donnez moi des ordres, mais n'attendez pas que je le fasse pour vous".
En effet bien que conscient d ses capacités et de ses compétences qui le place souvent au dessus des autres autres hommes de troupe, Bredan reste un homme simple, et laisse les autres s’acquitter du fardeau du commandement.
Bredan ne vit que pour ces instants hors du temps, où sa vie est en balance avec celle de ses adversaires, et ou seule sa maitrise et son analyse de la situation font de lui un survivant.
Taciturne, comme beaucoup de ces combattants ayant vu trop de sang, Bredan ne se lie à l'époque que rarement d'amitié avec ses compagnons d'armes, car il sait que beaucoup d'entre eux resteront sans doute sur le prochain champ de bataille. Il reporte ce manque de rapport sociaux sur les animaux qu'il semble apprécier et qu'il prend plaisir à apprivoiser.
Cette vie de soldat s’accompagnât évidement des loisirs simples des soldats : l'alcool, les jeux, et les femmes. Ces dernières semblent pour la plupart ne pas rester insensibles à la réputation de ce jeune homme à la silhouette massive.
C'est justement à cause de l'une d'elle, qu'à l'âge de 24 ans, il déserte son unité et part à Couronne, pour la racheter à son souteneur.
Au cours de la soirée, où il compte négocier avec le maquereau de la belle, se laissant aller à la boisson, et jouant une grande part de l'argent économisé de manière irréfléchie, il déclenche une bagarre; et tue par inadvertance un jeune noble venu s’encanailler dans les bas quartiers.
Forcé de fuir pour sauver sa tête rapidement mise à prix; il s'embarque dans un bateau en partance pour la Tilée. en voyant s'éloigner les côtes de sa terre natale, il se promet de ne jamais y remettre les pieds, et de se forger un nom dans ce pays lointain que l'on dit être la partie des Mercenaires.
Arrivé à Luccini, il propose ses services en temps que soldat à de nombreuses compagnies, qui le rejettent toutes les unes après les autres.
C'est à cette époque qu'il rencontre le jeune Max, un Halfling de bonne composition, cherchant un homme de main solide pour l'assister dans ses "affaires".
Tout d'abord réticent; puis forcé par le vide croissant de sa bourse, il accepte. Il ne regrettera jamais ce choix. Grâce à Max et à ses propres aptitudes, il se forge bientôt une solide réputation de garde du corps efficace; et peu à peu les fiers duellistes Tiléens apprennent à craindre et à respecter ce grand gaillard étranger parlant tiléen avec un accent bretonnien détestable.
Lorsque Max décide de partir pour l'empire pour développer ses "talents". Bredan décide de rester en Tilée, et entre aux services successifs de grandes familles marchandes de Luccini, en tant que garde du corps.
Pour garder des corps, Bredan n'a pas son pareil, mais malheureusement pour lui, il ne fait pas que garder les corps des épouses et des filles de ses employeurs, ce qui lui vaut la haine et les ressentiments de nombreux d'entre eux.
L'un d'eux, courroucé de s’apercevoir que son fils nouveau né n'a en rien la chevelure blonde de ses ancêtres, mais la crinière sombre et les yeux noisettes de son garde du corps, engage un groupe d'aventuriers pour faire payer à Bredan ses manquements à l'honneur.
Ce n'est que de justesse que notre Gascon, âgé alors de 32 ans, s'en tire, héritant de ce combat une large cicatrice sur la mâchoire.
Une décennie a passé depuis ces derniers événements, et Bredan tire désormais vers ses 44 ans. Ces cheveux se sont teintés d'un voile gris et sa réputation n'est plus a faire à Luccini.
Sa table lui est réservée dans quasiment toutes les tavernes de la ville et seuls les plus téméraires ou les jeunes sots cherchant a se faire un nom en lui cherchant querelle.
Bredan a continué à développer ses aptitudes martiales et ne se sépare que rarement de la lourde armure et des armes qu'il a fini par s'offrir. La tilée étant le berceau du culte de myrmidia, Bredan s'est depuis quelques années converti aux dogmes de la déesse guerrière.
Depuis quels mois il n'abandonne jamais "flocon" une jeune hermine qu'il a apprivoisé et qu'il loge dans la capuche de sa tunique (ce qui explique l'étrange odeur douceâtre qui le précède en tout lieu, mais nul n'a été assez inconscient pou lui faire la moindre remarque sur son hygiène)
Toujours simple dans ses besoins et se aspirations, Bredan vit de contrats ou de missions dans les différentes cités états de tilée.
Il commence toutefois à se lasser des adversaires et des batailles rangées que ses employeurs lui oppose, et cherche de plus en plus de nouveau adversaires à sa mesure, afin de se prouver qu'il est toujours en vie. Il cherche désespérément cet adversaire ultime grâce auquel il s'autorisera enfin à prendre une retraite méritée.
Toutefois, le repos du guerrier auquel Bredan aspire ne se trouvera que dans une mort héroïque qui le fera entrer dans la légende.
Modifié en dernier par Nyarly le mar. 26 févr. 2013 22:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
accueil
Gargouille
Messages : 302
Enregistré le : ven. 8 juil. 2011 01:00
Date de naissance : 11 juil. 1915
Localisation : France

Re: Bredan

Message par accueil » lun. 12 nov. 2012 22:00

A t on eut l occasion de voir flocon autrement que sur ta tête ?
Tu lui fais faire des choses parfois ou c est juste de la déco ?

Avatar du membre
Nyarly
Skaven Sombre
Messages : 110
Enregistré le : dim. 6 nov. 2011 01:30
Date de naissance : 28 oct. 1986

Re: Bredan

Message par Nyarly » lun. 3 déc. 2012 21:04

vous avez pu la voir a chaque fois que l'on s'est arrêté pour manger... car Bredan la nourri, n'ayant pas vraiment développer le jeu de Bredan avec son furet, je ne saurai pas trop dire concernant les tours...
je pense que sa feuille de compétence pourrait ressembler à ça :

- rapporter un truc de la taille d'une noisette qu'on lui a lancé : 50%
- avancer en faisant rouler une pomme devant elle : 25%
- se tenir sur ses pattes arrière et scruter les allentours : 70%
- puer : 98%
- se rouler en boule dans la capuche de Bredan... 100%
- obéir a celui qui la nourrit : 20%
- être une boule de poil (puante) mais adorable : 80%

héhéhé

Avatar du membre
DarkTenebross
Beketien Exalté
Messages : 2179
Enregistré le : mer. 8 avr. 2009 01:00

Re: Bredan

Message par DarkTenebross » lun. 3 déc. 2012 23:44

Correction, puer c'est 95%, les 5 autres % du temps c'est toi qui pue. c:
Parties actuelles :
Lundi [MJ] Deadlands Reloaded
Mercredi [PJ] The Sprawl (Cyberpunk)
Dimanche [PJ] Deadlans Reloaded

Répondre

Retourner vers « Warhammer "Bad Blood" par DarkTenebross »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité