[tutoriel rolisteam 1.7.1] config pour LG ou autre.

Logiciel Gratuit (Windows / Linux). Il est très simple d'accès.
Répondre
Avatar du membre
Thann
Démon Actarusien
Messages : 1967
Enregistré le : ven. 5 févr. 2010 01:00
Date de naissance : 18 oct. 1984
Localisation : kashyyk

[tutoriel rolisteam 1.7.1] config pour LG ou autre.

Message par Thann » lun. 14 mars 2016 09:42

Les jeux de la gamme WhiteWolf faisant partie du monde des ténèbres (ou WOD en anglais, World of Darkness) ou de sa nouvelle incarnation avec le nWOD (comprenant vampire requiem, werewolf the forsaken, mage the awakening, changeling etc etc...) utilisent un système appelé le story teller system, un système utilisant des D10, expliquons le rapidement.

Ce système est simple à comprendre et très fluide, voici une explication rapide:

Quand on fait un jet de dés, on ajoute l'attribut choisi + une capacité, cela nous donne alors un pool de dés à lancer, qui doit battre ou égal une certaine difficulté choisi par le MJ, chaque dés faisant égal ou supérieur à cette difficulté compte comme un succès, plus on a de succès mieux on réussit l'action:

exemple:

je veux tirer sur quelque chose, (j'ai 3 en perception et 3 en arme a feu, ça me donne un pool de 6D10) la difficulté pour cette tache est de 6 en général. Je lance mes 6 dés, j’obtiens 5,6,7,8,2,3, j'ai donc 3 succès (car 6,7,8 >= 6).


Mais voila ce système à la particularité que lorsqu'on fait un 10 sur un dé, celui-ci explose, c'est à dire qu'on le relance tant qu'on fait un 10. De plus chaque chaque 1 obtenu annule un succès.
reprenons l'exemple d'en haut:
exemple:
je veux tirer sur quelque chose, (j'ai 3 en perception et 3 en arme a feu, ça me donne un pool de 6D10) la difficulté pour cette tache est de 6 en général. Je lance mes 6 dés, j’obtiens 5,6,7,1,2,10. Je relance mon 10, j'obtiens 10, je le relance à nouveau et j'obtiens 5. j'ai donc 3 succès (car 6,7,10,10>= 6 ok, mais comme j'ai fais un 1. je retire un succès(4-1=3).


Voila pour l'explication général du fonctionnement de ce système, comme vous pouvez le voir, le système utilise 2 notions importantes : la mécanique d'Explosion( quand il fait 10 on le relance) et la notion d'annulation (quand on fait 1 on enlève un succès) et du coup comment cela se passe sur Rolisteam? eh bien c'est très simple : Rolisteam version 1.7.1 intègre un nouveau parser de dés qui permet de faire ces "opérations" et qui sont déjà intégrer mais qu'il faut activer.

Donc une fois connecté sur un server Rolisteam, aller dans fichier puis préférence (ou bien faites CTRL+P).
Image
Une fenêtre apparaitra alors, allez dans l'onglet Systèmes de Dés, vous verrez déjà une liste de commandes pré existante celle qui nous intéresse c'est celle nommé (.*)wod(.*) dans la colonne schéma. Vous cochez alors expression régulière, si cette ligne n'est pas en haut pensez à la monter, appuyez ensuite sur Ok.
Image
Une fois validé, regardons si ça fonctionne, on va donc dans le tchat commun(pensez à le cocher dans la fenêtre appelé messagerie instantanée, c'est la deuxième fenêtre à droite de l'écran en partant du haut, pour la faire apparaître)
On entre alors la commande suivante dans le tchat !(nombre de dés qu'on veut lancer)wod(difficulté a faire ou à dépasser) exemple: !6wod6
Image
Victoire ça marche, mais euh comment on doit interpréter tout le charabia apparut ?
eh bien c'est simple il nous dit de lui même qu'on a fais 3 succès. Il nous tri d'abord les dés lancés et nous mets en rouge les succès.
Et si on fait un dix ou des 1 ça donne quoi ?
Image
eh bien regarder mon dernier lancer, vous voyez il ne m'a compté que un succès, alors que lors qu'on regarde le tri on voit que j'ai fais 11(hein comment ça ta fais 11? bah 10 puis la relance qui tombe sur un 1(d'où le fameux 11[10,1]),un 8,1 et un 6. du coup le 1 de mon 11 annule le 10 et le deuxième 1 annule un autre succès du coup je n'ai que 1 succès.

Voila pour l'explication rapide du système et comment l'activer pour jouer a la v1 du WOD, si vous souhaitez jouer au nouveau WOD, monter nwod et cocher la comme expression régulière et dans le chat commun !(nombre de dés à lancer)nwod. exemple : !4nwod .
Tête du millieu du Kenshirodarithannien Boursouflé

Avatar du membre
Le_Sage
Grolokois des marais Sirupeux
Messages : 159
Enregistré le : mer. 18 juil. 2012 22:41
Date de naissance : 01 janv. 1912

Re: [tutoriel rolisteam 1.7.1] config pour LG ou autre.

Message par Le_Sage » sam. 2 avr. 2016 22:39

Bonjour, Merci pour ce tutorial, cependant, je voudrais rectifier 2 bricoles et approfondir l'analyse.

1/ il n'est pas obligatoire de mettre les alias tout en haut. En effet, si les alias ne sont pas contradictoires, il n'y a pas de problème. Chaque alias est "essayé" dans l ordre de la liste. Donc celui tout en haut est le premier mais si le premier n'est pas applicable, il essaye le deuxième ainsi de suite.
Dans tous les cas, la fenêtre de préférences propose une ligne dans le volet sur les alias de dés pour tester la résolution des commandes par les alias.


2/ Il n'est pas nécessaire de définir nwod comme un alias à expression régulière.
En effet, il est nécessaire de définir un alias comme tel quand les variables ne sont pas au début et à la fin.
Genre : 3G2 donne la commande 3d10e10k2. Systèmes l5r. Le 3 est le premier élément de la commande. Le 2 est le dernier.
L'action de rolisteam n'est que de subtituer le G en d10e10k.
Quand l'action de rolisteam est plus compliquée qu'une simple subtitution, il faut utiliser une expression régulière:
(.*)wod(.*) => \1d10e10c[>=\2]-@c[=1]

Du coup,quand on écrit 3wod6, le 3 est capturé, il remplace le \1 , jusque là, pas vraiment besoin d expression régulière. Le problème vient avec la difficulté. Le 6 est inséré au milieu de la commande à la place du \2.

Voilà. Gros bisous
Ma presentation!
Logiciel de JDR Virtuel www.rolisteam.org
__
Tous mes postes sont sous licence LPRAB

Répondre

Retourner vers « Rolistik / Rolisteam »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité