Case #1 : A Road in Nowhere

Image
Répondre
Avatar du membre
Bidule
Markjaniste Dément
Messages : 1094
Enregistré le : mar. 27 sept. 2011 01:00
Date de naissance : 11 déc. 1984

Case #1 : A Road in Nowhere

Message par Bidule » lun. 10 sept. 2012 13:24

Joueurs :
-tiraptor
-Godyggdrasil
-Djerem
-booga

24 Novembre 2004:
Sur une route au milieu de nul part, en direction de la côte est des états unis, un car file à bonne allure. Un car ordinaire, bien que petit et pouvant contenir au maximum une 30 aine de personne, dans lequel se trouve une bande de 7 boys scouts un peu chamailleur chaperonné par un chef scout. 4 d'entre eux joue au pouilleux avec des cartes alors que juste derrière, le chef scout ainsi que 2 filles et un garçon discute de leur dernière sortie en forêt. Un peu plus loin dans le car, se trouve un jeune couple avec un petite fille de 5ans qui cour dans le couloir central malgré les remarques aléatoire de ses parents qui passe leur temps enlacé à discuter de leur projet d'avenir. Dans la banquette du fond, un homme est plongé dans son ordinateur portable, de temps en temps tapotant et certaine autre fois regardant des images ou des vidéos, écouteur sur les oreilles. Pas très loin de lui, un noir américain un peu bourru semble plus ou moins broyer du noir en regardant par dehors la fenêtre avec un regard qui ne donne pas envie de lui adresser la parole. Un autre semble étudier différent dossier l'air songeur et annote en abondance ceux-ci. Enfin, un dernier homme semble pas du tout satisfait de son voyage, appelant de temps en temps certaine personne avec son portable et racontant à certain de ses correspondants la manière dont son vol a été annulé à cause de la neige et que les trains étaient bloqué à cause d'une satané alerte à la bombe.

Le temps passe et le soleil commence finalement son irrémédiable descente pour pouvoir bientôt laisser place à l'astre lunaire dans moins d'une heure. La petite fille discute avec le chauffeur sous le regard attendrit de ses deux parents. 5 des boys scouts dorme paisiblement alors que le chef scout somnole lui aussi et que les deux autres discutent à voix basse. La petite fille court de nouveau vers ses parents, et c'est à ce moment précis que deux puissants phares se dirige droit vers le car...
Logiciel: Skype/TS/Mumble - Rolistik/Rolisteam/FGII(Full)/MapTool
Recherche du : Mage l'Ascension/Néphilim Révélation/Tenga/Cendres

Avatar du membre
Bidule
Markjaniste Dément
Messages : 1094
Enregistré le : mar. 27 sept. 2011 01:00
Date de naissance : 11 déc. 1984

Re: Case #1 : A Road in Nowhere

Message par Bidule » mer. 19 sept. 2012 12:18

24 Novembre 2004, dans la nuit:
Le car subit un violent choc, bien plus important ce qu'une voiture normal aurait pu produire, mais un Hummer blindé était une autre histoire. Malgré la tentative d'évasion du chauffeur du car, le choc est inéluctable et propulse la petite fille vers le tableau de bord pour s'y encastrer. Le véhicule fini par déraper longuement sur la route jusqu'à ce que les pneu reprenne leur adhérence et propulse le car sur son flanc gauche, rebondissant par deux fois et non sans avoir propulsé l'une des petites filles par dessus bord, alors bloqué entre le bus et l'asphalte sur 300m, son bras seulement dépassant de la vitre. Un autre des enfant, sous le choc contre l'asphalte sombre inconscient et laisse son crane lourdement frotter contre la route et les bris de verre. Et le car fini finalement sa route sur le terre-plein et contre un arbre, propulsant la mère de la petite fille s'étant levé contre l'arrière du car non sans avoir heurté de ses bras et jambes la multitude des sièges et s'être fracassé le crâne et la nuque contre l'arrière déformé du car, lui donnant maintenant l’apparence d'une marionnette abandonné. Le feu prends sur la trainé d'essence laissé derrière et peut après, quelques personnes se réveille dans ce décors apocalyptique.

Le jeune politicien qui se réveille tente de découvrir des survivants mais découvre en premier lieu le cadavre au crane complètement poncé du jeune garçon et l'indice de la présente de la petite fille sous le bus par son seul bras dépassant ce qui lui fait instantanément remonté une partie de son repas par sa gorge noué par le choc. Le père de la petite fille se dirige vers son enfant, empalé dans le tableau de bord et brulant depuis quelques instants déjà, alors que ses vêtement ne sont presque plus et qu'une partie de son visage pend mollement comme une poupée jeté au feu. Le Caïd reprends ses esprits et brise la vitre lançant un "Yo, faut s'barrer d'ici !" à qui veut bien l'entendre. Finalement, les survivants parvienne à évacuer le car en prenant de force le père et en récupérant une des enfants scout inconsciente mais vivante.

Dehors, le groupe découvre le Hummer renversé, brulant légèrement lui aussi et alors qu'un groupe s'occupe des blessé juste à côté, l'un des survivants, Morgan l'informaticien, se dirige vers le véhicule. A l'intérieur, il découvre un homme dont le moteur a fini encastré sous son bas ventre et dans ses derniers instant il demande ou est passé son passager et qu'ils doivent faire attention à lui. Mais nul trace de son passager... La seul chose que Morgan trouve, c'est tout un tas d'arme et de munition derrière le véhicule, près du feu, et il ne manque pas de détaller alors pour se mettre à l'abris alors que les autres change rapidement de place pour se réfugier derrière le bus. Mais Ice-B le caïd est plus attiré par les armes que par la survie et il tente une approche quand soudainement la déflagration le propulse au sol, bien heureusement sans autre heurte. Aidé par Ted le politicien, ils se mettent tous deux aussi à l'abri alors que les cartouches fuse maintenant amorcé par la chaleur.

Le répits est de cours instant quand une radio retenti au pieds de Morgan ayant fait un tour aux environs. Un homme y parle et semble pouvoir les voir. Il leur annonce qui il est et tout le monde fait le rapprochement entre le chasseur de prime mort dans le Hummer et son nom... Il s'agit d'un tueur en série d'une grande virulence. Il leur annonce le jeu qui va suivre, une course effréné vers un hameau à 1k de là environ alors que lui même abattra quelqu'un toutes les 10 minutes, leur assurant la mort d'une ou deux personnes. Et comme coup d'envoi, Barry le tueur, pulvérise la tête du père de la jeune fille alors apathique (leur annonçant en plus que c'était pour les avantager). Alors que tout le monde cours, le tueur continu tout de même de les torturer psychologiquement sur la route et, finalement, encore une fois "pour les aider", pulvérise la tête de la jeune fille inconscience sur les épaules d'un des gars non sans répandre encore une fois du sang et de la cervelle sur le groupe. S'accrochant malgré tout alors que l'enfer se déchaine sur eux, le groupe termine finalement sa course dans une maison abandonné pour souffler et surtout subir le contre coup de tout ce qui s'est passé jusqu'alors. Le moral est bas, les esprits fatigué, mais Ice-B lui n'en démord pas, il va trouver ce fils de pute pour lui en coller un pruneau dans la tête.

Barry les recontactes à la Radio et les envois maintenant vers le cabine du gardien d'un manoir surplombant le hameau (ou une arme doit les attendre) mais leur assure ne plus leur tirer dessus avec le fusil de précision. Après une longue discussion, le groupe décide de se mettre en route, persuadé pourtant de se retrouver plus tard nez à nez avec le tueur et de lui faire face. La conviction les guidant, il arrive finalement à la cabine ou se trouve un homme pendu depuis plusieurs années. Ted, Ice-B et Morgan se sépare alors que deux autres des survivants, John le Pilote et Julie la médecin, surveille les alentours. Ted fouille le lit, Ice-B l'armoire et Morgan découvre la lettre d'adieu du gardien. Ice-B trouve un Colt 1911 avec un mot, "Vous en aurez besoin, et visez la tête !" alors qu'au même moment, Morgan lit dans sa tête la lettre du mort.
"Je ne peux pas continuer de vivre avec cette culpabilité. Ceux qu'ils ont fait à cette famille... Personne ne mérite cela, et moi je les ai laissé faire. Je n'aurai jamais deviné qu'ils iraient aussi loin, je n'aurai jamais deviné qu'ils iraient jusqu'à les tuer ainsi. Je ne peux plus le supporter, ses images me hante à chaque instant ou je ferme les yeux... Je suis ParMis VoUS"

La lumière s'éteint et la porte claque. Le groupe se retrouve dans le noir complet...

Logiciel: Skype/TS/Mumble - Rolistik/Rolisteam/FGII(Full)/MapTool
Recherche du : Mage l'Ascension/Néphilim Révélation/Tenga/Cendres

Avatar du membre
Bidule
Markjaniste Dément
Messages : 1094
Enregistré le : mar. 27 sept. 2011 01:00
Date de naissance : 11 déc. 1984

Re: Case #1 : A Road in Nowhere

Message par Bidule » mar. 13 nov. 2012 02:56

24 Novembre 2004, dans la nuit:
Alors que les lumières se sont subitement éteintent dans la cabane, nos 3 "aventuriers" se retrouve plongé dans le noir absolu. Chacun cherchant un instant à tatons à se situer. L'un d'entre eux, proche du bureau et alors qu'il vient de lire la lettre, sens une main fébrille le chercher à taton, déjà peut rassuré par sa lecture. Ice, proche de l'armoire cherche à se rassurer de la présence des autres, malgré ses airs de gros dur, tout en cherchant son briquet alors que Ted politicien qui était proche du lit est lui aussi peu rassuré. Pour l'informaticien, Morgan, les deux voix de ses nouveaux amies qui sont sensé le rassurer ne fait germer en lui que le doute et la crainte... S'ils sont "si loin" de lui, à qui est la main baladeuse?

Lorsque la lumière revient, d'une part avec le briquet de Ice et de l'autre la lampe de Ted ne font que réveiller une terreur dont ils pensaient ne jamais avoir à faire alors qu'il remarque le pendu essayant tant bien que mal d'attrapper mollement leur camarade Morgan. La terreur de Ice fait parler la poudre alors qu'il lance 2 ou 3 coups de feu dans le corps du mort et que Morgan tante tant bien que mal de se reculer le plus possible, malgré le bureau et le mur l'en empêchant. Mais à la surprise de tous, les trois balles ne suffise pas le moin du monde, jusqu'à ce que notre gansta en rajoute une dans la boite cranière de cette homme pour le retuer, cette fois-ci pour du bon. La porte de la cabane s'ouvre enfin alors que les deux autres au dehors les engueules limites d'avoir bloqué la porte et leur demande ce qu'il leur à prie de tirer ces coups de feu. Les explications des 3 hommes perturbés après cette "rencontre" ne fait que leur mettre le doute mais leur raison ne peut pas vraiment les accepter. Mais la situation n'est pas forcément à la discution et il faut se dépêcher. Le tueur les invites à entrer dans le manoir alors qu'il leur signale que d'autre invité approche. En effet, tout autour du manoir une foule d'individue semble se presser pour venir avec des pas nonchalent. Comme une horde de badeau devant un buffet à volonté. Seulement, il n'y a qu'un plat, et c'est bien probablement nos 5 survivants...
Logiciel: Skype/TS/Mumble - Rolistik/Rolisteam/FGII(Full)/MapTool
Recherche du : Mage l'Ascension/Néphilim Révélation/Tenga/Cendres

Répondre

Retourner vers « Hunter the Reckoning par Bidule »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité