Histoire des héros

Image
Répondre
Luthiel
Leprechaune Immature
Messages : 93
Enregistré le : lun. 8 juil. 2013 09:14
Date de naissance : 07 nov. 1979

Histoire des héros

Message par Luthiel » ven. 19 juil. 2013 08:33

Dieudi 4 Plantain 592 AC, Hauteville, Franche-Terre.

Par un concours de circonstances, le hasard ou le destin diront certains, des personnes aux passés différents se retrouvent tous à Hauteville. Ils ne se connaissent pas encore (pour la plupart), mais leur sort va être lié.
En ce jour de recueillement, ils se retrouvent tous dans la même auberge, l'auberge de la Longue Barbe, allusion au propriétaire nain très fier de sa pilosité faciale. La nourriture est bonne, mais l'attrait principal est la qualité de la bière !! Bien qu'un peu forte (Gimlund, surnommé "Cervoise loyale", se vante qu'elle a fait évanouir un elfe), elle est effectivement délicieuse, et à peine plus cher qu'une bière ailleurs.
Attablés à divers endroit de la salle, nos héros mangent et/ou jouent en attendant qu'une occasion se présente qui leur permettrait de rompre avec la monotonie. Quand soudain...

Avatar du membre
Noxiris
Doppleganger
Messages : 371
Enregistré le : jeu. 21 juin 2012 11:44
Date de naissance : 26 août 1995
Localisation : oise

Re: Histoire des héros

Message par Noxiris » ven. 26 juil. 2013 00:09

Un bon gros monsieur du nom de Gordrenn rentre dans l'auberge en poussant les portes violemment. Il se démarque facilement du reste de la populace par ses vêtements un peu plus chics.
Il se pose à une table et d'une grosse voix demande à toutes les personnes présentes "Cela intéresserait-il certains de jouer au livreur ? Les miens ne se sont pas présentés et j'ai besoin de quelques personnes pour amener ma marchandise à un mage".
Quelques personnes se lèvent et s'approchent de lui, lorsqu'il parle d'argent Domino s'y rend également.

Ils s'assoient tous autour d'une table et Gordrenn reprend.
- Bon voila j'ai besoin d'amener un coffre dont le contenu doit rester secret jusqu'à Thurmaistre, au mage Tauster. C'est à quasiment deux semaines d'ici. Vous devez livrer ce paquet avant le 20 plaintain. Vous aurez le droit à 180 PO à vous partagez entre vous plus 5 po donné maintenant.

C'est donc en se remplissant la bourse des 5 nouveaux P.O. durement acquis que la nouvelle troupe part en direction du comté d'Haran.

Il s'écoule plusieurs jours durant lesquelles rien ne se passe quand le 16 le groupe se fit agresser par 6 bandits de bas étages.
C'est avec une grande fierté que la magicienne endormit deux d'entre eux, qui était dans la forêt brandissant des arcs. Le chef s'écria "La magicienne, il nous la faut vivante".
Les quatre autres hommes déguisés en ouvriers se mirent donc en quête de tuer les aventuriers afin de kidnapper la mage.
Heureusement les courageux guerriers purent rapidement vaincre les pauvres victimes, même Anderas fortement dérangé par les cris de peur que poussé Domino en s'accrochant à son bras. Il y eut un prisonnier qui n'apprirent pas grand chose aux aventuriers, il fut donc remis à l'autorité locale qui n'est autre que le charpentier de Milborne.
Une fois celui-ci remis ils purent aller à la taverne pour se reposer.
Le lendemain matin ils apprirent que la fiancée du tavernier avait disparu, fou d’inquiétude il beuglait dans la taverne à son grand désespoir. Certains du groupes acceptèrent de la chercher et de la retrouver. Tandis qu'Anderas partit prier au temple et Domino partit réserver un bateau pour se rendre à Thurmaistre par la voie maritime.
C'est donc grâce à Capella, une forte femme de 2mètres de haut et forte comme un bœuf, qu'ils purent se rendre dans la ville désiré et purent remettre le paquet à Tauster.
Une fois que la bourse fut donné au groupe ils laissèrent le mage et cherchèrent dans les environs à parler aux gueux du coin afin de savoir ce qu'il se passait et trouver divers indice sur la trace de Jelenneth (la fiancée disparu).

Le soir ne voulant pas dormir dans la taverne le groupe partit dans les ruines abandonnées autour de la ville et montèrent deux camps, un pour les puants et un pour les gens normaux.
Durant la nuit quatre chien-loup attaquèrent le campement et c'est grâce à l'aide de Domino et de sa maîtrise du combat au bâton qu'ils s'en sortirent tous indemne.

Le lendemain matin, retrouvant Capella sur son bateau, le groupe partit dans la direction de Kuiper, un rôdeur qui pourrait nous en apprendre d'avantage sur la disparue.

Omnilink
Beta Cygni en Toge blanche
Messages : 12
Enregistré le : dim. 8 nov. 2009 01:00

Re: Histoire des héros

Message par Omnilink » ven. 2 août 2013 00:42

Un paladin nous rejoint, il se prénomme Gabriel, je ne sais pas ce qu’on va en faire mais visiblement les dieux l’ont guidé (par l’intermédiaire du chevalier parlefroid) jusqu’à nous. C’est peut être pour une bonne raison qui sait !
Nous allons donc rejoindre ce Kuiper, un rodeur apparemment, il connait bien le bois aux épines dans lequel la petite « je l’ai nette » se balade souvent en vue de récolter des herbes magiques. Malheureusement les dieux ne peuvent pas se pencher sur le cas de toutes ces petites choses fragiles qu’on appelle humains mais je prie pour que cette pauvre enfant soit retrouvée rapidement bien que je craigne le contraire depuis longtemps !
Bref on se dirige vers le dit bois. Et on fait la connaissance de cette charmante Oléanne, la druidesse sauvageonne, entourée de loups et très distante ! Elle nous parle de Maxime le fils Krynen qui est devenu un ours garou (expression déposée, pour toute utilisation veuillez verser 1 PA à la bonne œuvre la plus proche en mon nom) un humain qui se transforme en ours donc quand il est stressé ou qu’il fait pleine lune. On part à la traque de l’ours oubliant pour le coup Jelenneth mais tant pis, une bonne âme sauvée peut bien en faire attendre une autre dans de telles circonstances …
Du coup on croise des orcs avec un drôle de symbole de crane transpercé de flèches, on leur casse la gueule, enfin … on … les dieux m’ont appris l’humilité ce jour là. Dure leçon, j’ai rien touché.
Une fois l’ours trouvé, deux des nôtres ont été blessés, on s’en fout de qui, ce sont pas des nains ! (et puis, de toute façon il n’y a rien eu de grave au final)

On a capturé l’ours qui s’est retransformé en le gamin qu’il était. Le tout sans ses vêtements. Haha les humains en ont vraiment de toutes petites !
Retour chez Kuiper, on ramène le gamin à ses parents, ils sont soulagés, quoi qu’un peu inquiet pour la maladie de leur fils … boar … ils s’en débrouilleront bien, Kuiper à l’air de s’y connaitre et promet de l’aider à se maitriser.
24 plantain
Bref ! On retourne à Milborne, on prévient notre ami le charpentier de la situation, il utilise son corbeau de rodeur (truc spécifique à ces gens apparemment) pour informer toute la zone du risque que courent les lanceurs de sorts. Il devient évident que ces bandits et ces orcs agissent en bande organisées ! En plus les clans d’orcs d’habitude ça porte pas un symbole uniformisé comme ce crane, d’habitude c’est chacun un bouclier pris sur une précédente victime. Qui a bien pu fournir tout ces boucliers aux orcs …
Bref encore un humain aussi gras que moi (et pourtant j’suis un nain) nous prend pour des livreurs !
Evidemment moi je régale tout le monde d’une bonne bierre et je me fais des compagnons à qui pisse le plus loin derrière la taverne (Tous ont pariés contre moi à cause de ma taille, les gentils couillons)et j’en profite pour apprendre l’existence du vieux geignard autre nain qui traine dans le coin ! Il a travaillé dans les mines plus tôt quand il était jeune, ça pourrait servir si on a besoin d’informations sur ces mines.
25 plantain
Corne-bouc ! Mais bon, ça nous permet de retourner encore une fois à Thurmestre pour informer le vieux Tauster de nos efforts et échecs, ainsi que passer un coup en vitesse voir le chevalier au service du comte Parlefroid pour l’informer lui aussi de tout ce qu’il se passe. Voila donc nos faits connus du comte !


[hrp : n'hésitez pas à rajouter les dates exactes si vous les avez, ou les précisions que vous voulez, cette version peut encore être corrigée d'ici la prochaine fois]

Luyur
Leprechaune Immature
Messages : 99
Enregistré le : sam. 22 juin 2013 20:02
Date de naissance : 04 déc. 1986

Re: Histoire des héros

Message par Luyur » ven. 9 août 2013 00:19

La cargaison livrée, Magnum le nain, décida de s'en aller rejoindre le cirque local afin de se dédier entièrement à sa passion : le funambulisme. Malheureusement pour lui, il lui faudra d'abord faire ses preuves en tant que femme à barbe avant de prétendre à ce poste prestigieux. Mais ceci est une toute autre aventure...

De son côté, Gabriel le paladin qui a brillé par son intelligence, sa grâce, son courage et la justesse de ses propos tout long du périple, est retourné auprès du chevalier Parlefroid pour l'informer de la situation. Peut-être, aurons-nous bientôt de ses nouvelles ou de l'un de ses amis.

Le groupe se trouva donc réduit à cinq braves gaillards, qui dans le village de Thurmautre devaient faire avec les pubertés bestiales d'Anderas et Althaea. Selon les diagnostics, Althea avait été épargnée de la malédiction et le clerc Andreas, s'est vu remettre une potion de guérison par Thauster. Le problème était donc réglé.

Mais tout ceci était-il vrai ? Ca n'est qu'à la lueur du clair de lune, qui aura lieu dans quelques heures, que le groupe aura ces réponses.
Deux précautions valent mieux qu'une ! Les deux enragés potentiels passenr la nuit dans la forêt afin de ne pas faire de victimes chez les culs-terreux.

En optimiste inconditionnel que je suis, c'est le verre à moité plein que j'ai vu ce soir là: seul Anderas a été réellement affecté par la malédiction. Pour sa première transformation, il ne tua que quelques chèvres et dégrada la grange d'un bouseux. Le lendemain matin, le groupe repartit pour Milborne en quête des quelques sous que leur avait promis le gros marchand et d'une solution efficace pour le curée.

Une fois en "ville", nous avons assisté à une nouvelle vente aux enchères pour une autre maison près du marécage nouveau. A ce rythme là, il n'y aura bientôt plus de maison du tout dans les environs.
Aoreès avoir eu vent de os exploits le seigneur Darius Carman, celui-ci nous confia une mission de la plus haute importance pour le comté : trouver les origines du marécage.
Le seul élément de réponse que nous a Darius est que ce marécage est d'origine magique mais non maléfique.
Il nous donna deux semaines et 50 pièces d'or pour mener à bien ce projet et si nous parvenons à régler le problème nous-même, la récompense sera de 1000 Po.
En parallèle, Anderas mena son enquête et il s'avéra que seul le clerc Lafayer, de passage à Milborne dans une dizaine de jours pourrait l'exorciser.

Le groupe prit donc la direction du marécage pour trouver l'origine du mal. Après avoir interroger les quelques paysans du coin, les aventuriers prirent la décision d'aller inspecter la source du ruisseau dont est issu, à priori, le marécage : La Tami.

Le voyage fut long et éprouvant, plus de 24h à marcher avec de l'eau dégueulasse jusqu'aux couilles.
Une fois nez à nez avec la source le groupe découvrit que l'eau était... potable.

Luthiel
Leprechaune Immature
Messages : 93
Enregistré le : lun. 8 juil. 2013 09:14
Date de naissance : 07 nov. 1979

Re: Histoire des héros

Message par Luthiel » ven. 16 août 2013 10:51

P.S. : les balises spoiler sont là pour que je me rappelle de tout et que vous restiez ignorants des faits que vous ne pouvez connaitre. Si vous les lisez, cela ne me gêne pas, mais en AUCUN cas vos persos ne doivent en tenir compte !!

Décidant de fouiller la zone autour de la source (sait-on jamais, avec du bol); il rencontre 2 fermiers (dont un Jeb) en train de s'engueuler à propos d'un gosse de l'un d'entre eux qui ferait peur à la marmaille de l'autre. Nos héros s’enquièrent donc auprès du dit Jeb, qui leur confirme que son fils Balt s'amuse à raconter des histoires extravagantes pour amuser les autres enfants.
Séance tenante, Domino et Anderas partent parler à l'enfant, voir si il n'y aurait pas un soupçon de véracité dans ses propos. Pour gagner sa confiance, Anderas joue au loup et autres (trop meugnon :roll: ). Balt leur énumère donc sa rencontre avec des géants bleus aux armures acérés, à la bouche remplie de dents pointues, aux oreilles longues et pointues armées d'énormes haches à deux mains !! Démêlant le vrai du faux, ils devinent que ce futur barde en devenir leur décrirait des gobelins. Ils leur désignent l'endroit vers où il les aurait mis en fuite.
Repartant dans la zone indiquée, après quelques heures de marche dans un sol de plus en plus gorgé d'eau, ils voient en effet une grotte, gardés par 2 piètres gobelins bleus (ou du moins après approche discrète de San Andreas, tatoués et peints sur le visage en bleu). Domino (encore elle !! ;) ) & San Andreas partent en tant que diplomates !!
A leur approche, les 2 gobelins s'enfuient à l'intérieur, pris de panique. Eux-même rentrant, une voix les interpellent, leur disant de rebrousser chemin. Quelques épieux volent, des intimidations fusent, mais nos 2 amis restent stoïques et demandent à parlementer. Après avoir défaits leurs armes et armures, ils sont menés devant le chef de cette petite tribu. Au passage, ils notent une 30aine d'individus (dont femmes et enfants) bien faméliques.
Le chef, apparemment plus costaud et mieux nourri, est entouré d'un chaman. A leurs premières questions, le chef répond par l'ignorance et une certaine méfiance. Le chaman, à l'évocation du marais, semble étrangement gêné et cache ses mains (dont une ceinte d'un anneau). Devant l'insistance et l'agacement des 2 partis, il dit au chef qu'il va négocier, investi du pouvoir de son Dieu Maglubiyet.
Il prend alors à part nos 2 amis et dans un commun parfait, leur dit que son anneau est peut-être responsable. Mais il rechigne à s'en séparer, car, en plus d'être un cadeau de son Dieu, il lui permet d'asseoir son commandement et justement de tenir sa tribu. Celle-ci a en effet migré ici il y a 2 ans pour se séparer de clans querelleurs et violents, et aspire à une vie tranquille, ne cherchant pas d'ennui avec la population locale. Après moult négociations, le chaman accepterait de donner l'anneau en échange soit d'un objet de grande valeur, soit d'un autre objet magique. N'ayant rien de tout ça, San Andreas reste en otage contre le prêt de l'anneau, afin que Domino et les autres puissent analyser l'anneau en détail et le ramener.
Spoiler :

San Andreas négocie alors une fois seule sa liberté contre la broche avec le chaman, lui faisant promettre de ne jamais en toucher mot aux autres. Le chaman exige quand à lui de ne jamais parler de leurs présences à quiconque, afin de continuer à vivre calme.
Quelle ne fut pas leur surprise de voir San Andreas les rejoindre 15 min plus tard !! Celui-ci leur dit que ce que le chaman veut, c'est garder leur existence secrète. La compagnie acquiesce, et mettent au point une histoire de magicien fou dans le marais qui possédait l'anneau.
Le voyage de retour commence alors, et Anderas ressent les effets de la fièvre des marais, contractée durant leur périple. A Harlaton, l'annonce de la réussite de leur entreprise leur permet d'être accueilli en héros. De retour à Milborne, Anderas dont l'état s'est aggravé est emmené à Semheis dans l'église de Saint-Cuthbert. San Andreas, quand à lui, va voir Garyld. Celui-ci lui annonce qu'une fibule a été trouvée par Shyraz dans la Lande entre Milborne et le grand Vallon Rocheux.
Les autres vont faire leur rapport à Darius Carman (version du mage), qui les félicite et leur promet leur récompense sous huitaine !! (Il ne s'attendait pas à ce qu'ils soient si rapides) Il fait annoncer dans le Comté l'exploit de nos héros, et une réputation commence à grandir.
Le lendemain, 4 Migreplume, Anderas est guéri de la fièvre... Que vont faire nos héros désormais ? Jelenneth est toujours disparue...

Luthiel
Leprechaune Immature
Messages : 93
Enregistré le : lun. 8 juil. 2013 09:14
Date de naissance : 07 nov. 1979

Re: Histoire des héros

Message par Luthiel » ven. 30 août 2013 08:22

Anderas remis de sa maladie, nos amis découvrent qu'apparemment un jeune homme les attendait à la taverne, ayant entendu parler d'eux. il souhaite les rejoindre pour les aider dans leurs quêtes et aussi pour prendre soin de sa soeur... Malgré des premiers échanges bizarres, voire délirants (sans doute encore quelques reliquats de la maladie et de la tension qui a affecté le groupe dans leurs dernières épreuves), Burich estime le jeune garçon capable et ils acceptent sa compagnie.
Or là, nos héros sont ennuyés car peu de pistes se présentent à eux, bien que quelques options demeurent :
- amener et identifier l'anneau chez Tauster
- Garyld aurait retrouvé une fibule (par Shiraz en fait) dans la Lande près du Grand Vallon. Fibule ayant appartenu à Jelenneth. Le grand vallon contiendrait des tribus d'humanoïdes (orques et hobgobelins)
- des mines abandonnées pourraient servir de repaires à des créatures.
La dernière option les séduisant le plus, ils vont voir le dernier mineur à y avoir travaillé : le Vieux Geignard, un nain très vieux, vivant dans des conditions d'hygiènes déplorables et passant ses journées à se saouler. Malgré l'odeur, Burich et Anderas arrive à avoir de lui une hypothétique carte de la mine de Garelleroche, vieille mine de garelles, dans un futur incertain ("Quand j'aurais le temps de remettre la main dessus").
Nos héros toujours indécis quand à quoi faire, le sort les rattrape : le Comte de Parlefroy, seigneur du Comté, les fait mander : ni une, ni deux ils se mettent en chemin via la douce Cappella ;)
Arrivés à Thurmaistre, ils confient l'anneau à Tauster, où ce dernier assiste amuser à une scène entre les aventuriers quand à l'argent et les fonds du groupe. il se permet de leur prodiguer quelques conseils relatifs de son expérience. Ils passent une nuit dans les ruines et vont le lendemain au chateau, sis à une demi-journée de marche de là.
Le 05 Migreplume au matin, le chambellan du comte les reçoit devant la batisse (un chateau bien modeste, à l'image du Comté). Il leur avoue avoir entendu parler de leurs faits et leur confie son problème : des pèlerins d'Héroneus sont en retard de 5 jours, chose anormale. Ils leur demandent d'aller à leur rencontre à travers la Lande du Molosse Hurlant.
Nos amis partent donc et se retrouvent à passer la nuit dans ce paysage plat. En début de nuit, des loups surgissent, et Bérénor le jeune fait montre de toute son efficacité.
Le 06 Migreplume, ils repartent sur la route présumée des pèlerins...

Avatar du membre
Noxiris
Doppleganger
Messages : 371
Enregistré le : jeu. 21 juin 2012 11:44
Date de naissance : 26 août 1995
Localisation : oise

Re: Histoire des héros

Message par Noxiris » ven. 6 sept. 2013 00:02

Journal de Domino

Durant notre route dans la Lande du Molosse Hurlant nous avons entendu de nombreux cris d'animaux, surement de loup ou de chien, qui peu à peu se rapproché de nous. Mais la journée se fit calmement mise à part cela. Il n'y a seulement en début de soirée où nous avons trouvé deux "gardes" qui était avec la compagnie de pèlerin, ils étaient pour le dieu Héroneus, malheureusement j'ai pas très bien saisit c'était le dieu de quoi, et ça m'importe peu.
Puis quand la nuit fut tombé des créatures de l'enfer nous ont attaqué, des sortes d'énormes chiens, plus haute que le nain, possédant deux têtes chacune. Dans leur yeux brûlaient une flamme haineuse, j'ai même cru voir, le reste du groupe n'est pas d'accord avec moi, mais j'ai cru voir un souffle de feu sortir de leur gueule. Ils ont couru à toute allure vers nous, nous sommes tous montés sur le rocher contre lequel siégeait les deux cadavres, sauf Anderas qui a voulu joué au preux chevalier et qui est resté en bas pour veiller sur la dépouille des deux croyants. Des fois je me dis qu'il est vraiment suicidaire . . . Il m'inquiète un peu.
Durant leur charge, le rejeton de la nature leur à tirée dessus, plusieurs fois même et il me semble que San l'a aidé. Mais efficace comme elle est elle n'a pu en tuer aucun avant leur arriver au contact.
Mon Anderas a subit un choc violent et frontal face aux molosses, son bouclier n'était pas suffisant et il se fit mordre, deux de ces créatures montèrent pour attaqué San tandis que deux foncèrent sur l'elfe. Mais grâce au courage, ou à la folie je ne sais pas vraiment, de la jeune brut qui nous a rejoins et qui a sauté avec une violence sans pareil sur le chien qui attaqué l'elfe.
Bref je n'ai pas envie de rentrer plus dans les détails, je pense réussir à me souvenir de ce combat pour longtemps, mais à celui qui lira mon journal, je le maudis, je tiens à souligner que j'ai sauver le groupe grâce à ma puissance magique et à ma dextérité au bâton.
Lorsque nous avons finit d'exterminer toutes les bêtes, la brut a eu la drôle d'idée de les éventrer, bien sur j'ai préféré installé les tentes. La simple odeur me dégoûtais.
Anderas a voulu veiller toute la nuit sur les deux hommes morts, mais je me suis endormit bien trop tôt pour y assister. Mais apparemment cela ne c'est pas passé comme prévu puisque le lendemain matin il dormait comme un bébé dans sa tente.
Nous avons d'abord enterré les deux cadavres puis nous avons rebroussé chemin vers le château de Parlefroy. Nous avons remarqué dans la journée que tout ceux qui se sont fait mordre durant la bataille contre les créatures avaient de petites tâches grises qui se formait sur leur corps. Burich connaissait cette maladie mais je n'ai pas vraiment saisis, trop occupé dans mes pensées . . . Comment la brut peut préféré la beauté de l'elfe à la mienne . . . Mettons ça sur le compte de la jeunesse.
Arrivé devant le comte nous lui avons expliqué la situation puis nous sommes partit. Un petit arrêt chez toaster nous a permis . . . m'as permis de piquer de l'argent au reste du groupe pour me payer un nouveau sort, je suis contente. Donc je les ai délaissé le temps qu'ils aillent se faire soigner.

J'ai retrouvé le groupe deux jours plus tard, et bonne nouvelle tout le groupe était guéri, même le garouïsme de mon petit Anderas, ça m'a donné le sourire pour la journée. Ils m'ont expliqué qu'une fête avait l'air de se préparer dans le village, et le grand prête du comté, je me souviens jamais de son nom c'est quelque chose comme Lafayette, Lamolaire . . ., du moins il est venu et les a guéris.

Note à moi même : Repasser chez toaster pour avoir la réponse de son ami pour MON anneau.

Omnilink
Beta Cygni en Toge blanche
Messages : 12
Enregistré le : dim. 8 nov. 2009 01:00

Re: Histoire des héros

Message par Omnilink » ven. 6 sept. 2013 00:06

Journal de Burich : [HRP: même session que le journal de domino plus haut]

Après plusieurs jours de recherche en remontant le trajet que devaient prendre les pèlerins
"Ils ont été capturés par l'homme aux cheveux roux, ils étaient vivants"

Nous sommes attaqués par une meute de molosses à deux têtes ! Après que nous ayons tous été mordus au moins une fois par leur gueule dégueulasse et pleine de bave suintante et marronnasse nous les avons vaincu.

Après avoir fouillé l’estomac des chiens, on retrouve les ossement d’une main, portant une bague avec émeraude.
Nous revenons vers le château de Parlefroy pour faire rapport de nos découvertes. Après quoi nous repartons pour Thurmaistre et récupérons l’anneau maudit chez Tauster ! Apparemment l’anneau est un anneau de contrôle des élémentaires d’eau, un objet extrêmement puissant capable de contrôler l’eau sans qu’on connaisse les détails exacte … Mais vu qu’il faut 6 années à un mage pour créer un tel objet, je pense qu’il doit être possible de l’utiliser pour traverser un lac à pied sans se mouiller. L’anneau est cassé se qui explique que l’eau s’en écoule doucement et ne peut pas être utilisé. Tauster nous propose d’envoyer l’anneau à une de ses connaissances qui pourrait identifier précisément ses conditions de réparation.

Nous nous séparons de Domino, temporairement, pour qu’elle apprenne le sort dit d’identification et qu’on aille se faire soigner à Milborne par le prêtre itinérant responsable du comté, Lafayer

Bon bha voila on est tous soigné … on n’est quand même pas passé loin de la mort … il nous restait à tous environ une semaine de vie et le prix du soin était exorbitant 200 pièces d’or pour chacune des 5 personnes contaminées.

Avatar du membre
Noxiris
Doppleganger
Messages : 371
Enregistré le : jeu. 21 juin 2012 11:44
Date de naissance : 26 août 1995
Localisation : oise

Re: Histoire des héros

Message par Noxiris » jeu. 12 sept. 2013 23:14

Journal de domino

Aujourd'hui on démarre sur des disputes, génial.
Nous décidons de partir vers le grand vallon rocheux, une faille dans le sol assez grande, un ravin dur à descendre qui risque d'être dangereux. Arrivant par le sud nous ne voyons aucun passage nous permettant de descendre et non sans réfléchir on cherche l'endroit par lequel Kuiper descend. Alors que les autres recherche compliquer la où on pourrait faire simple je propose un chemin utilisable. Bien sur moi et mes deux pieds gauche n'avons pas louper la chute, mais ma fierté et sauve, je ne suis pas la seul à avoir fait autant de tonneau. Après nous être remis sur pied, pendant que les deux derniers amorcer leur descente j'ai commencer à avancer avant de voir Kuiper sortir d'un buisson, quelle joie de le retrouver.
Il nous a indiquer que deux tribus de hobgobelin et d'orcs vivent dans le vallon, et qu’apparemment ils vont se livrer une guerre de territoire qui risque de mettre en danger le comté. Il semblerait que mes collègues soient très ingrat, ils n'arrêtent guère de m'en vouloir pour avoir trouver ce chemin, ils n'avaient qu'a pas me suivre, c'est autant de leur faute que la mienne.

Avançant dans le vallon, nous fîmes la rencontre d'un horde d'orcs, comme d'habitude devant me taper le travail, je prends l'initiative et tente une discussion avec eux, ils acceptent de nous écouter si nous réussissons une sorte de "test" qui leur permettra de juger notre valeur. Nous devons tuer une trentaine de Hobgobelin dans une grotte du territoire orcs.
Nous nous élançâmes donc dans cette grotte extrêmement sombre. A la lumière d'une torche nous commençons notre chemin dans la grotte, à peine 10 mètres de fait que les ses créatures nous remarquent. 8 d'entre eux se ruent vers nous tandis que tant bien que mal nous combattons et nous nous défendons. Mais nous réussissons sans trop de mal à éliminer ces quelques adversaire.
Continuant notre avancé nous voyons un certains nombre de femelle et d'enfant totalement apeuré. Mais en avançant encore nous remarquons un chaman qui sacrifie l'un des leurs pour attirer l’œil de leur dieu. Le combat s'engageant je l'endors de suite, leur magie est très puissante. Ils foncent sur eux mais suite à une lutte entre nos guerriers et les leurs le chaman finit par être réveiller et ordonne à notre brut sans cervelle fétiche de se jeter dans le trou, et bien sur celui ci le fait . . . EXASPÉRANT. Tandis que nous combattons le chaman s'accrochant à sa vie, je fonce et saute sur lui en lui tapant du bout de mon bâton sur son crâne. Mais celui ci réussis tout de même à lancer un nouveau sort en se regardant dans un miroir.
Tandis qu'Anderas et Burich arrête de frapper le chaman pour je ne sais quelle raison, san andreas n'aide guère en laissant part à son avarie et tente de faire les poches au chaman, je me retrouve seul en combat singulier avec celui ci, dans cette lutte acharnée celui ci me frappe violemment sur le flanc, pris de forte douleur je tente de le toucher à mon tour et lui rendre son coup mais impossible, je suis à la limite de me tordre sous la souffrance de son coup. Mes deux compagnons tentent de remonter tant bien que mal la brut au fond du trou mais ils ont l'air de ne pas s'en sortir et continue de me laisser seul contre ce terrible adversaire. Heureusement pour moi San andreas profita de la fureur du chaman contre moi pour en profiter et le tuer de ses lames affûtées.
Au final nous finissons par ressortir bérénor du trou, puant le mort, des morceaux de cadavres sur lui, une véritable infection pour mes narines et ma vue.

Avatar du membre
Noxiris
Doppleganger
Messages : 371
Enregistré le : jeu. 21 juin 2012 11:44
Date de naissance : 26 août 1995
Localisation : oise

Re: Histoire des héros

Message par Noxiris » jeu. 3 oct. 2013 23:16

journal de domino

Dans la suite de la grotte nous trouvons une sortes de baraquement à herbes, pierres et autres réserves que les gros gobelins ont faites. Dans la pièce suivante trois hobgobelins se trouvent devant une source d'eau potable, san anderas saute dans le petit bassin mais rien de bien intéressant. A la prochaine pièce nous trouvons le chef hobgobelins ainsi que deux gardes du corps, le chef et bien armuré et équipé, un rude combat s'apprête à se livrer. Anderas fonce sur l'adversaire tandis que San andreas tire une flèche mais loupe magiquement. Des attaques ratée, des blessures grave sur les compagnons, une lutte terrible et meurtrière. Mais la brute de notre groupe envoie de toute ça rage un puissant coup qui détruit le chef dans une gerbe de sang. Le dernier tente une fuite mais les flèches le mettent à mal.
Se tournant dans le fond de la pièce nous trouvons un tas de trésors et richesses plutôt vague. Nous trouvons des armures de plates que nos combattants et Anderas en prennent. Pendant ce temps je suis partit fouillé dans le petit tas de gemmes. Mon talent et mon avarie ne m'ont pas trompé dans ce tas il y avait un vrai petit trésors. Les compagnons ne sont que des enfoiré d'égoïste qui préféré avoir une armure plus l'argent plutôt que de laisser l'argent à ce qui n'ont pas eu l'armure.
Retournant sur nos pas, un petit détail nous frappent, il reste des femmes et des enfants, et si nous voulons sortir vivant nous devons les tuer ... une tâche bien difficile.
Les compagnons ne savent pas quoi faire alors je prends une décision, tirant une épée j'avance vers les créatures avec celle ci pour mettre fin à leur vie, mais la brute me plaque au sol violemment.
Et le nain, que je déteste vraiment m'énerve profondément à faire durer un choix qui est pourtant des plus simples à faire. Alors qu'au final monsieur laisse tout ce qu'il défendait pour finir par accepter à contre-coeur de faire quelques choses que je voulais faire .... Sérieusement.
Une fois sortit de la grotte les orcs nous y attendaient, le chef nous dis donc de quitter les lieux sur le champs et sans jamais y revenir.
Sur le chemin du retour, tandis que nous installons notre campement, nous trouvons un obélisque d'une couleur plus qu'étrange qui a l'air de rendre ceux qui le touche joyeux, mais je ne préfère pas m'en approcher et préfère m'éloigner du groupe lorsqu'ils se mettent à prier.
La brut vint me voir et me poser une question qu'on me pose assez souvent " Crois tu en un dieu ? ", sérieusement pourquoi les gens doivent toujours croient en quelque chose ...
Non je ne crois en aucun dieu, pour moi seul la magie prime, je sais qu'il existe et je ne mets pas en doute leur existence mais pour moi ils importent peu.

Ce matin j'ai examiné mon livre, comme d'habitude, mais je n'ai pas préféré retourné avec eux, comme une envie de solitude.
Arrivé à Millborne, après une longue marche, je pars vers le fleuve afin d'écouter le son de l'eau, c'est apaisant.
Quelques heures plus tard ils ont fini par revenir et nous nous sommes tous retrouvé devant le fleuve.

Répondre

Retourner vers « AD&D "La nuit des Profondeurs" par Luthiel »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités