[Investigateur] Laparre de St Sernin [Militaire en retraite]

Image
Répondre
Avatar du membre
sdompy
Administrateur
Messages : 7371
Enregistré le : sam. 8 sept. 2007 01:00
Date de naissance : 24 oct. 1974
Localisation : Valencia, España

[Investigateur] Laparre de St Sernin [Militaire en retraite]

Message par sdompy » mar. 15 juin 2010 15:43

Né le 13 décembre 1860 au château de Laparre de Saint-Sernin (alors commune de Verdun-sur-Garonne)

En 1880, il entre à l’école de cavalerie, puis à l’école spéciale militaire (Saint-Cyr) en 1881. Il en sort 25ème sur 386 et entame une carrière militaire.

Sous-lieutenant au 14ème RI de marine au Sénégal au 1er octobre 1883 à sa sortie de Saint-Cyr, il passe au 2ème régiment de tirailleurs sénégalais du 28 avril 1886 au 28 juin 1886, il est envoyé à Kati (Mali actuel).

Il passe ensuite lieutenant au bataillon de tirailleurs du Zinder (Niger actuel) le 29 février 1890.

Le 29 septembre 1891, il épouse Jeanne Elisabeth Marie Félicie de Verneilh-Puyraseau, domiciliée à Puyraseau, près de Piégut-Pluviers (Dordogne).

Sa carrière évolue ensuite.

Il quitte son affectation à Niamey (Niger actuel) et devient capitaine au 107ème RI le 12 juillet 1895, puis chef de bataillon (commandant) au 95ème RI le 24 décembre 1905. Il part à la retraite pour limite d’âge le 13 décembre 1911.

Il est rappelé à l’activité par le décret de mobilisation générale du 1er août 1914, en tant que Lieutenant Colonel à titre temporaire, au 1er régiment de marche colonial où il arrive le 3 août 1914.

Il est membre de l’Action Française, mouvement royaliste favorable à la guerre contre l’Allemagne.

Son régiment est engagé au Maroc dès août 1914. Blessé gravement le 27 avril 1915, il tient à conserver son commandement jusqu'en octobre, ou il est appelé ailleurs.


Blessé une nouvelle fois en 1918, il est libéré de l'armée à titre temporaire, jusqu'à l'armistice et prend alors sa retraite définitive.


Il aura reçu la médaille coloniale pour sa campagne au Maroc et était chevalier de la légion d’honneur par décret du 28 décembre 1897.

Décorations :

* Chevalier de la Légion d'Honneur le 28 décembre 1911
* Croix de guerre avec palme en 1918
* Médaille coloniale
* Palmes universitaires
* Chevalier de l'étoile noire le 4 novembre 1908 (Bénin)
* Officier de l'étoile noire (Bénin)
* Officier de l'ordre de Léopold de Belgique
* Croix de guerre belge
* Officier de Ouissam Alaouite en 1914 (Maroc)

Blessures de guerre :

* Blessé par balle le 27 avril 1915 lors de la bataille de l'Yser
* Intoxication par gaz au nord de Verdun le 29 septembre 1917
* Blessé au poignet par éclat d'obus devant Fleury-la-Rivière (Marne), près d'Epernay, le 15 juillet 1918

3 citations :

1er régiment de marche colonial cité à l'ordre de l'armée du 12 janvier 1915 : « Sous le commandement du lieutenant-colonel Laparre de St Sernin, le régiment a mené dans les journées du 17, 18 et 21 décembre de nombreuses attaques. Il s'y est conduit de la façon la plus glorieuse sans s'occuper de ses pertes. »

Cité à l'ordre de la 4ème brigade coloniale du Maroc du 22 novembre 1915 : « A commandé le régiment d'infanterie coloniale du Maroc pendant 13 mois au cours desquels ce régiment a pris part à plusieurs combats, dont l'un lui a valu l'honneur d'être cité à l'ordre de l'armée. A toujours maintenu ce régiment en parfait état, matériel et moral, dans les circonstances les plus difficiles et malgré les pertes les plus lourdes. Blessé gravement le 27 avril 1915, a tenu à conserver son commandement qu'il a quitté le 23 octobre, ayant été appelé à un autre poste, laissant dans la brigade le souvenir profitable d'un chef éclairé, ferme et bienveillant, sachant imposer, par son exemple, la soumission à tous les devoirs. »

Cité à l'ordre du 1er corps d'armée colonial du 8 mai 1917 : « Après avoir brillamment commandé pendant plus d'un an le régiment colonial du Maroc, continue à montrer dans ses fonctions actuelles, les plus belles qualités de bravoure, d'intelligence, et d'activité ; s'est particulièrement signalé pendant les opérations de la Somme (juillet-août 1916) et sur l'Aisne (avril 1917) au cours desquelles il a rempli de nombreuses missions délicates et périlleuses sur le front. »

Image
Image JDR VIRTUEL MJ APPROVED

Avatar du membre
sdompy
Administrateur
Messages : 7371
Enregistré le : sam. 8 sept. 2007 01:00
Date de naissance : 24 oct. 1974
Localisation : Valencia, España

Re: [Investigateur] Laparre de St Sernin [Militaire en retra

Message par sdompy » mar. 15 juin 2010 15:51

60 ans, il faisait partie des troupes coloniales (infanterie de marine, artillerie coloniale,cavalerie...). Il y assurait la pérennité de la présence française dans ses territoires extérieurs.

Ayant souvent vécu en garnison isolée, voire dangereuse, habitué aux conditions de vie les plus rudes comme au luxe le plus somptueux, il a conservé de ses séjours à l'étranger des manies (adepte du narguilé et du safari ) et des conceptions quelque peu différentes de celles des métropolitains (racisme déclaré, habitude d'être obéi et servi, conservatisme acharné, haute opinion de la civilisation occidentale, etc.).

Depuis qu'il est rentré en métropole, il jouit de sa retraite au milieu des nombreux souvenirs qu'il a rapportés (objets divers : trophée d'animaux, masques africains..., des maladies tropicales, nostalgie inextinguible etc.) et n'hésite pas à raconter sans fin mille histoires sur les civilisations qu'il a bien mal côtoyées.
Image JDR VIRTUEL MJ APPROVED

Répondre

Retourner vers « Appel de Cthulhu par Markjan »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités