Résumé partie 17 : Assimilation

Image
Répondre
Avatar du membre
Xanven
Jérémilien des steppes
Messages : 149
Enregistré le : sam. 16 août 2008 01:00

Résumé partie 17 : Assimilation

Message par Xanven » jeu. 6 févr. 2014 19:06

Après la fusillade du dernier épisode, la situation est tendue. Pendant que Joyce et Pâle rentrent chez elles et que la passeuse se fait recoudre ses nouvelles blessures, Euphorie, qui a décidément bien changé depuis son accident maelstromique, se cache avec ses disciples dans les tunnels de Puits-aux-monstres, kidnappant au passage un civil innocent. Ils absorbent sa conscience de force, l'obligeant à rejoindre l'entité composite monstrueuse qu'ils forment désormais. Une fois l'homme converti, ils l'envoient en reconnaissance dans la ville.

-------

Très vite, des hommes de Putride viennent visiter Pâle et Joyce. Ils interrogent cette dernière quant à son rôle dans la fusillade et elle nie son implication ainsi que celle de la Céphale, leur assurant que Pâle avait juste voulu faire une blague avec ses pouvoirs, rien de sérieux, et qu'elle n'avait rien à voir avec la fusillade qui s'était ensuivie. Ils repartent peu convaincus. Joyce voit bien que la situation risque fatalement de dégénérer d'un moment à l'autre et décide qu'il est grand temps de mettre les voiles. Avec l'aide de Pâle, elle va donc commencer à réparer le tank.

-------

Euphorie, par l'intermédiaire de ses disciples, achète une camionnette à Cramé en échange d'une avance d'1-troc et d'une promesse de lui rendre un service en échange par la suite. Avec un rituel, elle relie une paire de talkie-walkies qui lui permettra de communiquer à longue distance par le maelstrom en transmettant les pensées de l'utilisateur. Elle laisse un de ces talkie-walkie à Cramé pour qu'il puisse les contacter à l'avenir, et se prépare à quitter la ville, le nouveau disciple au volant, le reste caché à l'arrière de la camionnette parmi les marchandises. Quand un des gardes est un peu trop curieux, elle détourne son attention en activant le talkie-walkie de Cramé, qui n'est pas loin, avec une imitation du bruit d'alarme de Puits aux monstres. Tout se passe bien, le garde engueule Cramé au lieu de vérifier le camion, lui confisquant au passage son talkie-walkie. Euphorie et ses disciples, eux, sortent tranquillement de Puits-aux-monstres.

-------

Le tank que Pâle et Joyce sont en train de réparer n'est pas garé loin de l'entrée non plus et pendant cette manoeuvre, Pâle repère Euphorie. Mais elle ne dit rien pour éviter que Joyce s'en prenne une fois de plus à la Prophète. Quelques temps après, le tank est finalement réparé et il est temps pour nos deux héroïnes de partir à leur tour. Joyce conduit le tank pendant que Pâle la suit avec le van, et les hommes de Putride qui tentent de les arrêter sont très vite écartés à coup d'obus. Elles quittent donc la ville en explosant tout sur leur passage.

Plusieurs jours passent. Pâle et Joyce se dirigent vers le nord pour trouver les citées enfouies, pendant qu'Euphorie et ses disciples se dirigent vers le sud, le territoire de la Horde. Le voyage idyllique de Pâle et Joyce n'est gâché que par une méchante scène de ménage. Joyce, réalisant soudainement l'horreur de ses actions passées envers Pâle, rongée par la culpabilité et essayant peut-être aussi de trouver une excuse pour ne pas trop se rapprocher de la jeune fille, essaye de mettre un terme à leur relation. S'ensuit une crise d'hystérie de Pâle face à laquelle Joyce est complètement impuissante. Tiraillée par sa conscience, elle cède et se retrouve malgré elle à consoler Pâle.

-------

Au même moment, Euphorie et ses disciples prennent un petit groupe de hordeux en embuscade et parviennent à en prendre trois prisonniers. Cette fois-ci, non-contente de les forcer à boire le liquide noirâtre pour assimiler leurs consciences, Euphorie décide aussi de déplacer temporairement sa conscience principale dans le corps d'un des prisonniers, échangeant son propre corps avec celui du Hordeux converti. Cela fait, elle se dirige vers le camp principal de la Horde.

A l'intérieur du camp de la Horde, Euphorie ouvre son cerveau pour trouver l'endroit où le shaman Yak pourrait stocker les énergies du maelstrom qu'il accumule avec ses sacrifices, celles qu'il veut utiliser pour son plan de résurrection des morts. Elle découvre que bien qu'une partie de l'énergie est utilisée immédiatement, une autre partie est stockée dans chacun des Hordeux eux-mêmes. Le Hordeux qu'Euphorie contrôle ramène le corps inconscient de la prophète aux chefs du camp, dont Yak et Jeudi, le fils d'Euphorie. Là, il annonce avoir capturé une puissante shaman ennemie dont l'âme, si elle était sacrifiée, pourrait être le coup de pouce final qui permettrait d'accumuler suffisamment d'énergie pour atteindre leur but. Yak n'est pas difficile à convaincre. Jeudi reconnaît enfin sa mère et n'est pas très chaud pour la sacrifier, mais en face de tous ses hommes il finit à contre-coeur par se laisser convaincre.

Avant que Yak ne prenne le corps d'Euphorie à son autel privé pour la sacrifier, celle-ci, toujours dans le corps du Hordeux, sabote les liens et cache son flingue et un couteau avant de revenir dans son propre corps. Une fois Euphorie finalement en tête-à-tête avec Yak, au milieu du rituel, elle brise ses liens et bondit sur lui. Après une lutte acharnée, elle finit par prendre l'avantage et assomme le shaman. C'est le moment pour elle de réaliser son plan : Après l'échec cuisant des Rêveurs, sa communauté de paix et de joie, et le massacre de ses anciens disciples, Euphorie, un poil déglinguée par la fusion de son âme avec celles de ses disciples, avait eu une épiphanie. La seule façon de créer un monde de paix, une communauté qui n'était pas empoisonnée par les conflits internes incessants, c'était de s'assurer que tous se comprennent parfaitement les uns les autres et partagent une même volonté directrice.
Euphorie sacrifie donc le shaman Yak exactement de la manière dont il comptait la sacrifier, et en utilisant la puissance émise par le rituel et les énergies que Yak avait stocké dans chacun des Hordeux, elle forge un lien dans le maelstrom avec chacun d'entre eux par lequel elle projette sa conscience. Pour solidifier ce lien de façon permanente, elle s'assure que les Hordeux consomment tous suffisamment du liquide noir, baptisé (de façon très originale) "L'euphorie". Après quelques jours de préparation, la Horde et Euphorie ne sont alors plus qu'une vaste entité vivant dans le maelstrom, pour laquelle chaque corps est comme un atome. Il n'y a plus de personnalités individuelles, ils ne font plus qu'un. Et l'entité n'a qu'un souhait : grandir.

-------

Pendant ce temps, après avoir passé quelques jours dans la forêt à chasser la faune locale et faire des pique-niques avec Pâle, Joyce à plus ou moins récupéré de ses blessures et décide d'aller en ville pour trouver un boulot. Elle trouve un travail honnête de transport de marchandises (et là j'ai afk pendant 5 minutes, faudra m'expliquer ce qui s'est passé entre temps). Elles se retrouvent à chercher quelqu'un à l'intérieur d'un bâtiment et se font prendre dans un piège vicieux : elles s'emmêlent dans des fils tranchants déployés à travers toute une pièce et qui menacent de les couper en rondelles si elles se débattent trop fort. Avant qu'elles n'aient le temps de se sortir du piège, le propriétaire des lieux vient à leur rencontre. C'est un vieil ami de Pâle : le flamboyant Neptune. Celui-ci les libère et les invite à venir visiter sa demeure. Joyce à une pointe de jalousie quand Pâle lui raconte ses antécédents avec le bonhomme, mais elle décide de la jouer cool pour le moment.

-------

Dans le sud, la Horde envahit Puits-aux-monstres lors d'une bataille courte et sanglante. Putride utilise l'usine pour lâcher les monstres des tunnels sur les envahisseurs, mais Euphorie et un petit groupe parviennent à prendre en prendre le contrôle et détourner une partie des monstres vers l'intérieur de la ville. Alors que la Horde conquiert la ville, Putride se retranche dans le petit bâtiment qui lui sert de QG avec les hommes qu'il lui reste, et la Horde commence à y faire siège. Pour ce qui est du reste de puits-aux-monstres, les prisonniers ont un choix à faire - la moitié des survivants choisit de boire l'euphorie, grossissant les rangs de la Horde, leur conscience assimilée. Ceux qui refusent sont sacrifiés et leur énergie est redirigée vers les points d'eau de la région, transformant l'eau des sources et des rivières du coin en euphorie. Bientôt autour de Puits-aux-monstres, il n'y aura plus rien d'autre à boire que le liquide noir.

Alors que la Horde soigne ses blessés et continue ses préparatifs de conquête, Azur s'échappe discrètement de la ville, mystérieusement guidé par la voix de Pâle...

Répondre

Retourner vers « Apocalypse World par Faux »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité