Kaie D'Estaurus, militaire de 23 ans, grade 12969

Image
Répondre
nicolas
Grouillot Sdompiste sur le déclin
Messages : 8
Enregistré le : ven. 24 août 2007 01:00

Kaie D'Estaurus, militaire de 23 ans, grade 12969

Message par nicolas » lun. 17 sept. 2007 20:22

Bonjour à tous,
J’ai décidé de vous présenter mon PJ, surtout qu’il vient de vivre un tournant dans sa carrière…

Mon PJ se nomme donc Kaie D’Estaurus. Il s’agit d’un humain… mais dans le future hyper-technologique et où la magie est « réapparue », les humains ont quelque peu « évolués » : la plupart sont en fait des Abhumains, comme moi.
Plus précisément, dans les différentes évolutions que l’humanité a suivit, je suis un représentant des Métamorphes, et plus exactement je suis un Animorphe. Mon totem est le chat. C'est-à-dire que depuis la naissance, je peux me transformer en chat. J’ai en réalité 3 formes possibles : humaine, chat, et hybride. Comment puis-je accomplir ce prodige : évolution génétique ? Entremêlement de la magie ? Peut m’importe : dans le mélange des humains, des abhumains en tout genre, des animalis et autres humanoïdes, ce n’est pas un réel prodige…

Sous forme humaine, je suis un (bel) homme de 1m67. Pour tout juste 67kg, je suis donc un frêle athlète de taille moyenne (voir petit…). J’ai toujours pratiqué les arts martiaux dans mes loisirs, et l’entraînement militaire BIRU m’a permis d’aboutir dans cet art du combat au corps à corps. D’une souplesse et d’une détente (réaction rapide) surprenante, je suis un champion de l’esquive ; et gare à la contre-attaque ! Je suis brun et j’ai un tempérament assez indépendant. Je me tiens souvent « droit », sans être tendu, crispé, dans cette attitude. Il est fort à parier que tout cela me vient de mon totem…

Sous la forme de mon totem, je suis un petit chat de gouttière (= race « européenne ») à poils cours, tigré brun et noir. Depuis la naissance, j’ai donc la possibilité de me transformé en ce chat, mais je n’ai pas pour autant accès à son instinct de prédateur félin. Qui plus est, une grande partie du savoir faire des animaux leur viens de l’exemple du comportement aguerri de leur parents et aux jeux lors de leur enfance entre « jeunes »…
Toujours est-il que malgré mon don de métamorphose en chat, j’avais jusqu’ici passé peu de temps dans la peau du chat. J’ai cependant profité de l’entraînement BIRU pour apprendre à me servir des atouts naturels du chat : griffes, crocs, mais surtout déplacement silencieux et furtivité (camouflage dans les ombres).
ImageImage
Gros inconvénient de ma transformation, elle n'affecte pas ce que je porte. Comme je me transforme en un petit animal, je dois ensuite sortir du tas que forme mon équipement, et il faut qu'un camarade militaire me les prenne pour me les rendre quand je voudrai me retransformer en humain... sinon, je suis alors nu comme un verre. Aussi "à poile" que l'était le chat...

La forme hybride est un corps à mis chemin entre l’homme et l’animal, mais en ayant la taille d’un grand humain imposant et en ayant des griffes (par exemple) particulièrement grandes, aiguisés et dangereuses.
Pour illustrations :
Image
Image
(Mais attention, contrairement à ces illustrations, en forme hybride, les animorphes ne sont pas des géants et n’ont pas spécialement de pouvoirs magiques)
De stature imposante, les animorphes sous formes hybrides, ne passent pas inaperçus dans la foule et impressionne souvent l’adversaire.
A nouveau, mon entraînement militaire m’a rendu plus dangereux avec mes crocs et mes griffes, qui sous cette forme, sont de réelles armes.

Je me suis donc engagé à l’age de 21 ans dans l’armée de la BIRU, afin de ressortir (si je survie) citoyens de la BIRU. J’ai choisi la carrière de militaire combattant en ayant dans l’idée de profiter de mes compétences en art martiaux, de les poursuivre en suivant les exercices pour devenir « dance lames ». C'est-à-dire un combattants qui se bat avec des épées (une dans chaque main, le plus souvent). J’ai donc dès le début appris à maîtriser les épées longues, simples épées d’aciers aiguisés, qui ne m’ont pas quitté par la suite. Pour mener à bien les missions, nous utilisions surtout pistolets ou des fusils gauss, très performants et très usités dans l’armée BIRU. Mes épées, bien que plus nobles que ses armes sans âmes, n’étaient d’aucune efficacité, le plus souvent, face aux dangers que nous avons affrontés.

J’ai été incorporé dans la 3° flotte, qui se compose de 7 Task Force (TF) de 81 vaisseaux et d’une Task Force de 243 vaisseaux (dont le vaisseau amiral). Chaque vaisseau contient 5 ponts principaux d’une surface chacune égale à celle de Marseille (24 000 hectare). J’ai commencé au grade 15000, évidemment. Plus je prends du grade, plus cette valeur descend. En fait, il y a 15000 militaires de niveau 15000, 14999 de grade 14999 etc…

Nous avons été longuement basé sur une « base spatiale », en orbite stationnaire. Comme tout les militaires, j’y disposais d’un petit appartement dans les « quartiers résidentiels ». Puis j'ai été basé sur la vaisseau « Victoire » lors de la terrible bataille de l’année 2050 du calendrier BIRU, où plus d’une TF fut annihilées en combattant Ambre. Je fut, avec mon groupe, parmis les rares à survivre au piège tendu par Ambre.
Pour nous en récompenser, nous avons gagné 2000 grades, 20 000 Krédits, et 1 ans d’entraînement intensif avant la prochaine nouvelle vraie mission. 1 ans d’entraînement, c’était bien le minimum pour avoir le niveau de notre nouveau grade.
Cela m’a permis à tout juste 23 ans, d’accomplir ma 1° ambition : être « danse lames », avec deux épées phasiques, les épées les plus performantes et les plus dangereuses de l’univers. Elles sont très rares et très chers. Elles coupent ou ne coupent pas, selon ma volonté, absolument tout ou partie de ce que la lame traverse. Sa seule limite est la longueur de la lame, qui donc ne traverse pas plus 1m20 de n’importe quel blindage… Par contre, pour avoir la meilleur dextérité possible, je ne porterais plus jamais la moindre armure. Je ne suis qu'en vêtements (de tissus)...

Dernièrement, notre TF de 81 vaisseaux monde, patrouillait en bordure, et notre vaisseau a été laissé en arrière pour que nous explorions un système stellaire de 4-5 planètes. Notre groupe a été envoyé en éclaireur sur l’une d’elles et suite a de légère contrariété, je me suis tracer en ligne droite un chemin en découpant tout les mures que je rencontrais : je n’arrivais plus à trouver la sortie du bâtiment et il y avait urgence… Une fois que j’ai retrouvé l’extérieure, j’ai put faire localisé la cible par notre navette, et c’est cette fois-ci en tranchant dans le béton armé des planchés que j’ai retrouvé un visuel sur la cible…

Je vais bientôt arriver dans la dernière année de mon premier cycle de service militaire. Je pourrai alors retourné à la vie civile (et plus exactement, citoyenne). Je survivrai !!

Mon PJ n’en a pas forcément conscience, mais avec les pertes titanesques qu’avait subit la 3° flotte lors de la confrontation avec Ambre, il est assez logique que les survivants gagnent des grades. Car forcément, les morts laissent de la place pour gagner du gallon… Mon PJ vie donc bien la récompense comme une récompense, mais il s’agit surtout d’une logique numéraire.

Smauglord : vérifie que je ne dis pas des conneries sur ton monde ou la campagne, on ne sait jamais…

(Note : Je viens de me rendre conte que « la détente », dans notre belle langue française correspondait aussi bien à un saut vife, qu’à un état de relaxation. C’est surprenant, vous ne trouvez pas ?)

( Note à Smauglord : le terme « hybride » , dans les règles, désignent à la fois la forme hybride des animorphes et certains individus « bizarres » aillant malheureusement croisé des « Aliens » (cf films) et aillant par une chance inouïe survécus. Cela donne un risque d’erreurs, d’incompréhensions, lors des présentations, descriptions. Bref, à faire attention quoi ! )

nicolas
Grouillot Sdompiste sur le déclin
Messages : 8
Enregistré le : ven. 24 août 2007 01:00

Re: Kaie D'Estaurus, militaire de 23 ans, grade 12969

Message par nicolas » mar. 18 sept. 2007 15:04

Au fait, je l'ai pas signalé, mais le nom du PJ : Kaie D'Estaurus, n'a pas de lien avec un ancêtre noble. C'est plus un surnom. En effet, je suis né dans un vaisseau monde nommé Estaurus.

nicolas
Grouillot Sdompiste sur le déclin
Messages : 8
Enregistré le : ven. 24 août 2007 01:00

Re: Kaie D'Estaurus, militaire de 23 ans, grade 12969

Message par nicolas » sam. 6 oct. 2007 10:12

Je suis NUL au combat, je comprend jamais rien à la stratégie optimum de mon PJ.

Vous le savez, pour chaque "classe" correspond des qualités et des défauts. Pour des classes combattantes, il y a une stratégie, un type, optimum de combat (et des trucs à ne pas faire).

En tant que Danseurs-Lames, je n'ai AUCUNE armure, que de simple vêtement, afin d'être le plus agile et le plus rapide possible. Je ne m'encombre pas de beaucoup plus d'arme que mes 2 épées, donc rien pour le combat "à distance", donc obligation d'aller au "corp à corp", logique non?

Nous voici donc envoyés en mission de sauvetage : nous devons libérer et ramener nos hommes fais prisonniers par la civilisation d'une pauve planète à découvrir. Elle s'était donc révélé fortement habité et fortement organisée, par des espères d'extra-térrestre façon Roswell, à niveau technologique 10 (1° voyage spatiale)(=1970 IRL).

Les prisonniers étaient évidement gardé dans une base militaire, essentiellement sousterraine, avec qlq batiments de surface, 3 ceintures de grillages+barbelés, le tout au milieux de dune de sable déserte.

Je part fière et anxieux à l'idée de me frotter avec mes nouvelles compétence à un vrai combat. "Attention, ceci n'est pas un entrainement..."
Nous sommes 6 militaires.
Je pars donc en vêtement léger, Alkar en vêtement de combat+gilet par-balle, et les 4 autres sont en armure autonomes, avec très grosse artillerie de tire...

La base militaire est en fait surment la plus sûre de la planète. En plus des gardes de ronde, des miradores et des projecteurs, il se révéle y avoir des accès souterrains permettant à des chars de sortir en renfort, une fois une alerte maximum lancé...

Donc me voici courant pour aller au contact de chars, munis de canons et de mutrailleuses lourdes...

ImageImageImage

Bon, alors une fois que j'ai péniblement atteind le 1° char, et pris plus d'une salve de mitrailleuse, j'ai compris, que face à des chars, je n'avais pas adopté la bonne stratégie.
Retrait stratégique, et mise à couvert (je fuie et je me planque).

Donc voilà :scratch: , j'ai survécue, et j'ai pris "du plomb dans la tête" (noter que c'est qu'une expression, j'ai pas reçus de balles dans la tête), et j'ai un peu mieux cerné mes possibilités.

nicolas
Grouillot Sdompiste sur le déclin
Messages : 8
Enregistré le : ven. 24 août 2007 01:00

Re: Kaie D'Estaurus, militaire de 23 ans, grade 12969

Message par nicolas » ven. 12 oct. 2007 17:45

Image

Alors déjà, j'ai bien compris qu'avec :
Arts Martiaux, niveau 10 sur 10
Esquive, niveau 10 sur 10
Epées phasiques, niveau 10 sur 10 ; (avec même Armes Mains faible épées phasique)
Parade, niveau 4 sur 10
Danse, niveau 1 sur 10

Il reste difficile d'éviter toutes les balles d'une mitrailleuse...
(Même si ce sont les balles d’une mitrailleuse tech 10 et que j’ai 2 épées tech 21)


Image Mais en plus, les épées phasiques ont un point faible. Elles tranchent absolument toutes matières, tout boucliers d'énergie et autres, sans la moindre difficulté. Sauf qu'elles se contrôlent par la volonté, la concentration du possesseur. Et en plein combat, avec l'adrénaline et les problèmes parasites de toutes part, il faut réussir un jet de dégat...*
Image
Donc, voilà, on dirait que notre MJ a plus d'expérience qu'il n'y parait, et qu'il fait exprès pour qu'on soit pas invincibles. Image

*(contrairement à mes premiers essais où j'ai découpé des portes dans les mures bétons et les planchers d'un immeuble. Là pas de combat, alors pas de jet, c'est d'office réussis)

nicolas
Grouillot Sdompiste sur le déclin
Messages : 8
Enregistré le : ven. 24 août 2007 01:00

Re: Kaie D'Estaurus, militaire de 23 ans, grade 12969

Message par nicolas » mar. 20 nov. 2007 11:42

Re-bonjour à tous,
Voilà, ca fait un bout de temps que je me dit, "faut que tu postes sur ce sujet"... Et pis le temps passe...

Donc voilà, les séances ce poursuivent dans cet univers Space-Opera..., même si on les raconte peu.

Les séances ont lieux toujours les vendredi-soir, et presque tout les vendredi... Bah là par exemple, je pourrai pas être disponible, donc déjà pour moi c'est grillé!

Nous sommes maintenant passé dans la clandestinité :
L'un des Dieu (pour faire simple) nous a sauvé d'une mort certaine et préméditée par nos supérieurs. Et maintenant que nous sommes officiellement morts, nous obéissons à notre "Sauveur", dans des missions qui doivent aider dans l'ombre notre chère république inter-galactique...

Actuellement, nous devons tuer un diplômate BIRU pour empécher la planète où il est missionné d'être intégré à la BIRU. Et effectivement, notre expérience du terrains nous montre bien que l'équilibre politique de la BIRU serait fortement dérangé par la nouvelle venue...
Par exemple, la Police se déplace en char ultra blindé et armé, elle tire à vue sur des troubles, et s'en repart sans plus d'inquiétude pour la survie ou l'arrestations des contrevenants, et encore moins d'inquiétude pour d'éventuels bléssés innocents... Image
Car justement, les innocents se font rares, tout le monde attaque tout le monde, et tous ont un minimum d'armes ou membres robotisés : de quoi faire peure...

Nous avons 8 jours pour réaliser notre mission principale. Mais il faut au moins se fondre un peux à la population, et pour ça, au moins avoir de l'argent de cette planète (car forcément, ils reconnaissent pas notre monnaie BIRU, et pis elle nous apporterait des problèmes...). Donc sous-mission, pour pas dire sous sénario : nous avons trouvé un petit boulot dans nos cordes. Délivrer une otage des mains d'un sale gang... (façon très "Shadow-run"). Heureusement, on a été payé la moitier d'avance, car je ne sais pas si on va pouvoir la ramener vivante (c'est dans les termes du contract).
Là, quand on a arreter la séance, elle est assise sur une chaise piégée par une bombe qui est juste dessous. Or aucun PJ n'a de compétences dans les bombes... Bref, on a de quoi réfléchir au problème avant la prochaine séance!


P.S. : J'ai posté aussi deux postes sur le forum de la FFJdR concernant le JdR BIRU et concernant "JdR Virtuel", histoire de faire de la pub. J'y colle donc ce même "bulletin de news", car les news, je peux pas les changer...

Répondre

Retourner vers « Biru par Smauglord »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités