Dans le Numéro précédent.

Image
Avatar du membre
beket
Dude Bidouilleur Grisonnant
Messages : 7298
Enregistré le : mer. 23 avr. 2008 01:00
Date de naissance : 08 janv. 1968

Re: Dans le Numéro précédent.

Message par beket » sam. 4 avr. 2015 10:40

Excellent ca vau point un création d'aspect avec une invoc gratuite ;)

Bravo Hastein !
Le DUC]Personne ne m'appelle Lebowski. Vous devez vous gourer. On m'appelle le Duc, mec.
L'Étranger : Comme dirait quelqu'un de beaucoup plus avisé que moi, quelquefois c'est toi qui te cognes le bar mais d'autres fois, et ben, c'est le bar qui te cogne.
Le Duc : C'est un proverbe de la côte est ?
L'Étranger : Ça me ferait mal.

Avatar du membre
sept
Farfadet Garou
Messages : 63
Enregistré le : lun. 5 mai 2014 17:17
Date de naissance : 14 déc. 1984
Localisation : Lille

Re: Dans le Numéro précédent.

Message par sept » lun. 18 mai 2015 23:53

Episode hors-série n°12 (je ne peux pas résister à l'envie de faire un dernier récap vu par Robert) :

Bon, j'en ai marre. Je ne sais pas ce qui m'a pris de me jeter dans ce conduit, mais je me suis perdu, je peux à peine bouger, et je ne sais pas où je vais, ça doit faire au moins une heure là. J'espère que les autres s'en sont sortis avec garogorille. Bon ... à droite ... à droite ... cul-de-sac ... à gauche, oh une grille ! Y a du bruit derrière, allez, un coup de pied et ça devrait céder.

*Klong*

Ah ils sont là ... et une tête qui vole ... et c'est quoi ce bureau ... et c'est qui ce mec qui nous vole dessus avec ses mitrailleuses là ? Euh ... bon bah lancer de grille dans les dents, ça devrait le calmer un peu. AH bah il s'est pris un mur bien fait. L'agent Orion se jette derrière un bureau en contre-plaqué ... Le méchant commence à mitrailler ... bon bah on va rester au sol en attendant que ça passe, ça me semble pas mal comme plan.

*BOUM*

Hum, je ne sais pas qu'ils ont foutu, mais ça a pêté et super nazi est dans le coltar. Les haut-parleurs crachent des messages inquiétants à propos de notre espérance de vie, et le sol ... penche on dirait. C'est le moment de mettre les voiles. On cherche le mécanisme de secours que le grand vilain cache toujours dans bureau : un grand classique, le trio minuteur/bouton-rouge-vous-ne-m'aurez-pas-vivant-ah-ah/bouton-vert-je-reviendrai-ah-ah-ah, franchement, ils sont quand-même prévisibles ces tarés du ciboulot. Georges appuie sur le bouton vert. Euh. Je cligne des yeux et regarde son doigt enfoncé sur le bouton rouge. Cet enfoiré a grillé un fusible et vient de tous nous tuer. Orion lui colle une droite et écrase le bouton vert, qui ne semble pas réagir. Le sol tremble, on entend des bruits lointains d'explosion, des canons laser sortent des murs et commencent à raser de près tout ce qui se trouve dans la pièce. Génial.

Le singe panique et nous indique de partir ... je regarde le bouton vert qui ne s'est pas allumé ... bah Orion n'a pas appuyé assez fort. En y mettant un peu plus de conviction, ça passe. Le trou dans le sol s'ouvre, et on saute tous avant d'être désintégrés. On atterrit sur une sorte de véhicule magnétique ... une barge on dirait ... qui va drôlement vite d'ailleurs. Orion et Hari marmonnent quelque chose sur un frein qui ne marche pas ... Je vois Georges qui se dirige vers les commandes, l'oeil hagard, l’écume aux lèvres, son tournevis dans la main ... il veut en finir et nous emporter dans la mort ! Je l’attrape par le col et le projette en arrière, qu'il se suicide plus tard ce taré, c'est pas les occasions qui manquent par ici.

Bon par contre, c'est le terminus, et à cause de Georges on n'a pas pu résoudre ce problème de train. On saute tous in extremis sur le quai, mais Orion et emporté par son mouvement et se claque dans la baie vitrée qui donne sur l'espace (les nazis qui ont dessiné le modèle de cette station voulaient mourir dans le vide glacé de l'espace, je ne vois pas d'autre explication). Bon forcément, ça se fendille, et l'air commence à s'échapper. Génial, si on ne meurt pas fusillé, brûlé, écrasé ou explosé, ce sera par le froid ou le manque d'air. Une journée de plus au paradis.

Bon, pour changer, on court. Georges, qui décidément à décidé de ne plus vivre, saute dans un courant d'air pour en finir avec sa triste existence. Ce garçon n'a aucun sens des priorités. Bon, je me baisse hein, devant tant d'acharnement à mettre fin à ses jours, je m'en voudrai de faire de l'acharnement thérapeutique. Mais Hari (au passage, costaud le p'tit ! Un goût étrange pour le fétichisme spatial, mais il en a dans les mollets) le rattrape et la ramène au sol.

Bon on arrive dans une sorte de hangar. De loin, je vois Anita-(la valkyrie) et Monsieur-gehrart (herr heisenKrane) dans un engin. Trop loin pour faire quelque chose, on les reverra sûrement ces deux là. Bon, plus ça va et plus la fenêtre de décollage se réduit. On fonce vers un autre appareil, une sorte de chasseur qui me rappelle quelque chose. Bon, trois places. Les collègues se demandent comment faire de la place, je ne dis rien mais je trouve que le suicidaire est gonflé de vouloir jeter les kits de survie. Si il veut venir il s'entasse, mais qu'il nous laisse de quoi lui écrire une belle épitaphe ... j'aurai des choses à dire.

Bon, on s'installe, c'est pas le grand confort, mais concrètement c'est le cadet de nos soucis. Je met les gaz ... et ... c'est pas passé loin, mais c'est passé. Plutôt agréale le bestiau en fait, je me le garderai bien sous le coude. Bon faudra refaire la déco, mais sinon ça répond bien. Direction la terre, home sweet home, et ce doux verre de whisky dans lequel j'entend déjà tinté les glaçons, et dont j'ai plus que jamais besoin. Bon en théorie, pour rentrer dans l'atmosphère, il me semble que l'angle c'est ... 37 ? 42 ? bon bah on tente. Ça chauffe sous le ventre de l'appareil, mais ça a l'air de passer. Ça vibre mais l'appareil tient bon. On passe de la nuit au jour, j'en pleurerai si j'étais pas un homme. Orion en profite pour signaler notre position et que nous ne sommes pas de dangereux envahisseurs nazis. Alors faut dire que cet agent secret, il est plutôt nul pour se faire passer pour un nazi jusqu'ici, ce qui est tout à son honneur. Et bien croyez-le ou pas, il est aussi plutôt nul pour convaincre les gens qu'il ne l'est pas, nazi (suivez un peu !). A sa place, je m'arrangerai pour travailler sur des missions contre les communistes, il devrait mieux s'en sortir. Bon. Conséquence, il semblerait que des missiles volent dans notre direction. Georges reprend goût à la vie et donne son code Tesladyne, on est sauvés (sauvés par le suicidaire, quand-même, c'est ironique, enfin je trouve). On se pose, enfin. Ça commence à se congratuler derrière, je descend de l'avion, et je me casse.

J'ai
vraiment
besoin
de ce verre de whisky.

(Voilà, c'était ma dernière partie de campagne. C'était un vrai plaisir de jouer avec vous, je me suis vraiment bien amusé, merci à vous tous ! Je continuerai à surveiller vos compte-rendus de partie, et peut-être me proposerai de faire revenir ponctuellement Robert à l'occasion, mais que voulez-vous, vous êtes bien trop dangereux pour sa santé ! Je compte sur vous pour (re) sauver le monde !)

Avatar du membre
beket
Dude Bidouilleur Grisonnant
Messages : 7298
Enregistré le : mer. 23 avr. 2008 01:00
Date de naissance : 08 janv. 1968

Re: Dans le Numéro précédent.

Message par beket » mar. 19 mai 2015 09:28

Merci Sept, vraiment excellent !
Le DUC]Personne ne m'appelle Lebowski. Vous devez vous gourer. On m'appelle le Duc, mec.
L'Étranger : Comme dirait quelqu'un de beaucoup plus avisé que moi, quelquefois c'est toi qui te cognes le bar mais d'autres fois, et ben, c'est le bar qui te cogne.
Le Duc : C'est un proverbe de la côte est ?
L'Étranger : Ça me ferait mal.

Avatar du membre
bashar29
Jérémilien des steppes
Messages : 148
Enregistré le : lun. 18 févr. 2013 21:28
Date de naissance : 06 avr. 1977
Localisation : Rennes

Re: Dans le Numéro précédent.

Message par bashar29 » mar. 19 mai 2015 21:22

Yes!
Bon Georges n'est pas suicidaire hein, juste parfois un peu (beaucoup) distrait...
J'suis qu'il ne sera pas contre un p'tit verre aussi, d'ailleurs....
En cours :

Wish-list :
NBA ou en tout cas du Gumshoe
SotC

Done
OS Delta Green (motorisé SW) by Lazarius -maptool/TS
Lady Blackbird by Valgar Reinhart III -roll20/TS
Campagne Atomic Robot by beket -roll20/TS
OS Nanochrome by Willrob -roll20/TS

Répondre

Retourner vers « Atomic Robo - Fate RPG par Beket »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités