En attendant Katapech !

Image
Répondre
Avatar du membre
basthyen
JudgeDeathien Vengeur
Messages : 179
Enregistré le : jeu. 18 déc. 2014 18:56
Date de naissance : 26 juil. 1973
Localisation : Chuisnes (28)

En attendant Katapech !

Message par basthyen » mar. 28 juin 2016 10:30

Nous sommes depuis une semaine de retour à Kelmarane ! Une épouvantable expédition ! Par deux fois nous avons du replier chemin pour finalement mettre un terme à la menace du Roi Charognard et trouvé cet artefact qu’est le parchemin de Kakishon.
A mn retour, je profite pleinement des plaisirs qu’offrent notre magnifique cité et je fais couler le vin, fume le meilleur pech possible et me délecte de la sensualité des plus belles femmes de Golarion !

Mais je ne dois pas oublier mes objectifs :
Le Monde des Affaires :
Il me faut renforcer ma position et mon statut de « conseiller d’honneur » auprès du conseil de Kelmarane peut désormais m’aider. Il me faut trouver de nouveaux alliés pour remettre mes affaires à flots. Celles-ci ont cruellement souffert de la vision peu pragmatique, voir sectaire des membres du conseil. Je ne suis pas le seul à m’en plaindre, une grande partie des guildes et marchands de Kelmarane le ressente aussi.

Je commence à nouer des contacts, me renseigne, chercher des solutions et certaines pistes intéressantes s’ouvrent à moi. Il me tarde de les explorer et Katapesh me permettra de mettre en place mes projets.

Ma Douce Haleen :
Femme libre d’une sensualité sans égale et d’une indépendance farouche, maître des guildes elle suscite en moi des émotions telles qu’elles me rendent fou. Sa position est un frein à notre relation et complique énormément une possible idylle Elle est beaucoup trop proche des membres du conseil qui mettent à mal le commerce de Kelmarane. J’ai déjà risqué gros en l’informant de ce que je savais sur un éventuel complot pour la renverser de son poste.
Hédoniste tous les deux, je n’oublierai jamais cette nuit que nous avons passé ensemble ! Je crains malheureusement que ce ne soit la seule tant je dois mettre de la distance et convaincre mes partenaires commerciaux éventuels que je ne suis pas le pantin du Conseil. Il me reste le souvenir de son parfum et la beauté de son regard lors de notre nuit auquel je me raccroche chaque jour.
Azeem :
Le fou de dieu. Il est d’une maladresse et d’une objectivité, d’une créativité digne du plus stupide gnoll que nous pourrions croiser. Un Ver pourpre serait plus fin ! Combattant émérite sa place est dans un fort, où dans un monastère attendant le moment d’une nouvelle croisade.
C’est dernier jour, plutôt que de chercher à savoir qui menace sa vie et celles de sa progéniture, il préféra sortir dans les tavernes pour salir ma réputation en prétendant une amitié folle et une complicité débordante entre nous deux !
Il faudrait l’enfermer et ne le ressortir qu’en cas de siège de la cité.
Torvak :
Souffrant d’un passé difficile. Ancien esclave élevé au rang du membre du conseil, il est malheureusement trop affecté pour nager dans les eaux troubles de notre cité. La conspiration, l’esclavagisme, le commerce de tout, la luxure…font partie intégrante de notre histoire et de notre culture et il est difficile pour un homme au passé si douloureux de composer avec !
Il représente même une menace à ce totre titre, tant ces dessein et ses aspirations sont à l’opposé des personnes influentes de Katapech.

Visiblement les membres du conseil préfèrent se méfier de moi. Je n’épouse pas leurs causes. Quelles soient idéologiques ou encore religieuses. Leur place n’est pas dans un conseil tant leur discernement est corrompu par leurs convictions. Pire, j’ai le sentiment d’être un outil à leur disposition !
Le dernier exemple en date est ce conseil organisé au temple de Sarenrae pour lequel j’ai été convié. Point de conseil en fait, ils étaient venus fort d’un plan convenu entre eux qu’ils m’ont présenté comme si la décision était prise. Il m’a fallu défendre bec et ongle mon point de vue tellement leur entreprise était suicidaire et clou du spectacle ils m’annoncent que leur dieux leur à demander de faire un détour dans un lieu obscure ! Mais ils me prennent pour quoi ? Un vulgaire pantin à leur solde ! J’ai risqué ma vie pour les chercher dans les sous sols du temple du Roi Charognard par trois fois…J’ai fais partie de l’expédition qui les a ramené à la vie ! Je n’ai jamais rien demandé si ce n’est que de me laisser commercer et prendre la place à laquelle je peux prétendre. Pendant ce temps, ils préfèrent faire obstacles à mes affaires, Azeem colporte des rumeurs qui me font préjudice, Haleen s’éloigne, les marchands grondent… Je commence à me demander si j’ai bien misé sur les bons chevaux tant je suis courtisé par d’autres personne influentes. Les derniers cadeaux d’Amir en sont le parfait exemple. Cette splendide créature qui m’a été offert en est le plus beau symbole (malgré sa beauté divine, elle ne pourra faire oublier le contact de la peau d’Haleen contre la mienne.)
Il est clair qu’une discussion aura lieu lors de notre voyage, loin des regards de la ville. Aujourd’hui ils ne m’offrent qu’ennui et un avenir aussi distrayant que celui d’un moine d’Irori .
Je suis Amasis, je suis ambitieux et hédoniste, je cherche une place de choix dans ce monde pas celle d’outil mis à la disposition d’une cause religieuse que je ne comprends pas ! J’ai choisi mon camps le leur car ils sont de meilleurs alliés que la pourriture ambiante…Mais je commence à douter ! il me faut tirer cela au clair car chez moi c’est gagnant-gagnant et je me contenterai pas de simples babioles ou petit butin partagé !

Avatar du membre
basthyen
JudgeDeathien Vengeur
Messages : 179
Enregistré le : jeu. 18 déc. 2014 18:56
Date de naissance : 26 juil. 1973
Localisation : Chuisnes (28)

Re: En attendant Katapech !

Message par basthyen » ven. 30 sept. 2016 15:16

Un petit moment de répits pour reprendre le fil de mes pensées....

Après un long séjour à Kelmarane, j'ai pu concrétiser quelques affaires et menés à terme quelques investissements qui je l'espère conforteront ma position au sein de la cité. Il faut toutefois rester prudent, la ville se développe et échappe pour partie au control du conseil. Je tisse ma toile, mais cette entreprise s'avère périlleuse. Je profiterai de mon voyage à Katapesh pour conforter mes investissements et mes relations d'affaires.

Katapesh, cité magnifique qui a bercé mon enfance. J'ai hâte d'y retourner. La caravane que nous avons organisé doit nous permettre avec les Fameux Héros de Kelmarane de faire expertiser le fameux parchemin que nous avons récupérer au temple occupé par les gnoles !

Cela fait maintenant plusieurs jours que nous sommes partis de Kelmarane et pour le moins l'aventure est folklorique.

- La caravane est visiblement suivi par les disciples de Rovagug... Etonnant ! Bon au moin Torvak pourra se faire quelques gnoles au petit déjeuner !

- La paranoïa d'Azeem est au beau fixe ! et tente de se cacher tant bien que mal comme un brave et jeune chamelier au service d'Haleen elle même déguisée en vieillarde fripée. Quel Gachis !

- A oui, nous avons l'immense honneur de compter parmis nous un prêtre d'Abadar ! Nul doute qu'il s'est greffer le tronc qu'il transporte quémandant à tous les coins de rues la part de taxes revenant à son Maître ! Une vrai fouine celui-là qui a un avis sur tout :) En même temps les avis c'est comme les trous du cul...Tout le monde en a un !

- Hallenn, j'en suis persuadé ne rêve que d'une chose, nous rejoindre Aïsha et moi-même dans notre tente pour célébrer ensemble des plaisirs que Calistria nous offre !

- Torvak, en une minute il est capable de faire tomber la couverture que ces compagnons ont tant de mal à maintenir ! Plus bourru, tu meurs !

Mais bon la caravane continu son chemin non sans mal. Un immense vers s'est trouvé sur notre route, une des bêtes que Rovagug a du mettre sur notre chemin !

Mais les festivités ne font que commencer, alors que nous nous approchons d'un nouvel Oasis, Torvak nous informe que ce dernier est occupé par des gnoles et autres saloperies... Nul doute que nous pourrons envoyer Azeem et Torvak passer la serpière !

Profitant de la paranoïa d'Azeem, je lui demande de mener une petite enquête sur le sous fifre qu'un des marchands m'a glissé dans les pattes alors que nous étions encore à Kelmarane. Faudrait pas me prendre non plus pour une buse de Sarenrae ! Le plan monté par Haleen et Azeem est plutôt malin. Haleen doit venir à ma tente (en tout bien tout honneur même si...) avec quelques pierres à expertiser. Cette dernière prétexte qu'elle en a oublié quelques unes et je demande naturellement à mon chamelier de se rendre à sa tente pour chercher les pierres manquantes auprès de son fils (Azeem). Haleen profite de l'absence de l'idiot pour fouiller ses affaires, et là c'est la cours de miracles...Des doses de somnifère, un objet permettant d'envoyer des messages, des pièces d'or etc.... Pour un pauvre bon à rien, notre homme est plutôt équipé... Nous attendons donc son retour avec une impatience certaine ! On va le cuisiner le morveux !

Avatar du membre
basthyen
JudgeDeathien Vengeur
Messages : 179
Enregistré le : jeu. 18 déc. 2014 18:56
Date de naissance : 26 juil. 1973
Localisation : Chuisnes (28)

Re: En attendant Katapech !

Message par basthyen » mar. 4 oct. 2016 09:59

Radi Hamdi est fait comme un rat ! Il franchit l'entrée de ma tente, je lui souris (une jubilation intense m'envahit à ce moment précis !), avance dans ma direction et ne perçoit pas Haleen qui place sa lame sous sa gorge !
Maintenant tu vas pourvoir parler espèce de Chacal !
Azeem est là également et nul doute que la présence du Paladin nous aidera pour une fois....

Nous commençons l'interrogatoire, Radi nie toutes nos accusations ! Je lui présente alors les objets présents dans son sac, un package complet du petit espion pour les nuls ! Potion d'invisibilité, figurine magique permettant d'envoyer des messages, somnifères etc...

Mais ce dernier continu pour nous prendre pour des fennec de 6 semaines ! Sans la présence du Paladin, je l'aurais déjà égorgé comme un mouton !

Nous faisons appel à Ashraf, le prêtre d'Abadar ! Ce dernier nous rejoins et nous utilisons une zone de vérité, la puissance d'Abadar nous éclaire! Radi est définitivement piégé et avoue comme une véritable merde qu'il est, son rattachement au Père Chacal et nous confirme qu'il a pour mission de nous voler le parchemin...

La sentence est trop douce à mes yeux ! Il est banni de la caravane ! Mais il est clair dans mon esprit que ce dernier doit périr ! On ne se moque pas impunément d'Amasis ! Pour le bannir j'utilise un sort de porte dimensionnelle pour nous éloigner de la caravane ! (Haleen, Radi et moi-même). Nous donnons une gourde, une armure de cuir, quelques rations de survie et une dague ! A lui de survivre ! Alors qu'il s'éloigne, je commence une incantation, plus ma voix s'élève, plus Radi accélère le pas pour s'éloigner ! Mon incantation se termine, mais Radi résiste miraculeusement à l'assassin imaginaire que je lui adresse ! Ma colère redouble ! Je sors un parchemin du même type et recommence ! Radi est béni des dieux et continu sa route malgré ma rage !

Les dieux ont décidés de lui accorder une nouvelle chance, et je m'incline devant eux ! Qu'il ne croise jamais ma route car ma cruauté n'aura d'égale que la frustration qu'il ma causé !

Avec Haleen nous retournons au camps. Nous avons imposer à Kabak de stopper la caravane pour les prochaines 24h. Nous devons nous rendre en amont et rejoindre Torvak près de notre prochaine étape. Nous arrivons en milieu d'après midi à l'oasis et examinons le site ! Rien de spécial, cet endroit est un lieu de passage obligé pour toute caravane voyageant entre Katapesh et Kelmarane. Torvak nous montre les traces des gnolls et autres suivant de Rovagug ! Nous observerons également les traces d'un géant qui doit les accompagner !

Le jour s'achève, les derniers rayons de soleil illuminent la silhouette parfaite d'Haleen alors que nous décidons de passer la nuit sur le site. Torvak part chasser, et nous installons notre bivouac. La soirée est étrangement calme et légèrement froide. Nous organisons comme d'habitude des tours de garde. Torvak prend le premier tour et comme souvent, je terminerai la nuit avec l'aide de Pique !
La nuit est déjà bien avancé ! J'entends un bruit ! Nous ne sommes pas seul ! Immédiatement ma voix s'élève et une sphère d'invisibilité nous enveloppe ! Mes compagnons sont réveillées par ce flot de paroles arcaniques ! Il n'en faut pas plus pour que des pillards prennent l'initiative de charger vers la zone où nous sommes ! Le temps qu'ils nous atteignent nous avons le temps de nous préparer. Certains se renforcent par magie divine, d'autres sortent leurs armes, et à nouveau ma voix s'élève permettant à mes compagnons d'être plus rapide que les Guépards !

L'affrontement est violent pour les pillards, certains sont criblés des flèches de Torvak, d'autres subissent les assauts de son lion, tandis que Azeem, Ashraf et Halleen caressent le corps des raclures de leurs lames ! La situation vire très vite à notre avantage mais des cris reconnaissables à mille lieux parviennet à nous ! Des Gnolls accompagnés de Hyène chargent vers le groupe ! A la vue de ce spectacle, je perçois l'animosité morbide dans les yeux de Torvak ! Les dieux ont été clément ! Ils offrent à notre rodeur les joies d'un massacre auquel son plaisir se mélangera à la jouissance !

Avatar du membre
basthyen
JudgeDeathien Vengeur
Messages : 179
Enregistré le : jeu. 18 déc. 2014 18:56
Date de naissance : 26 juil. 1973
Localisation : Chuisnes (28)

Re: En attendant Katapech !

Message par basthyen » lun. 7 nov. 2016 12:43

Alors que la caravane progresse lentement vers Katapesh, la menace gnoll se fait moins pesante. En y repensant, la défaite infligée autour du dernier oasis fût sanglante ! Bien qu'inférieur en nombre, nous les avons défaits sans grande difficulté. Torvak et Azeem sont redoutables ! Haleen est particulièrement meurtrière également, frappant de façon mortelle les adversaires surpris. L'aide d'Ashraf est de bonne augure également, son support est précieux et il n'en reste pas moins un combattant émérite. Tant qu'à moi j'essaye d'apporter ma modeste contribution en tentant de d'handicaper nos adversaires par divers artifices.

Nous ne sommes plus très loin de notre destination finale et je profite de la moindre occasion de ce voyage pour nouer des contacts commerciaux. Dans ces terres, il faut provoquer le destin et être opportuniste. "La vie est trop courte pour être petite", tel est ma philosophie !

Mais avant d'arriver à Katapesh nous devons quitter la caravane un ou deux jours. Azeem nous avait évoqué une nouvelle vision il y a quelques temps. Son lien avec Sarenrae est très étroit. Cette vision lui demandait de se rendre dans un oasis oublié et maudit. Le mal qui y règne est tellement puissant que d'autres envoyés des dieux y ont laissés leur vie.
j'ai encore eu une nouvelle fois des divergences profondes avec Azeem. En effet nous transportons un artefact puissant avec nous et il me semble plus urgent de progresser dans cette voie que de suivre une nouvelle fois la quête d'un dieu à son serviteur. Le lieu renferme surement des trésors et des antiquités inattendues mais rien de comparable à l'artefact que nous transportons.
En reconsidérant les choses, aider à nettoyer cette plaie béante dominer par un mal absolu peut être gratifiante et me donner de nouvelles faveurs une fois arriver à Katapesh où lors de mon retour à Kelmarane. Je reste sceptique...

Ce scepticisme est alimenté par différentes réflexions :

- Une nouvelle fois nous suivons le serviteur de Sarenrae dans une quête personnelle et cela provoque en moi l'ennui le plus totale. Azeem est l'esclave de son dieu. Il erre de quêtes divines en quêtes divines sans libre arbitre, juste guider par les caprices de sa déesse. Sans libre arbitre, il est d'un fanatisme le plus totale et nous impose sa vision. Les discussions sont stériles voir débilisantes ! Il est une honte à mon intellect ! Je ne vous cache pas que dans mes rêves je le vois périr avec joie !

- La réouverture d'une ligne commerciale me permettrai de prendre de nouvelles positions commerciales et y participer me donnerai peut être quelques avantages. A bien y réfléchir même si cette option présente quelques intérêts, je pourrais aussi bien attendre que le lieu soit libérer sans risquer ma vie et profiter de cette nouvelle route comme n'importe quel marchand. Dans les faits en restant en retrait j'y gagnerai sur tous les tableaux. Le lieu est libéré, à moi les nouvelles opportunités ! Les héros échouent...Après avoir essuyé quelques larmes après la perte des fameux héros, de nouvelles possibilités à Kelmarane pourront s'offrir à moi et me rapprocherai peut être un peu plus du Conseil.

- La perte d'Haleen ? Il est claire que cette idée me remplie de terreur. Notre relation bien que particulière ne cesse de me torturer ! Ne pas la voir une journée est une souffrance terrible que nul fantasme n'arrive à guérir ! Je commence à la connaître et je sais par avance quelle suivra les héros...

Le cœur des femmes et surtout celui d'Haleen est surement le mystère d'une vie et bien malgré moi je suis emporté par mes émotions et décident de les suivre...

Après une bonne journée de voyage nous arrivons près de ce cet oasis maudit. La végétation, la couleur des cieux, etc... Tout semble infecté par le mal. La place est lugubre et nous apercevons les ruines de plusieurs bâtiments...Rapidement nous sommes repéré par une créature noble et magnifique ! J'identifie rapidement cette créature ! C'est un Lammassu. Une créature bonne. Je préviens immédiatement mes camarades qui s'équipent de leurs armes devant cette menace potentielle.

La créature se pose avec majesté et commence une litanie fort ennuyeuse. Il se prétend être le gardien des lieux interdisant à toute personne de pénétrer plus loin dans cette zone maléfique. Azeem brandit son arme et se présente mais cela n'est pas suffisant. Pour entrer à l'intérieure de l'oasis, la créature nous demande des "garanties" afin de nous préserver ! Et souhaite pour cela, que nous lui confions notre précieux artefact. La longue discussion qui s'ensuit entre Azeem, Torvak et la créature ont faillis me faire crever d'ennui. Fort heureusement j'ai toujours un peu de Pesh avec moi. Je le prépare avec toute la science que cela impose et le partage avec Halenn alors que les palabres de nos compagnons se perdent dans les étoiles ! Finalement nous poserons notre campement sur place ! Azeem et Ashraf ont besoin de régénérer leur pacte avec leur divin respectif pour trouver le lendemain la capacité d'être guidé par leur dieux devant le choix qui s'offre à eux. Faire demi tour (une option que je trouve plaisant), ou confier l'artefact à la créature...

J'aurais aimé profiter de la situation pour étudier avec note hôte d'un soir l'artefact, mais Azeem et sa souplesse légendaire s'oppose tel un âne !

Le campement est installé, la nuit est calme malgré quelques bruits inquiétants émanant de la zone. L'aube finit par se lever, nos culs bénies interrogent leurs Dieux et trouvent les réponses qui les rassurent...Surtout Azeem dont l'étroitesse d'esprit est comparable à...En fait je crois qu'il est une référence pour moi ! Il devient mon échelle basse de valeur comparative, derrière les huîtres !

Bon maintenant que nous sommes prêts, que l'artefact est dans les mains du gardien nous pouvons commencer à explorer la zone...Bref deux heures plus tard nous trouvons enfin un accord pour savoir quelle ruine nous allons visiter en premier...Rien de bien notable dans les premières minutes à part un "obélisque" à consacrer pour effacer le mal qui le ronge...Cette simple perspective de messe promise me provoque une nausée...En fait l'endroit pourrais très bien être dédié à Calistria et faire de cet endroit un lieu de débauche le plus totale ! J'imagine déjà les longues soirées dans cet oasis où les corps se mélanges, enivrés par des vins exotiques et délicieux et libérés de toute contraintes morales par les vapeurs d'un Pesh de qualité !

Nous finissons par pénétrer dans le l'endroit le plus massif de l'oasis ! Un lieu dédié autrefois à Sarenrae (j'la vois partout, j'en peu plus !) sévèrement mis à mal par l'environnant et surement quelques hôtes qui s'y cachent. Nous progressons avec prudence et méthode dans ce lieu. Nous tombons sur une rune inscrite dans le sol désignant l'endroit où se trouverait l'arme d'une ancienne paladine tombée en ce lieu (Avec un peu de chance, je pourrais en inscrire une deuxième pour lui tenir compagnie... :mrgreen: ). L'endroit est désespérément vide et nous découvrons au nord de l'édifice un escalier grimpant vers les étages....

To be Continued...

Avatar du membre
basthyen
JudgeDeathien Vengeur
Messages : 179
Enregistré le : jeu. 18 déc. 2014 18:56
Date de naissance : 26 juil. 1973
Localisation : Chuisnes (28)

Re: En attendant Katapech !

Message par basthyen » mer. 7 déc. 2016 12:06

Les évènements se suivent et se ressemble ! et je vous avoue la situation m'agace au plus haut point et ma patience est consommée depuis fort longtemps.

La Caravane continu de s'ébranler vers Katapesh et il nous reste plus qu'une semaine de voyage. Nous revenons de cet Oasis que notre petit groupe a rejoins il y a deux jours pour exaucer une nouvelle fois le commandement divin d'Azeem et de Torvak. Situation ubuesque alors que nous transportons un artefact d'une grande valeur. Mais l'obscurantisme de ces deux-derniers entravent toute action qui n'est pas conforme à leur vision. Agacé une nouvelle fois par l'attitude imbécile de ce paladin, et du souhait soudain d'Haleen de retourner à la caravane et laisser aux autres le soin de remplir leur nouvelle quête mystique, je profite de l'occasion pour quitter la bande d'illuminée. Je pourrais ainsi accompagner la douce Haleen, la protéger, et me débarrasser pour quelques jours des délires religieux de nos compagnons.

De retour donc à la caravane, nous profitons de quelques instants de Luxure et de paix avec Haleen ! J'ai cette femme dans ma peau !

Peu de temps après notre arrivée le groupe de cul béni débarque à leur tour aidé par la magie du Lammassu. Nous les retrouverons le soir seulement ayant bien mieux à faire avec la douce Haleen.

Kabak mon fidèle ami décide de réaliser un festin suite à la réouverture d'une voie commerciale éteinte depuis une dizaine d'année.

Le soir nous retrouvons donc les culs bénis, et une nouvelle joute verbale commence entre Azeem et ma personne. Le point de rupture me concernant est à son comble et des envies de meurtres me submergent à ce moment précis.

Ne pouvant avoir accès à l'artefact, et estimant en avoir le droit, je rejoins Ashraf dans sa tente avec Haleen pour envisager l'arbitrage et la reconnaissance d'un droit de propriété sur cet artefact. Ashraf étudie le cas et pense que la question peut être étudié avec sérieux. Je lance officiellement cette requête. Ashraf convoquera les différentes personnes impliquées pour statuer rapidement.

La soirée s'éternise, et je ne vous cache pas que j'attend la décision finale du prêtre d'Abadar. Soit je suis légitime propriétaire d'une partie de l'artefact et en fonction des conditions d'utilisations je veillerai à la protection de mon bien. Soit aucune reconnaissance est possible, ou si malgré une reconnaissance de propriété, les modalités d'accessibilités sont rendus impossible ils devront trouver un autre arcaniste pour les accompagner.

Même en admettant l'hypothèse d'une décision favorable à mon égard, la seule possibilité de souffrir les délires paranoïaques d'Azeem, et la vision manichéenne de Torvak me font vomir d'avance. Azeem n'a rien à envier dans sa dévotion au gnoll fanatique d'Urgathoa !

Haleen est également en plein doute et souhaite apparemment rejoindre Katapesh. Je vous avoue que me priver de sa compagnie est une douleur incommensurable. Si par malheur, elle déciderait de suivre nos illuminés et que je ne suis pas de la partie, il me faudra me faire une raison et attendre son retour à Kelmarane.

Répondre

Retourner vers « Pathfinder "L'Héritage du Feu" by Markjan »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité