9 - Des vacances bien méritées

Image
Répondre
Avatar du membre
dante
Phénix
Messages : 731
Enregistré le : lun. 11 janv. 2010 01:00

9 - Des vacances bien méritées

Message par dante » dim. 13 nov. 2011 19:27

septembre 817

La vie des acolytes se poursuit au service de l'interrogatrice Lilith. Elle leur confie de nombreuses missions mais rien qui n'a de rapport direct avec les Piliers ou l'Hégémonie Skalen Haar.
La surprise est à son comble quand, convoqués comme d'habitude à prendre connaissance de leur dataslate de mission dans la salle de réunion de l'Eglise, ils découvrent 5 billets pour Kalf et une réservation pour la pension de famille Bienz, sans autre information.
Il semble que Lilith leur offre un semaine de vacances...

Avatar du membre
dante
Phénix
Messages : 731
Enregistré le : lun. 11 janv. 2010 01:00

Re: 9 - Des vacances bien méritées

Message par dante » dim. 4 déc. 2011 19:29

Kalf est une petite planète en cours de colonisation. A l’arrivée de la Missionaria Galaxia, la planète n’était peuplée que de quelques tribus dans une zone désertique. L’ordre de colonisation a été donné par le Saint Drusus lui-même. Depuis, des colons ne cessent d’arriver et l’activité sur Kalf démarre lentement. Dépourvue de ressources naturelles, Kalf mise sur ses superbes paysages pour attirer un tourisme de luxe.
Tout serait parfait si sa position très excentrée ne l’exposait pas à de nombreuses influences. L’Arbites y maintient une position très importante pour assurer l’ordre et la sécurité des touristes.
Le vaisseau sur lesquels les PJ embarquent est un vaisseau qui dessert également de nombreux lieux saints du secteur : toute arme est prohibée à bord.
Les conditions de vie à bord sont confortables. Les passagers sont regroupés par zone d’une centaine de personnes. De nombreux pèlerins préparent leurs dévotions en priant bruyamment dans les salles communes. D’autres voyageurs semblent être des familles de colons. D’autres enfin, à l’air peu commode, ne se mêlent pas aux autres.
Le temps s'écoule tranquillement pendant les deux mois que dure le voyage.
A l’astroport de Riss, capitale de Kalf, les Acolytes découvrent que leur caisses spéciale a été ouverte et que de l'équipement important et coûteux est manquant. Malgré leurs réclamations et leurs menaces, il semble que l’enquête soit lente...
une navette conduit les Acolytes à leur pension en moins de 4 heures de route dans la montagne.

[... à compléter par les acolytes]

L'arbitrator Esmelarada Tempel a organisé une caravane pour permettre aux personnages de se rendre à l'emplacement de la cité aux Mille Piliers, découvert dans l'original du livre. Le voyage à travers le désert est éprouvant: la chaleur, le sable et la soif tourmentent les personnages. Certains sont même victimes d'hallucinations, probablement dues au soleil ou aux privations. Chaque escale se fait à un puits. Celui-ci est difficilement décelable par le non averti ; un monticule anonyme, des crottes de chameaux et quelques noyaux de dattes indiquent leur emplacement. En déblayant le sommet du monticule, on dévoile des poutres et des peaux séchées protégeant le trou d'eau. Le dîner est fait de riz, de dattes, de café et occasionnellement d'un lapin tiré par un des accompagnateurs. Au coin du feu, des papillons attirés par la lumière virevoltent autour des voyageurs. Leur guide leur demande de faire attention de ne pas en écraser par mégarde, ces papillons sont les âmes des anciens habitants du désert la tribu des A'd.
Alors que la caravane n'est plus qu'à une journée de marche du but, une immense colonne de feu s'élève à l'horizon pendant une dizaine de minutes, puis disparaît aussi brutalement qu'elle a apparu.
Lorsque la caravane est en vue du site de Wabar, c'est par une lente montée d'une haute dune. Les acolytes arrivent alors en surplomb de deux gigantesques cratères de plusieurs centaines de mètres de diamètre. La paroi aux sommets dentelés est constituée d'une matière noire, dure et brillante. Dans l'un des cratères, se dresse un temple fait de la même matière. Au centre du cratère, une masse brune et ronde de 1,5m de diamètre est à demie ensevelie dans le sable. Le reste de la météorite shihah, qui selon la légende, a détruit la cité des Mille Piliers. Elle est constellée de pores de quelques centimètres. Tout autour de la pierre, des centaines de fulgurites de toutes tailles.
Autour de la météorite, des membres humains sont éparpillées, jambes, têtes, pieds, torses… Certains sont de pierre, d’autre en métal ou en bois. Leurs proportions ne sont pas humaines, il y a des torses de 3 mètres, des crânes en or de quelques centimètres. Le sol est marbré de flaques de sang séché.
Il n'y a pas trace d'Ishmael ou d'un quelconque démon. Si la Rabkrin a réussi son rituel, elle dispose maintenant d'un pouvoir démoniaque pour accomplir ses sombres desseins. Mais peut-être l'a t-elle raté?
Les acolytes rentrent à Kriss pour quitter la planète Kalf. L'Arbites a bien travaillé: la filière de voleurs de bagages a été découverte et démantelée. La plupart des objets ont été retrouvés dans un hangar désaffecté de la zone astroportuaire. Les acolytes peuvent rembarquer sur le "Septième jour" et profiter de leurs derniers moments de confort avant de reprendre leurs activités sur Scintilla.
Car même les vacances les plus actives ont une fin!

Répondre

Retourner vers « Dark Heresy par Dante »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités