Norin Daraksun le nain qui le vaut bien

Image
Répondre
Avatar du membre
jadawin
Nymphe Frileuse
Messages : 143
Enregistré le : lun. 6 oct. 2014 17:09
Date de naissance : 07 juil. 1966
Localisation : aspremont 06

Norin Daraksun le nain qui le vaut bien

Message par jadawin » lun. 9 mai 2016 17:26

Norin Daraksun est né il y a 50 ans dans le royaume des montagnes des 5 rois, dans la cité du ciel de Tar-Kazmukh. Son clan se compose surtout d'armuriers qui façonnent des armures et des armes. Ils travaillent les métaux les plus précieux comme l'or et l'argent. Comme tous les Aînés du clan Marteau d'argent avant de se rendre dans les forges, Norin doit passer un an à Varrok's Deep avec 400 jeunes nains pour patrouiller à la frontières des Darklands.
Varrok's Deep se trouve à 17621 pieds sous le niveau de la mer. Les guerriers nains empêchent ceux qui se trouvent en dessous de passer. L'année se passe généralement en patrouillant dans les tunnels et en combattant les troglodytes, les Morlocks et plus rarement les féroces Dueggars.
Pendant une patrouille, il tomba sur les cadavres d'une troupe de mineurs nains qui travaillaient sur un filon d'or. Ils avaient tous étaient massacrés et certains étaient couverts de toiles d'araignées ou empoisonnés.
Pensant nous trouver face à nos frères ennemis Dueggars, Glamdrin notre prêtre de Torag nous bénit et nous protégea contre les sorts d'invisibilités.
Après plusieurs jours de traque à descendre de plus en plus profondément, notre patrouille tomba dans une embuscade.
Les ténèbres nous envahirent soudainement et notre vision nocturne ne nous fut plus d'aucune utilité. Mes compagnons tombaient comme des mouches sans pouvoir combattre, victimes de dards empoisonnés tandis que des ricanements insanes raisonnaient autour de nous. Notre prêtre essayait de nous soigner, nous tapions avec nos marteaux dans le vide en chantant pour nous donner du courage. Bientôt il ne resta plus que moi et Glamdrin qui en désespoir de cause lança un sort de lumière du jour qui révéla l'étendue du désastre. Mes 20 compagnons étaient à terre blessés et paralysés. La vive lumière me fit découvrir nos ennemis qui n'étaient autres que des elfes bizarres à la peau noire et aux yeux blancs laiteux. Ils semblaient indisposés par la lumière. Glamdrin repris ses esprits et me poussa d'une bourrade en me criant "cours chercher de l'aide je les retiendrai autant que possible" et je le vis appeler Torag pour placer un mur de pierre entre ces elfes et nous.
Je courus de toute mes forces pendant des jours vers Varrok's Deep. J'arrivais hagard et à moitié fou à notre campement. Je ne crois pas que mon commandant crut à mon histoire. Il envoya tout de même une patrouille de secours qui revint bredouille une semaine plus tard. Mes frères nains me regardaient bizarrement et à la suite du rapport de mon commandant, mon père Rolgrim arriva désigné par le conseil du clan du marteau d'argent accompagné par le vicaire de Torag de la cité de Tar-Kazmukh. Je n'avais pas vu mon père depuis mon passage de l'épreuve du Gladdinggarsun qui marqua mon passage à l'âge adulte. Mon père m'expliqua que contrairement à mes compagnons d'infortune, j'étais doté d'une résistance à la magie qui m'avait permis de résister à mes assaillants. Le vicaire de Torag a demandé au clan de te donner au temple pour compenser la mort de Glamdrin et pour te former à le remplacer. Tel est la volonté de Torag.
Le vicaire s'appelait Edrukk Forge bénie, son premier enseignement fut de m'interdire de reparler de ces elfes impies qui règnent sur un royaume qui s'étend sous nos montagnes. Le clergé de Torag les combat secrètement et quand le moment sera venu nous les détruirons pour protéger nos frères nains. Je devins donc prêtre et mon passé de guerrier fit de moi l'enquêteur idéal de la forge de Torag. J'ai étudié les quelques runes et parchemins collectés par mes ancêtres sur ces elfes sombres. Notre savoir sur eux est lacunaire et nos prisonniers morlocks et troglodytes n'en parlent qu'avec frayeur. Nous n'avons aucune idée de leurs desseins.
Edrukk m'a envoyé à Port Enigme en Varisie près d'une communauté de forgeron pour enquêter sur un étrange phénomène dans le ciel. Une météorite serait tombée. Torag lui a envoyé une vision où j'apparaissais ainsi que des Humains et des elfes sombres. Je me ferai passer pour un vendeur de bière pendant le voyage et un armurier dans la cité. J'espère que Torag guidera mes mains pour forger la vérité.

Avatar du membre
jadawin
Nymphe Frileuse
Messages : 143
Enregistré le : lun. 6 oct. 2014 17:09
Date de naissance : 07 juil. 1966
Localisation : aspremont 06

Re: Norin Daraksun le nain qui le vaut bien

Message par jadawin » lun. 9 mai 2016 17:51

En arrivant à Port Enigme, je fus accueilli par la communauté naine dans le quartier des forges. Il ne fallut pas longtemps avant que j'entende parler d'un groupe d'aventurier intrépide qui a bousculé les équilibres politiques de cette cité du crime en faisant tomber 2 de ses barons du crime. Je me mis à leur recherche et je réussis à prendre contact avec eux en m'adressant au paladin de Iomédaé qui semble mener ce groupe de Héros. Après quelques jours la confiance étant établie, ils me proposèrent de rentrer dans leur compagnie pour aller combattre les elfes sombres.
Notre premier combat fut mémorable des ours géants par duo nous attaquèrent. Ma hache chanta longuement se baignant du sang de ces bêtes enragées. L'elfe Kwava découvrit trois bébés oursounes qu'ils fallut embarquer dans notre voyage.
En parlant de voyage voici une chanson naine que notre barde ne connaissait pas et que je chantais à tue tête pendant notre voyage.

On pioche tic tac, tic tac,
Dans la mine, le jour entier.
Piocher tic tac, tic tac,
Notre jeu préféré.

Pas bien malin d'être riche enfin
Si l'on pioche tic tac
Dans la terre ou dans la roche
Dans la mine, dans la mine.
Dans la mine, dans la mine.
Où un monde de diamant brille!

On pioche tic tac, tic tac, tic tac
Du matin jusqu'au soir.
On pioche tic tac, tic tac,
Tout ce que l'on peut voir.

On pioche les diamants par morceaux
Des sacs de rubis par quintaux
Pour nous sans valeur sont des trésors
On pioche tic tac, tic tac.

Heigh-ho, heigh-ho, heigh-ho, heigh-ho
Heigh-ho
Heigh-ho, heigh-ho
On rentre du boulot!

Heigh-ho, heigh-ho
Heigh-ho, heigh-ho
Heigh-ho, heigh-ho
On rentre du boulot!

Avatar du membre
jadawin
Nymphe Frileuse
Messages : 143
Enregistré le : lun. 6 oct. 2014 17:09
Date de naissance : 07 juil. 1966
Localisation : aspremont 06

Re: Norin Daraksun le nain qui le vaut bien

Message par jadawin » lun. 9 mai 2016 18:04

Je dû arrêter de chanter car Kwava qui était parti en éclaireur me dit qu'une armée de nomades anthropophages campait près d'ici. Soudain Guss se mit à trembler comme un nain alcoolique et il désigna une montagne surmonté d'un nuage en forme de plume. Son grand charisme réussit à convaincre nos camarades de monter là haut. Je fus facile à convaincre je préfère les montagnes à la forêt. Nous abandonnâmes nos montures et nos oursons à l'entrée d'un complexe sous terrain dont les maçonneries m'étaient inconnues.

Répondre

Retourner vers « Pathfinder "Le retour des Ténèbres" par Markjan »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité