Journal de Mellia Rona

Image
zexman
Timonier Korrigan Timide
Messages : 33
Enregistré le : jeu. 21 août 2008 01:00

Journal de Mellia Rona

Message par zexman » mer. 1 avr. 2015 23:16

ACT I : L'arrivée a Untergard


Cela fait des jours que je marche. La fatigue commence vraiment a se faire sentir, et je fini par me demander si sevieillard qui m'a indiquer cette ville Untergard existe vraiment....

Le chemin est sec, la végétation autour est dense et m'empeche une vision dégagée. Mais au delà de quelque arbres j'apercoit comme une sorte de brouillard assez sombre. Plus je me rapproche et je m'apercoit qu'il s'agit en fait de fumée... Arrivé a bonne distance celà ne fais plus de doute. C'est bien la ville d'Unergard qui se présente a moi. Du moin ce qu'il en reste.

La terre encore fraichement piétiné montre bien la quantité d'homme qui ont du marcher ici. Par endroit, sur les bords des chemin il reste encore des corps inanimés. Je sens d'ici l'odeur la mort qui entre au fond de mes poumons. C'est horrible, plus j'avance et plus je vois les horreurs qu'on vécu ces pauvres gens.

En parlant de gens justement voilà que j'apercoit visiblement des survivants. Au millieu des ruines et des maisons encore fumantes. Je m'approche d'une vieille dame. je vois d'ici sa tristesse, en train de chercher au milieu des décombres certainement quelque chose a manger. Sans un mot je m'approche et lui tends le reste de ma gourde afin qu'elle puisse se ressourcer un minimum. L'expression de son visage en dit long sur ce qu'elle ressent.

Soudain un homme d'un certain age, plus habiller que les autres, s'avance a moi et me demande :
- Holà amis ! Tu n'est pas avec tes freres nains ?
Je lui répond :
- Bonjour ! Mes freres nains ? Il y en a dans le coin ? Hélas non je voyage plutot solitaire....

L'homme me regarde un instant et commence a m'expliquer un tas de chose. Entre autre qu'il se nome Gerhard Shiller et qu'il s'occupe de la ville un peu contre son grès car le dirigeant est décédé au combat. La ville tante de se reconstruire au plus vite car elle est un vrai point stratégique.

A peine j'eu le temps de me présenter un peu a mon tour que la foule s'ammasse autour de lui. D'un air un peu embarasser il m'explique que le peuple attends du lui un discour et des explications.

C'est ce qu'il commence a faire. Durant tout le temps de son discours, je me suis perdu dans mes pensée et j'oberve les faits, la villes, l'état dans le quel elle est, les trace de luttes.. Des choses me paraissent bizarre... Oh !! Que est ce que c'est ?

Un coup de feu retentit et voilà que Gerhard a frolé de peu une balle. Tout le monde fuis autour de moi mis a par quelques personne visiblement étrangere a la ville et prete a donner un coup de main. Un villageois cris : Sur le pont !!! Je me précipite donc avec ces avanturiers au pont. Et là devant nous des hommes betes ! Un combat des plus impressionnant commence alors et c'est là que je vois les aptitudes de ceux qui sont a mes cotés. Ils sont pas là pour faire dans la dentelle et ca m'interesse !

zexman
Timonier Korrigan Timide
Messages : 33
Enregistré le : jeu. 21 août 2008 01:00

Re: Journal de Mellia Rona

Message par zexman » mer. 1 avr. 2015 23:36

ACTI II : Le grand départ

Suite aux récents évenements, le capitaine Schiller me parrait bien inquiet. Je le pensait tout de meme plus fort que ca pour qu'il soit désigné pour gerer une telle ville. Je prends donc la liberter d'aller lui poser quelques questions.

Au bout de quelques instants, le capitaine me raconte ce qui le tracasse réelement. Et en effet il y a de quoi. Des sources lui ont indiquer qu'une vague arriverais par le sud. Et au vue de ce qu'il reste de la ville il est contraint de faire partir tout le monde au plus vite. Mais les vivres se font dejà rare. Et prendre une telle décision est assez lourd.

A présent nous somme quelques gardes et les aventurier avec qui j'ai combatu sur le pont, en train d'organiser une sorte de réunion de crise. C'est l'occasion pour moi au passage de faire un peu plus connaissances avec ces personnes là. Les temps sont durs et le capitaine a choisit, nous partirons demain au levé du jour. Et à peine le temps de dire ouf et de me faire penser mes blessures par Granny que nous sommes déjà en route. Notre destination Middenheim. En route j'ai donc pu faire connaissances de ce qui allait etre de tres bon futur compagnons de route. Hisoka, Albrecht et Ingvar. J'ai pu aussi en savoir un peu plus sur Hans le bucheron. Une espece de brutasse qui visiblement n'a pas de mal a trouver de quoi manger mais là par les temps qui court c'est pas la meme. Granny une vieille dame qui a premiere vue ferai presque peur. Mais qui avec le temps on se rends bien compte qu'elle n'est pas méchante. Elle est une sorte de sorciere et s'y connait plutot pas mal au niveau des plantes et des soins.


Des heures et des jours de marches plus tard, nous voyons bien que le stock de provision ne tiendra pas jusqua la fin du voyage. C'est qui commence presque a m'inquiter. Et les debrits, cadavre, trace de battaille et du guerre n'arrange vraiment rien. Nous avons déjà perdu pas mal de monde en route. C'est alors que lors d'une de nos pause, avec Albrecht de partir dans un petit village totalement détruit par la guerre afin d'essayer de trouver de quoi nous nourir un peu. Au meme moment Hisoka et Ingvar partirent de leurs coté avec le buchron dans la foret pour aussi trouver a manger. Nous arrivons donc dans cet espece de village et c'est dur de rester insensible a ces horreurs. Maisons détruites, cadavre, sang, chair et j'en passe. Plusieurs minutes passent et on se décide avec mon amis de rentrer dans les restes d'une maison qui visiblement n'a pas du etre beaucoup visité. Par déduction il doit certainement rester des choses a l'interieur. Et on ne s'est pas trompé. Je crois que j'ai un don pour ca... Deux super tonneau de vin a peine a maturité ! Et dans la lancée de bonne nouvelle, un fois de retour au camps, Ingvar et Hisoka nous ramene du bon sanglier ! Un bon repas qui nous remonte un peu le moral Mais.... ca sera de courte durée....
Modifié en dernier par zexman le mer. 8 avr. 2015 21:54, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Baygun
Salamandre Darko-Ténébrossée
Messages : 207
Enregistré le : sam. 7 févr. 2015 23:46
Date de naissance : 23 oct. 1982

Re: Journal de Mellia Rona

Message par Baygun » jeu. 2 avr. 2015 18:55

Good! :)
----------------------------------------------------
En tant qu'MJ par ordre de préférence : Deathwatch, Rogue Trader, Dark Heresy, Warhammer, Shadowrun, Antika, Apocalypse World, BloodLust, Prosopopee, Cthulu , Vampire : La mascarade (version complot - action et pas complot - parlotte pendant des siècles ) ) et Feng Shui.

En tant que PJ, je suis ouvert à tout.

zexman
Timonier Korrigan Timide
Messages : 33
Enregistré le : jeu. 21 août 2008 01:00

Re: Journal de Mellia Rona

Message par zexman » mer. 8 avr. 2015 22:12

ACTI III : Dispartion

Un bon repas bien mérité, la nuit arrive peu a peu et les ennuis aussi. Des cris se font entendre. On se précipite donc en direction des cries. Et là on voit les enfant en tain d'hurler et qui nous explique que granny s'est volatilisé. Et c'est bien là que le mot prends tout son sens parceque tout les garde n'ont cesser de surveiller les environs. Donc impossible pour granny de partir sans se faire voir. Et en prime elle nous as laisser un mystérieux petit message expliquant qu'elle avait des histoires à regler avec Sternhauer.... Avec les rares informations qu'on arrive a rassembler nous partons imédiatement en direction d'un endroit où elle aurait pu partir. Notament un petit village où je l'ai vu hier parler devant le panneau d'indications comme quoi sont pere y étais mort ou quelque chose dans le genre. Bref cette femme commence finalement a me faire un peu flipper.

Apres plusieurs heures de pistage et de recherche nous arrivons dans une sorte de clairière avec a son centre un feu de camp. Mais pas un simple feu de camp. Un feu de camp autour du que se dessine des silhouette bizares, sorte de loups mais assez grand. Et parmis tout ca on appercoit clairment Granny qui y fait des sorte d'incantation au feu. Les flamme dansent au meme rythme que les gestes de granny. C'est vraiment très inquietant. On aimerais vraiment intervenir mais au moment où l'on s'approche avec discrétion, des loups nous suprennent dans notre progression, et sont là comme pour nous empecher d'avancer plus loins. C'est alors que là aussi s'engage un combat contre les loup. Mais cette fois si il ne fut pas aussi héroique que les autre. Vous avon presque perdu l'un des notre. Et pire encore, une fois débarasser les loups comme par magie, c'est Granny qui decede dans mes bras dans dans un dernier souffle elle pu juste me remettre une sorte de gros grimoire.

Peu de temps apres, le capitaine arrive sur place et decouvre la scene... et c'est avec tristesse que peu de temps apres nous contiurons notre marche en direction de Midennheim. Le lendemain nous y arrivons enfin. Nous pouvons enfin souffler et nous détendre. Enfin... C'est que l'on croyait !

zexman
Timonier Korrigan Timide
Messages : 33
Enregistré le : jeu. 21 août 2008 01:00

Re: Journal de Mellia Rona

Message par zexman » mer. 8 avr. 2015 22:32

ACT IV : Middenheim et ses secrets

Nous voilà enfin devant cette immense porte. On s'y s'en tout petit et écraser. Mais d'un autre coté on se s'en vraiment en sécurité. Une fois a l'intrieur de la cité on se rend compte de la grandeur. Mais aussi des quelques dégat qu'a pu subir la cité. Et par conséquent on immagine la force de frappe de l'enemi qui a pu causer de tels dégats.

Rapidement de braves gens nous indiques les démarches a suirve afin de pouvoir etre nourri, se reposer et toute les bonnes choses a savoir pour que nous pauvre rescapé pouvons avoir droit. C'est alors que notre périple et nos petite balades nous emmene au temple de Sigmar. C'est une bonne chose car suite au deces d'une personne qui m'est chere, j'ai reçu une relique a remettre selon ses dernieres volontés. C'est donc ce que je m'apprete a faire aupres de se pretre. Je fus alors tres bien récompenser et traiter. Celà devait etre une relique d'une tres grande valeur...

C'est l'esprit tranquille que mes compagnons et moi nous baladons au sein de la cité quand soudain, nous somme convoqué par un garde pour nous rendre au quartier général. Nous somme présenter devant ce qui semble etre un officier. Il nous ecplique rapidement que le pretre a qui jai remis la relique fus tuer. Et comme nous sommes les derniers a l'avoir vu, nous somme par conséquant des suspect. On essaie donc tant bien que mal de prouver notre innocence. Mais devant appliquer la procédure, l'officier nous demande de rendre nos armes et tout notre equipement. Voyant que nous somme de bonne foi, il nous propose un marché. On l'aide pour l'enquete, et nous seront sans soucis.

On décide donc de marcher sans trop se faire supplier. Et nous partont immédiatement sur les lieux du crime sans aucun détour inutiles par un quelqonque armurier. Une fois sur les lieux, on trouve rapidement des indice. Dejà l'homme est tuer visiblement par poison via une flechette. Une flechette qui dailleur émane une matiere particuliere. Des trace de griffe sur le rebord de fenetre. Une lettre visiblement en cour décriture non terminée. Avec tout ces indice on se dirige vers la bibliothque afin d'en ssavoir plus sur cet matiere suspect. Mais les livre et moi ne font pas bon ménage, c'est donc un bon prétexte pour faire une petite sieste.

Apres de longues heures d'études, nous partons revoir l'officier lui faire un rapport sur tout ce que nous savons. Et ce qu'il nous revela n'est pas c qu'il y a de plus banal. C'est dejà le troisieme meurtre de la meme maniere au sein dela ville. Et la présence d'homme rat en ferait pas lieu d'une simple légende. Mais inutile d'affoler le peuple avec des ennuis en plus. Nous somme donc tenu de rester assez discret a se sujet. Mais des hommes rats pourraient encore habiter des tunnels....

Tout ceci nous conduis tres rapidement sur un lieu de reflexion intense. La taverne !

zexman
Timonier Korrigan Timide
Messages : 33
Enregistré le : jeu. 21 août 2008 01:00

Re: Journal de Mellia Rona

Message par zexman » sam. 11 avr. 2015 18:07

ACT V : Dératisation !

Arrivé a la taverne. Hisoka commence a nous parler d’un plan qu’il aurait contre ces rats… J’ai tout de suite accroché a son plan ! Mais la rétissance de mes deux autres compagnons m’a un peu ouvert les yeux et jy est perçu des choses qui n’etaient pas jouables…

Nous entamons un petit repas a la taverne quand soudain un garde rentre et viens vers nous pour nous parler.
Suite a un petit coup de pression du garde nous nous somme mis en route, le soleil légèrement tombé vers un des lieux de crime afin d’essayer de trouver plus d’indice.

Nous arrivons sur ce qui semble etre le cimetiere de la ville… et visiblement aujourdui se passe une cérémonie. Je me dirigie vers un pretre qui semble pas trop ocupé afin d’avoir plus d’informations sur le précédent meurtre.
Le prêtre m’informe que le mort du cimetière est Gerard Crouen. Et que ca tombe fut financé par les pretre de Sigmar. Et quand on s’approche de la tombe on y percoit les lettre OF… Celà me reste dans la tete et demande des réponses….
Nous somme retourné a la taverne pour nous reposer un peu. Dés le lendemain nous somme allé enquêter sur les autre lieux des meurtres. Globalement nous arrivons pas a savoir des choses exeptionnels si ce n’est que l’on retrouve les meme façon d’operer et que si un des lieux il y a des traces de griffes qui sont visibles. De meme nous avons pu en savoir un peu plus sur les lettre OF. Il s’agit d’un sort d’organisation secrete de croyan ultra extrémiste des Sigmar. Ordo Fidélis. De ce que nous arrivons a savoir, c’est qu’il ont une dents contre les rats justement.

Là où les choses changent pour nous c’est en quand on découvre sur un lieu des traces qui nous mennent jusqua une plaque d’égout encore ouverte. Sans hésiter on rentre a l’interieur. Apres quelques metres a patauger dans la merde… et c’est le cas de le dire. On tombe rapidement sur d’énormes rat qui ne se sont pas vraiment montrer amicaux avec nous. Mais ca n’a été que de courte durée. On en a fait qu’une bouché.

Avatar du membre
Baygun
Salamandre Darko-Ténébrossée
Messages : 207
Enregistré le : sam. 7 févr. 2015 23:46
Date de naissance : 23 oct. 1982

Re: Journal de Mellia Rona

Message par Baygun » dim. 12 avr. 2015 16:22

Tres bien Mellia ! :) Continue!
----------------------------------------------------
En tant qu'MJ par ordre de préférence : Deathwatch, Rogue Trader, Dark Heresy, Warhammer, Shadowrun, Antika, Apocalypse World, BloodLust, Prosopopee, Cthulu , Vampire : La mascarade (version complot - action et pas complot - parlotte pendant des siècles ) ) et Feng Shui.

En tant que PJ, je suis ouvert à tout.

zexman
Timonier Korrigan Timide
Messages : 33
Enregistré le : jeu. 21 août 2008 01:00

Re: Journal de Mellia Rona

Message par zexman » mar. 2 juin 2015 11:28

ACT VI : En panne d’écriture
Il y a bien longtemps que je n’ecrit plus dans mon journal. Pur cause plus de charbon pour ecrire. Mais ce dont je me souvient c’est que nous nous somme retrouver avec un pretre aveugle. Pere Oddo afin de retrouver un objet. Il nous a guider vers l’endroit où le ressenté les energies. Arriver vers une sorte de totem, il nous dit que c’est ici. Mais le lieu est bien gardé. Un espece de gros centaure qui nous veut pas du bien nous empeche de passer. Apres quelques stratégie vaguement mise au point, nous passons a l’action.
Suite au combat nous arrivons enfin a ouvrir ce qui nous bloquer l’entrée vers ce qui semble etre une sorte de caverne.

zexman
Timonier Korrigan Timide
Messages : 33
Enregistré le : jeu. 21 août 2008 01:00

Re: Journal de Mellia Rona

Message par zexman » mar. 2 juin 2015 11:28

ACT VII : Fontaine du chaos

Une fois a l’interieur l’odeur qui s’en dégage en dit long sur ce qui nous attends. Mais le pere Oddo est convaincu que c’est pas ici que ca se passe. Nous nous engageons alors vers les couloirs sombre et umide. Au bout d’un certain moment nous arrivons dans une sale avec une sote de fontaine au millieu. Mais tout d’un coup je me suis sentit tres mal. J’ai eu des sorte de vision horrible. Mes sens s’affolents. Je me suis mis a trembler. Des sorte de matiere s’attaques a nous. Je me sens vraiment tres mal . A la limite de tomber dans les pommes. Puis en détruisant cette maudite fontaine tout se remet dans l’ordre… Une experiance que je souhaite vraiment a personne.

Apres un petit moment a tourner en rond dans la piece, nous arrivons a trouve sur les murs quelques chose qui ressemble a une porte. On ne s’est pas tromper, une fois ouverte nous arrivons dans une grande salle avec un sorte de statue au milieu et ce qui semble etre un tombeau. Mais les squelettes qui sont ici n’ont pas l’air de vouloir nous laisser avancer plus. Celà me permet de me détendre enfin. J’aime taper ces choses là. Ca se casse comme du verre.

Arriver a la tombe. Le pere Oddo ramasse la relique, et moi de mon coté je prends une grande hache qui me parait fort sympatique a manipuler. Une chance pour les squelette que e n’ai pas mis la main dessus plus tot. Nous prenons enfin la direction de la sortie. Et une fois au grand air, on voit bien que la journée est bien passée et la nuit commence a arriver. Nous marchons tout de meme un peu afin de nous eloigner de cet endroit pour passer la nuit dans un lieu un peu plus calme. Une fois le camp dréssé nous organison comme a notre habitude les tours de gardes.

zexman
Timonier Korrigan Timide
Messages : 33
Enregistré le : jeu. 21 août 2008 01:00

Re: Journal de Mellia Rona

Message par zexman » mar. 2 juin 2015 11:29

ACT VIII : Une nuit agitée

Dans la nuit un bruit suspect nous reveille… En allant voir de plus pres, on s’apperçoit qu’Isoka est en train de fouiller dans le sac du pere Oddo. Et s’enfuit en courrant juste apres avoir saisi et mis le pendentif sur lui. En partant à sa poursuite on se rend compte qu’il été comme possédé et pas très conscient de ce qu’il vient de faire. Cet homme me parrait de plus en plus bizarre. Mais nos ennuis ne commencent à peine. En retournant vers le campement nous nous faisons prendre par des hommes bêtes en plein milieu des bois. On tante alors de se battre pour notre survie. La nuit et l'épaisse foret autour de nous ne facilite pas la chose. J’essaie de me servir de la hache que j’ai trouvé. Mais visiblement je ne suis pas tres a l’aise avec celle ci. Mes amis commence a se retirer du combat. Mais ils tombent a nouveau contre de nouvelles bestioles. Nous sommes completement encerclés. Nous commencon a prendre des coups. Puis tout a coup, sorti du nulle part des hommes viennent nous preter main forte. On en avait bien besoin. Peu apres ce moment, nous remercion ces hommes qui etaient en fait venu de la ville. Ils nous racompagnere tranquillement et nous avons pu aussi penser nos blessures.

Répondre

Retourner vers « Warhammer "Les voies de la Damnation" par Baygun »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités