Résumé de l'épisode précédent

Image
Répondre
Avatar du membre
Morningstar
Ki-rin
Messages : 614
Enregistré le : mer. 13 août 2014 21:38
Date de naissance : 20 avr. 1981

Résumé de l'épisode précédent

Message par Morningstar » mar. 28 avr. 2015 04:28

Capture de spécimen. Visite à la morgue.

Docteur Needle a besoin d'un spécimen vivant. L'équipe est assemblée et bien peu sont les volontaires motivés à faire avancer la science. L'idée de capturer vivante une de ces abomination répugnante à de quoi faire tourner de l’œil le plus endurci des prisonniers. Pourtant la rumeur d'une cache importante de médicaments sur le site fini de convaincre les plus réticents, l’appât du gain aura eu raison des dernières réticences. C'est donc équipés de pied en cap que nos pauvres ères se rendent dans une partie sinistre du vaisseau, la morgue du secteur D.

Si le déplacement qui dure plusieurs heures se déroule sans encombre, l'ambiance est tendu. Alors que certains sont en proie au désespoir, d'autre ont abandonné leur esprit critique et se sont tourné vers Dieu (Alan). Leur "guide" Chikara, récemment échappé de cet enfer ne semble pas être rassuré de retourner sur place et l'asiatique taciturne est encore plus sombre que d'habitude.

Arrivés avec leur cage (à spécimen) sur les lieux, c'est Jehanne qui tente de mener le petit groupe. Après avoir traversé le quai, elle tombe devant une énorme porte d'une station de recyclage. Malheureusement après quelques essais infructueux sur un panneau de contrôle, elle déclenche un système d'évacuation et condamne le groupe à chuter dans une salle de triage attenant une fournaise. Échappant aux divers déchets et bras d'auto-matons, le groupe s'échappe des tapis roulants.
Dans leur précipitation, ils perdent la cage censé recueillir le spécimen. Coincés, ils sont obligés de continuer dans la morgue. Empressée de trouver avant tout le monde les médicaments, Jehanne ne remarque pas la créature qui était tapis dans la salle des machines. Le dévoreur l'agrippe de ses bras putrides et tente de planter ses crocs dans la chair tendre de la jeune femme. Elle ne devra son salut qu'a l'intervention salutaire de son ange gardien Tatsuya qui détruit la créature à grand coups de nightstick.

Le groupe cherche alors une sortie et ils remarquent une ligne de transport de cadavres. Ils décident de suivre les corps à travers leurs étapes de stérilisation (et certainement de recyclage.) Réparant brièvement certaines machines, ils réactivent la chaine et peuvent ainsi continuer dans le complexe. Ils arrivent dans une zone administrative. Des combats y ont eu lieux et les murs en portent encore les traces. Ils ne sont pas les premiers à avoir fouillé le secteur. Très vite ils trouvent les cadavres d'un groupe de soldat ou autres paramilitaires. Une incongruité sur un vaisseau essentiellement composé de détenus. Mais ils ne sont pas au bout de leurs surprises car d'autres mystères les attendent dans la salle d'autopsie.
De nombreux cadavres ont été opéré dans ce secteur, leur visage ayant été "prélevé chirurgicalement". Encore plus troublant dans les frigos se trouvent encore quelques clones. Tous sont de la même série et ont le même visage. Cherchant des traces dans le curieux équipement technologique laissé sur place, Johanne comprend que l'une des machines est un modulateur génétique. Alan se porte volontaire pour essayer la machine et c'est emprisonné dans cette dernière que ce dernier souffre les milles morts du traitement pendant que le groupe continu ses pérégrinations.
Jehanne hack un système et trouve des informations sur les utilisateurs du modulateur. Ce groupe aux desseins obscures dispose d'une technologie bien supérieure à celle des passagers du vaisseau. Leurs intentions ont l'air néfaste vis à vis de la population carcérale et ils semblent vouloir prendre le contrôle du Géhenne.

Désormais au nombre de trois, ils poussent plus en avant et arrivent dans le dispatch principal. Au premier étage ,ou se trouve les aventuriers, les cadavres pendus à des chaines munies de crochets sont en principe nettoyé au jet et acheminés dans d'autres secteur de la morgue. Se trouvant sur une passerelle brisée par endroit, le groupe constate avec horreur que quelques mètres plus bas se trouve une horde de dévoreurs. Ces derniers tendent vainement leurs bras dans leur direction. Heureusement que les escaliers ont été brisés les empêchant de monter. Tatsuya remarque qu'un militaire à été projeté dans des câbles. Son corps inanimé pend mollement au dessus du vide et à son poignet se trouve un mini ordinateur qui semble encore émettre un signal. Tatsuya s'essaye à atteindre le corps et arrive à décrocher le mini ordinateur. C'est alors que le drame se produit. Le cadavre revient à la vie sous la forme d'un dévoreur et il entraine dans sa chute en contrebas le jeune homme. Ce dernier commence à se faire encercler par des centaines de dévoreurs avide. La salle en contrebas est inondée et c'est avec l'eau lui arrivant à la taille et une mobilité réduite que Tatsuya essaye de s'échapper. Prise d’hystérie Johanne tire au fusil à pompe dans la masse corps avançant inexorablement vers son cher et tendre. Voyant qu'elle ne pourra pas sauver son homme, elle tente avec l'aide de Chikara de décrocher des chaines pour permettre à Tatsuya de remonter à l’abri. Exténués et chétifs, les deux ont énormément de mal à décrocher les chaines qui se trouvent en hauteur, leurs habiletés athlétiques leur faisant défaut. En bas,Tatsuya se bat pour sa vie et peine à se défaire des griffes et des crocs des cadavres. Finalement Johanne réussit à détacher une chaine avec son crochet, elle se rut pour l'attacher mais il semble être trop tard, Tatsuya ploie sous les coups et si ce n'était pour son armure, il serait mort à l'heure qu'il est. Soudainement alors que tout semble être perdu, Chikara, au sommet du désespoir émet un hurlement strident et le premier rang de dévoreurs aux prises avec Tatsuya prend feu spontanément. C'est juste la diversion dont à besoin le jeune homme pour s'extirper. Il se saisit de la chaine et remonte prestement à l'étage. Exténués, ils prennent un moment pour respirer. Comme pour répondre à Chikara, un autre hurlement ce fait entendre. Cette fois, il s'agit d'un cri rauque, guttural, malfaisant et surtout, inhumain. Le cri à l'air d'être à la fois physique et immatériel en ce sens qu'il résonnera pendant de longues seconde dans la tête du trio. Mu par une peur primale ou obéissant à un ordre de la "chose", les dévoreurs disparaissent sous l'eau sale. Il est impossible de savoir ce qu'ils advient des créatures tant l'eau est opaque.
Le groupe se replis dans le secteur administratif de la morgue pour panser ses plaies et se reposer. Encore trop choqué, ils ne questionnent pas Chikara sur l'étrange pouvoir dont il a fait preuve. Le fait est que même Chikara ne se l'explique pas. Ils décident de récupérer Alan du modulateur génétique. Ce dernier encore sous le choc de la thérapie extrêmement douloureuse, semble voir sa force décuplée. Ses veines noircies pulsant d'un liquide malsain. Ils retournent ensuite dans la salle de dispatch. De l'autre côté, par delà une large section de passerelle brisée se trouve une porte. Le groupe tente de traverser en longeant le rebord, mais certains tombent en contrebas. Ils descendent tous dans la mare noirâtre. L'odeur est infecte mais au moins il ne semble plus y avoir de dévoreurs. Seuls quelques cadavres s'étant décrochés semblent flotter avec inertie dans cette piscine macabre. Soudainement alors que Jehanne et Tatsuya montent sur un four pour tenter de remonter sur la passerelle, un homme se montre à l'étage. Il s'agit de Keneda, l'ennemi juré de Tatsuya et traitre étant à l'origine de la perte de son clan. Peu impressionné, il invective le jeune homme et s'en repart d’où il est venu.
En contrebas se trouve une énorme double porte. Jehanne tente de l'ouvrir mais il faut drainer la salle. Tatsuya trouve la valve d'un drain, mais même avec l'aide des autres hommes, ils n'arrivent pas à la faire bouger, quelque chose coince. Tatsuya plonge et trouve ce qu'il bloque. Par contre ce quelque chose l'agrippe en retour et il commence à ce noyer! Voyant les bulles et après de longues secondes, Alan arrive à la rescousse. Tatsuya est inanimé et à perdu conscience, il va bientôt mourir si on ne le sort pas de là. Incapable de le sortir complètement Alan commence à être lui aussi à bout de souffle, Chikara tire un coup de fusil à pompe la ou semble se trouver la résistance. La chose laisse aller sa proie, Chikara s'estime chanceux de l'avoir touché elle et non pas son compagnon. Avec le bouchon détruit (ou en fuite), la salle se vide de son eau fétide. Jehanne paniquée, tente de réanimer Tatsuya. Ce dernier revient à la vie et c'est avec un torrent de larme qu'il est accueilli par son amante. Ignorant le monde extérieur les deux s'enlacent en sanglotant. Tatsuya aura vécu une expérience de mort imminente et une image lui restera gravée en tête...
Impatient Alan et Chikara ouvrent l'énorme double porte. Une voie sinistre descend en contrebas. Ils décident de s'y rendre malgré tout. Ils arrivent finalement au cœur de la morgue. Dans une salle immense se trouve une mer de corps dénudés et émaciés. Un parterre fais de multiples couches de cadavres empilés les uns sur les autres. Chikara commence à respirer de plus en plus fort, la sueur lui dégouline sur le visage... Cette situation lui est familière, trop familière. Chaque flashback lui revient comme autant de coups de poignards. Un grognement lugubre se fait entendre. Ils ne sont pas seuls. Chikara se fige, incapable de bouger, sa lampe torche tombant à ses pieds. Le sol semble s'affaisser quelque chose de massif entre en mouvement. Alan ne cherche même pas à savoir et il attrape le jeune homme tétanisé. Les deux courent comme ils peuvent pour échapper au monstre. Ils reçoivent des projectiles qui les font tomber, ils se relèvent et partent de plus belle. Finalement ils accrochent une échelle. Ils montent aussi vite que possible et échappent de justesse à la créature impie alors qu'ils referment et verrouillent l'écoutille qui mène à l'étage supérieur.
Jehanne et Tatsuya restés dans la salle précédente entendent cris et hurlements. Pressé par la peur, ils tentent par tous les moyen de rejoindre la passerelle. Jehanne peine et n'y arrive pas. Des pas lourds se font entendre et s'intensifient en volume. Jehanne s'accroche au dos de Tatsuya et ce dernier escalade la cheminé d'un des fours. Ils rejoignent la passerelle supérieure quand l'abomination rentre dans la pièce. Haute de plusieurs mètres de haut, cette horreur au corps boursouflée ressemble à une amalgamation de cadavres. Leste, elle saisit les cadavres désormais dans la boue et les jette tels des poupées de chiffon en direction du couple. Les corps sont jetés avec une telle violence qu'ils éclatent contre les murs. Pire encore, le peu qu'il en reste est réanimé en dévoreur. Les jeunes gens se ruent vers le sas et le ferment de manière précipité. Les dévoreurs feront entendre leur présence de l'autre côté en martelant la porte. Le couple se précipite d'inspecter la pièce. Il semblerait que ce fut le camp de base de Keneda et de son groupe, il ne reste plus rien d'utile. Ils poursuivent dans ce qui semble être un entrepôt, ils retrouvent Chikara et Alan. Plus loin, au milieu d'une pièce, se trouve une chaise avec une enveloppe. Quatre bâtons lumineux mettant en scène ce curieux présentoir. Flairant le piège, Tatsuya s'en saisit et l'ouvre avec prudence. Il y a une photographie à l'intérieur. Le jeune homme reste estomaqué par ce qu'il voit. L'exacte vision qu'il a eut alors qu'il a cru mourir... Son village vu du ciel, détruit par les tirs orbitaux du consortium... Pourquoi? Encore un autre mystère. Soudainement se présente Keneda. Il n'a pas envie de s'expliquer sur les circonstances de sa trahison et pourtant... Cette homme semble porter de bien lourds secrets, des secrets qui semblent le détruire. Les deux hommes se battent, voyant son homme perdre, Jehanne tente de s’immiscer mais elle ne fait pas le poids, Alan et Chikara restent en retrait. Non seulement ils sont presque morts, mais en plus Chikara s'est fait sauver par Keneda dans un précédent épisode! Alors que le combat touche à sa fin pour les deux combattants, une très jeune femme répondant au nom de Kaori interrompt le combat. Cette dernière dégage une aura bienfaisante et apaisante. Il est difficile de résister et c'est cette fille aux pouvoir étrange que protège Keneda. Pourtant alors qu'ils allaient pacifiquement en finir avec leur combat, quelque chose dans l'ombre semble se manifester, invisible de tous sauf d'Alan, la créature tisse sa toile au dessus de Jehanne et l'agite ensuite comme un marionnettiste. Soudainement, impulsivement et contre sa volonté, Jehanne pointe son fusil vers le torse de Kaori et c'est seulement grâce à l'intervention de Tatsuya que le bain de sang est évité. La créature laisse échapper un cris de frustration et se retire dans un nuage sombre en les maudissant. Kaori explique les raisons qui ont poussé Keneda à trahir le clan de Tatsuya. Ce dernier en sera choqué dans ses fondations et verra le monde sous une autre lumière. Kaori ensuite soignera le groupe grâce à ses étranges pouvoirs et c'est accompagnés de ses partisans (10 personnes) qu'ils prennent un monorail pour rejoindre sanctuaire plus haut dans le vaisseau.

Avatar du membre
Morningstar
Ki-rin
Messages : 614
Enregistré le : mer. 13 août 2014 21:38
Date de naissance : 20 avr. 1981

Re: Résumé de l'épisode précédent

Message par Morningstar » dim. 10 mai 2015 04:57

Cette histoire commence par celle d'un homme qui a tout perdu l'espace d'une nuit:

Keneda la main sanglante. Assassin de renom du clan Ryuku. Sa lame a ôté la vie de centaines d'hommes et de femmes sans distinction de race ou d'âge. Innocents ou coupables il n'a jamais questionné les ordres du maître jusqu'à ce qu'il se rende compte de sa corruption et de sa duplicité. Il a alors trahi son clan pour égoïstement sauver une petite bâtarde du maître. Agissant avant que les assassins loyaux n'en finissent avec lui et la fille, il renseigna l'ennemi, les unificateurs du Consortium sur la position de la base du clan. C'est ainsi que le village qui l'avait vu grandir et vieillir disparu en une nuit sous les tirs orbitaux. Le consortium n'ayant aucune morale ni dignité, les juges firent peu de cas du "traitre". En guise de toute récompense, il fut placé sur le Gehenne avec sa protégée. la fille illégitime du maître, Kaori. Rongé par les remords et la culpabilité, il réservera ce qu'il lui reste de santé mentale pour protéger Kaori dernière de la lignée. Lors de Perdition Kaori développa des pouvoirs qui firent d'elle une lueur d'espoir dans les ténèbres. Petit à petit, Keneda se reconstruisit autour de cette nouvelle mission. Unique rédemption pour cette homme brisé.
Pourtant tout cela vola encore en éclat lorsqu'il apprit qu'un survivant du clan le recherchait. Un jeune disciple qu'il avait sauvé de la mort en falsifiant un ordre de mission était sur ses traces. Ce dernier bien décidé à venger les siens ne voudrait jamais entendre raison. Keneda aurait très bien pu se laisser tuer pour enfin oublier les visages et les accusations des victimes de ses péchés... Mais l'oubli n'était pas une option car il devait vivre pour protéger Kaori. Encore une fois il devrait tuer un innocent, l'un des derniers membres de son clan, un homme qu'il avait lui même sauvé... Un dilemme impossible...

Tourmenté par ses crimes et son sens du devoir, Keneda ne savait pas qu'il avait été choisit par une entité aussi puissante que malfaisante. Dans l'ombre depuis perdition, la créature tissait sa toile maléfique sur le vaisseau, sélectionnant avec grand soin ses victimes, elle s'arrangeait toujours pour favoriser certaines rencontres. Celle de Keneda et Tatsuya avait longuement été préparée et c'est avec une excitation à peine contenue que l'observateur assistait dans l'ombre au combat.

Pourtant l'issue tant désirée n'arriva pas, Kaori empêchant les deux hommes de s'entretuer. Furieux et défait l'observateur se promet de se venger de ces humains qui viennent de déjouer un plan si méticuleux.
Kaori semble l’empêcher de déployer son plein potentiel, il use alors de moyen détournés et attend que tout le monde s'endorme sur le monorail pour infiltrer leurs esprits. A chacun il volera un souvenir précieux et le détruira devant leurs yeux impuissants. Ravis de la terreur de ses victimes, il recommencera plus tard mais cette fois quelque chose semble le retenir d'en finir avec les humains qui semblent s'échapper en groupe dans la toile. Malgré lui ils accèdent à certaines informations cruciales concernant la future invasion du vaisseau. Serait ce du à l'influence de Kaori? Cette peste insaisissable arrive quelques temps à s'opposer au démon mais que peut elle faire face à une entité qui est à même de remodeler la réalité et les songes. Il la noie et la fait disparaitre dans les ténèbres pendant que les survivants errent dans un de ses cauchemars perpétuels. Pourtant il s'échappent encore... Quelque chose est à l’œuvre. Ils rejoignent la réalité du vaisseau et se trouvent désormais aux portes de l'asile W983, le siège de son pouvoir. Ils en veulent à "Daniel". Le futur seigneur de ses légions et son instrument pour la conquête du vaisseau. Maudits humains venez je vous attends.
Confrontés aux horreurs de l'asile, à ses mystères et ses pensionnaires, les détenus survivent et atteignent le cœur de l'asile au grand dam de l'observateur. Mais ici, la réalité s’étiole et la créature décide d'en finir une fois pour toute avant que ces derniers n'arrivent à son servant humain. Sans cérémonie et avec brutalité, il viole leur esprit et prépare leur mise à mort. Mais alors que tout semble perdu pour le groupe, la créature est empêché dans ses sombres desseins. Une lumière perce le ciel gris du cauchemars perpétuel et une double voix masculine et féminine libère les prisonniers. De retour dans le vaisseaux, c'est cette fois dans l'esprit de Daniel que s'aventure le groupe... La forteresse des improbabilités... Du roi des fous.
Après avoir bravé 1000 morts, les survivants proche de s'effondrer résolvent la dernière épreuve.

La rencontre avec Daniel se ferra derrière cette dernière porte.

Avatar du membre
Morningstar
Ki-rin
Messages : 614
Enregistré le : mer. 13 août 2014 21:38
Date de naissance : 20 avr. 1981

Re: Résumé de l'épisode précédent

Message par Morningstar » ven. 4 sept. 2015 01:48

Croient trouver l'Eden, se font attaquer par un groupe mystérieux ayant une technologie avancée. S'échappent de peu.

Avatar du membre
Morningstar
Ki-rin
Messages : 614
Enregistré le : mer. 13 août 2014 21:38
Date de naissance : 20 avr. 1981

Re: Résumé de l'épisode précédent

Message par Morningstar » dim. 6 sept. 2015 00:40

Une fin très romantique pour Tatsuya et Jehanne. C'est une des plus belle fin de personnage depuis des lustres. Je vais en écrire l'histoire un de ces 4, vous le méritez.

Avatar du membre
ileuad
Minotaure kaelien Vidéaste
Messages : 595
Enregistré le : mer. 22 févr. 2012 19:30
Date de naissance : 13 nov. 1973

Re: Résumé de l'épisode précédent

Message par ileuad » dim. 6 sept. 2015 00:51

:) merci

Avatar du membre
Morningstar
Ki-rin
Messages : 614
Enregistré le : mer. 13 août 2014 21:38
Date de naissance : 20 avr. 1981

Re: Résumé de l'épisode précédent

Message par Morningstar » lun. 23 nov. 2015 08:20

NB (loader la musique, virer la pub et préparer les mouchoirs.)

The End: La fin de Jehanne et Tatsuya

The departure.

Assise sur un banc Jehanne était épuisée. Éreinté autant physiquement que moralement elle n'arrivait pas encore à y croire. Après toutes les épreuves, ils avaient enfin réussit à monter à bord de l’Espérance, le vaisseau d'évacuation que les Jaybirds avait retrofitté pour leur propre usage. "Est ce que tout cela était bien réel?" murmura elle... Dans le hublot central, elle pouvait voir le Gehenne dans la distance... Ils avaient enfin quitté le titanesque vaisseau prison. Ils allaient enfin pouvoir vivre... Tatsuya la regarda avec un petit sourire, il lui prit la main et ils s'enlacèrent. Dans l’entrebâillement d'un sas, Mika qui les observait poussa un petit grognement approbateur paternel. Le vieux détenu allait les laisser et s'en retourner aux commandes quand un de ses lieutenants vint le voir paniqué. "Monsieur, nous avons des anomalies extérieurs au niveau du réacteur... Quelque chose tente de s'infilter..." Le Gehenne ne les laisserait pas partir sans combattre. Pensa le vieil homme. "Combien de combinaison spatiale avons nous?"
"Une seule en état de marche monsieur." Il s'adresse alors à Tatsuya. "Désolé jeune homme mais votre repos sera de courte durée. Vous êtes le seul ici physiquement capable d'une telle chose. Vous devez déloger ce qui s'accroche au réacteur ou nous ne nous en sortirons pas." Tatsuya se tourne vers sa compagne qui se met à sangloter. "Ne t'inquiète pas Jehanne, je reviendrai, je l'ai toujours fait jusqu'à présent n'est ce pas?" Elle essuie ses larmes. "C'est tellement injuste, nous laisserons ils un jour en paix... En tout cas, tu as intérêt à revenir car nous sommes mariés maintenant." Ils sourient en se remémorant l'épisode sur Eden. Interrompant le moment, Mika les rappela au devoir et à l'urgence de la situation."Pendant que Tatsuya sera dehors, j'ai besoin que tu balances l’énergie au niveau du réacteur depuis le poste de commande local... J'ai déjà une petite équipe sur place, ce sont de bon techniciens mais j'ai besoin de quelqu'un de qualifié pour le poste de contrôle. Je compte sur toi, Jehanne, ton rôle est tout aussi crucial que celui de ton mari." La rouquine regarda les deux hommes dans les yeux, prit une grande respiration, fit un oui vigoureux de la tête en se rendant rapidement dans les tréfonds du vaisseau. Tatsuya la regarda partir, la peur le saisit alors qu'il pensa que c'était peut être la dernière fois qu'il verrait son amour... Il chassa rapidement l'idée et se dirigea vers le sas de transition spatiale. Si il ne réussissait pas, c'était tout le monde qui allait mourir. Déterminé comme jamais, il équipa la combinaison, prit les outils et un fusil laser. Le technicien qui l'équipa, un homme dans la soixantaine lui indiqua les derniers détails. Il lui fit répéter l'opération plusieurs fois de suite pour être sûr que le jeune homme comprenait bien. Ils testèrent tous les deux la radio et rapidement Tatsuya se retrouva seul dans le sas, prêt à affronter l'inconnu du vide spatial. La rougeur de la dimension choquaient toujours autant et c'est avec l'impression de se mouvoir dans un corps vivant éthéré que Tatsuya longea la paroi avec ses harnais et ses aimants. De la matière visqueuse le heurtait parfois tel des placenta astraux. Au loin, la forme noire et sinistre du Gehenne l'observait, à l'intérieur du vaisseau prison les millions d'âmes survivantes se battaient pour échapper à la damnation. Tatsuya se rappela alors chaque visage de camarade tombé. Certains de manière héroïques, d'autres victimes de la folie et des créatures de cette dimension. Beaucoup furent tué par les autres prisonniers dans les luttes pour la survie et le pouvoir... Un effort mental le fit sortir de sa réverie, juste à temps pour éviter l'attaque de la créature centipède. Ses griffes arrachèrent une partie du câblage le reliant au vaisseau. Frustrée elle poussa un rugissement mental qui secoua Tatsuya. Il plaça le blaster dans sa direction et délivra une série de tirs puissant qui eurent raison de la créature. Il se dépêcha de se raccrocher et continua son approche du réacteur 5. Il fut horrifié par ce qu'il vit. Un béhémoth tentaculaire s'était accroché au réacteur et de ses muqueuses immondes, il enfantait les centipèdes qui commençaient à percer la coque du vaisseau. Paniqué, Tatsuya procéda au décrochage en toute urgence inconscient que son geste scellerait le destin du personnel affecté à la régulation des réacteurs... Alors que l'appendice disparaissait dans le cosmos avec son lot de parasites meurtriers, une autre alerte retenti à l'intérieur. Mika indiqua au jeune homme de rentrer de toute urgence. Une fois rentré, la nouvelle eut l'effet d'une massue. Jehanne s'est retrouvée coincée dans la salle de contrôle, une fuite radioactive l'isolant du reste du vaisseau. Il n'y avait qu'une personne capable d'aller la secourir, Tatsuya car il était le seul avec une tenue capable de supporter ce niveau de radiation. Par contre seul un d'entre eux pourrait revenir et survivre. Celui qui porterait la tenue. L'autre finirait asphyxié dans la salle de contrôle ou succomberait à un empoissonnement radioactif en traversant la zone.
Tatsuya les larmes aux yeux écouta les dernières paroles de Jehanne avant qu'elle ne coupe sa radio.
"Tastu, mon amour... J'ai bien réfléchi et je ne souhaites pas que tu vienne me chercher. Je sais quelles sont les conséquences et je m'y suis préparé. Il est temps pour moi de payer tous les sacrifices que tu as consentis pour me faire sortir du Gehenne. Cette fois, c'est moi qui vais te protéger."
Tatsuya poussa un cri de douleur primal, celui d'un homme brisé par le chagrin. Il tomba à genoux et frappa de ses poings le sol.
Mika posa son casque d'écoute et se frotta les yeux ému par cette scène. Il allait poser sa main sur l'épaule du jeune homme quand ce dernier se leva d'un trait. "J'y vais!" fit Tatsuya à Mika.

https://www.youtube.com/watch?v=-dhMjbrn9Lw

Assise aux commandes du réacteur Jehanne attendait la mort. Elle avait coupé sa radio et elle était étrangement calme. Elle jouait avec sa bague de mariage trop grande pour elle. Elle se demandait qui avait pu forger une telle chose sur le vaisseau. Elle afficha un petit sourire triste. Se pose on toujours des questions idiotes avant de mourir? Sa résolution semblait l'avoir libéré. Quand on y pense la mort est ce qui met fin à la peur et à la souffrance. Son seul regret était pour Tatsuya... Le niveau d'oxygène était bas, elle ne tarderait pas à perdre connaissance. Tout cela n'avait plus d'importance... Puis avant que la noirceur ne l'engloutisse Jehanne entendit une voix familière.

"Jehanne! Jehanne! Je suis revenu comme je te l'avais promit"

Elle se réveilla doucement, un brise légère caressant son visage. Allongée sur une couverture, à l’abri d'un chêne, elle fut émerveillée par la beauté du paysage de son Irlande natale. L'immensité des vallées verdoyantes et la beauté d'un ciel bleu immaculé. L'herbe haute et vigoureuse balançait gracieusement sous les ondulation du vent. Des rires d'enfant se faisaient entendre dans le lointain.
"Alors on revient parmi nous sleepy head." fit une voix d'homme.
Jehanne se tourna et reconnu son frère Dominique. Ce dernier âgé d'une cinquantaine d'année lui fit signe de s'assoir dans l'herbe. Il était accompagné d'une femme asiatique ravissante, une aura de chaleur humaine se dégageant de cette dernière. "Kaori..." Fit Jehanne encore comateuse. L'élégante femme esquissa un sourire bienveillant en hochant la tête. "Ou se trouve Tatsuya?"
"Il est avec les enfants." fit Dominique qui mangeait une pointe de tarte.
Les yeux de Jehanne s'emplirent de larmes en voyant un Tatsuya plus âgé jouant avec se qu'elle savait être ses enfants, leurs enfants... Ce dernier la salua de loin d'un grand geste de la main.
"Si seulement cela pouvait durer toute l'éternité songea elle."
Kaori posa sa main sur celle de Jehanne. "Ici le temps n'existe pas."
Jehanne ferma les yeux un sourire aux lèvres.

Répondre

Retourner vers « Abandon all hope par Morningstar »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité