La création du monde de Krynn

Image
Répondre
Avatar du membre
Gunulf
Pégase
Messages : 193
Enregistré le : mer. 25 mars 2015 15:20
Date de naissance : 09 mai 1972
Localisation : Nancy

La création du monde de Krynn

Message par Gunulf » mar. 5 mai 2015 12:35

Astinus de Palanthus, l'historien de renom, consacra de nombreuses années à rassembler légendes et récits concernant les premiers âges du monde de Krynn, à partir desquels il coucha sur parchemin son œuvre monumentale, l'Iconochronos.
Le texte présenté ici a été extrait des pages de cet énorme tome, adapté dans un langage plus approprié pour le lecteur actuel.

LA CREATION DU MONDE
Avant le commencement régnait le Chaos.

Puis les Dieux surgirent de l'Au-delà, provoquant l'existence du Bien, du Mal et de la Neutralité.

Reorx, le Dieu Forgeron, abattit son marteau au milieu du Chaos. Le Chaos ralentit sa course et les étincelles qui fusèrent de son marteau devinrent les étoiles. Les Dieux créèrent ensuite les esprits de toutes les races qui finiraient par peupler les nouveaux mondes nés dans la Grande Forge. Ces esprits étaient les Enfants des Dieux.

Les Dieux commencèrent à se quereller au sujet de ces esprits. Les Dieux commencèrent à se quereller au sujet de ces esprits. Les Dieux du Bien souhaitaient éduquer ces esprits
dans les voies de la vertu et partager avec eux la domination de l'univers. Les Dieux du Mal avaient l'intention de faire de ces esprits leurs esclaves, prêts à satisfaire leurs moindre désirs. Les Dieux de la Neutralité cherchaient l'équilibre : donner aux esprits la liberté de choisir par eux-mêmes de servir le Bien ou le Mal.

Et c'est ainsi que la Guerre de Tous les Saints fit rage dans les cieux. Les Dieux du Bien et de la Neutralité unirent leurs forces pour empêcher le Mal de s'adjuger la victoire finale.

Le Grand Dieu de l'Au-delà se dressa alors, décrétant l’Équilibre du Monde. Les Dieux du Bien, du Mal et de la Neutralité auraient tout à tour la possibilité d'accorder un seul et unique présent aux esprits.

Les Dieux du Bien donnèrent aux esprits vie et apparence physique. Les esprits acquirent ainsi la maîtrise du monde matériel et se rapprochèrent un peu plus des Dieux en personne. Les Dieux du Bien avaient l'espoir que les esprits apporteraient paix et ordre dans leurs mondes, et les guideraient en suivant les voies de la vertu.

Les Dieux du Mal ordonnèrent que ces êtres tangibles soient tourmentés par la faim et la soif, et qu'il leur faudrait travailler afin de satisfaire leurs besoins. Les Dieux du mal avaient l'espoir que, grâce à la faim et aux souffrances, ils parviendraient à assujettir les races.

Les Dieux de la Neutralité offrirent aux esprits le don de libre arbitre, de manière à choisir librement entre les Bien et le Mal. Ils préservèrent de cette façon l’Équilibre du Monde.

Et c'est ainsi que les Dieux créèrent le monde de Krynn pour que les esprits y demeurent. Le Grand Dieu décréta que chacun pourrait choisir sa propre manière de vivre. Ensuite surviendrait la mort, passage de Krynn à l'étape suivante de l'existence.

LES RACES DU MONDE
Nombre de races furent créées à partir des esprits. Tout d'abord vinrent les elfes, favoris des Dieux du Bien par dessus tout. Les Elfes sont les Modeleurs du monde, détenteurs de la magie bénéfique pour orienter la nature selon leur volonté. De tous les esprits, ce sont eux qui possèdent la plus longue espérance de vie - en dépit du fait qu'ils changent le monde, eux-mêmes ne changent que fort peu.

La race humaine est la préférée des Dieux de la Neutralité, bien que tant les Dieux du Bien que du Mal convoitent également les âmes des hommes. Les humains peuvent choisir librement entre le bien et le mal. Leur existence plus courte est consacrée à la quête du pouvoir et du savoir. Ils pensent et agissent rapidement, souvent sans réfléchir aux conséquences. Les humains donnèrent ainsi du mouvement au monde.

La race des ogres est la race élue par les Dieux du Mal. Au commencement, les ogres incarnaient la race la plus belle, mais ils n'étaient capables de songer qu'a leurs envies. Ils furent aisément dominés par leurs besoins et leur beauté disparût tandis que leurs envies s'emparaient d'eux. Les ogres sont égoïstes et cruels; ils se complaisent à infliger douleur et souffrance aux faibles.

Le Grand Dieu créa la quatrième variété d'êtres: les animaux. Il les créa avec un équilibre de Bien, de mal et de Neutralité et ils naquirent du monde lui-même. Les dragons sont les seigneurs du royaume animal. A l'instar de toutes les autres créatures, ils sont libres de choisir parmi les alignements des Dieux.
Image
LE TEMPS DES REVES
Obscurci par les enjolivements des mythes et des chansons épiques, le Temps des Rêves fut le premier âge du monde de Krynn. Il n'existe que peu de renseignements sur les premiers jours du monde.

Ce Temps commença au même moment que la création du monde et s'acheva avec l'enregistrement de l'histoire, il y a environ deux millénaires. Le Parchemin du Chant de la Vie, compilé par le barde Quevalin Soth, renferme les documents les plus précieux sur cette époque.

En ce temps fut fondé le premier territoire elfique, Silvanesti, et la construction de Kal-thax, le grand royaume des nains, avait commencé.

Les dragons du mal représentaient des ennemis implacables à cette époque, livrant bataille à toutes les autres races dans le but de les réduire en esclavage. Multiples et atroces furent les guerres qui ensanglantèrent de nombreux siècles mais, à chaque reprise, les dragons battaient en retraite, vaincus.

Les tragédies n'épargnaient pas non plus les autres races. La terrible Guerre Fratricide, qui opposa les elfes et les humains, se poursuivit durant cinquante années avant qu'une paix pût être négociée. Le traité du Fourreau mit fin à La Guerre Fratricide, mais de nombreux elfes quittèrent Silvanesti en quête de nouveaux foyers. Ils voyagèrent en direction de l'ouest et fondèrent la nation de Qualinesti.

L'empire humain d'Ergoth représentait le pays le plus important de ce temps. Bâti sur la foi d'idéaux de paix et de justice, il fut gagné par la corruption et la tyrannie. Vinas Solamnas,
chef de la garde impériale, emmena une troupe armée vers l'est pour écraser une rébellion, mais découvrit que le soulèvement était justifié. Il rejoignit le camp des rebelles et commanda l'armée qui apporta leur liberté aux provinces d'orient d'Ergoth. Il créa l'Ordre des Chevaliers de Solamnie afin de protéger la liberté de la population.

Ergoth fut divisée en états indépendants, donnant naissance aux nations d'Istar, de Solmanie et de Goodlund.

Les chevaliers solamniques gouvernèrent avec un esprit de justice de nombreuses années durant et la paix régna sur le pays.

Puis survint la Troisième Guerre des Dragons, le plus grave danger qui menaça l'équilibre du monde. Elle dura près de trois cents ans.
Image
Huma Draclades, un chevalier de solamnie, étudia auprès d'un saint homme et demanda assistance en priant les Dieux. Il parcourut de nombreuses terres pour trouver de l'aide. Au cours de ses pérégrinations, il fit la rencontre d'un dragon d'argent sous forme humaine, qui tomba amoureux de lui.
Image
Le dragon d'argent offrit à Huma le secret de la Dragonlance. Paladine, le plus grand de tous les Dieux, descendit sur Krynn en adoptant apparence humaine afin de prêter assistance à Huma. Huma chassa les dragons de Krynn et combattit Takhisis, la Reine des Ténèbres, avec l'aide de la dragonlance. Il chassa les dragons du monde et les repoussa dans l'obscurité.
ImageImage
Ainsi s'acheva la Troisième Guerre des Dragons et, avec le bannissement des dragons, le Temps des Rêves toucha à sa fin.

L'ERE DE LA FORCE
L'Ere de la Force fut l'âge d'or de Krynn.

Temps de puissance, de gloire, de paix et de réussite, il dura presque un millier d'années.

A la suite du bannissement des dragons, les ogres, désormais privés de leurs puissants alliés, surestimèrent leurs propres forces et attaquèrent les nains de Kal-thax. Les Guerres
des Ogres firent rage durant près de cent ans et se conclurent par une défaite totale des ogres et leur asservissement par les autres races de Krynn. Malgré les bandes de renégats qui rôdaient dans les montagnes et attaquaient de temps à autre les hameaux des colons, les ogres, à l'échelon d'une nation, avaient complètement disparu.

Ergoth, affaiblie par sa fragmentation en états souverains, déclina en tant que puissance mondiale de première importance. L'état d'Istar s'appropria sa position politique dominante sur le continent d'Ansalon.

Les contrées indépendantes de Kenders s'unirent avec Istar par un traité connu sous le nom de Kenderalliance. Silvanesti rejoinit également l'empire d'Istar par le traité d'Elfalliance.
Cédant aux fortes pressions des états limitrophes, le royaume des nains de Kal-thax accepta la Nainalliance. La Solamnie et Ergoth se soumirent finalement à la Grande Alliance. L'empire d'Istar avait créé le premier gouvernement unique englobant la totalité d'Ansalon.

La gloire d'Istar était désormais victorieuse. Un futur illimité de paix était à portée de main. Les forces du mal paraissaient avoir totalement disparu, les dragons n'étaient plus une menace et les ogres avaient été anéantis. Et au cours de la 959ème année de l'Age de la Force, le Grand Prêtre-Roi d'Istar prit la décision de débarrasser la contrée de la moindre trace du mal en appelant un des appelant un des Dieux pour exécuter ses ordres...

Le Cataclysme en fut la conséquence.

LE CATACLYSME
Les Dieux furent courroucés par l'orgueil du Grand Prêtre-Roi, tout comme un parent est courroucé par un enfant entêté. Les Dieux peuvent parfois apporter de l'aide, mais il est nécessaire de les approcher en se montrant humble, non orgueilleux. Et c'est ainsi qu'ils choisirent de donner une leçon à la population de Krynn, puisque le devoir d'un parent consiste à corriger l'attitude obstinée d'un enfant.

Une montagne de flammes ardentes s'abattit du haut des cieux pour détruire la cité d'Istar. Le paysage même de la terre en fut altéré. Des montagnes se dressèrent et le sol fut englouti sous les eaux. C'est ainsi que les Dieux punirent l'attitude de leurs enfants et qu'ils espéraient que leurs enfants reviendraient dans les voies de la vertu.

Mais les peuples de Krynn ne comprirent pas les leçons que leur donnaient les Dieux. Ils ne virent pas que leur orgueil avait causé la catastrophe. Ils virent uniquement la colère des Dieux. Se sentant abandonnes, la population de Krynn délaissa le culte des vrais Dieux et se mit en quête de nouvelles divinités. Les hommes en vinrent à adorer de faux dieux et les clercs perdirent le pouvoir d'avoir recours à la magie. De tous côtés, le peuple délaissa ses champions. Les chevaliers solamniques eux-mêmes, jadis respectés, tombèrent en disgrâce parce qu'ils étaient impuissants à annuler les effets du Cataclysme.

Le Chaos régna sur toute la surface de Krynn au cours des sombres années qui suivirent le Cataclysme. Les nains de Thorbardin, blâmant les humains et l'ensemble des races pour cette tragédie, fermèrent les portes de leur royaume pour en interdire l'entrée à tous, y compris les membres de leur propre race à l'extérieur. Le sorcier Fistandantilus, le plus puissant mage de son époque, conduisit les armées de nains des collines et d'humains dans la guerre de la Porte des Nains. Quand sa défaite devint inévitable, il lâcha un sort d'une telle puissance destructrice que les deux armées furent annihilées.

Et c'est ainsi que les portes de Thorbardin furent condamnées et leur emplacement perdu au sein du paysage bouleversé. Les elfes s'abstinrent également de tout contact avec l'humanité, et les terres de Silvanesti et de Qualinesti furent interdites à tous, à l'exception d'une poignée d'étrangers.


Telles furent les années sombres. De fausses divinités valaient mieux que pas de dieux du tout, et diverses fois se développèrent. Le culte des ancêtres était courant parmi les peuplades des steppes. Les érudits de Havre et Solacium fondèrent le mouvement des Questeurs, rassemblant à l'origine des gens à la recherche des anciennes vérités ou au moins de nouvelles susceptibles de convenir. Au fil du temps, le mouvement intellectuel des Questeurs se transforma en mouvement politique et la Théocratie des Questeurs accéda au pouvoir en Abanasynie. Ils adoptèrent de "nouveaux" dieux et abandonnèrent la quête de la vérité.

La pauvreté était désormais omniprésente, car la plupart des richesses des temps anciens avaient disparu dans le Cataclysme. L'or, le métal précieux du fond des âges, était devenu banal et inutile pour l'existence quotidienne. L'acier devint le métal de valeur à travers la majeure partie du continent d'Ansalon, car il était utile et pratique. Des pièces d'acier apparurent rapidement, représentant l'unité de base régissant toute transaction.

Les elfes se souvinrent des époques depuis longtemps révolues, mais les mémoires plus éphémère des humains eurent pour conséquence l'oubli quasi général du monde d'antan en l'espace de quelques générations. Les dragons furent considérés comme de simples créatures de légende, tout juste bonnes à effrayer les enfants. L'idée que les clercs aient pu autrefois user de sortilèges était un blasphème au sein de la Théocratie des Questeurs. Des gens étaient jetés en prison et parfois condamnés au bûcher pour avoir proféré de telles allégations.
Image
Mardi : MJ "DragonLance" http://www.jdrvirtuel.com/viewforum.php?f=548
Mercredi : MJ "Les Chroniques du Chaos" : viewtopic.php?f=541&t=17660
Jeudi : Joueur, "La couronne putréfiée" par Raizer : viewforum.php?f=551
Initiation Chroniques Oubliées, Première séance en vidéo : https://youtu.be/u1EyCPQWhm4

Répondre

Retourner vers « D&D 5ed DragonLance "La guerre de la lance" par Gunulf »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité