{Archive} Kallist'Ork - Scénar 02

Image
Avatar du membre
Pompi
Golem Rouillé de thomassalibi
Messages : 480
Enregistré le : mer. 23 sept. 2015 13:22
Date de naissance : 16 févr. 1982
Localisation : Belgique

Re: {Archive} Kallist'Ork - Scénar 02

Message par Pompi » dim. 2 oct. 2016 15:14

Suite à la confirmation de la présence d'un culte démoniaque dédié à Nurgle dans les souterrains du village abandonné au sein des marais, vous avez mis en place un plan d'action afin d'envoyer dans la tombe ces abominables mutants impies.

D'un tir bien ajusté à la tête, Korvos abattit ce qui semblait être le prêtre de ce culte. La cervelle transpercée de part en part, la créature s'affaissa mollement. Pendant ce temps, Valarian et Kouril renversèrent les braseros afin de créer une barrière de flammes et Maximus ouvrit le feu au Stalker. Alastair était quant à lui resté à la surface pour surveiller votre seule voie de retraite.

La trentaine de mutants présents dans cette cathédrale se tournèrent vers vous et attaquèrent aussitôt. Vous en neutralisâmes plusieurs à coups de grenades frags, de tirs de bolters et de pouvoirs psychiques lancés par Korvos. Mais un certain nombre d'entre eux parvinrent au corps à corps. Dans la mêlée sauvage qui s'ensuivit, Korvos fut gravement blessé à la tête par les coups d'un mutant. Il ne dut son salut qu'à l'intervention de Maximus, qui s'interposa entre la créature et lui. Vous parvînmes enfin à vaincre les derniers mutants, et Kouril détruisit le chaudron devant lequel le prêtre démoniaque effectuait son office. Celui-ci était rempli de vers immondes et gras, grouillant les uns sur les autres en émettant des sifflements. Avec dégoût, Kouril y lâcha une grande à fragmentation tandis que Valarian tentait de joindre Alastair resté en haut pour l'avertir de l'état de Korvos et de se mettre en contact avec le Sergent Dost.

(Alastair capta des bribes de communication, mais assez pour comprendre ce qu'il se passait en bas. Il fit un rapport à Dost sur l'état de Korvos et sur la présence d'une incursion démoniaque possible. Dost lui ordonna alors de surveiller de près Korvos et de lui faire état de tout signe suspect de corruption. Il descendit ensuite pour porter assistance à ses Frères).

Une fois les mutants vaincus, une perturbation warp se fit sentir. Korvos, dont la tête était vrillée par une douleur insoutenable, sentit le voile de la réalité se déchira au centre de la pièce, et les autres virent une sorte de vortex se créer, duquel émergea une créature immonde, un minion du Dieu Nurgle : un Portepeste.

Image

Pendant que Maximus évacuait Korvos, Kouril et Valarian firent face au démon, vidant sur lui leur chargeur de fusil de combat et de pistolet bolter, sans pratiquement lui causer de blessures. Ils engagèrent ensuite le monstre au corps à corps pour permettre à leurs Frères de battre en retraite. La créature était redoutable, mais grâce à la destruction du chaudron, qui était son lien avec la réalité, et à vos chants plein de foi à la Grâce de l'Empereur, ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne soit à nouveau bannie dans le Warp. Au bout de quelques passes d'armes avec Valarian, elle retourna dans l'immatérium en poussant un cri de colère et de frustration.

Sans vous attarder davantage dans ce lieu maudit, vous êtes remontés à la surface, croisant Frère Alastair venant à votre rencontre, et avez contacté le Sergent Dost pour lui transmettre les coordonnées de ce lieu. Ce dernier vous répondit qu'un rapport préliminaire avait déjà été envoyé à l'Ordo Malleus et que la zone allait certainement faire l'objet d'une purification à court terme. Vu les blessures de Frère Korvos et la méfiance qu'il avait à son égard, il confia le commandement pour le reste de la mission à Valarian.

Vous avez donc repris votre route suivant la direction du traceur Locus, et progressés quelques heures durant, écrasés par la pluie et le froid, avant de voir le paysage changer à l'approche de l'aube et d'entendre les premiers échos d'une présence Ork. Le camp n'était plus très loin. Avec discrétion, vous montâmes une crête rocheuse et à son extrémité, vous avez pu constater que vous surplombiez le camp Ork situé environ 150mètres en contrebas.

Image

Tout de suite, vous avez été frappés par l'étendue de ce dernier : des milliers d'orks y étaient entassés, avec plusieurs dizaines de véhicules, dont certains volés, et un gargant en construction. Une telle force représentait une menace considérable et parvenir à la garder cachée relevait de l'exploit. Le camp était bien dissimulé. A flanc de montagne d'une part, et bordé par une forêt impénétrable d'autre part, le camp était difficilement détectable. Un tunnel passant sous terre et menant certainement à l'autre extrémité de la forêt permettait aux véhicules de se mouvoir sans être aperçus et de donc de lancer les raids qui frappaient les installations impériales. C'était ingénieux...trop pour des Orks.

Devant l'étendue de la menace, Dost vous ordonna la plus grande discrétion et d'éviter tout contact tout en rassemblant un maximum d'informations pendant qu'il se mettait en contact avec la Marine Impériale pour coordonner une attaque sur ce camp.

Les heures passèrent et vous assistâmes à plusieurs scènes de barbarie envers les prisonniers humains. Jusqu'en fin d'après-midi, vous parvint le bruit du moteur d'une navette qui, passant au dessus de votre position, se posa au milieu du camp Ork.

Image

De cette navette, sortit peu après une unique silhouette, drapée dans une toge à capuchon pourpre cachant son corps et son visage. Mais pour Frère Alastair, vu la démarche et la forme de la silhouette, il ne fit aucun doute que cet individu possédait des implants cybernétiques et devait faire partie du Mechanicus. L'absence de l'héraldique de l'Adeptus Mechanicus lui permit d'affirmer que vous étiez certainement là en présence d'un Hérétek.

Peu après l'arrivée de cet individu, le Boss Grumbuk, jusque là invisible, sortit enfin de sa hutte, engoncé dans une méga armure, et se dirigea vers l'Hérétek escorté par deux nobs.

Image

S'ensuivit une discussion animée entre le visiteur hérétique et le boss. Elle se termina par un signe de tête du boss vers un de ses nobs, qui courut vers la tente et en ressortit peu après portant une petite boîte en bois. Il la donna au boss qui la tendit à l'Hérétek. Celui-ci l'ouvrit brièvement et, positionnés d'où vous étiez vous avez clairement vu dans la lunette de vos jumelles plusieurs éclats de cristaux bleus dans cette boîte. L'Hérétek passa ensuite une communication et aussitôt, de sa navette sortirent 5 serviteurs de transport, portant chacun une énorme caisse, qu'ils déposèrent près des Orks. Ces derniers se jetèrent dessus et prirent les armes sophistiquées qu'elles contenaient avec des grognements de joie. Plus de doute, vous veniez d'assister à une transaction entre les peaux vertes et un hérétique de Mechanicus.

Ce dernier continua à s'entretenir avec le Boss, qui après quelques instants, appela un boy passant par là. Le boy s'adressa plusieurs minutes avec l'Hérétek, mimant ce qui semblait être un combat. Votre mauvais pressentiment se confirma lorsque vous vîmes l'Hérétek, suivant le boy, se diriger vers le parc à véhicules et scanner l'un des truks, dans lequel il trouva la balise locus que vous y aviez dissimulé.

Il se tourna pour la montrer au Boss, et aussitôt ce dernier entra dans une colère folle, arracha la tête du boy et beugla d'une voix forte l'ordre de lever le camp. Les Orks avaient compris que leur localisation avait été repérée.

Dost se remit en contact avec vous, vous apprenant qu'il avait réussi à obtenir qu'un croiseur Impérial soit dérouté pour effectuer un tir orbital sur les coordonnées du camp. Néanmoins, les Orks étant sur le départ, il vous ordonna de trouver un moyen de les ralentir afin que le croiseur arrive à temps pour déclencher son tir. L'arrivée du vaisseau était prévue pour 7h le lendemain, et vous étiez presque sûrs que les orks auraient levé le camp avant cela. Il fallait intervenir.

Vous avez donc élaboré un plan : pendant que Kouril et Valarian devaient ouvrir l'enclos à Squiggs pour semer la pagaille, Maximus et Alasatair devaient s'approcher du parc à véhicule, voler un Leman Russ et tirer sur l'entrée du tunnel pour le faire s'effondrer. Après avoir envisagé d'agir de nuit, vous avez décidé de ne plus tarder et d'effectuer cette opération sur le moment même.

Hélas, tout ne se déroula pas comme prévu, et le terrain découvert à traverser était trop grand pour s'y dissimuler. Kouril et Valarian furent vite repérés et pris sous le feu de plusieurs dizaines d'orks qui donnèrent l'alerte. Subissant de nombreuses blessures les deux Frères de bataille s’abritèrent derrière un rocher et tentèrent de battre en retraite. Mais les tirs xenos étaient trop nombreux, et les deux Marines tombèrent sous les balles des peaux vertes, juste devant un Frère Korvos impuissant qui tentait comme il pouvait de les couvrir avec son fusil de sniper.

Devant ce fait tragique, Maximus et Alastair changèrent de plan, et décidèrent de faire exploser à distance les silos de carburant, profitant du couvert de la forêt pour tirer au stalker sur les citernes. Utilisant ses compétences techniques, Alastair parvint à déceler une faille dans le blindage des silos et, d'un tir bien placé, parvint à en faire exploser un, qui entraîna une réaction en chaîne. Bientôt, tous les silos explosèrent, causant de gros dégâts dans les alentours.

Vous avez alors reçu l'ordre de Dost de vous replier immédiatement vers un point d'extraction dont il vous communiqua les coordonnées, pendant que le Stardust décollait pour venir vous chercher. Korvos, Maximus et Alastair battirent alors en retraite, devant laisser là les dépouilles de leurs deux Frères de Bataille...

Poursuivit par les peaux vertes et leur abominables squiggs, vous arrivâmes tout de même au point d'extraction juste à l'arrivée du Stardust et embarquâmes sans traîner. Dost vous engueula copieusement de na pas avoir attendu la nuit pour agir et fit mettre Frère Korvos aux arrêts, soupçonnant ce dernier de corruption démoniaque.

C'est dans cette ambiance lourde, et traumatisés par la perte de deux de vos Frères, que vous avez rejoints la base de la Deathwatch, cette mission vous laissant un goût amer en bouche...

Récompenses :
XP : 550
Renom : -1

Avatar du membre
Kobifobi
Doppleganger
Messages : 369
Enregistré le : dim. 10 janv. 2016 00:59
Date de naissance : 21 août 1986

Re: {Archive} Kallist'Ork - Scénar 02

Message par Kobifobi » lun. 3 oct. 2016 13:55

C'est quand même dommage qu'on ait oublié d'attendre la nuit pour agir sinon on aurait réalisé un vrai coup d'éclat je suis sûr!

Au passage, j'ai oublié un truc! On avait enregistré la discussion du Big Boss avec l'Heretek, il faudra penser à confier la vidéo à des xenologistes pour deviner ce que disait Grumbuk, on pourrait en tirer des infos intéressantes.

Répondre

Retourner vers « Deathwatch par Pompi »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités