Résumé du point de vue d'Arthuro

Image
Répondre
Avatar du membre
Corvos
Sentinelle du forum
Messages : 1185
Enregistré le : ven. 6 janv. 2012 01:31
Date de naissance : 01 janv. 1988

Résumé du point de vue d'Arthuro

Message par Corvos » sam. 20 févr. 2016 21:01

[Forteresse-Eden Oslo – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07501]
Spoiler :

La forteresse-Eden est sûre bien que plus froide que tout ce que j’ai pu connaitre jusqu’à présent. Il me tarde de retrouver la chaleur bienveillante de l’Italie. La cité est tentaculaire et je n’ai pas encore pu en faire le tour en entier, de même que j’ai évité la décharge comme vous me l’aviez appris. Je ne sais pas trop si je pourrai survivre au milieu de ces gens crasseux et sans éducation. Cependant, je n’oublie pas ma mission ici et ai pu parfaire ma connaissance du vieux finnois au sein du Consortium. Ils semblaient satisfaits par mes traductions et je pense que vous aurez rapidement des nouvelles des avancées que j’ai pu effectuer. J’ai retrouvé d’anciens membres de l’escouade [Donnée effacée]. Visiblement, les horreurs de la guerre ne les ont pas affecté outre-mesure et j’en suis heureux. La solution imaginée à l’époque de la tenue de ce pont a porté ses fruits.

Le Sergent Sven est venu nous rencontrer au milieu d’un bar pour nous proposer une mission pour le compte du Consortium. Il en allait de la vie de civils de la décharge mais surtout de la sécurité territoriale de la zone. Nous ne pouvons pas accepter de laisser les populations se faire massacrer, sans quoi, elles ne comprendraient pas tout ce que le titre de citoyenneté a à leur offrir. La seule façon de les pousser à s’élever au-dessus de leur fange est de frapper les esprits. L’usage d’arme et la vision de Phaedra quittant leur nid en traversant la décharge pour effectuer une mission doit être un spectacle marquant pour leurs esprits.

Ce sergent nous propose de nous rendre à quelques jours de marche d’ici à la recherche de porcins, des cochons humanoïdes s’attaquant aux hommes. La mission est simple, il nous demande d’aller nous débarrasser d’eux en échange de gemmes. La mission est discutée entre nous quatre, Unu, Kata, Victor et moi-même. Voyant une bonne façon d’éviter l’oisiveté et de payer la chambre que je loue, je signe, après avoir laissé Victor marchander le prix. Nous quittons tous la Forteresse-éden après nous être équipé en conséquence. La traversée de la décharge est éprouvante autant pour les sens que pour le mental. Je n’avais pas pensé qu’une telle vie était possible. Il faudra que je me penche sur le sujet plus tard.

Nous choisissons l’itinéraire qui nous pousse à traverser une sombre forêt mais qui offre l’avantage d’une approche discrète sur le campement supposé des Porcins. Victor propose de servir d’éclaireur en prenant la forme d’un hibou mais l’expérience est de courte durée lorsqu’on l’entend pousser des cris de détresse. On s’enfonce dans la forêt au son de la neige qui s’écrase sous nos pas pour découvrir notre ami aux prises avec des bonnets rouges, de petites créatures cruelles et sanguinaires. Le combat est de courte durée et ils sont rapidement éliminés. Le vent se lève soudain et la nuit tombe, aussi, nous prenons sur nous de trouver une caverne pour passer la nuit autour d’un faible feu.

Le repos est de courte durée puisqu’un Wendigo fait irruption dans ce qui semble être sa caverne en poussant un beuglement à faire trembler le sol. Il est accueilli par une pluie de plomb qu’il encaisse sans soucis jusqu’à ce que Kata ne le repousse grâce au feu et ne nous permette de sortir de ce lieu qui est aussitôt investi par le monstre. Nous voilà dehors pour le reste de la nuit et nous combattons le froid grâce à Victor qui se transforme en bête poilue.

Au réveil nous arrivons au camp des Porcins, il semble déserté à la hâte mais leur fuite laisse des traces que nous remontons aisément. Acculés, ils décident de nous affronter et succombent rapidement sous les coups. Leur chef semble plus décidé à la discussion, il accepte de nous remettre ses colliers de dents, preuve de la destruction du campement, et de fuir vers le sud, où il ne s'attaquera plus aux campements proches d'Oslo, ce qui est une bonne nouvelle pour l'Impérium. Nous rentrons pour recevoir une accréditation supérieure et profiter d'un peu de repos.
[Forteresse-Eden Oslo – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07502]
Mission Solo contenant de potentiels spoiler
Spoiler :

Après le succès éclatant de notre première mission le sergent sven de la cité-éden d'Oslo me recontacte pour que j'enquête sur des morts suspectes, les victimes ayant les yeux bleus et semblent être devenu obnubilé par cette couleur et le fait de se travestir. Je découvre que les 3cadavres ont peu de point commun: des boites de cigarettes sans marques, un parfum de femme, des perruques, du vernis et du rouge à lèvres bleu. Je trouve une clope à demi-fumée qui contient une substance bleue inconnue.

Sur le pc d'une victime, je trouve un mail évasif mais pouvant parler de la vente de ces cigarettes étranges. Je parviens à tracer l'adresse ip du revendeur, un type de la décharge et j'envoie la police sur place pour le cueillir mais il a eu le temps de fuir, abandonnant son labo. Avant d'arriver sur place, je me munis d'un Robot de combat pour assurer ma sécurité et enquête quelques peu dans la décharge sur le revendeur. C'est un lieu vraiment malsain et il faudra y faire quelques choses pour améliorer les conditions de vie des personnes présentes.

Au laboratoire, je trouve des pousses de plantes bleues à l'odeur entêtante dans la cave et grâce à une créature génétique pisteuse on traque le dealer, avec l'aide de quelques policiers, dans la décharge. On finit par tomber sur leur planque, et après les avoir mis hors d'état de nuire quelque peu violemment, je découvre une trappe sous un tapis menant sur une caverne où une entité végétale "drogue" des gens pour en faire ses larbins. Je lis dans son esprit qu'elle est à la solde d'un autre monstre, un Précurseur, et que sa présence fait partie d'un plan plus large pour envahir la décharge et faire tomber le consortium en Suède.

Une fois abattue, son corps est ramené à l'ambassade, son influence disparaitra petit à petit et la boue de la décharge finira par engloutir jusqu'au souvenir de cet incident. Je peux profiter d'un maigre repos, hanté par ce que j'ai vu dans l'esprit de cette chose dans un hôtel au charme somme toute aseptisé.
[Forteresse-Eden Oslo – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07503]
Mission Duo (Arthuro-Victor) contenant de potentiels spoiler
Spoiler :

Le repos est de courte durée, Victor demande à me voir et qui me dit qu'il a trouvé une lettre écrite en vieux finnois lors d'une mission. Etant venu ici dans l'espoir de parfaire ma connaissance de cet ancien langage, il veut que je la lui traduise. Il m'explique rapidement qu'il a été engagé par une huile d'une grosse corpo pour aller voler des preuves qu'un mec vivant à 3journées de la ville escroque une banque depuis des années et qu'en fait il est tombé sur un barjo dans un pétrolier échoué qui fait des expériences génétiques aptes à mettre à mal le consortium tout en massacrant des populations locales d'anti-tech. On décide de contacter l'huile pour lui remettre la traduction et être payé mais le numéro n'est plus attribué, il retourne voir les deux mecs qui lui ont présentés la femme et à notre vue, ils se transforment en sorte de cyborgs assassins couverts de runes. On survit de justesse tout en en capturant un, juste avant l'arrivée de Sven et de renforts arrivant un poil trop tard.

Sous les hurlements du barman, on quitte les lieux pour aller interroger le cyborg qui, entre temps, est redevenu humain et en lisant ses souvenirs, je vois la femme lui imposer des runes à lui ainsi qu'à l'autre joueur de carte. Sven nous explique qu'il s'agit de chevaliers runiques mais qu'on n'en a plus vu depuis que l'entité du nom de Croïos, le seigneur des runes a été tuée. Après un rapide coup d'œil aux archives il a été réclamé par la Phaedra qui l'a tué. Elle a donc hérité du pouvoir de créer des chevaliers des runes sauf qu'elle est censée être morte depuis 5ans. Elle s'appelle Rizan van Weckmester, c'est l'ancienne top 1 de la section alpha et qu'elle a refusé de passer dans la section Sigma, les considérant comme des novices.

Et évidemment, elle est censée être morte abandonnée par le Consortium. Cette histoire commence à puer la grosse vengeance et la mission de Victor était sans doute juste une ruse pour en apprendre plus sur les recherches du scientifique fou donc on a tenté de faire un dossier pour un général pour qu'il en parle au congrès, vous en recevrez une copie sous peu également. Il nous envoie chier mais nous propose une petite paye si on parvient à démolir le camp du scientifique afin de mettre un terme à une potentielle menace pour la Forteresse d'Oslo. Le plan est simple, larguer une bombe sur le pétrolier et espérer que l'explosion mettra le feu à tout ce qui est inflammable dans le paquebot.

Le plan se déroule presque sans encombre, on se rend sur les lieux, quelques anti-tech acceptent de faire diversion tandis que Victor, sous une forme ailée, largue la bombe et nous regardons les flammes consumer le bateau au petit matin. L'avons-nous réellement fait pour aider les anti-techs à échapper à ce fou qui n'hésitait pas à se servir d'eux comme cobayes, pour éviter que ses recherches ne servent à d'autres desseins plus sombres ou simplement pour l'appât du gain? Je ne saurai y répondre...

Sans oublier qu'on a toujours potentiellement une tueuse au cul, on décide de laisser un message aux deux autres et de filer en douce vers Athènes, chez Victor, vivre dans la décharge. Cette situation ne m'enchante guère mais l'un dans l'autre, c'est sûrement plus sûr pour le moment...

Ps: je vous ai envoyé quelqu'un, veillez sur cette personne et recevez la comme s'il s'agissait de moi-même.
[Décharge Athènes – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07504]
Mission Duo (Arthuro-Victor) contenant de potentiels spoiler
Spoiler :

Victor a quand même bien aménagé la planque pour que ce soit moins pire, à condition de ne pas être claustrophobe. Mais tombant à court de liquidité, il nous est forcé d'accepter une mission de cartographie de l'Underground sur base de rumeur de présence d'un buisson miraculeux se trouvant là-bas et pouvant nourrir la population d'une cité-Eden aisément au vu de sa vitesse de croissance, il faudra que je me renseigne là-dessus plus tard.

Evidemment, la descente est loin d'être une partie de plaisir, surtout pour moi qui me foule une jambe dès la première descente en rappel. Rapidement, nous tombons sur des Excavateurs et leurs esclaves, occupés à creuser la roche et la terre. Nous avons tout d'abord comme idée de les affronter afin de libérer les pauvres bougres mais c'était sans compter sur leurs renforts qui viennent à bout de notre puissance de feu. Une fois mon robot de combat détruit, ils parviennent à nous capturer et celui qui semble être le chef du groupe s'avance pour nous questionner. J'en profite pour lire son esprit et comprendre qu'ils sont là sous les ordres d'un Commissaire qui mène une expédition dans le coin.

Juste avant d'être marqué au fer rouge pour servir d'esclaves dans leurs souterrains, nous parvenons à nous échapper avec la certitude qu'ils cherchent quelque chose ici et au nom d'un de leur Commissaire. S'entame une fuite effrénée dans les obscurs tunnels pour tenter de distancier nos poursuivants qui ont pourtant l'avantage du terrain. Le familier de Victor y reste, me permettant d'atteindre la sortie, gavé de drogues pour tenir la douleur et la fatigue, j'ai dû ramper les derniers mètres vers notre planque pour y dormir du sommeil du juste.
[Décharge Athènes – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07505]
Mission Solo contenant de potentiels spoiler
Spoiler :

Toujours pas de nouvelles des autres depuis Oslo, Victor semble avoir du mal à se remettre de la perte momentanée de son familier, j'espère ne pas connaitre ce qu'il endure un jour. Un chevalier noir, les gardiens de l'Underground demande à me rencontrer dans un bar miteux, il faudrait leur apprendre à recevoir quelqu'un, mais soit. Sur place, il m'apprend qu'il aimerait obtenir une confirmation de la présence d'excavateurs dans de nouveaux tunnels proche de l'Underground et je lui remets la carte que j'ai pu voler précédemment. Inquiet, il me demande de retourner là-bas, aidé de deux robots assassins, et de m'assurer que les hommes-taupes sont bien dirigés par un Commissaire.

Bien décidé à retrouver mon robot et prendre ma revanche, j'accepte et reprend la direction des tunnels, espérant que tout se déroule au mieux. Plus je déambule dans les couloirs de terre et plus je rencontre des cadavres, d'abord ceux que nous avons laissé dans le sillage de notre fuite de la veille, mais aussi des plus frais, des mutants aquatiques et des excavateurs mutilés. Je garde une photo de chaque nouvelle preuve et décide de tester cette nouvelle armure dotée d'un camouflage high-tech.

Rapidement, je croise de petits groupes d'excavateurs armés et il devient évident qu'il y a un conflit ouvert avec les mutants. Finalement, je découvre une vaste salle avec le cadavre d'un énorme serpent d'eau et le Commissaire discutant avec ses troupes devant un point d'eau qui semble profond. Sentant le moment opportun, je tente de l'assassiner mais finit prisonnier et m'apprends qu'une entité, un précurseur, l'a contacté en rêve pour lui dire de venir chercher ici une orbe d'une puissance incroyable. Plutôt que de me tuer, il décide de m'utiliser comme éclaireur avec quelques plongeurs excavateurs pour aller débusquer les mutants dans leur repaire. Mal lui en pris, dès la plongée effectuée, dans cette vaste nappe phréatique, je me débarrasse de ses hommes en leur volant leur réserve d'air et plonge profondément pour tenter de trouver une sortie, peu soucieux de ce qui traine dans ces eaux.

Rapidement, j'aperçois des vastes bâtiments qui semblent avoir été taillé dans des coraux et des os pour parodier grossièrement les habitations humaines. Dans l'une d'elle, je découvre, incrusté dans les murs, des pierres précieuses taillées ainsi qu'un de ces mutants qui semble inoffensif. Il me mène à sa Reine, qui apprend avec horreur la mort de son gardien, le serpent géant. Elle me supplie de les aider à retrouver un objet ayant appartenu à leurs anciens maitres, les précurseurs. Cet orbe doit être détruit avant de tomber entre de mauvaises mains.

Je parviens néanmoins à les convaincre que repousser les excavateurs au plus vite est plus important pour eux et leur survie et c'est dans un formidable assaut que le Commissaire Excavateur trouve la mort, mettant fin aux recherches des hommes-taupes dans les environs. Je remonte à la surface en leur promettant de revenir m'occuper de l'orbe au plus vite et fait payer cher le chevalier noir pour la preuve de la mort du Commissaire.
[Décharge Athènes – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07506]
Mission Duo (Arthuro-Victor) contenant de potentiels spoiler
Spoiler :

Victor semble remis et son familier est reconstitué, je lui raconte l'histoire des hommes poissons et on se met en route pour leur bassin. Malgré le peu d'affinité qui passent entre la reine et le Phaedra, Victor accepte de m'accompagner dans les restes de la cité cyclopéenne des précurseurs pour détruire l'orbe et en échange de pas mal de pierres précieuses qui constituent souvent les murs intérieurs des habitations des hommes poissons. Un guide nous accompagne jusqu'à l'entrée des ruines, en nous évitant les créatures meurtrières qui protègent encore les lieux mais il disparait rapidement une fois les murs franchit.

A l'intérieur, nous trouvons un vaste palais encore intact et dans celui-ci, de nombreux pièges et créatures nous attendent. Nous échappons de peu à l'attaque d'un requin géant pour mieux tomber dans les griffes d'une sirène que Victor abat avant de recevoir une balle dans le dos, mon arme est décidément trop sensible. Je suis sûr que cette histoire le fera rigoler d'ici peu mais sur le moment même, il n'était pas à la rigolade.

On arrive finalement en vue de cet orbe qui pulse d'une aura maléfique et nous parvenons à la détruire pour... libérer un précurseur de sa prison. Il se lie mentalement au familier de Victor qui tombe évanoui au sol tandis que la créature fuit en nous épargnant, promettant que nous nous reverrons bientôt. Le cas de Victor empire et je suis finalement obligé de l'abattre avant d'aller demander des comptes à la reine du peuple sous-marin. Elle ne nie pas nous avoir menti et utilisé mais nous livre tout de même les bijoux et je préfère les quitter rapidement, dégouté et conscient qu'ils payeront bien assez tôt cette traitrise. Victor lui s'enfonce dans ses vices pour échapper à l'emprise de la chose sur son esprit.
[Campement Valkyrie Tchéquie – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07507]
Spoiler :

Unu débarque finalement d'Oslo, sans Kyo, visiblement, ce dernier a été appelé ailleurs et rien ne dit que nous le reverrons de sitôt, c'est dommage, j'aimais cette ambiance entre anciens des guerres de l'apocalypse et puis, trifouiller les souvenirs d'un type, ça crée des liens. Il nous explique que sa ville natale, Prague, vient de subir un revers important et le groupuscule qui tenait jusqu'à présent la ville a dû l'abandonner à une faction dissidente, les Valkyries Noires, et que depuis, il est sans nouvelles de sa famille. Souhaitant toujours échapper à nos potentiels poursuivants, nous embarquons pour les restes de la Tchéquie.

Sur place, nous découvrons l'enfer des campements de fortunes. L'ordre relatif y règne mais les gens vivent dans la pauvreté et la malnutrition. Là, des Valkyries nous renseignent sur la situation, leurs homologues noires, sous les ordres de leur cheffe, attaquent sans relâche les campements pour n'y laisser que mort et ruine. On nous indique quelques camps proches dans lesquels Unu aura peut-être la chance de retrouver les siens. On reprend la route après avoir fait don de quelques rations aux habitants.

Le prochain campement est bien évidemment en ruine, ravagé par le passage des VN. Des victimes ont été crucifiée aux abords du camp et des traces laissent à penser que des prisonniers ont été trainés vers le nord, dans les montagnes, rien de rassurant mais un vague espoir persiste. Sur la route nous sauvons une Valkyrie que Victor finira par abattre pour un différend peu avant d'arriver en vue de la grotte.

Des ferrailleurs sont présents à l'entrée d'une grotte, à peine de quoi nous ralentir mais suffisant pour donner l'alerte si on n'agit pas très rapidement, ce qui est fait, laissant une débauche de sang et de tripes à flanc de montagne. A l'intérieur, les Valkyries Noires semblent faire dissoudre les prisonniers dans une vaste marmite, un plan est rapidement échafaudé pour finalement voir nos ennemis découpés en un clignement d'œil, seul subsiste au milieu un homme en armure, Riujin Jiccan, un Phaedra bien connu pour être l'apprenti d'un Sigma, Namasuke Brown. Visiblement, le Consortium a décidé de s'intéresser de plus près à la région de Prague.

Unu parvient à reconnaitre sa sœur, gravement brûlée, parmi les corps immergés dans l'acide. Il est prêt à l'achever pour apaiser ses tourments mais je l'en dissuade de peu, le Consortium fait des miracles, il faut juste la ramener au plus vite avant que ses blessures ne l'achèvent. Je lui fais d'ailleurs oublier la douleur dans ce sens et le contre la montre s'engage, à dos de Wendigo, grâce au familier de Victor. Malheureusement, la solution la moins risquée semble être de la transformer en Phaedra et la jeune fille succombe durant l'opération. J'ai fait ce qu'il faut pour vous envoyer le corps, je sais que vous avez accès à des moyens inconnus du commun, reste-t-il un espoir pour elle?
[Campement Valkyrie Tchéquie – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07508]
Spoiler :

Vous avez pu sauver la sœur d'Unu mais à quel prix... Je m'attendais à autre chose, mais soit, un accord est un accord. Les nouvelles ici ne sont pas bonnes, les valkyries Noires ont fait sécession comme nous le savions mais pour rejoindre les PorteMort, des nécromanciens, ce qui explique la perte de Prague. Le Consortium ayant toujours soutenu le gouvernement des Valkyries, celles-ci nous demande une faveur, aller abattre la cheffe des rebelles et ainsi mettre fin au conflit qui fait rage.

Unu accepte en échange de ma promesse que sa sœur sera sauvée, Victor, pour l’argent et Jiccan, j’avoue que je ne sais pas, on a partagé tellement de choses avec les autres que c’est compliqué de l’intégrer comme ça mais il a l’air d’être un bon gars, il a accepté directement après tout. La petite troupe se met rapidement en route, la cheffe des VN a été aperçue dans une ancienne église à quelques dizaines de kilomètres de là. Visiblement, ses victoires militaires récentes l’ont rendue trop sûre d’elle, elle ne doit pas s’attendre à une tentative d’assassinat.

Les routes sont désertes et très mal entretenues, vestiges de l’ancien monde couplé à de la terre battue par les vents, rien à l’horizon si ce n’est des ruines. C’est d’ailleurs au milieu de ce qui semble être une ville fantôme que le bruit monstrueux d’un moteur colossal se fait entendre. Rapidement, un véhicule qui tutoie les vestiges d’immeubles autour de nous apparait et fonce droit sur nous. Il s’agit d’un Char-Forteresse Ferrailleur. Celle-ci percute Unu à de multiples reprises avant que Jiccan et Victor ne parviennent à venir à bout des conducteurs et n’immobilise le monstre mécanique.

Il nous a fallu trouver un abri pour la nuit et permettre à Unu de se reposer, Jiccan a insisté pour emmener une partie du bordel électromécanique qu’il a pu trouver dans le char, comme si ça allait lui servir. Au milieu de la nuit, il nous réveille par ses cris, à l’étage. On se précipite pour aller l’aider et on le voit aux prises avec le matériel qu’il a ramené, visiblement, celui-ci est désormais doté d’une vie propre et l’attaque en cherchant à pénétrer sous sa peau par de multiples câbles. En en saisissant un pour l’arracher, la chose décide de changer de cible et s’infiltre en moi, causant une douleur sans précédent.

J’ai donné le change aux autres, je ne veux pas qu’ils s’inquiètent ou qu’ils me traitent encore comme une curiosité même si Victor me précise qu’il n’hésitera pas à m’abattre si je deviens bizarre. Rassurant mais acceptable. La nuit reprend, au son du robot médecin vérifiant l’état d’Unu et avec cette voix bourdonnant dans mon esprit.
Révélation sur l’état d’Arthuro, attention au spoiler.
Spoiler :

Je me réveille avec une voix dans ma tête, il se présente comme étant un Mékhans, une entité terriblement vieille et œuvrant contre les Précurseurs, sous couvert de menace et de promesse d’aide, il modifie mon corps pour le robotiser, ce que je ne souhaite pas ! Dès que j’en serai en mesure, je l’extrairais de mon corps.
[Camp provisoire Tchéquie – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07509]
Mission Duo (Arthuro-Victor) contenant de potentiels spoiler
Spoiler :

Unu n’est toujours pas remis de ses multiples fractures et le déplacer s’avère dangereux, la décision de prolonger le campement ici est prise et après avoir barricadé la maison qui nous sert de refuge, nous décidons de nous terrer quelques jours. Le lendemain, Victor explore les environs pour discuter avec quelques antitechs tandis qu’un vendeur ambulant manque d’être descendu en s’approchant de notre planque. Il me renseigne sur les points importants des environs, un hôpital de fortune, un bordel du no man’s land, un immeuble en construction abritant des snipers et un vieillard riche échangeant des médicaments pour sa femme contre des pierres précieuses.

Evidemment, Victor veut aller voir le vieux et Jiccan reste à veiller sur Unu. Sur place, le vieux semble hésitant, il ne nous laisse inspecter sa jambe que lorsqu’on lui avoue être des Phaedra, le robot le soigne tandis que je lis son esprit pour découvrir que c’est un ancien des guerres de l’Apocalypse, comme nous au fond. Il accepte de nous laisser voir sa femme dans la cave tandis qu’il prépare un café à l’étage. Dans les sous-sols, nous ne trouvons qu’un fiélon, une chèvre mutante, attachée au mur et entourée d’ossements humains de ses derniers repas. La bête possède des traces de blessures et lire dans son esprit m’apprend que le vieux l’a capturé pour avoir des relations sexuelles avec et qu’il revend ses enfants hors normes à des types portant le logo des Architectes.

Je suis d’avis de l’abattre mais Victor veut la relâcher, pour une fois que je ne préconise pas une solution non-violente… On tombe pourtant d’accord pour faire cracher le petit vieux quand on se rend compte qu’il nous a enfermés dans sa cave. Heureusement, la porte ne résiste pas fort longtemps et malgré sa fuite en véhicule, Victor le rattrape et l’abats. Nous voilà donc à piller sa maison avant d’être interrompu par un sniper qui nous canarde avant de se jeter dans le vide, depuis le toit de l’immeuble en face, et de disparaitre en poussière dans le vent.

Retour au campement où on peut un peu profiter d’un repos bien mérité ainsi que de ce que le vieux nous a laissé dans son testament écrit à la va-vite et avec sa cervelle sur le capot de sa voiture. Un bon café, enfin, loin de ceux de chez nous mais ici ça fait office de nectar divin et de la viande.
[Eglise Perdue Tchéquie – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07510]
Spoiler :

Unu ne se remettant absolument pas, le groupe décide de ne plus attendre et de le rapatrier dans un camp Valkyrie avant de reprendre la mission. L’arrivée en vue de l’église qui semble être gardé par des PorteMort se fait au petit matin, dans la discrétion la plus totale. Le plan sera simple, Victor va tenter d’abattre les gardes devant le bâtiment à l’aide d’un sniper en entrainant dans sa fuite quelques gardes. Durant ce temps, on se faufilera à l’intérieur pour faire le ménage en vitesse et espérer que ça suffira.

Dès les premiers tirs, on s’infiltre par l’arrière de l’édifice et le combat s’engage directement avec les cultistes. Plusieurs tombent sous nos balles et nos pouvoirs combinés mais d’autres ont le temps d’invoquer des saloperies d’outre-tombe qu’on a vite fait de renvoyer dans l’au-delà d’où ils n’auraient jamais dû sortir. Juste, je pense que je ne veux plus jamais voir une goule de près de ma vie.

Une fois la piétaille éliminée, on se retrouve enfin face à la responsable des massacres, Superbia, membre du conseil zéro, sous les ordres des Précurseurs. Elle ne semble pas redouter notre présence et nous accueille les pieds sur la table, sans même vouloir combattre. Mal lui en pris, après s’être fait détruire la mémoire, elle se fait achever par Jiccan. J’ai juste le temps de lire son esprit pour en apprendre plus sur ce fameux conseil et les menaces à venir. Rizan van Weckmester en fait partie et ne semble pas être la plus puissante, de quoi se réjouir.

On rapatrie son corps dans une ambassade, dans la Forteresse-Eden de Varsovie pour que Victor se synchronise avec ses pouvoirs et qu’Unu reçoive des soins de qualité. Le repos s’annonce de courte durée mais cette fois, on sait qui sont nos ennemis et nous allons frapper les premiers.
[Forteresse-Eden Varsovie – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07511]
Mission Solo contenant de potentiels spoiler
Spoiler :

De passage à Varsovie pour permettre à Victor ses opérations et à Unu de se reposer, je m’intéresse au contenu des bibliothèques Polonaises, l’architecture semble être une bonne voie de sortie pour s’éloigner de l’art froid des cités-Eden. Le fond de la bourse devenant plus que visible, je me décide à regarder le panneau d’affichage de missions pour Phaedrae, le clergé local cherche de l’aide discrète pour une petite affaire, autant y aller.

Je rencontre le Techno-prêtre Nicolaï qui m’expose une série de meurtres abominables ayant lieu dans la décharge, naïvement, je l’écoute me bercer d’histoire de réconciliation entre les habitants de la cité et ceux de la décharge avant d’aller voir des cadavres à la morgue. Tous portent des traces de brûlures au phosphore ainsi que de la cendre dans les yeux, tout laisse à croire qu’il s’agit d’un meurtre rituel.

Direction la décharge pour rencontrer le frère d’une victime, un menuisier qui déplore les anciennes lubies de son frère concernant les sculptures de nus mais qui semble être réellement bouleversé. Je trouve également une sorte de prospectus haineux qui me permet de faire le lien entre les meurtres et le passé houleux des victimes avant qu’un appel de Nicolaï ne me demande de le rejoindre à l’hôpital, une nouvelle victime vient d’être découverte mais cette dernière a survécu même si elle reste plongée dans le coma. Malheureusement, ses souvenirs me sont inaccessibles.

Nicolaï me prend à parti pour me dire qu’il a découvert une nouvelle chose dans le corps des victimes, des restes d’œufs de salamandre, animal ayant disparu à l’état naturel, ainsi qu’une boule de papier dans la gorge de la dernière victime avec le nom d’Anya Vashkinov, vieille noble très appréciée et psyker notoire. Je décide de remonter la piste de cette famille noble qui semble être trop appréciée pour être honnête et, au vu du passé religieux de la famille, pourrait avoir des raisons d’éliminer des personnes s’éloignant des préceptes du dieu-machine.

Je décide de voir aussi du côté du biosyndicat si les œufs de salamandre sont un produit très répandu et le vendeur ne peut que me dire qu’il n’a qu’un seul client ayant acheté ces articles, ainsi que du phosphore en grande quantité. Evidemment, il ne se doute pas que même sans me révéler le nom de l’acheteur, il me le livre : Nicolaï. Une petite visite à Whyktor, le chef de la police locale qui n’a pas voulu enquêter sur les meurtres, prétextant que les guerres de gangs de la décharge ne l’intéressaient pas, s’impose, ne serait-ce que pour vérifier qu’il n’est pas de mèche avec Nicolaï.

Malheureusement, le rendez-vous est reculé au lendemain, ce qui laisse le temps d’un nouveau meurtre qui secoue la ville, Anya Vashkinov a été retrouvée enchristée à l’aide de corde dans sa chambre au cours de sa petite réception de la nuit précédente. Peut-être est-ce un peu ma faute, de m’être laissé berner par ce prêtre. Un rapide appel à mes contacts Italiens me permet de confirmer la présence de Nicolaï à la fête des Vashkinov, la veille au soir. Ils me mettent également en garde sur les accusations que je pourrai proférer envers un religieux, soucieux de mon avenir ou du nom que je porte ?

Une rapide visite au père Nicolaï pour endormir ses soupçons à mon tour en lui expliquant que l’enquête piétine et en profiter pour fouiller ses souvenirs suffisent à voir qu’il était présent lors des attaques mais pas seul, un dracophyre l’accompagnait pour tenir les victimes immobiles tandis que le prêtre versait œuf et phosphore dans leur gorge. Je les revois tous les deux, dans une maison d’éclusier le long de la Vistule, sceller leur pacte d’aide en échange de technologie du Consortium. J’ai presque envie de le lobotomiser sur place mais ça devra attendre.

Je recontacte mes amis afin d’obtenir le soutien d’Aajal qui débarque le lendemain. Avec le soutien d’une escouade d’élite de la milice, je mène l’assaut sur la tanière du Dracophyre et de sa Hellhound. L’arrivée inopinée de Nicolaï cause la mort de trois membres de l’escouade tandis que j’arrive à abattre le prêtre et le Dracophyre. La Hellhound, semble se rendre plutôt que de mourir sur place, acceptant de me livrer quelques informations sur ses maitres, les dracophyres et surtout Otto Adhémar, membre du conseil zéro, qui semble posséder l’ADN de quatre races. Actuellement, elle semble accepter de se mettre à mon service, qui sait pour combien de temps…

[Forteresse-Eden Varsovie – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07512]
Mission Duo (Arthuro-Jican) contenant de potentiels spoiler
Spoiler :

Unu est encore au repos forcé, Jican est disponible mais aucune trace de Victor, j’espère qu’il s’est juste trouvé quelques filles plutôt que des emmerdes. Direction le tableau des offres pour une autre mission de seconde zone mais ça me permettra d’oublier les menaces qui pèsent sur nos vies actuellement. Je le laisse choisir en priant pour qu’il évite les missions sous la surface mais, comme s’il sentait ma réticence, il en choisit une dans l’Underground, à plus d’une semaine de la ville.

Je tente de me convaincre que ça ne peut pas être aussi pire que les missions précédentes mais sans grand succès. Le lieu de rendez-vous est trouvé et l’homme nous explique qu’il aimerait une escorte jusqu’à un gisement de métal qu’il a découvert il y a peu. Nous embarquons donc le long d’une antique ligne de chemin de fer souterrain avec un large charriot. Heureusement que j’avais compté sur mes propres provisions, sinon, on ne serait pas allé bien loin sans crever la dalle. Le voyage en lui-même est long et ponctué de veillée nocturne et d’avancée lente avec son lot de monstres plus ignobles les uns que les autres.

Jican semble ramasser des échantillons de tout ce qu’on rencontre, ce qui ne me pose aucun problème jusqu’à ce qu’on ressorte et qu’il décide de les mettre en contact, malgré la dangerosité de certaines. Arrive ce qui devait arriver, les résidus de monstres entrent en réaction et un monstre est créé. Ce dernier ravage une partie de la décharge tandis qu’on tente de s’en débarrasser avec Victor, qui semble refaire surface au bon moment. Malheureusement, le monstre semble absorber la plupart des dégâts qui lui sont infligés et même s’en nourrir. Heureusement, il finit par fuir en créant une brèche dans le dôme entourant la ville.

Après m’être occupé des blessés, j’apprends l’arrestation de Jican mais je préfère l’ignorer pour le moment et me concentrer pour reconstruire la muraille de la ville à l’aide de plantes et de racines. Personne ne m’a vu faire et les gens sont trop contents d’avoir à nouveau un dôme impénétrable pour chercher qui leur a fait ce cadeau dans l’immédiat. De toute façon, il faudra des années pour reconstruire les dommages fait à la décharge. A moins qu’une bonne âme n’intervienne, peut-être les Vashkinov. C’est aussi dans ces temps troublés que je créé quelque chose qui va me valoir beaucoup d’ennemis, des plantes purificatrices d’eau ainsi que des arbres fruitiers, bref de quoi donner envie à au moins une méga corporation de m’assassiner.


[Forteresse-Eden Varsovie – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07513]
Mission Duo (Arthuro-Unu) contenant de potentiels spoiler
Spoiler :

Unu semble enfin être sur pied. Je l’informe des récents événements et il semble triste de ne pas avoir pu prendre part à l’assaut contre la responsable de la mort de sa famille, ce que je comprends, nous l’avons privé d’une partie de sa vengeance, mais l’urgence était réelle. Jican attendant son sort, je propose à Unu de nous occuper d’une petite mission locale pour remettre le pied à l’étrier et de renflouer les caisses. On prend donc la mission qu’on aurait dû accepter plusieurs semaines auparavant, explorer l’îlot au milieu de Varsovie et voir s’il est occupé ou non, pour le compte des techno-prêtres qui semblent heureux de me revoir.

Les rumeurs veulent que l’endroit soit hanté. On arrive à payer un pêcheur qui accepte de nous amener sur l’île et de revenir nous chercher 12h plus tard, de quoi nous donner le temps de chasser de l’ectoplasme dans cette forêt un peu trop touffue à mon goût. Rapidement, nous trouvons des ossements ainsi que des cadavres et le journal d’un homme qui relate sa fuite devant une menace inconnue et ses derniers instants avant que la suite de son journal ne reste blanche. Arme en main, on continue d’explorer la zone jusqu’à tomber sur des mutants champignons qui semblent nous encercler. On les abats facilement avant d’avancer jusqu’à un bâtiment dissimulé au milieu des arbres.

L’intérieur est couvert de petits champignons que des mutants ramassent dans des sortes de sacoches. Ils ne semblent pas agressifs et nous découvrons une sorte d’écosystème fongique. Le meneur, une entité télépathe cherche à découvrir la raison de notre venue et après de brèves explications, une solution de vie en symbiose commence à s’imposer. En échange de matières premières décomposables fournies par les cadavres des habitants de la décharge, les mutants mycosiens proposent d’offrir de la nourriture ainsi que des proto médicaments si on les laisse vivre en paix sur leur îlot. L’accord semble plus que correct, mettant fin aux problèmes de gestion des corps, d’alimentation et de soins que vivent les décharges au quotidien, il ne reste qu’à convaincre les officiels de collaborer avec des mutants.

C’est ce que nous avons fait dès notre retour, le dirigeant de la décharge accepte de se plier au choix des techno-prêtres et ces derniers acceptent de bonne grâce cette nouvelle plus que bénéfique. En échange de notre silence sur notre rôle dans cette initiative, l’archiprêtre accepte de prendre la parole afin de défendre Jican lors de son procès et ce dernier s’en tire avec une simple tâche à accomplir, construire un hôpital dans la décharge. Ce qui est rapidement fait grâce à la main d’œuvre qu’il invoque à volonté grâce à ces étranges livres perses.
[Campement Wicklow – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07514]
Spoiler :

A bord de l’AVUJ, l’hélicoptère de transport du groupe, fraichement acheté, nous embarquons avec un énorme arsenal pour l’Irlande où Tétrus, un membre du conseil zéro, aurait été aperçu. Bien décidé à lui faire sa fête, le groupe embarque sans Unu qui reste introuvable vers la petite Ile. Après un début de pilotage chaotique, une attaque au-dessus de l’Océan survient. L’hélicoptère subit de lourds dommages et il devient évident qu’il ne finira pas la traversée.

La mort dans l’âme, nous abandonnons tous notre matériel avant de sauter à la mer en parachute et de livrer la fin du combat à moitié immergé. Nous rejoignons la côte grâce aux nouveaux pouvoir de Victor avant d’être à nouveau assaillit et de nous en sortir de justesse grâce à une échappée en montgolfière. Arrivé à la forteresse de Wicklow, qui fait pâle figure en comparaison des Cité-Edens que j’ai pu voir jusqu’ici, nous sommes accueillis par le gouverneur, Aajal, une femme aux cheveux bleus.

Mais je comprends la vétusté du lieu, première tête de pont en Irlande. Dans le fond, c’est gens sont assez proches de ce que je tente de faire vis-à-vis du Bio-Syndicat, ils étendent les possibilités tout en se faisant une pelletée d’ennemis. Victor a l’air très mécontent d’être ici mais il s’y fera. Il m’a aussi dit s’être fait trahir par ses anciens alliés, raison de plus pour s’assurer une retraite paisible dans une île où le Consortium n’a pas encore été implanté.
[Campement Wicklow – Messagerie personnelle d’Arthuro – Destinataire [donnée cryptée] -Message SRT-07515]
Spoiler :

Réveil difficile, deux nouvelles têtes ont fait leur apparition, des Phaedrae et amis d’Unu ainsi qu’un zeppelin crée par Victor. L’homme se fait appeler Alistaire et la femme Rong, ils ont l’air plutôt agréable, ont-ils servit dans la même guerre que nous ? En tout cas, leur intégration semble bien plus facile que celle de Jican, ce qui est déjà un plus. Il y a eu aussi des nouvelles de Tétrus, visiblement ce salopard serait à l’ancienne cité de Limerick.

Le groupe se met en route à bord du zeppelin qui finit, comme c’était prévu, par se crasher après environ 24h, prouvant que le pilotage n’est vraiment pas pour nous. On n’a même plus besoin d’aide pour détruire notre propre matos. Rong sauve a nacelle en se transformant en dragon géant et en l’enlaçant avant de se laisser glisser vers le sol. Au moins, on n’a pas tout perdu. Victor crée un véhicule blindé, enfin quelque chose de terrestre, alors qu’un mutant scarabée-rhinocéros suis le groupe, curieux, malgré un fond de haine que je perçois en lui. Il finit par attaquer Rong lorsqu’elle reprend forme humaine et tandis que le familier de Victor s’occupe de tuer la bestiole qui, je pense, est un espion de Tétrus, Alistaire récupère le corps de Rong, assommée, à l’aide de sa vitesse.

Une nouvelle attaque survient quelques heures après, cette fois-ci ils sont plusieurs mais nous parvenons à les déboussoler et à nous éloigner avant de subir les attaques d’un autre mutant invisible cette fois. Romp lui éclate une partie du visage à la gatling, emportant une partie du blindage du véhicule avec. Il est achevé par Unu tandis que Victor s’envole grâce à ses ailes pour fuir le combat et se retrouve pris pour cible par un autre mutant, volant celui-ci. Il est sauvé de la mort lors de sa chute par Rong et Alistaire parvient à faire chuter la créature au sol, formant un immense cratère.

Finalement, nous arrivons à Limmerick où Victor et Alistaire partent en reconnaissance. Ils pénètrent ce qui semble être une immense ruche et en ressortent avec des informations assez croustillantes sur la présence de Tétrus et d’Oogloth et d’Aphrodite. Ainsi qu’une révélation de taille, les Architectes seraient aux ordres d’une créature nommée Almathig. Victor sacrifie son familier pour exploser la ruche tandis que nous mettons la gomme pour retourner au plus vite au campement.

Le Consortium est rapidement prévenu de la situation et ils prévoient un conseil de guerre au plus vite sur la situation. Après avoir obtenu la liste des personnes présentes au conseil, je transmets les informations à Caesar, il sera ma voix au conseil et défendra les intérêts familiaux. Un étrange son nous attire dehors pour découvrir que les plaines au-delà des murailles sont infestées de mutants insectes. Une partie de plaisir s’annonce…

Suite à venir.
Modifié en dernier par Corvos le lun. 23 mai 2016 02:44, modifié 24 fois.
Truth Until Paradox.

Avatar du membre
Corvos
Sentinelle du forum
Messages : 1185
Enregistré le : ven. 6 janv. 2012 01:31
Date de naissance : 01 janv. 1988

Re: Résumé du point de vue d'Arthuro

Message par Corvos » mar. 5 avr. 2016 15:30

Quel est ce buisson qui peut nourrir une cité entière?
Qui sont les Architectes et quels sont leurs projets?
Rizan dispose-t-elle encore d'une famille en vie?
Qui sont les Précurseurs et quels sont leurs projets?
Ou se cache le conseil 0 et cherche-t-il vraiment à nous nuire?
Que sont les mékhans?
Truth Until Paradox.

Répondre

Retourner vers « Armageddon par Trigenn »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité