[D&D5] L'entre aventure

Image
Répondre
Avatar du membre
Ooka
Manticore
Messages : 183
Enregistré le : lun. 27 janv. 2014 17:18
Date de naissance : 15 oct. 1985

[D&D5] L'entre aventure

Message par Ooka » ven. 11 nov. 2016 20:01

Le jour après que vous ayez sauvé Pharecôte vous avez remis Wilbur Foremosh aux autorités. Des soldats avaient été envoyés par la Banque D'Airain. Cette dernière s'inquiétant des rapports des marins signalant que le phare était éteint.
Ezekiel a voulu rester quelques temps à Pharecôte afin d'aider les survivants à empaqueter leurs affaire. Désormais, Pharecôte sera une garnison de la Banque d'Airain.

Le vieil halfelin du nom de Halderbert Passereau vous a proposé de l'aider à récolter les dernière moules de Pharecôte avant un moment. Pour cela il avait aussi besoin de conteneur magique maintenant les denrées au frais. Vous avez très bien pu investir avec lui et obtiendraient donc une part de ses bénéfices. Trois semaines se sont passée ainsi et l'automne est arrivé en même temps que vous repreniez la route. Direction le sud, La ville de Fontrive à dix jours de route.

Ezekiel n'a pas perdu son temps. A l'auberge du Soleil Levant ou vous vous êtes arrêté il a chanté vos louanges :
Le Nain renié par sa noble famille combattant avec fougue,dédaignant sa propre vie. Invoquant Pan l'Hilare et riant en son nom face aux ténèbres.
L'ancien soldat à l'âme d'elfe abattant sur les monstres d'écailles le courroux de la Grande Forêt tel un esprit vengeur.
L'orphelin de Destin, noble de cœur si ce n'est de naissance. Restant debout face aux créatures sortit des eaux refusant de reculer même face à la mort elle même.
Le démon au cœur brisé par le vol de son enfant. Prouvant son humanité en réunissant les familles séparées par la catastrophe refusant d'abandonner le moindre enfant aux brumes meurtrières.

Ces quatre héros sans familles, ignorés par les leurs. Lorsque le mal frappa ils s'unirent et tel un poing ils frappèrent aux cœurs des ténèbres repoussant le mal qui s’éveillait dans la mer. Ensemble ils rallumèrent le Phare bénis, allumant l'espoir dans le cœur de toutes choses bonnes. En leur nom, au nom des Chasse Brume que le phare béni plus jamais ne s'éteigne.

Répondre

Retourner vers « Chroniques Oubliées "& Co" par LeoDanto »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités