résumé des parties - campagne

Image
Avatar du membre
Selvagor
Beketien Exalté
Messages : 2210
Enregistré le : mer. 12 janv. 2011 01:00
Date de naissance : 13 janv. 1981
Localisation : 78100

Re: résumé des parties - campagne

Message par Selvagor » sam. 17 sept. 2011 15:10

Moi je penche plus pour un complexe d'infériorité à cause de ta petite dague alors que tu voudrais une plus grosse... lame ! :roll:
PJ : Angela DeVoyal (Coriolis) - Zentros Banko "Zen" (Star Wars)
MJ : Mura Sabishii Toshi (L5R)
" Where was your heart when you needed it most ? Hand in hand with your innocence gave up the ghost. "

Avatar du membre
Agaldian
Doppleganger
Messages : 377
Enregistré le : sam. 13 août 2011 01:00
Date de naissance : 25 avr. 1982
Localisation : Marseille

Re: résumé des parties - campagne

Message par Agaldian » sam. 17 sept. 2011 18:54

C'est sur que la pique de Gwendal ca fait envie :)
Tu veux que je transforme la phrase en quoi namtarou ?
Rien ne sert de courir, il faut réussir son d20.

Avatar du membre
Namtarou
Beketien Exalté
Messages : 2019
Enregistré le : ven. 11 sept. 2009 01:00

Re: résumé des parties - campagne

Message par Namtarou » sam. 17 sept. 2011 20:49

T'es pas obligé de la changer ;)
Membre du comité de protection du mode texte.

Avatar du membre
Agaldian
Doppleganger
Messages : 377
Enregistré le : sam. 13 août 2011 01:00
Date de naissance : 25 avr. 1982
Localisation : Marseille

Re: résumé des parties - campagne

Message par Agaldian » sam. 17 sept. 2011 21:06

Ok, comme tu veux, mais si tu changes d'avis dis moi la phrase que tu veux et ca me poseras aucun souci :)
Rien ne sert de courir, il faut réussir son d20.

Avatar du membre
Erik
Chrono bluesymentale
Messages : 3632
Enregistré le : dim. 9 mars 2008 01:00
Date de naissance : 26 avr. 1986
Localisation : Belgique
Contact :

Re: résumé des parties - campagne

Message par Erik » sam. 17 sept. 2011 22:55

Comme la dernière fois je vous octroie 2 relances en cas d'échec (tirer '1' sur le dé) valables uniquement pour la prochaine partie. Je mettrais l'expérience à jour dès demain.
L'imagination ça se mange sans fin.

DIM : Coriolis / Scénario "L’Astéroïde" (MJ)

Avatar du membre
Agaldian
Doppleganger
Messages : 377
Enregistré le : sam. 13 août 2011 01:00
Date de naissance : 25 avr. 1982
Localisation : Marseille

Re: résumé des parties - campagne

Message par Agaldian » ven. 23 sept. 2011 10:41

La foule, effrayée par cette coupure de lumière, s’affole, dans la bousculade Gwendal se retrouve a genoux, et ne parviens pas à se relever grâce a une roulade. De son coté Adiane, toujours dans les bras d’Ademar (suite a leur danse), l’embrasse, mais est aussitôt rejetée par Ademar, qui cherche a savoir, sans succès, si le cri corresponds a la voix de l’un des membres de la famille. Riwal semble être le plus chanceux du groupe, le capitaine de la milice de Coelin l’attrape et le protège, quand à Maëlle une main l’aide, alors qu’elle est sur le point de tomber. A l’haleine alcoolisée elle pense qu’il s’agit de son père, bien que ce dernier ne soit pas censé être la, mais elle ne peut le voir avant qu’il ne disparaisse dans la foule. Ademar appelle alors Maëlle, espérant quitter ce qui semble être un abri sur, la scène, pour rejoindre les siens, pendant que Riwal pars, lui aussi a la recherche de la famille, dague a la main et accompagné du capitaine. Seul Riwal l’entend mais le capitaine n’a aucune hésitation, pour avancer, de lancer des coups d’épée dans la foule.

Ademar tente d’attraper la main d’Adiane pour la guider vers le reste de la famille, mais sans succès, et d’ailleurs Maëlle est bien plus prompte et le rejoins sans peine, guidée par son instinct. Dans le même temps Riwal tombe sur Gwendal et aide ce dernier. Tenant son époux par la main, pour ne pas qu’ils soient a nouveau séparés, Maëlle parviens a nouveau à traverser la foule sans effort pour parvenir jusqu'à ses frères. L’appel d’Ademar envers Adiane reste sans réponse. Gwendal, aussi impassible qu’a son habitude, trouve même le moyen de faire de l’humour « Sympa comme spectacle mais peut-être un peu trop spectaculaire non ? t'as paniqué toute la foule ». Sur proposition de Riwal, idée reprise par le capitaine de la milice, ce dernier les mène hors de la foule. Riwal remarque l’épée rouge sang du capitaine, qui repars chercher Coelin.

La famille trouve alors Adiane en pleurs, d’après ses dires a cause de la peur qu’elle éprouve, et les mariés sont choqués d’apprendre que cette catastrophe ne serait, d’après le milicien avec qui Maëlle semble s’être liée, due qu’a un manque de flux dans les lampes. Maëlle s’aperçoit que Gwendal est très légèrement blessé, et propose de remettre ce soin au moment ou tous seront en sécurité. Coelin revient alors, accompagné de son capitaine de milice, sa cape tachée d’un sang qui ne semble pas être le sien. Après avoir rassuré sa fille sur son état de santé il nous apprend que l’un de ses collègues a été assassiné sous ses yeux.

Alors que Maëlle s’intéresse au secours des blessés Ademar le lui déconseille, inquiet pour la sécurité de sa femme. Chaque membre tente de savoir si Coelin semble être honnête, ce qui parait être le cas. Les lumières se rallument alors, montrant de très nombreux cadavres sur la place, et des blessés. Alors que Riwal se lance dans une joute verbale contre Coelin, pour savoir si l’homme mort est celui la même avec qui il l’avait vu un parchemin plus tôt et semblant l’accuser il s’aperçoit que c’est bien ce marchand qui a été assassiné, d’une dague (qu’aucun de nous n’a pensé à regarder de plus prés d’ailleurs). Reprenant l’idée de sa femme, maintenant que l’éclairage est revenu et que la sécurité est donc meilleure, Ademar propose a cette famille de fermiers, habitués a traiter les animaux et donc mieux qualifiés que le passant lambda, de soigner au mieux ceux qu’ils peuvent, ce que tout le monde accepte, malgré quelques réticences de Gwendal et une aide plus logistique de Riwal (qui est moins adepte des travaux de la ferme). Riwal apprends des chevaliers hilderins que le marchand mort est le maitre de la guilde des cordonniers, pendant que Maëlle découvre tout le sang dont est maculée sa robe, provenant de cadavres ou de ceux qu’elle a soigné. Alors que Riwal continue à interroger les soldats ces derniers deviennent soupçonneux et le préviennent que le couvre feu sera déclaré dans peu de temps, il est donc temps pour la famille de rentrer chez Coelin. Ademar en profite pour souffler a l’oreille de Maëlle qu’il doit lui avouer quelque chose, lorsqu’ils seront seuls. Coelin quand a lui reste sur place, semblant demander une audience au roi. Maëlle, comme son frère, reste sur l’idée que cet échange de parchemin et ce qui serait une attaque surprise semble liés.

Riwal se change, puis pars à la recherche d’Adiane, qui refuse de le laisser entrer dans sa chambre, apparemment très affectée par la soirée. Gwendal de son coté se change aussi, et demande des nouvelles d’Adiane, mais sans chercher à la voir. Seuls dans leur chambre Ademar avoue a Maëlle le baiser qui lui a été donné sans son accord, et l’assure qu’il a aussitôt rejeté Adiane. Bien que le futur semble montrer que Maëlle n’en veux pas a Ademar, semblant comprendre que ce dernier n’est pas responsable, elle semble en garder rancune a Adiane, malgré le fait qu’Ademar lui même semble l’excuser, mettant ce baiser sur le compte de la panique ambiante. Gwendal tapes alors a la porte du couple, et entre sans attendre de réponse, ce qui mettre le couple sur les dents, ce dont Gwendal ne semble tenir aucun compte, semblant même s’amuser d’une potentielle position de voyeur. Ademar décide alors que leur chambre sera toujours fermée à clé, soutenu par son épouse. Riwal les rejoint a son tour, visiblement dans le but de partager les information qu’il a recueillies : le fait que Coelin a échangé un parchemin avec le futur assassiné et le fait qu’Adiane s’injecte du flux (ce qui semble répondre a la question croisée de Gwendal sur les traces de piqures qu’il a perçues, et qu’il avais mis dans un premier temps sur le compte de potentielles drogues).

Alors que Maëlle semble s’interroger sur le parchemin mentionné par son frère, et son contenu, Ademar, moins suspicieux, soulève le fait qu’un échange de parchemin entre deux marchands peut être monnaie courante dans une grande ville. Maëlle, soutenue par son mari, fait part a ses frères de son inquiétude a propos d’Adiane, et de ses soupçons sur les lumières qui auraient été volontairement coupées afin de facilité l’attaque du maitre de la guilde des cordonniers, avis partagé par riwal. Ademar, méticuleux ou crédule, s’interroge sur d’autres options qui auraient pu expliquer que toutes les lampes se coupent en même temps. Ademar parvient enfin, à obtenir l’explication sur le fait de devoir simuler un lien de parenté avec Coelin, obtenu par le sens logique de Gwendal.

Gwendal s’interroge alors, et interroge la famille, sur les motivations de Coelin, ce a quoi Ademar réponds que si, visiblement, Coelin a des intérêts personnels dans ce placement il ne faut pas oublier l’opportunité que c’est pour eux, et la gratitude a garder en tête. Maëlle quand a elle semble désirer creuser cette question, tout comme Riwal qui a du mal à croire que ce soit la bonté qui guide les actes de Coelin. Gwendal soutenu par Ademar, regrette qu’ils aient du quitter la ferme, ce a quoi Maëlle rétorque qu’il faut savoir faire le deuil et rebondir. Riwal réagit quand a lui aux dires d’Ademar par le fait que leur vie, jusqu’ici, n’a pas été tellement facilitée, mais il lui est rétorqué son futur de forgeur de turgarch, ce qui semble le faire changer d’avis. Sous les questions d’Ademar Gwendal indique qu’il ne s’inquiète pas tellement de sa future affectation, surtout de par les souvenirs de la campagne qu’il garde, et des feondas qui y trainent. Il explique aussi que l’argent dont il avais parlé sera utilisé pour obtenir des informations de ses hommes et pour briser la glace, autour d’une tournée à ses hommes, craignant déjà de devoir, en tant qu’étranger, donner des ordres. Les trois autres membres de la famille réagissent alors tous d’une voix, espérant que Gwendal n’aura pas à en venir a ces extrémités. Riwal part se coucher, afin d’être frais et dispo le lendemain, alors que Maëlle soigne Gwendal, avant que tous suivent l’exemple du cadet (même si Gwendal nous fait un faux départ humoristique a la columbo, semblant d’humeur taquine).

Gwendal est le seul à cauchemarder, il se réveille d’ailleurs avec Adiane penchée au dessus de lui, épongeant son front, lui expliquant qu’il a eu une nuit des plus agitée, ayant même inquiété une servante par ses cris. Gwendal lui fait alors part de son inquiétude concernant l’état qu’elle semblait avoir la veille au soir, ce qui semble toucher Adiane. Riwal lui arrive le premier a table, ou il découvre Logan, inquiet par son rôle d’émissaire de Coelin, ce que Riwal semble confondre avec son rôle d’émissaire de la famille, le félicitant du fait que tous aient un travail. Il est ensuite rejoins par Maëlle et Ademar (qui ont porté attention a leurs vêtements), puis par Gwendal. La famille devise tranquillement puis est coupée par l’arrivée de Coelin et de sa fille, qui semble éblouie par Ademar, ce qui déplait fortement a Maëlle. Riwal part alors à son travail, accompagné de membres de la milice.
Ademar apprend que le roi accepte d’être son mécène, ce qui le ravi, et Maëlle se voit proposer soit de commencer son travail, et donc de rencontrer de nombreux marchands de la ville, soit de s’occuper de la vente du bétail. Cette dernière opte pour commencer la journée en s’occupant de la vente du bétail puis de la continuer en rejoignant Coelin. Gwendal, a qui Coelin demande de la promptitude, s’empresse d’aller à son travail. Maëlle demande conseil a Coelin pour les ventes qu’elle espère effectuer (elle apprend en particulier qu’il y a suffisamment de place pour qu’ils gardent le troupeau et vendent la laine et le fromage, en partie grâce aux conseils de Gwendal) puis s’en vas, accompagné (sur proposition de Coelin) par le capitaine de la milice, non sans échanger un baiser avec son mari et un sourire glacial avec Adiane. Ademar s’en vas alors avec cette dernière, au palais.

Chaque membre de la famille se retrouve alors isolé :

- Riwal se présente à son maitre, eliaz, et lui affirme qu’il est prêt a tous les sacrifices pour apprendre. Après avoir allumé le feu Riwal se voit déjà confié la forge d’une épée, il s’exécute alors de bon cœur. Son ouvrage ne plait toutefois pas au maitre eliaz qui le frappe au visage et l’enjoint a reforger cette arme. Vexé Riwal brise la lame et se remets au travail, s’appliquant avec d’autant plus de détermination. Viens alors un chevalier qui, après avoir essayé la lame, semble a la fois impressionné par le travail (pour une première lame forgée en tout cas, il semble même vouloir en parler a eliaz) et choqué par la marque de violence que porte Riwal. Ce dernier tente de le rassurer, présentant ce coup comme mérité.

- Après être tombé sur de nombreux marchands qui, visiblement, ont tenté de l’escroquer, Maëlle décide de se rendre a la guilde des tisserands pour vendre la laine, comme conseillé par Coelin, et espère y retrouver lidie, qui avait lancé son pari sur la perte des bêtes qu’ils subiraient avant d’atteindre leur destination, lors de leur arrivée. Elle croise alors le chemin de bandits, visiblement a la solde des marchands qu’elle a consulté plus tôt, et qui cherchent a s’en prendre a elle. Heureusement elle est protégée par le capitaine de la milice de Coelin mais ce dernier, submergé par le nombre, se fait poignardé après avoir tué seulement deux badauds, il en reste donc 3. Malgré les incitations du capitaine, l’enjoignant de fuir, Maëlle décide de protéger ce dernier et empoigne son ogham de glace.

- Gwendal décide de demander conseil aux miliciens qui l’accompagnent, sur la gestion des hommes. Il lui est dit que le mieux est d’impressionner par ses compétences, et de respecter celles de ses hommes (et donc de ne pas empiéter dessus). Avant d’arriver Gwendal donne congé aux miliciens de Coelin, pour ne pas envenimer les choses, puis salue ses 4 nouveaux hommes, qui réagissent en riant sous leur cape, et sous les remarques sardoniques. Toutefois Gwendal semble parvenir a couper court a ces moqueries, grâce a sa brusquerie habituelle.

- Ademar, en chemin, et loin de toutes oreilles indiscrètes, explique a Adiane qu’il a parlé a sa femme de ce qui s’est passé et que, bien qu’ils ne lui en tiennent pas rigueur, comprenant la situation, une telle chose ne doit jamais se reproduire, Ademar étant bien trop lié a Maëlle (youhou, premier critique (réussi) de la campagne). Cette dernière s’excuse et lui indique qu’elle s’excusera aussi auprès de Maëlle. Ademar rencontre alors, avec Adiane, la barde royale, qu’il ravi, puis les autres artistes, auprès de qui il parvient à être le centre d’attention. Il est sur le point d’être assailli de questions sur son passé supposé d’artiste.
Rien ne sert de courir, il faut réussir son d20.

Avatar du membre
Selvagor
Beketien Exalté
Messages : 2210
Enregistré le : mer. 12 janv. 2011 01:00
Date de naissance : 13 janv. 1981
Localisation : 78100

Re: résumé des parties - campagne

Message par Selvagor » ven. 23 sept. 2011 13:30

C'est étrange mais je ne suis pas convaincu par la version des faits présentés quand Ademar se retrouve tout seul... :| Que faisait-il la nuit du 22 au 23 à 23h 15min et 35s :?: Qui nous dit que le critique ne concernait pas la tentative de séduction d'Ademar sur Adiane :?:
PJ : Angela DeVoyal (Coriolis) - Zentros Banko "Zen" (Star Wars)
MJ : Mura Sabishii Toshi (L5R)
" Where was your heart when you needed it most ? Hand in hand with your innocence gave up the ghost. "

Avatar du membre
Namtarou
Beketien Exalté
Messages : 2019
Enregistré le : ven. 11 sept. 2009 01:00

Re: résumé des parties - campagne

Message par Namtarou » ven. 23 sept. 2011 13:43

Adiane s’injecte du flux (ce qui semble répondre a la question croisée de Gwendal sur les traces de piqures qu’il a perçues, et qu’il avais mis dans un premier temps sur le compte de potentielles drogues).
Je pensais que le flux agissait comme une drogue moi :oops:
Membre du comité de protection du mode texte.

Avatar du membre
Agaldian
Doppleganger
Messages : 377
Enregistré le : sam. 13 août 2011 01:00
Date de naissance : 25 avr. 1982
Localisation : Marseille

Re: résumé des parties - campagne

Message par Agaldian » ven. 23 sept. 2011 14:15

Namtarou je rappelle que je connais pas esteren, peut être que ça agit comme une drogue, peut être comme une réserve de mana, j'en ai aucune idée :)
Selvagor rien ne te le dis, ça t'apprendras a m'envoyer en pv avec MJ :)
Rien ne sert de courir, il faut réussir son d20.

Avatar du membre
Namtarou
Beketien Exalté
Messages : 2019
Enregistré le : ven. 11 sept. 2009 01:00

Re: résumé des parties - campagne

Message par Namtarou » ven. 23 sept. 2011 14:34

Namtarou je rappelle que je connais pas esteren
* tend une carte de membre du club *
Bienvenue.
Membre du comité de protection du mode texte.

Répondre

Retourner vers « Les Ombres d Esteren - Peur sur Osta-Baille par Erik »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités