Discussion

Image
Avatar du membre
Dr. Lecter
Béhémot BenScottiste
Messages : 863
Enregistré le : dim. 26 juin 2016 18:04
Date de naissance : 12 oct. 1993
Localisation : Résosphère

Discussion

Message par Dr. Lecter » dim. 3 juil. 2016 18:27

Libre
+++ Rapport confidentiel +++ «Si vous désirez une image de l'avenir, imaginez une botte piétinant un visage humain... éternellement.»
- George Orwell, 1984

Avatar du membre
Dr. Lecter
Béhémot BenScottiste
Messages : 863
Enregistré le : dim. 26 juin 2016 18:04
Date de naissance : 12 oct. 1993
Localisation : Résosphère

Re: Discussion

Message par Dr. Lecter » jeu. 7 juil. 2016 18:50

Salut, juste par curiosité et parce que je trouve plus sympa de se connaître entre joueurs et de pouvoir adapter les parties en conséquence, je vous invite à me dire dans quel archétype de joueur vous vous retrouvez le plus. Vous pouvez choisir un ou deux ascendants, étant des tendances secondaires qui viennent donner un peu de relief à l'archétype.

Les archétypes :

Le Power Gamer est ce que certains appellent parfois le Grosbill. Ce qui l’intéresse c’est d’avoir un personnage puissant et balaise et d’avoir des opportunités de le rendre plus puissant et plus balaise. Il s’intéresse aux règles et se fera un plaisir d’y trouver les déséquilibres qu’il pourra utiliser pour rendre son personnage encore plus puissant et balaise.

Le Barbare. il n’a qu’un mot à la bouche: « baston ». il veut mettre la pâtée à des adversaires, il veut que ça meule sévère, que ça gicle, que ça se noie dans les tripes et les boyaux. Il pourrait s’intéresser aux règles pour rendre son personnage optimisé pour la bataille ou bien s’en contre foutre et juste pouvoir réussir ses attaques et faire de gros dégâts. Là où le power gamer recherche la puissance sous toutes ses formes (pouvoirs, capacités, richesses, influence, etc.), le botteur de fesses ne s’intéresse qu’aux combats.

Le Tacticien veut des opportunités de résoudre des situations complexes par la réflexion et la logique. Il lui faut des obstacles, des défis, qui soient logiques et que son sens tactique permette de surpasser. Les règles se doivent également d’être logiques et cohérentes. Impensable pour lui de faire une action tactiquement insensée parce que « c’est la personnalité de mon personnage ». Le meilleur choix est celui qui apporte une victoire, et l’interprétation du personnage est, au mieux, secondaire.

Un Spécialiste. Quelle que soit la table, quel que soit le jeu, il jouera toujours le même type de personnage. Genre le ninja, le chevalier défendant la veuve et l’orphelin ou la fille liée aux fées (oui, même dans une campagne de COPS, son perso sera une fille New Age adepte du neo-druidisme qui fait pousser des bonsaïs).

L’Acteur, comme son nom l’indique, est là pour interpréter un personnage de fiction. Le jeu de rôle est un moyen d’expression qui lui permet de s’identifier à son personnage. Il basera ses décisions sur la personnalité qu’il aura inventée pour son alter ego, même si elle semble tactiquement illogique (ce qui pourra le mettre en conflit avec les tacticiens).

Le Narratif, est lui aussi plus intéressé par le côté roleplay du jeu de rôle. Il s’intéresse cependant plus à l’histoire qu’à la personnalité profonde de son personnage. Ce qu’il veut c’est vivre une grande aventure pleine de rebondissements, un peu comme s’il visionnait un film ou lisait un roman. Il fera des compromis pour faire avancer l’histoire vers des aspects intéressants.

Enfin, le Casual Gamer est le joueur qui vient à la table pour passer un bon moment avec ses potes en mangeant des chips et des m&m’s. Il suit l’histoire plus qu’il n’y prend part, et ne souhaite pas que son personnage prenne une place centrale. Les règles ne l’intéressent pas plus que ça non plus. Il est un peu un spectateur qui prend part.

Si vous préférez le garder pour vous pouvez envoyer la réponse par MP ^^
+++ Rapport confidentiel +++ «Si vous désirez une image de l'avenir, imaginez une botte piétinant un visage humain... éternellement.»
- George Orwell, 1984

Boule
Manticore
Messages : 187
Enregistré le : ven. 18 janv. 2013 20:09
Date de naissance : 19 oct. 1984

Re: Discussion

Message par Boule » jeu. 7 juil. 2016 20:41

La question est difficile mais en général je suis un gros Power gamer dans l'ame mais une fois en jeu je suis plutôt l'acteur ou le narratif. Pour DD4 plus particulièrement la réponse est différente, je dirais : Tacticien barbare. Mais c'est le jeu qui veux ça ^^.

Avatar du membre
Arkanson
Dryade
Messages : 165
Enregistré le : mer. 11 mai 2016 20:49
Date de naissance : 11 sept. 1996

Re: Discussion

Message par Arkanson » jeu. 7 juil. 2016 21:02

De base ; je suis un gros acteur / narratif. Le truc, c'est que j'ai aussi tendance à être un Power Gamer (hors jeu uniquement, j'optimise vraiment à fond). Je commence par faire la fiche de personnage, en fonction de ce que j'ai envie de jouer et en optimisant un maximum, et ensuite, je construis le BG et la personnalité de mon personnage autour :D.
Du coup, c'pour ça que je préfère les campagnes longues. ça te donne l'occasion de développer ton personnage à 100%, que ce soit en RP ou en level.

Avatar du membre
Dr. Lecter
Béhémot BenScottiste
Messages : 863
Enregistré le : dim. 26 juin 2016 18:04
Date de naissance : 12 oct. 1993
Localisation : Résosphère

Re: Discussion

Message par Dr. Lecter » sam. 9 juil. 2016 14:06

@Boule : ouais c'est vrai c'est le jeu qui veut ça ^^

@Arkanson : j'ai tendance à faire pareil aussi !


D'ailleurs en parlant de la campagne et de montée en niveau. Je trouvais cool l'idée de gagner un niveau par séance mais après avoir plus amplement réfléchi, ça a plus d'inconvénients que d'avantages, notamment côté MJ pour la gestion de nombreux paramètres. De plus, nombre d'entre vous débutent à DD4 et je me disais qu'un leveling standard serait plus profitable à une acclimatation rapide au jeu.
Après je voulais pas faire de publicité mensongère donc si vous y tenez vraiment on peut garder ça. De mon côté mea culpa en fait je ne trouve pas ça une si bonne idée. D'autant qu'on peut très bien faire des aventures épiques tout en montant en niveau plus doucement, et comme ça on peut continuer la campagne sur une longue durée aussi.
On peut aussi faire un compromis, comme après que vous ayez atteint certains niveaux, on peut faire une ellipse temporelle qui vous fait gagner genre 5 niveaux d'un coup et on enchaîne l'histoire. Comme ça on pourra jouer des trucs au niveau 30 plus facilement, sans pour autant avoir un level up barbare.
J'attends donc vos avis
+++ Rapport confidentiel +++ «Si vous désirez une image de l'avenir, imaginez une botte piétinant un visage humain... éternellement.»
- George Orwell, 1984

Boule
Manticore
Messages : 187
Enregistré le : ven. 18 janv. 2013 20:09
Date de naissance : 19 oct. 1984

Re: Discussion

Message par Boule » sam. 9 juil. 2016 14:28

pour ma part je trouve que le jeu commence au level 11. Donc je dirai progression rapide au début puis normale a partir de 11. Mais c'est vrai que les débutants vont surement avoir besoin de cette partie 1 à 10 qui sert d'apprentissage. Donc a voir en fonction de si le groupe apprend vite ou pas.

Avatar du membre
Arkanson
Dryade
Messages : 165
Enregistré le : mer. 11 mai 2016 20:49
Date de naissance : 11 sept. 1996

Re: Discussion

Message par Arkanson » sam. 9 juil. 2016 14:30

Moi ; ça ne me dérange pas. Tant que j'ai l'impression de voir mon personnage progresser, tout va bien.
Après, faut pas s'inquiéter par rapport à l'apprentissage du jeu et de ses mécaniques de mon côté. J'assimile généralement les choses assez vite xD.
Et c'est vrai qu'être rapidement OP, c'est vite lassant.
Mais qu'est ce qu'un leveling standard, sur D&D 4 ? Les premiers niveaux passent vite ? C'est ma première campagne de D&D 4, du coup je n'ai pas de recul par rapport au jeu, mais, là, j'espère ne pas rester à 4 sorts, dont un journalier, pendant trop longtemps.
En plus, je ne connais pas trop les possibilités d'évolution de l'équipement du personnage, et je ne sais pas comment tu vas gérer ça.
Pour ce qui est de l'ellipse, ça me tente moins, puisque ça efface totalement une partie du développement du personnage. à choisir, je préférerais le leveling classique jusqu'au bout xD.
à un niveau par scénar, avec 30 level, on en a pour 7 mois pour finir niveau 30 déjà :).
Du coup, si on level up tout les 3 ou 4 scénars, ça va être un peu plus long :').

Boule
Manticore
Messages : 187
Enregistré le : ven. 18 janv. 2013 20:09
Date de naissance : 19 oct. 1984

Re: Discussion

Message par Boule » sam. 9 juil. 2016 15:05

Sur ma campagne je fais un level toutes les trois séances/combat. Ce qui fait qu'on est a plus de deux ans de jeux et qu'on est level 21.

Avatar du membre
dreyk
Neurasien Bruyant
Messages : 127
Enregistré le : ven. 10 juil. 2015 04:31
Date de naissance : 24 mars 1995

Re: Discussion

Message par dreyk » sam. 9 juil. 2016 15:32

yop réponse un peut tardive je pense être plus narratif mais aussi un peut tacticien dans l’âme (parano , complotiste et enquêteur a ses heure perdue ) et aussi acteur même si parfois je laisse l'acting un peut de coter sans faire exprès ou parsque le meujeu nous met dans des situation ou mon perso réagirais mal et que cela pourrait nuire au groupe .

pour le leveling je trouve qu'un lvl par séance c'est un peut soutenue mais sa me dérange pas vue que j'ai pas 50 spels comme le mage a géré et connaitre par cœur
en revanche si sa pose problème au meujeu (géré les ennemis l'équilibrage tout sa tout sa ) le fait pas surtout qu'il y a des séance ou on risque de ne pas avoir de combat
et ou le lvl up ne sera pas justifier :p
- Lundi Starfinder
- Mercredi Anima
- Samedi sacré saint samedi

aventure ! baston ! richesse ! gloire et beauté !!!!!! :D

Avatar du membre
Dr. Lecter
Béhémot BenScottiste
Messages : 863
Enregistré le : dim. 26 juin 2016 18:04
Date de naissance : 12 oct. 1993
Localisation : Résosphère

Re: Discussion

Message par Dr. Lecter » sam. 9 juil. 2016 20:55

Bien, merci pour votre participation !
On va donc progresser comme suit : Du niveau 1 à 11, vous gagnerez un niveau par séance. A partir du niveau 11, l'expérience sera distribuée de manière plus classique (environ un niveau toutes les trois séances).
Pendant les dix premiers niveaux, vous gagnerez des trésors de manière plus fulgurante que par la suite (donc ne vous y habituez pas trop c'est surtout pour vous donner un équipement correct ^^). Cela, ainsi que la montée en niveau, reflétera votre ascension rapide à travers vos exploits.

Etant donné que les dix premiers niveaux sont normalement censés servir de long apprentissage au combat tactique, les dix premières séances seront assez chargées en batailles afin de vous permettre d'obtenir rapidement des repères et compétences tactiques dignes de Chevaliers de l'Ordre.
+++ Rapport confidentiel +++ «Si vous désirez une image de l'avenir, imaginez une botte piétinant un visage humain... éternellement.»
- George Orwell, 1984

Répondre

Retourner vers « D&D4 "L'Ordre Nihiliste" par Dr. Lecter »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités