Le coffre secret (lettres et coupures de journaux)

Image
Avatar du membre
Danza
Beta Cygni en Toge blanche
Messages : 12
Enregistré le : dim. 27 août 2017 14:26
Date de naissance : 16 juin 1990

Re: Le coffre secret (lettres et coupures de journaux)

Message par Danza » ven. 13 avr. 2018 22:04

R.I.P. Tom...
Image

Avatar du membre
Yello
Keerianiste Radical
Messages : 945
Enregistré le : jeu. 28 avr. 2016 20:29
Date de naissance : 02 mars 1968

Re: Le coffre secret (lettres et coupures de journaux)

Message par Yello » dim. 13 mai 2018 21:04

Dans le Clairon d'Inverness du 28 février 1894

Image
---
MJ campagne Cthulhu 1890
MJ campagne Terreur sur Londres

Ardaikhan
Kobold Dysléxique
Messages : 70
Enregistré le : mar. 10 mai 2016 20:55
Date de naissance : 03 mai 1972

Re: Le coffre secret (lettres et coupures de journaux)

Message par Ardaikhan » ven. 20 juil. 2018 23:45

Petit délire personnel et égoïste, je vais développer une petite histoire sans prétention sans rapport avec la campagne, sauf peut être répondre à la question "qu'est devenu Samuel" cette première partie est incomplète et sera développée progressivement. :D

A la recherche de Samuel Grunwald

"AAAhaaa"
- Vous êtes douillet M. KLEIN, voilà c'est fini.
Un peu pâle, il s'enfile d'un traite le verre de Schnaps que la jeune femme lui à offert. Il l'a regarde ranger ses instruments de "couture" dans une petite boite métallique.
La main tremblante il se sert un autre verre.

"Vienne le 27 avril 1895

Mon cher Charles,

Je suis arrivé à Vienne avant hier. Le ciel était couvert comme aujourd'hui. j'ai un peu erré dans les rues, avant de me rendre au petit hôtel que tu m'as conseillé.
Après avoir déballé mes affaires je suis sorti pour rendre visite à la famille Grunwald...
"

- Monsieur Klein je ne voudrais pas paraître indiscrète mais que faisiez-vous...
- Vous l'êtes... mais je remercie dieu que votre mari et vous êtes passés à ce moment-là.
Il s'accoude au bras du fauteuil. "j'étais là-bas pour affaire. Je retrouve des choses et des gens. C'est mon métier"

"Les Grunwalds tiennent une petite boutique spécialisée en horlogerie. C'est son autre fils qui m'a accueilli. Un type plutôt grand, mince et souriant. Pendant qu'il s'absenta pour chercher son père, je patientais dans une pièce pleine de montres et d'horloges plus ou moins élaboré.
Je sais que tu aimes les montres et j’imagine que c’est par ce biais que les Grunwald ont pris contact avec toi… »
- Je suis en quelque sorte un détective privé Madame Gruber et ce soir j’étais au mauvais endroit au mauvais moment- ou peut être pas, pense-il.

Avatar du membre
Nébal
Zombie Lividunesque Maladroit
Messages : 133
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:06
Date de naissance : 25 mai 1982
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Le coffre secret (lettres et coupures de journaux)

Message par Nébal » lun. 14 janv. 2019 21:44

Une manchette dans une feuille à scandales londonienne de très mauvais goût…

MORT MYSTÉRIEUSE AU SANATORIUM

– De notre correspondant à Bath

Le sanatorium de Bath est sans l’ombre d’un doute un mouroir très convenable, cependant il est à craindre qu’un événement récent incite nos lecteurs à s’en détourner désormais avec un frisson d’horreur. En effet, dans la nuit du 5, un original du nom de Kenneth Langdon, malade de longue date, semble avoir décidé que la mort par phtisie était bien trop banale pour qu’il s’y soumette de bon gré, et qu’il valait mieux, pour cet insignifiant dont le poitrail rachitique arborait pour quelque raison saugrenue la Victoria Cross, rejoindre son Créateur d’une manière plus grandiloquente – au sens où l’entendent les amateurs pervertis du Grand-Guignol. Un aide-soignant nous a ainsi appris, dans un témoignage aux extrêmes limites de l’hystérie, que le patient avait été retrouvé mort au petit matin dans sa chambrette maculée de sang – celui-là même du défunt, et en quantités impressionnantes : qui aurait pu croire que le fragile petit homme dissimulait dans son corps affaibli de quoi repeindre ainsi les murs de l’honorable institution qui l’avait généreusement accueilli ! Spectacle assez grotesque en soi, mais la scène était plus terrible encore : en effet, Mr Langdon, qui en son temps avait badigeonné quelques toiles médiocres justement oubliées de tous, a semble-t-il repeint de lui-même les murs avec son propre sang, écrivant à grands traits d’hémoglobines des sottises incompréhensibles, évoquant une « Pierre Noire » qui serait en fait « Rouge », et autres fariboles peu dignes d’un sujet de Sa Majesté, issues de quelque sabir colonial incompréhensible – revenait régulièrement le nom de « Bolgoroph », ou quelque chose de ce genre, sans que l’on ait vraiment pu déterminer ce que ce mot pouvait bien désigner au juste ; notre aimable indicateur avançant pour sa part que c’était là le nom d’une divinité mineure adorée par le décidément déconcertant Mr Langdon. Gageons, si tel est le cas, que cette créature saura accueillir le défunt dans l’après-vie qui lui conviendra le mieux.
PJ Rogue Trader - MJ Cervooo
MJ Deadlands Reloaded - The Great Northwest
PJ Warhammer - Le Seigneur liche, MJ Cervooo
PJ L'Appel de Cthulhu - Cthulhu 1890 - Cthulhu 1890, MJ Yello
PJ L'Appel de Cthulhu - Arkham Connection, MJ Cervooo
PJ L'Appel de Cthulhu - Le Poulpe du jeudi soir, MJ Cervooo

Répondre

Retourner vers « Appel de Cthulhu "Cthulhu 1890's - London by gaslight" par Yello »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités