Baker Street (Les Personnages des Joueurs)

Image
Avatar du membre
dragonheels
Gorgone
Messages : 511
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 09:56
Date de naissance : 04 août 1973
Localisation : Belgique

Flynn Owen

Message par dragonheels » jeu. 15 févr. 2018 14:17

Flynn Owen

Archéologue.
52 ans (au 1/1/1895)
Né à Caernafon (Gwynned, Pays de Galles) en 1843
Réside à Londres dans une maison (quartier de Paddington)

Image

Flynn Owen est né à Caernafon (gwynned, pays de galles) en 1843 dans une riche famille propriétaire des bateaux utilisés pour la navigation vers l’Irlande ou pour la pêche.

Il a reçu une éducation classique auprès d’un précepteur. Jeune adolescent discret et timide, il aime rester seul et profiter de la nature. Il se rend fréquemment dans les vieilles ruines romaines du fort de Segontium. Un goût pour les traces du passé se dessine.

Il intègre le prestigieux collège Peterhouse de l’Université de Cambridge en 1862 et poursuit des études de lettres et d’histoire. Il étudie en particulier la civilisation latine et commence à participer à quelques chantiers archéologiques.

C’est en 1866, sur la fouille d’un ancien théâtre romain situé près de Camarthen qu’il rencontre Abigail Greyjoy, une jeune femme au fort tempérament passionnée par l’archéologie et militante de l’admission des femmes à l’université. Il entre dans une période riche de passion amoureuse, scientifique et militante. Ils se marient en 1869 et Abigail fait partie des premières femmes admises au collège de Girton, à Cambridge, avec le soutien inconditionnel de Flynn.

En 1872, ils préparent ensemble une expédition archéologique en Palestine avec le soutien de l’Université. Ils s’y rendent la même année pendant quelques mois mais Abigail contracte la variole et décède dans le bateau qui les ramène à Londres.

Après une période d’abattement, Flynn Owen s’engage corps et âme dans la poursuite des projets qu’ils avaient imaginé ensemble. Il participe à plusieurs expéditions scientifiques en Palestine, en Egypte et à Chypre. Il fait notamment la connaissance de William Flinders Petrie, un archéologue réputé, qui lui demande en 1889 d’assurer l’enseignement des civilisations de l’antiquité à l’Université de Londres. Il poursuit en parallèle un travail important d’inventaire au British Museum.

Il s’est intéressé récemment aux travaux de l’anthropologue James Frazer qui vient de publier le premier volume d’une somme consacrée à l’étude comparée des mythes et légendes de l’humanité : Le rameau d’or. Il a rejoint une société scientifique d’anthropologie du même nom. Il y a rencontré (entre autres) l’écrivain Cyrus Foxe, le colonel James Mortimer Williamson ou encore l’avocat Gordon Jones.

Le docteur Owen est également membre de l’Oriental club (où il cotoie le professeur Julius Smith). Il aime la peinture et fréquente régulièrement musées et galeries. Il lui arrive de se rendre à la campagne pour poser son chevalet et peindre des paysages. Ila réalisé une trentaine de toiles lorsqu’il était en orient. Elles ornent la serre qui se trouve derrière sa maison dans le quartier de Paddington. Il fume la pipe.

Il a pour assistant un jeune chargé de cours de l’université de Londres, Brett Perkins, qui vient de terminer sa thèse sur l’occupation romaine en Grande-Bretagne. Il l’a actuellement missionné sur un copieux et rébarbatif travail d’inventaire de poteries au British Museum.

Après quelques rêves troublants, et dans une période où il est en quête de sens, il a accepté l’invitation de Brett Perkins à rejoindre l’Ordre hermétique de l’Aube dorée où il est actuellement néophyte.

Objets précieux, rares ou particuliers
- un "détecteur de sorcières" du XVIème siècle, découvert dans la forêt d'Oakwood


Ses relations
- Julius Smith, archéologue et membre de l'Oriental club
- William Backsburry, archéologue et président de la Société du Rameau d'or
- William Flinders Petrie, archéologue
- Margaret Murray, archéologue et anthropologue
- Brett Perkins, archéologue et membre de l'Ordre hermétique de l'Aube dorée
- Wilson Ridgel, adjoint du secrétaire général du British Museum
- Cyrus Foxe, écrivain et membre de la société du Rameau d'or
- colonel James Mortimer Williamson, ancien militaire et membre du Rameau d'or
- Gordon Jones, avocat et membre de la société du Rameau d'or
- Mrs Sanguinette, sa logeuse d'origine française

Sa chronologie

mars 1894 - Sheela-na-Gig 1 - L'enfer est sans colère
avec Reginald Clive Valentyne, Gordon Jones, Garrett Hamilton
Les investigateurs sont recrutés par un sollicitor nommé Jacob Black afin de trouver une explication aux phénomènes étranges qui perturbent sa demeure et semblent faire écho à une ancienne malédiction familiale.


avril 1894 - mai 1895

A son retour du Somerset, Flynn rend compte se sa mission au docteur Wescott, au temple Isis Urania de l'ordre de l'Aube dorée. Ce dernier se montre passionné par ton récit - Il promet de se renseigner sur cette étrange forêt auprès de ses amis. Flynn est promu au Grade de Zelator (premier grade après néophyte) au sein de l'ordre de l'Aube Dorée, le 21 juin 1894, lors de la cérémonie de l'équinoxe d'été.

Le Dr Valentyne - secoué dans ses certitudes - le cotoie fréquemment durant l'année écoulée. Il recherche des réponses à la fois occultes et historiques aux questions soulevées par cette étrange et dangereuse aventure qui les a mené au coeur d'Oak Wood. Avec Gordon Jones, ils se passionnent tous trois pour le mythe arthurien. IIs effectuent des recherches croisées pour tenter de détacher la réalité historique de la légende.

Son adjoint Brett Perkins s'acquitte avec soin de sa tache ardue au British Museum et à l'Université. Flynn se consacre à ses activités maçonniques et au sein de l'Aube dorée. Il dévore de nombreux livres traitant d'occultisme avec gourmandise.

Ayant ressenti une forte vulnérabilité au sein d'Oak Wood, il ressent également le besoin de mieux se protéger. Le docteur Valentyne lui présente un vieux malfrat repenti, qui lui enseigne les rudiments des techniques de combat et le maniement du revolver.


mai 1895 - Sheela-na-Gig 2 : La joie pour les hommes dont les larmes seront rouges
avec Reginald Clive Valentyne, Gordon Jones, Garrett Hamilton
Le major Randolph Northcote invite les investigateurs à le rejoindre à Gloucester. Il leur demande d'enquêter sur un crime vient de se produire sur un chantier de fouille archéologiques situé dans la vallée de la Severn.
Agenda
MJ - Mardi: L'Appel de Cthulhu. Terreur sur l'Orient Express - ou parfois - Du Rhum pour noyer la poudre. - Pirates of the Sapnish Main (SaWo)
MJ - Dimanche Deadlands Reloaded
PJ - Jeudi Sheela-na-gig - MJ Yello


Fantasy Grounds Ultimate ed.

Avatar du membre
webfourmi99
Goule
Messages : 244
Enregistré le : jeu. 19 janv. 2017 10:25
Date de naissance : 26 sept. 1975

Ann Baker

Message par webfourmi99 » dim. 3 juin 2018 12:02

Ann Baker

Aristocrate
31 ans (au 1/1/1894)
Née à Londres en 1863
Réside à Londres, quartier de Kensington


Image

Elevée dans un pensionnat anglais avec une éducation très stricte,
Ann commenca à voyager avec son père dès ses 15 ans.
Elle visita à ses côtés l'Egypte et l'Inde.
Elle s’est fait une petite renommée avec ses carnets de voyage rempli de croquis
et de dessins d’espèces peu courantes en Angleterre.
A la mort de son amie Irène, qui l'avait introduite à la société du rameau d'or,Ann décide de s'investir plus avant dans l'investigation des phénomènes occultes. Elle a également repris la direction du club féminin de tir d'Irène
1894-1895 rencontre avec Isabella Bird ( dans le cadre d 'une conference de la national geographic Society)
avant son départ pour la Chine.
Miss Ann Baker voudrait bien aussi faire partie de la NGS
aussi elle décide de partir à nouveau pour l'Inde
chez des amis de son père. Elle y reste 3 mois.
Elle assiste à des ceremonies indiennes de la deesse Shakti
et remplit deux carnets de croquis.
- elle rédige ensuite ses carnets pour les rendre présentables pour le NSG.
- Elle rencontre à plusieurs reprises le colonel Williamson depuis son retour à Londres
et participe aux reunions du rameau d'or. Depuis l'affaire de l'homme brulé, elle s'interesse
aux manifestations fantomatiques et aux differentes formes d'exorcisme.

Ses relations
- Irene Montgomery, amie d'enfance, décédée en Autriche en janvier 1894, membre de la société du rameau d'or
- Sir Samuel W. Baker,son père, militaire et explorateur reconnu
- Colonel James Mortimer Williamson, ancien militaire et membre de la Société du Rameau d'or, son mentor.

Objets précieux, rares ou particuliers
- son carnet de croquis et ses crayons.

Connaissances occultes
-

Phobies, séquelles et cicatrices
-

Sa chronologie

décembre 1894 - L'homme brulé
avec le colonel James Mortimer Williamson, Richard Maxwell, Gustavus Barrymore
Lord Bargrove a été assassiné dans des circonstances particulièrement atroces. Sa femme pense que son esprit continue de hanter la demeure car les coupables n'ont pas été arrêté. Elle demande qu'une enquête vienne seconder celle de la police. Les Investigateurs se rendent sur la lande de Dartmoor.

novembre 1895 - La nuit des scarabées
avec le colonel James Mortimer Williamson, Gustavus Barrymore, le docteur Jeffrey Gatling
Sir Joseph Alexander demande aux investigateurs d'enquêter discrètement sur la disparition de sa petite-fille Rebecca, réapparue après avoir subi des brutalités.
Modifié en dernier par webfourmi99 le lun. 8 oct. 2018 07:29, modifié 1 fois.
Disponible en soirée.
Lundi :
Mardi : COF MJ Invincible
Mercredi : Dungeon WOrld MJ boulash
jeudi : Cthulhu Lady Ottoline Quarell 'terreur sur l orient express' MJ abolas

Variable : Cthulhu 1890 Ann Baker MJ yello

Samedi : Pathfinder MJ irl eveil seigneur des runes
Variable : COF MJ irl Anathazerin

Avatar du membre
pasolini
Timonier Korrigan Timide
Messages : 37
Enregistré le : mar. 9 mai 2017 12:15
Date de naissance : 05 déc. 1978

Gustavus Barrymore

Message par pasolini » jeu. 7 juin 2018 11:03

Gustavus Barrymore

Erudit et occultiste
45 ans (au 1/1/1894)
né en 1849 à Londres
réside à Londres, dans une maison (Marylebone)


Image

Gustavus Barrymore est le fils de sir Marcus Barrymore, antiquaire réputé et l’un des fondateurs de la London Library.

Il a hérité de son père une passion pour les objets anciens et notamment pour les livres rares qui l’ont amené à s’intéresser de près aux érudits occultes du moyen-âge et de la renaissance européenne. Il a progressivement étendu ses centres d’intérêts aux langues orientales et aux cultures pré-romaines en Grande-Bretagne.

Il a effectué de brèves études d’Histoire à Cambridge, mais il s’est vite éloigné des savoirs universitaires pour se former en autodidacte. Il passe un temps considérable dans les bibliothèques, ce qui l’a amené à voyager à Paris, Lausanne, Constantinople, Milan, Jerusalem… où il a côtoyé des occultistes réputés. Il s’intéresse en particulier aux mythes et légendes. Il est persuadé qu’un mythe primitif commun à toute l’humanité est à l’origine de toutes les croyances. Il a publié deux monographies à compte d’auteur sur les légendes celtiques et le panthéon égyptien.

C’est ce qui l’a amené à devenir membre l’Ordre hermétique de l’Aube dorée, où il cotoie notamment Arthur Waite ou le docteur William Wynn Westcott. Il s’est également rapproché de la société scientifique du Rameau d’or, qui vulgarise et propage l’enseignement de l’anthropologue James Frazer. Il y a rencontré le colonel Williamson, Cyrus Foxe Richard Maxwell, Ann Baker, Reginald Clive Valentyne, Gordon Jones, Flynn Owen…

Son frère Horatius (de 2 ans son ainé) - admirateur des expéditions de Livingstone et de Stanley - avait un goût immodéré pour les voyages. Il s’est rendu à plusieurs reprises dans la corne de l’Afrique et il n’a plus donné de nouvelles depuis 16 ans. Sa dernière lettre a été envoyée depuis Zanzibar au mois de mai 1878.

Sir Marcus, son père, déjà accablé par la perte de son épouse, est décédé en novembre 1886 après avoir financé plusieurs recherches pour retrouver Horatius, sans succès. Il a légué toute sa fortune à Gustavus avec une clause de revoyure dans l’hypothèse ou Horatius reviendrait.

Gustavus a hérité d’un siège permanent au Conseil d’administration de la London Library.

Il est membre du cercle de jeux Bagatelle, où il aime jouer aux cartes. Il a parfois gagné de l’argent en jouant au whist et au baccarat, mais il en a également beaucoup perdu. Revendiquant « l’amour libre », il ne s’est jamais mis en couple et ses relations féminines ont toujours été de courte durée avec de fâcheuses conclusions. Ses ennuis consécutifs au jeu ou avec les maris de quelques maitresses l’ont convaincu qu’il devait posséder une arme à feu mais il n’en a encore jamais fait usage.


Ses relations
- Lachlan Edward Wallace, occultiste et médium, Londres
- professeur Julius Smith, archéologue et occultiste, Londres
- Baron Raimund von Stillfried, parapsychologue, Vienne
- Professeur Demir, anthropologue et occultiste, Constantinople
- William Wynn Westcott, fondateur de l’Ordre hermétique de l’Aube dorée
- Arthur Waite, écrivain et membre de l’Ordre hermétique de l’Aube dorée
- Cyrus Foxe, écrivain et membre de la société scientifique du Rameau d’or
- Richard Maxwell, journaliste et membre de la société scientifique du Rameau d’or
- Baron Philippe d’Isigny, membre du club Bagatelle


Objets précieux, rares ou particuliers
- Quelques livres rares dans sa bibliothèque personnelle, mais la plupart ont été légué à la London Library.

Phobies, séquelles et cicatrices
- de rares mais violents maux de têtes qui l’obligent à s’isoler dans une pièce sans lumière pendant quelques jours

Sa chronologie

mars 1894 – Gustavus est contacté par son ami Lachlan Edward Wallace et par le journaliste Richard Maxwell qui lui proposent d’étudier un étrange manuscrit hétéroclite écrit en arabe médiéval.

décembre 1894 - L'homme brulé
avec le colonel James Mortimer Williamson, Richard Maxwell, Miss Anne Baker
Lord Bargrove a été assassiné dans des circonstances particulièrement atroces. Sa femme pense que son esprit continue de hanter la demeure car les coupables n'ont pas été arrêté. Elle demande qu'une enquête vienne seconder celle de la police. Les Investigateurs se rendent sur la lande de Dartmoor.

mars 1895 - La nuit des chacals
avec le colonel James Mortimer Williamson, Cyrus Foxe, Kenneth Langdon, le docteur Herbert Collins

novembre 1895 - La nuit des scarabées
avec le Miss Ann Baker, colonel James Mortimer Williamson, le docteur Jeffrey Gatling
Sir Joseph Alexander demande aux investigateurs d'enquêter discrètement sur la disparition de sa petite-fille Rebecca, réapparue après avoir subi des brutalités.

Avatar du membre
pit-le-rouge
Elfe Solüniste Cobalien
Messages : 89
Enregistré le : ven. 6 nov. 2015 22:48
Date de naissance : 15 févr. 1966

Stanley Crow

Message par pit-le-rouge » lun. 15 oct. 2018 21:28

Stanley Crow

Détective à l'agence Ferguson & Crow, ancien policier
40 ans (au 1/1/1895)
né en 1855 à Londres
réside à Londres, dans un meublé (Southwark)


Image

Stanley Crow a grandi dans les quartiers populaires de Londres. Il a fréquenté les bas fonds et les voyous mais il s’en est sorti grace à l’intervention de son frère ainé Angus qui l’a poussé à entrer dans la police. Il est devenu simple policier en 1870 , assurant les fonctions de Bobby dans les divisions de Southwark et de Spitalfields. Il devient sergent en 1883.

Mais Stanley est gagné par le démon du jeu. Il joue aux cartes, perd des sommes colossales - et au passage les trois femmes avec lesquelles il a successivement essayé de construire sa vie. Il se compromet avec le milieu pour essayer de se refaire, mais sa réputation commence à en patir chez les policiers, et il préfère démissionner en 1888.

Ruiné et sans perpectives, c’est une fois encore son frère Angus - qui est revenu d’une carrière militaire en Inde - qui lui redonne sa chance en le recrutant dans l’agence de détectives qu’il vient de fonder avec Thomas Ferguson, un ancien militaire originaire du même quartier qu’eux. Il devient détective, escorte, homme de main,… au gré des contrats de l’agence et des demandes des clients.

Le démon du jeu ne l’a pas complètement quitté, mais il essaie de contrôler ce mauvais penchant.

En 1893, Il se rend au Loch Feinn à la demande de Thomas Ferguson pour éliminer les membres d’un clan écossais particulièrement malveillant. Il rencontre Richard Maxwell, le professeur Abernethy et le colonel Williamson à cette occasion.


Ses relations
- Thomas Ferguson, détective et directeur de l'agence Ferguson & Crow
- Angus Crow, son frère, détective et membre de l'agence Ferguson& Crow
- Anoop Tungesh, fidèle homme de main d'Angus Crow, et membre de l'agence Ferguson & Crow
- Glwadys Ferguson, avocate et consultante de l'agence Ferguson & Crow
- Richard Maxwell, journaliste
- colonel James Mortimer Williamson , ancien militaire

Objets précieux, rares ou particuliers
- Une carabine Berthier gagnée lors d’une partie de poker contre un soldat français


Phobies, séquelles et cicatrices
-


Sa chronologie

avril 1895 - Tête en l'air
avec Richard Maxwell, Edward Delaunay, Phileas Mac Allister
Le jeune aristocrate mondain et libertin, lord Blake, demande à quelques amis et connaissances de récupérer une relique de famille qui lui a été dérobé : le crane de son aïeul.

mai 1895 - La joie pour les hommes dont les larmes seront rouges - Sheela-na-Gig 2
avec Richard Maxwell, Gordon Jones, Flynn Owen, Dr Reginald Clive Valentyne
Stanley est recruté par Richard Maxwell pour assurer sa sécurité alors qu'il se rend pour une mission particulière et dangereuse dans la vallée de la Severn.
PJ dans plusieurs OS de ADC (MJ Cervoo) achevés
PJ dans plusieurs campagnes de ADC (MJ Cervoo) achevées
PJ dans plusieurs OS de ADC (MJ Yello)
PJ dans plusieurs campagne de ADC (MJ Yello)
PJ Zeng Ju (MJ Nébal) OS Au-delà des limites achevée
PNJ Rév. Matthews, Sam Shelby, Harry Forby pour OS ou campagne (MJ Yello)

Répondre

Retourner vers « Appel de Cthulhu "Cthulhu 1890's - London by gaslight" par Yello »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité