Description

Image
Répondre
Avatar du membre
blackcat06
Banshee
Messages : 327
Enregistré le : mer. 25 sept. 2013 23:53
Date de naissance : 10 mars 1974

Description

Message par blackcat06 » ven. 10 mars 2017 18:16

Ici pour parler de vos persos, background, evvolutin etc

Avatar du membre
Alchimy
Initié Actarusien
Messages : 27
Enregistré le : ven. 20 avr. 2012 15:16
Date de naissance : 04 déc. 1973
Localisation : France, Avignon

Re: Description

Message par Alchimy » dim. 12 mars 2017 15:36

Bon j'ouvre le bal avec la présentation De Grissourcils.

Présentation Grissourcils Prêtre Nain "Joueur, Alchimy"

Taille 1,35 m 79 kg Âge 112 ans
âge apparent 46, Yeux Gris, Peau Marbré, Cheveux Blanc
D'apparence Trapu légèrement en sur poids, je me tiens toujours fièrement et me déplace d'un pas preste et assuré.
Cheveux mis-long, barbe ornée d'anneaux serti de rubis entre les tresses qui viennent souligner sa mâchoire anguleuse.
Je suis Bourru, Songeur et quelque peu rancunier, mais surtout vindicatif envers les elfes et autre peau verte.
Mon idéal et de prendre soin des personnes de ma tribu, de tous mes amis ainsi que de tous ceux dans le besoin.

J'ai grandi dans les sous sols du mont-roc-ail, Issu d'une famille de tailleur de pierres, fière de leurs savoirs faire
pour ce qui est de réaliser des statues dantesques aux détails d'une précision sens faille.
Suite à une nouvelle attaque des trolls allié aux clans orcs qui vivait dans les envions, Notre foyer a été ravager tout
comme notre village.

Durant cette attaque en force nombreux sont ceux de mon village qui ont trouvé la mort en faisant honneur à toutes les
légendes issu de nos récits ancestraux.
Beaucoup de larmes et de cris ont retenti à la suite de cette journée, sans ses évènements, je ne crois pas que le dèstin
m'aurait conduit à prendre la voix du prêcheur.
C'est à la suite de ses évènements qu'a eu lieu ma rencontre avec celui qui allaient devenir mon guide et amis.
Les blessés se comptaient par centaines, alors que je cherchais de l'aide pour soigner ma mère, un homme à la silhouette frêle
ce mouvait aux milieux des amputés et autres mutilés sans la moindre hésitation, il avait toujours un mot rassurent, un geste
délicat, mais ferme pour soulager la souffrance, aussi bien pour les patients que pour les familles de ceux-ci.
Me voyant perdu aux milieux de toutes ses souffrances, il me demanda ou ce trouvé ma parente qui avait besoin de ses
services tout en remettant en place l'épaule du frère de notre chef de village.
A cet instant je vis le corps de mon frère sans vie. Me voyant pâlir, Théodoric me pris par les épaules et me secoua pour
me faire réagir.

Je le conduisis auprès de ma mère, père venait juste de lui annoncer le décès de son fils ainé.
Théodoric posa ses mains sur la large entaille béante qu'elle avait sur le flan gauche, c'est à cet instant que je vue
pour la première fois les vrais pouvoirs de cet homme qui n'atandait rien en retour. Il se retourna et me dit d'une voix calme
" Je suis arrivé trop tard pour ton frère, Désolé jeune-homme. "
Il repartit laissent quelques instructions pour la suite des soins à mon père qui revint aussitôt auprès de la souffrante.
Cette nuit là, entendent les sanglots de ma mère confirman la décision que moi aussi je voulais soulager les souffrances
des autres et me rendit auprès de mes parents pour leurs demandé ce qu'ils en pensaient.
La voix maternelle approuva accompagné d'un sourire tendre, pour mon paternel ce fut un choc un peu plus sérieux,
mais il n'en dit rien, il se leva et me demanda de ne pas partir avant que la cérémonie en hommage à ceux tombé ses derniers
jours eu lieu.

Le matin même je partis à la recherche du prêtre à qui nous devions tant, mais sans sucés, je rentrais donc chez moi avec
l'espoir quelque peut amoindri.
Ce fut une grande surprise de voir mon père arrivé quelques heures après, accompagné de celui que j'avais cherché toute la
journée en vain.
Cette fois-ci il se présenta:
" je suis le grand prêtre Théodoric l'affable, prêtre de Irori. Vôtre père m'a rencontré chez le chef du village et m'a
dit que vous aviez émie le souhaits de suivre mes enseignements croyant que nous nous étions déjà vue. "
Mon père l'invita à s'asseoir et lui servît une chope de mèsquine grand cru, bière réservée habituellement pour les
grandes occasions.

Le grand prêtre allez refuser, mais ce ravisa voyant la précaution avec la qu'elle père la verser dans une nouvelle
chope en étain ciselé d'une facture peu courante, il remarqua alors que la chope que père lui avait attribué était d'une
facture encore plus luxueuse, celle-ci avait une hanse en ivoire et des rubis incrusté à chaque place des yeux de chaque
personnage mis en relief par la gravure faisait resortir.
" Je ne veux pas que vous veniez apprendre les enseignements de Irori parce que vous vous sentez redevable.
Ce serait un affront envers ma personne et encore plus à Irori lui-même. "
Offusqué par les dire du prêtre, je me mis à vociféré pour la première fois sous le toi de mes parents.
Mon père me réprimanda aussi sec " Grissourcils !! tu me fais honte et à ta mère aussi.. Pense à la mémoire de ton frère...
que va donc pansé le prêtre Théodoric ?? N'avons-nous pas déjà assez bonne réputation auprès des humains comme ayant sale
caractère une fois aviné. Vas t'occuper de ta mère et laisse nous seul. Nous avons nul besoin de mauvaise humeur
aujourd'hui. "

Sur ses paroles je pris congé est parti rejoindre ma mère.
Durent les jours qui précédèrent les funérailles, je n'eu pas l'occasion de croiser le grand prêtre.
Avec père l'histoire ce tassa vite autour d'une bonne bière et quelques quolibets à mon encontre sur mon caractère un peu
trop affirmé.
Il faut dire que père et pas le dernier à faire volé les tabourets et cassé des tables à la taverne du village.
Nous avons bien ri nous remémorent les moments passés avec Grintalk le Fier, mon cher frère était lui aussi un "pocheur"
d'oeil pas tenté.
Il n'avait pas son pareil pour anné-hantir un troqué refait a neuf la veille.
ça nous à fait du bien de repenser à tous ses moments passé, ses moments ampli d'insouciance.

La cérémonie terminée il est de coutume d'aller tous boire et ripaillé sur la place de la mairie, en arrivent sur celle-ci
le grand prêtre Théodoric vin me voir, il portait un baluchon accroché à sa masse d'arme.
" Alors, Grissourcils, tu es près ? La route va être longue et nous sommes prix par le temps."
C'était décidé, je quitte ma famille et mon clan pour suivre celui qui avait sauvé la vie de ma mère Grénelle suite
aux attaques des orcs.
Ayant vue les possibilités de faire quasiment revivre nos amis des blessures les plus graves ou les plus improbables
sur-le-champ de bataille.
C'est ainsi que je pris la route pour suivre les enseignements du grand prêtre auprès du quel, je ferais mes preuves,
prouverait mon dévouement et apprendre à faire montre de sagesse pour soulager les souffrances de mes semblables.
Aujourd'hui le grand prêtre jugent qu'il n'avait plus rien à m'enseigner est venu me dire qu'il été temps pour moi de
porter les soins et les bien fait de Irori à mon tour.
L'ors d'une cérémonie solennelle cette nuit là, il m'a ordonnée officiellement prêtre soigneur.

J'arbore aujourd'hui fièrement le nouveau nom qu'il m'a donnée
" Grissourcils Doigts Tordu du scour".

Pour quoi Du Scour?? Demandez à ma masse d'arme ....

Grissourcils.
Lundi: Shayo/Westland
Mardi: Rien
Mercredi: Pathfinger "La tour d’émeraude"
Jeudi: Rien
Vendredi: Rien
Samedi: Rien
Dimanche: Donjon et Dragon 3.5

Rashana
Anarchiste Damnyesque
Messages : 18
Enregistré le : lun. 6 mars 2017 15:14
Date de naissance : 16 juin 1988

Re: Description

Message par Rashana » lun. 13 mars 2017 10:53

Allez à mon tour, c'est la première fois pour mois que je fait un BG alors n'hesitez pas s'il y'a des trucs "qui ne se font pas" à me le signaler ^^
En attendant...vivement Mercredi !

Seregon est un Elfe que vous percevez comme un jeune adulte, malgré ces 133 ans. Il n'est pas très grand pour un elfe
les yeux bleus à la limite du transparent et les cheveux noirs qui tombent derrière ces épaules. Sa main droite est
brûlé, à l'exception de son annulaire dont il ne se sépare jamais "l'anneau des Calimehtar" qu'il a reçu en héritage
de son père. Il porte une robe d'érudit et une cape de couleur assez sombre. Dans son dos est attaché une arbalète qui
semble être davantage une arme qu'il ne maîtrise pas spécialement, et qu'il utilises qu'en dernier recours.

Seregon à vécu dans une famille modeste mais pas pauvre, sa mère était herboriste et son père un excellent curateur
reconnu comme un saint au sein du village de "Vallarin". Très jeune on a décelé chez lui un don pour la magie et il
a donc passer son enfance et son adolescence a étudier encore et encore chaque livre, parchemin, notes qui se trouvé
dans son village. Ses parents était des gens bons et bienveillant et il a était élevé dans ce cadre. N'ayant aucun don
pour la magie salvatrice, il jurit à son père d'exploiter sa magie de façon davantage utile que destructrice.

Finalement son père Nibencarden, mourut de mort naturelle et Seregon reçu l'anneau familiale avec lequel il fit un
pacte magique. Il était temps de mettre en pratique tout ce qu'il avait lu et appris pour finalement parfaire sa formation
de magicien. Son don naturelle le poussa a se lier à l'école de la magie d'Invocation. Suite a des expérimentations mal gérés
il faillit perdre sa main droite dans les flammes lors d'une transmutation, il se refusa alors à l'étude de cette école. Quand
à la nécromancie, il est pour lui impossible d'en apprendre une seule ligne, son éducation fait que les personnes jouant avec la
mort le répugne et l'exaspère au plus au point.

Maintenant adulte son caractère s'est affirmé, Seregon est une personne calme et réfléchie. L'étude est sa raison de vivre et c'est
pour cela qu'il a quitter Vallarin (ou il a lu et relut l'ensemble des œuvres s'y trouvant). Sa soif de connaissance est sans fin
et la vision d'un parchemin, livre inconnu est la seule chose à sa connaissance qui pourrait lui faire "tourner la tête".
Seregon est un peu naïf et il apprécie les stratégies et plans bien travaillés, il ne supporte pas d'être pris au dépourvue
ou même surpris.

Arawen
Anarchiste Damnyesque
Messages : 16
Enregistré le : ven. 24 févr. 2017 22:47
Date de naissance : 29 juin 1995

Re: Description

Message par Arawen » lun. 13 mars 2017 14:47

À mon tour dû coup ^^

Pour moi aussi c'est ma première fois ...

J'espère que ça ira.


Présentation de Kirro Rôdeur Demi – Elfe

Taille : 1m80 Poids : 50Kg Age : 26 ans

Cheveux Blanc , Yeux bleu très clair , Peau blanche et lisse



Bonjour,

Je m’appelle Kirro, âgé de 26 ans je suis un jeune demi-elfe devenu adulte il y a peu.

Fils de bonne famille, d’un père Humain et d’une mère Elfe, j’ai grandi au sein du manoir familial dans la ville d’Egorian.

Malheureusement les demi-elfes étaient très mal vue. Et il n’était pas rare que je me fasse frapper et pourchasser durant ma jeunesse. Ce qui m’a permis de développer mes réflexes et aux files des années j’arrivais à deviner où mes tortionnaires m’attendaient et à éviter les affrontements.

Mon père m’emmenait souvent à la chasse, c’est là que j’ai appris l’art de la maîtrise de l’arc ainsi qu’à pister et a observé. Mes sens ce son aiguiser au fil des années en me permettant de remarquer n'importe quelle proie facilement.

Un jour un incendie se déclara dans le manoir j’ai eu le temps de sortir ainsi que mon père, ma mère elle restât bloquée et décéda dans ce tragique événement. L’incendie n’était pas accidentel en effet mon père avait des ennemis. Il était un grand marchant et proposait des « services ». Il prêtait de l’argent avec beaucoup d’intérêt et hésitait pas à embaucher des gros bras pour récupérer sa mise.

Après l’incendie plus rien n’était comme avant mon père devint alcoolique et chercha inlassablement « l’enflure » qui avait mis le feu au manoir et tuer sa femme. Plein de remords et dans une dépression extrême il finit par se donner la mort.

J’avais alors 20 ans et étais à peine adulte. j’ai hérité. Et disparut dans la nature, depuis je ne porte que le nom de Kirro personne ne connaît mon nom de famille, ni même d'où je viens et ma famille finit par être oublié.

Pendant c’est 6 dernières années j’ai vécu entre la forêt et les villes toujours à la recherche de quoi vivre tout en améliorant ma maîtrise de l’arc. Mais en ayant comme objectif final de retrouver l’auteur de la déchéance de ma famille et lui faire payer ! Mais cela devint vite secondaire pour l’heure il fallait manger.

D’ailleurs je vois un cerf par loin de moi …

Kirro
Parties actuelles :

Avatar du membre
Leido
Anarchiste Damnyesque
Messages : 17
Enregistré le : mer. 6 nov. 2013 21:22
Date de naissance : 19 juil. 1985

Re: Description

Message par Leido » dim. 2 avr. 2017 08:21

bon un peu tard ... mais bon comme tous le monde a fait sa petite histoire voila celle d'Arkosh Dit le Sanguin !

Arkosh est né quelque part dans les plaines du royaume de Cyri au seins d'une tribus barbare.
Cette tribus avait pour habitude d'attaqué les villages et autre hameaux qui bordé les plaines de Cyri, pillant et ravageant tout sur leur passage.
Cela ne pouvait plus duré ... les chef de plusieurs village réunir une coquette somme qu'ils offrir au guerriers du monastère de Karentir, ce monastère étais peuplé de féroces guerriers Angou et de moines maîtrisant l'art du combat venu s'établir ici depuis leur lointain pays

Une expédition punitive se lança donc au trousse des barbares et après plusieurs jour de traque les Angou finir par les retrouvé et c'est alors que la bataille fit rage, la pitié n’étais pas de mise envers ce peuple sauvage et païens et aucun des barbares de la tribus ne fut épargné ... mais les Angou ne pouvais se résoudre a tuer les enfants... ils étais peu nombreux au sein de cette tribus, la vie des barbares étais rude et sauvage et peu d'enfants survivez a cette vie.
Ils étais trois a avoir survécu et les Angou décidèrent de les ramené au monastère ou peut être la bas leur vie prendrais un sens ... l'un de ces enfants se prénommé Arkosh.

Au cours des années qui suivirent les Angou formèrent Arkosh au combat ainsi qu'au maniement des armes, cela étais dur car les origines sauvage du jeune garçon ne le prédisposé pas a la discipline et a la maîtrise de soi. Arkosh se souvenait de son peuple et de leur manière brutale de combattre il aurais aimé laisser libre cours a sa rage, mais les maîtres Angou la canalisèrent et au prix de plusieurs années d' entrainement firent d'Arkosh un guerrier Nodai

A l'age de ses 20 ans son maitre offrit a Arkosh son arme de guerrier signifiant la fin de sa formation il étai désormais un Guerrier Nodai

Arkosh décida alors de quitté le monastère pour mené sa propre vie, il voulais arpentée le monde et mener ses propres batailles... les Angou avaient fait de lui un Guerrier Nodai, mais au fond de lui ... Arkosh savait que la discipline n’étais pas tout ... et que beaucoup de batailles se gagnerais a la rage plutôt qu'a la discipline ...

C'est ainsi que commença la légende d'Arkosh le Sanguin !

Répondre

Retourner vers « Pathfinder "La tour d'émeraude" par Blackcat06 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité