[Résumé] - Archives personnelles d'un groupe de samurai

Image
Avatar du membre
Tibère
Gorgone
Messages : 517
Enregistré le : sam. 1 août 2009 01:00
Localisation : Lille

Re: [Résumé] - Archives personnelles d'un groupe de samurai

Message par Tibère » sam. 11 août 2018 09:58

Les préparatifs d'avant repas :
- Les Crabes honorent leurs ancêtres autour de saké
- Sae se prépare aidée de Miki
- Hokuseï honore ses ancêtres
Tout le monde porte ses plus beaux Kimonos.

Nous arrivons dans une grande pièce avec un cèdre au centre. Kitsuki Umeka nous interpelle dès notre arrivée. Elle nous donne la traduction incomplète du manuscrit aux Yoriki de Jade. Elle nous propose également de nous les commenter un peu plus tard.

Sae :
- Elle rencontre Daidoji-san et Doji-san en train de discuter avec un heimin Maître Osenko.
- Elle se dirige ensuite vers le daimyo en compagnie des Grues, il lui proposera de manger à ses côtés mais elle refuse.
- La mère du Daimyo, quant à elle, lui demande une histoire pour la fin du feu d'artifice.
- Elle rencontre Ide-sama, un licorne ayant une certaine expérience et ami du père du Daimyo.

Hokuseï :
- Il rencontre tout d'abord le Hatamoto pour lui présenter ses voeux
- Il rencontre ensuite Mirumoto Isao-san accompagné par 2 autres Dragons Mirumoto Tako-san et Misrumoto Hirobumi-san. L'échange est des plus tendu, le conflit entre le Lion et le Dragon se fait sentir à chaque mot des Dragons. Mais Hokuseï tente d'apaiser la situation.

Les Crabes :
- Après avoir remercier maladroitement Kitsuki Umeko-san, Hiroshi décide de demander à Soshi-sama pour livrer la traduction à Togashi Kaneda-sama sans en prendre connaissance. Yamagushi semble d'accord avec la requête de son homologue. Qu'ont-ils encore fait? Soshi-sama, n'a pas l'air d'apprécier cette demande et les oblige à une balade pour leur demander une copie rapide de la traduction. Comme le temps manque pour faire une copie, Hiroshi commence à feuilleter la traduction :
  • Première partie
9 pages sur les techniques de tatouage
  • Deuxième partie
1.5 pages sur le côté spirituel et karmique des tatouages
  • Troisième partie
1.5 pages sur un conte : partie que Hiroshi souhaite lire en détail et semble touché, ému par cette lecture (spoil)
► Afficher le texte
Les révélations de Mitsusuka :
Il s'appelait Matsu Horaku et était Nikutaï dans l'armée du Lion. Il a participé à la guerre contre l'ombre et la guerre des Esprits. Voici ce qui a provoqué son choix de se tourner vers l'ordre de Shinseï :
Dans le village de Shirikawaku au nord de la province de Guizeï lors de la guerre contre le Chrysanthème d'acier Mitsusuka y était stationné avec ses hommes et son Gunzo, Matsu Kasuo. Des émissaires sont venus pour réclamer les récoltes du village mais un samouraï fut tué par accident. Sur un ordre supérieur, Matsu Kasuo tua tous les villageois même ceux qui s'étaient réfugiés dans le temple de Jurojin dirigé par L'abbé Utomo, Maître du Chi Bienveillant. Mitsusuka fût chargé de l’exécution des villageois et de quelques moines, il furent ébouillantés et Mitsusuka fût brûlé en partie, sequelles qu'il garde encore aujourd'hui.
Kasuo, ronin (depuis cet incident) est passé il y a deux jours au temple de Shinseï pour échanger du papier de riz portant le mon du Phénix contre de la nourriture pour une vingtaine d'hommes. Hokuseï lui signifie qu'il est chargé de ramener Kasuo sur les terre du Lion.

Avatar du membre
Helios
Lamia
Messages : 285
Enregistré le : mar. 16 nov. 2010 01:00

Re: [Résumé] - Archives personnelles d'un groupe de samurai

Message par Helios » lun. 20 août 2018 15:54

Tous présents, le repas sur le point de commencer, Mitsusuka -san commence la prière en l'honneur du petit maître, dans une odeur d'encens intense, grand honneur pour lui sachant qu'il n'est pas abbé, puis chacun s'installe à table.

Chaque membre du groupe cherche à mettre à profit son placement afin d'orienter les discussions sur des sujets précis lors du repas.

Sae -san
tente vainement d'en apprendre plus sur Mirumoto Ieshige auprès de Tamori Yuji -sama mais se fait éconduire poliment, lui faisant comprendre par ses réactions que ce sujet est plus sensible qu'il n'y parait.

Hokusei -san salue Sugita -sama qui lui souhaite les bienfaits de la sagesse, ce qui lui donne un goût de redondance sur ces derniers jours en terres du Dragon. Il salue ensuite Yamagushi -san et l'invite à déguster le saké servi, honorant leurs ancêtres.

Yamagushi -san mange, boit, festoie dignement à l'image du crabe, boit et mange, et profite amplement de la compagnie des samourais présents autour de lui, sans omettre de complimenter Mirumoto Gakuto -sama pour ce repas festif. Il remercie Sugita -sama pour l'accueil qu'il eut lors de ses passages au temple de Fukurokujin.

Hiroshi -san essaie de fraterniser avec le samourai Grue qui siège en face de lui, Daidoji Tabito, mais ne parvient qu'à un reflet de courtoisie formelle.
Vinrent ensuite les oseshi ryori personnalisés pour chaque convive.

Hiroshi -san remercie les deux abbées de leur prestation spirituelle de l'après midi et les crabes se voient invités aux festivités de l'année prochaine si leur devoir le leur permet.

Les lions mettent l'accent sur le fait de manger délicatement, les crabes réussissent tout de même à ne pas démériter dans ce domaine en dépit de leur fringale.

Yamagushi -san, malgré tout, tente de finir le plateau de Sugita -sama qui l'initie à méditer sur sa faim, puis alors qu'un gargouillis résonne, Hiroshi -san explique à Sugita -sama un pan des habitudes crabes lors de l'Oshogatsu, l'abbée consent donc, laissant Yamagushi -san seul juge de son action mais ce dernier n'en fera rien. Son frère crabe lui fera parvenir un plateau dans leur chambre.

Sae -san dialogue avec Mirumoto Isao -sama sur l'entrevue qu'il n'ont pas encore eut et se donnent rendez-vous le lendemain au dojo dans la matinée.
L'assemblée est invitée à sortir dans la cour afin de profiter des feux d'artifices, Yamagushi -san en profite pour complimenter publiquement le Daimyo pour les attentions envers ses hôtes.

Miki -san interpelle Hokusei -san, lui signifiant l'arrivée d'un certain Oronobu.

Les feux d'artifices commencent, imprégnants et spectaculaires, laissant des sentiments frappants à chacun des samourais présents.

Après un final sublime, la mère du daimyo, Mirumoto Ayako -sama, tente de faire revenir le calme puis insiste, à presque s'en casser la voix pour que Sae -san nous "régale" de son récit, sans que l'assemblée ne rentre. Finalement Sae -san s'en sort subtilement et conte son histoire. Elle enchante largement l'assemblée, recevant même les compliments du Daimyo, laissant percevoir une unité spirituelle au sein des convives.

Les samourais retournent ensuite dans le salon au cèdre puis chacun, rapidement ou après quelques instants, retourne à ses appartements.
Les crabes profitent ainsi d'un plateau et d'une lecture des notes de Kitsuki Umeka -san avant de rendre hommage à leurs ancêtres comme le veut la tradition.
Sage érudit collectionneur de gamines ou bourrin psychopathe à temps plein, tout est une question de RP...

Avatar du membre
Stago666
Gobelin Malin
Messages : 80
Enregistré le : mer. 26 juil. 2017 11:31
Date de naissance : 05 févr. 1991

Re: [Résumé] - Archives personnelles d'un groupe de samurai

Message par Stago666 » lun. 27 août 2018 20:35

En cette fin de soirée bien chargé, Ikoma Sae -san, choisit de retourner dans ses appartements pour s’occuper des ses armes et armures en priant ses ancêtres, ranger ses différents kimono et affaires et surtout nourrir Gokai, son criquet confident.
Ikoma Hokusei -sama quand à lui part à la rencontre de Honorobu -san, conseiller de Ikoma Kita -sama, honorable père du samouraï, qui est arrivé plus tôt dans la soirée. Ce dernier lui apporte une triste nouvelle, Ikoma Nishi -sama, le frère cadet de Ikoma Hokuseï -sama, s’est retrouvé blessé sur le champ de bataille en s’illustrant et honorant son nom et celui de sa famille. Il lui apporte aussi les écrits et enseignement de Matsu Seijuro -sama sur les techniques des duellistes Matsu.
Après ces différents échanges, Honorobu -san, confirme sa venu dans la cité pour négocier avec la famille de Kitsuki Hideo -sama quand aux détails du mariage à venir, et qu’une fois cette mission et le mariage terminé, il faudrait au stratège du Clan du Lion revenir sur leurs terre pour affronter la menace d’étrange créature envahissant le Clan du Lion.

Le lendemain matin, après un sommeil bien mérité, Ikoma Hokusei -sama, Hiruma Yamagushi -sama et Kuni Hiroshi -sama décide de se lever avant le soleil pour observer son levé.

Les deux yojimbos de Ikoma Hokusei -sama, Ikoma Hurata -sama et Ikoma Tsugarui -sama, accompagnent leur maître en cette matinée restant alerte malgré les événements. Ikoma Tsugarui -sama se voit confier la garde et le secret des écrits de Matsu Seijuro -sama.

A l’entrée du palais, les yorikis de Jade du Clan du Crabe rencontre Isawa Sanezu -sama. Après des salutations d’usage les trois samouraïs de la magistrature de Jade décide de méditer devant les premières lueur de cette journée.

Pendant ce temps, Ikoma Sae -san, se prépare à aller au dojo, s’habillant dans une tenue plus martiale qu’à l'accoutumé. Dans le dojo, Mirumoto Isao -sama ainsi que certains de ses élèves, sont en train d'exécuter quelques kata matinaux. Suite à cela, les élèves retourne à leurs obligations et laisse l’omoidasu du Lion seule en compagnie de leur sensei. Ces derniers échanges quelque passe, où le style du maître surpasse solidement celui de la samouraï du Lion malgré l’ardeur que cette dernière mets dans ses frappes. Une fois le souffle court de ces enchaînements, Ikoma Sae -san, repose son boken et en profite pour parler à Mirumoto Isao -sama de la requête de Miromoto Ayako -sama. Elle lui demande donc s’il connaît l’histoire de Mirumoto Ieshige -sama, soit disant un ancêtre de la famille du Daimyo.
En entendant ce nom, le sensei du dojo se retrouve sans mot, expliquant que ce dernier est l’un de ses ancêtres et qu’il aurait failli dans le passé. Par la suite, il préfère partir pour reprendre ses esprits.

Suite à leurs méditations matinales, les samouraïs du clan du Crabe, ainsi que Ikoma Hokusei -sama et ses yojimbos, se rendent en direction des temples de la cité. Sur le chemin ils rencontrent Kitsuki Mariko -sama. Cette dernière leur annonce que sur la route en direction du Clan du Lion, à environ trois quarts d’heure de là, une heimin du nom de Shige aurait aperçut un moine portant de graves brûlure sur le corps dans une cabane isolé tandis qu’il discutait avec des samouraïs du Clan du Dragon, sûrement la patrouille de Mirumoto Soijima -sama. Elle leur indique aussi que les ronins ont quitter leur campement et qu’elle ne sait pas où ils se trouve actuellement.
Kitsuki Mariko -sama propose d’envoyer un Doshin à la recherche de la paysanne pour pouvoir l’interroger, mais les samouraïs désireux de gagner du temps décident de partir au plus tôt, avec des chevaux, dans sa direction.

Profitant de cette discussion, les pas des samouraïs les entraînent vers les temples où la dévotion du peuple se fait ressentir. Une fois leur prière faites, ils retournent au palais pour préparer leur voyage vers le Sud.

Ikoma Sae -san, se préparant pour répondre à l’invitation que le Daimyo lui avait faites la nuit dernière, décide que c’est avec un grand malheurs qu’elle ne participera pas à cette excursion hors de la ville.

Profitant de la préparation du voyage, Ikoma Hokusei -sama, explique aux deux yorikis du Jade ce que Mitsusuka -san, lui a dit la veille et demande à ce qu’on lui laisse l’honneur d’affronter le chef ronin Kazuo, ce que les yorikis acceptent.
Lundi : La légende des cinq anneaux - Joueur
Mardi : La légende des cinq anneaux - Narrateur
Mercredi : #n/a
Jeudi : Escrime ludique & #n/a à partir de 21h
Vendredi : #n/a [réservé coup de coeur & contrainte de GN parfois]
Samedi : GN / Festival / Salon / Dodo / Plage / Geek
Dimanche : JdR IRL / GN / Festival / Salon / Dodo / Plage / Geek

Avatar du membre
Stam
Nymphe Frileuse
Messages : 141
Enregistré le : mar. 14 déc. 2010 01:00
Date de naissance : 19 oct. 1987
Localisation : Paris

Quand une feuille de thé se fane, l'honneur en est bouleversé.

Message par Stam » mer. 29 août 2018 14:13

En cette fin de matinée, alors que le soleil atteint bientôt son zénith, une escouade commandée par la magistrature de jade se dirige sur la route du Clan du Lion, vers un petit village heimin entouré de champs de thé. Cette petite troupe est composée alors de : Kuni Hiroshi, Hiruma Yamagushi, Ikoma Hokuseï, Ikoma Tsugarui, Ikoma Hurata et Shoin un doshin de la magistrature locale du Clan du Dragon. Leur but : retrouver l'informatrice Shige, une heimin ramasseuse de feuilles de thé qui aurait déclaré avoir aperçu un moine portant de nombreuses brûlures.

Sur le chemin Ikoma Hokuseï partage avec les deux yorikis de la magistrature de jade de graves nouvelles. En effet, le Clan du Lion subit d'étranges attaques. Il précise que celles-ci sont toutes orchestrées par des créatures inconnues, un surnom semble d'ailleurs se répandre dans le Clan du Lion : "Les affreuses bêtes cornues". Le frère cadet du jeune tacticien, Ikoma Nishi, a d'ailleurs été grièvement blessé lors d'une bataille avec ces créatures. Ikoma Hokuseï annonce alors son départ prochain des terres du Clan du Dragon car son père le réclame au plus vite. Il se doit de participer à l'effort de guerre. Le jeune tacticien avoue qu'une théorie circule parmi certains experts du Clan du Lion, ces créatures ne viennent pas de ce monde et ont probablement un lien avec l'Outremonde. C'est pour cela qu'il a bon espoir, une fois l'enquête terminée, de requérir l'aide des honorables yorikis de la magistrature de jade.

A la grande surprise du jeune tacticien, Kuni Hiroshi et Hiruma Yamagushi consentent volontiers à sa demande et affirment qu'ils appuieront sa requête auprès du haut-magistrat de jade : Soshi Michiharu. Ikoma Hokuseï, plein de reconnaissance, ne peut que s'incliner très bas face à une telle générosité.

Une fois le chemin confirmé par une paysanne, la route se poursuit loin derrière une montagne. Tout près d'un grand chêne, ils croisent une patrouille de samouraï portant les couleurs de la famille Mirumoto. Un homme se détache du groupe, il porte un kimono vert et or, un tatouage et un étrange bandeau frontal. Il est de corpulence plutôt trapue. Très vite, Mirumoto Soijima est identifié. Une certaine tension s'installe alors que le chef de la patrouille affirme n'avoir jamais aperçu d'individu correspondant au moine chauve porteur de traces de brûlures. Kuni Hiroshi insiste pourtant sur l'étonnante odeur que celui-ci dégage, celle de l'amande amère. Mirumoto Soijima affirme encore n'avoir jamais croisé d'individu qui s'applique une telle pommade parmi les voyageurs.

Ikoma Hokuseï réagit instantanément avec suspicion et d’un ton militaire lui rappelle que le groupe n’a jamais précisé que le moine utilisait une pommade. Il lui demande s'il dit bien toute la vérité. Très vite le ton monte entre les deux troupes de samouraï, mais Mirumoto Soijima ne démord pas : il n'a jamais vu un tel homme. De plus, il pense que le témoignage d'une heimin n'a que peu de valeur face à sa parole de samouraï. Ce nom de Shige ne lui dit rien du tout, c'est assurément une erreur. Deux patrouilleurs en profitent pour prendre la route en sens inverse et une fois l'escouade de la magistrature de jade contournée, leur pas se fait plus pressant.

Kuni Hiroshi est méfiant, il chuchote à Ikoma Hokuseï alors sa crainte d'une tentative de supprimer la jeune ramasseuse de thé Shige et de faire disparaître toute trace de ce témoignage. Le jeune tacticien du Clan du Lion ordonne à Ikoma Tsugarui de suivre les deux patrouilleurs.

Shoin s'empresse de murmurer à Kuni Hiroshi, qu’il a sur lui un registre avec le nom de tout les villageois avoisinants. Kuni Hiroshi essaye habilement de piéger le chef de la patrouille en donnant un mauvais nom de doyen afin de voir si l’homme est bien un samouraï Mirumoto et non un rônin déguisé. Finalement Mirumoto Soijima semble répondre juste, Kuni Hiroshi assure qu'il s'est trompé de ligne. Il lui tend le document et lui désigne qu'il existe par contre bien une Shige dans ce village. Elle est ramasseuse de thé. Mirumoto Soijima, un peu désemparé, précise qu'il se souvient effectivement d'elle et qu'elle est morte d'une fièvre le mois dernier, la déclaration de son décès ne devrait être faite qu'en fin de mois.

Hiruma Yamagushi prend alors la parole et avec sagesse raisonne le chef de patrouille qui accepte de s'entretenir avec lui en privé. C'est après une longue discussion que le puissant et fier bushi et yoriki de la magistrature de jade revient. Il a une mine grave et est avare de parole. Pour lui, la magistrature de jade est dans une position délicate. Au même moment Ikoma Tsugarui réapparaît au pas de course et déclare avoir aperçu les deux patrouilleurs emmener une jeune ramasseuse de thé. Ikoma Hokuseï s'empresse de demander aux yorikis de la magistrature de jade s'il doit réagir. Kuni Hiroshi semble se ranger à l'avis du jeune tacticien du Clan du Lion. Cependant, Hiruma Yamagushi révèle qu'il est sûrement déjà trop tard et qu'il vaut mieux ignorer le sort d'une heimin et partir à la poursuite du moine.

Avec un ton farouche et indigné, Ikoma Hokuseï conteste cette décision, mais il décide à contrecœur d'obéir à la magistrature de jade. Le jeune tacticien du Clan du Lion réfléchit rapidement à la situation et calcule qu'il faudra au moins cinq jours pour rattraper la piste du moine. Il avise les deux yorikis qu'ils ne peuvent s'absenter aussi longtemps sans en référer à leur autorité supérieure. Finalement Hiruma Yamagushi se range à l'avis du jeune lion, s'ils doivent retourner à la cité de la sérénité révélée, autant faire un détour vers l'endroit où les deux patrouilleurs ont emmené la paysanne.

L'escouade de la magistrature de jade retrouve rapidement le corps de la ramasseuse de thé. Son cadavre est encore chaud. Kuni Hiroshi procède avec tristesse à quelques prières. Cette jeune heimin aurait probablement pu être sauvée. Avec le concert de Shoin, la magistrature de jade décide de faire un détour rapide vers le village afin de faire identifier le corps : est-ce Shige ? Sur le chemin du village, Hiruma Yamagushi échange son nom avec les deux patrouilleurs, non sans quelques menaces déguisées. Finalement le corps est bien celui de l'informatrice, elle était mère de deux enfants en bas âge. Compatissant, Kuni Hiroshi fait don de quelques pièces.

C'est le cœur lourd que le groupe reprend alors la direction de Hakkaku Heisei no Toshi.

Avatar du membre
Tibère
Gorgone
Messages : 517
Enregistré le : sam. 1 août 2009 01:00
Localisation : Lille

Re: [Résumé] - Archives personnelles d'un groupe de samurai

Message par Tibère » lun. 10 sept. 2018 21:37

Retour à la cité :
Ikoma Sae :
Mirumoto Natsu vient amener un présent, un coffret en bois qui contient :
  • un Aiku :
Le feu dans l’âtre
encore attisé
qu’aucun flocon ne saurait éteindre.
  • un éventail :
aux couleurs du Dragon
un Dragon dansant autour de nuages neigeux y est présent
Après être sortie dans les jardins, elle converse avec le Daimyo qui se plaint ouvertement de sa charge de représentant de la cité. D’après lui, il est devenu Daimyo beaucoup trop tôt. En effet, il y a deux ans son père Mirumoto Iroya est mort d'une maladie. Il se dit pourtant bien épaulé par sa mère et par le Hatamoto. Il est Inquiet quant aux réserves alimentaires qui sont vides.
Sae lui parle de l’histoire qu’il lui a demandée à propos du cèdre. Le Daimyo la coupe littéralement pour sous-entendre que l’histoire parlerait surement d’amants... :oops:

Le nettoyage des Temples :
  • Sae : elle visite le temple de Shinseï et réalise le rituel Dragon qu’elle vient d’observer
  • Hokuseï : Après être passé dans sa chambre pour s’apprêter et prendre connaissance de la réponse du Hatamoto, il réalise le rituel au temple de Shinseï tel qu’il vient de l’observer sous ses yeux
  • Hiroshi : Il nettoiera réellement le lieu de prière des moines dans les temples de Shinseï et Fokurokujin laissant les pratiques du clan du Dragon sans influence sur ses gestes. Dans le temple de fokurokujin, il se met à frotter de ses mains en réalisant une prière devant l’autel des fortunes. C’est alors que deux moines l’entourent et l’imitent.
  • Yamagushi : Il nettoiera réellement dans les temples de Shinseï et Fokurokujin laissant les pratiques du clan du Dragon sans influence sur ses gestes. Au temple de Shinseï, il s’attardera sur un endroit qu’il a jugé symbolique et sale. Dans le temple de Fokurokujin, il nettoiera le devant de l’autel de Kisada en le priant.
Hokuseï : Après avoir demandé à Sae d’intervenir auprès du Daimyo pour obtenir son aide militaire contre les :twisted: Tsuno :twisted: , rencontre le Hatamoto Kitsuki Ideo, son futur beau-père pour la négociation d’avant mariage.
  • Négociation 1 : Kitsuki accepte de venir sur les terres du Lion en échange d’une glorification
  • Négociation 2 : Ikoma donnera 20 boisseaux de riz et 10 de Blé, contre 20 de Fer et 2 charrettes de Thé
  • Négociation 3 : Ikoma accepte de laisser son futur fils cadet étudier dans une école Mirumoto et 1 an de service de sa part contre 2 compagnies de samouraï (40 hommes)

Répondre

Retourner vers « L5R by Thyr »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités