Intersaison

Image
Répondre
Avatar du membre
Thyr
Sdompy magnifiscient
Messages : 2629
Enregistré le : dim. 1 nov. 2009 01:00
Localisation : Maintenon (28)

Intersaison

Message par Thyr » dim. 7 avr. 2019 11:08

Je décris ici le voyage qu'entreprennent les personnages, entre Hakkaku Heisei no Toshi et Hiyokuna Toshi no Mura. Je pars du principe que les personnages des joueurs sont honorables, loyaux et pressés.
Cette description du voyage concerne l'ensemble de tous les personnages. En plus de ce récit chaque personnage aura 3 ou 4 informations personnelles que je dévoilerai en MP à chacun.
vocal: skype / Team Speak III. - table virtuel: Rolistik / Rolisteam / FGII (lite). - logiciel de partage: drop box.


Meneur de jeu :

L5R (en campagne : le mercredi soir)

Avatar du membre
Thyr
Sdompy magnifiscient
Messages : 2629
Enregistré le : dim. 1 nov. 2009 01:00
Localisation : Maintenon (28)

Re: Intersaison

Message par Thyr » dim. 7 avr. 2019 11:15

Le voyage

Quatrième jour du mois du Lièvre, An 1159 du Calendrier impérial
Direction Sud
Les personnages (Hiruma Yamagushi, Ikoma Hokuseï, Ikoma Sae, Kuni Hiroshi et Yoritomo Saya) quittent Hakkaku Heisei no Toshi, à la mi-journée et se dirigent vers le sud. Ils sont accompagnés de deux guntai du Clan du Dragon (une quarantaine d’hommes) et d’une quinzaine d’ashigaru. Quelques personnalités ont aussi été intégrées au groupe. Nous avons les deux soldats du Clan du Lion obéissant directement à Ikoma Hokusei (Ikoma Tsugarui et Ikoma Hurata), le chef du détachement militaire (Mirumoto Soeijima), l'honorable Gunso, (Mirumoto Kafu), le dynamique maître du dojo (Mirumoto Isao), l’habile secrétaire de la magistrature impériale (Seika), le dévot doshin de la magistrature du Clan du Dragon (Shoin), le vieux et humble serviteur du Clan du Lion (Honorobu) et la jeune et fragile heimin servante de l’omoidasu (Kyoko). Enfin un féroce et discret serviteur obéissant aux ordres du shugenja parachève la troupe, il s'agit du loup des Montagnes (Fubuki).
Le groupe part du kyuden et fait route en prenant la voie du Sud. Deux chariots ont été âpretés pour l’occasion. Après avoir visité deux ou trois hameaux appartenant à la cité, les voyageurs arrivent au village de la brume épaisse (Atsude Moya Mura), quatre bonnes heures après avoir quitté la ville. Les paysages semblent avoir de moins en moins subi l’empreinte de l’homme. La nuit tombant dans deux heures, le groupe décide de camper aux abords du village avant d’affronter les montagnes.
Atsude Moya Mura : Petit village de quelques dizaines d’âmes notable par sa position privilégiée, de dernier pan de civilisation avant le sud des montagnes Mirumoto. Seul un marché de fortune trône au centre du village et permet de faire quelques échanges commerciaux.

Cinquième jour du mois du Lièvre, An 1159 du Calendrier impérial
Direction Sud
Le groupe avance péniblement et lentement sur les petites et étroites sentes montagnardes du Clan du Dragon. Les chariots demandent beaucoup d’énergie aux hommes qui doivent soulager les bêtes lors de passages particulièrement périlleux. La fraicheur se fait davantage ressentir, tandis que la végétation se fait plus luxuriante. Aucun fait notable n’est à évoquer pour ce jour hormis la vue d’un ours noir des montagnes à une centaine de pas. L’animal a rapidement déguerpi sans demander son reste devant le bruit fait par la troupe en marche. Au soir, Ikoma Tsugarui trouve une clairière légèrement ombragée et le groupe s’arrête pour le reste de la journée.

Sixième jour du mois du Lièvre, An 1159 du Calendrier impérial
Direction Sud-Ouest
L’avancée du groupe est toujours compliquée. Au milieu des montagnes à la mi-journée, les aventuriers trouvent une petite maison et un autel sur le versant d’une vallée. Ils y font la connaissance d’un moine ermite, ayant fait vœux de silence et de contemplation. Ils reprennent rapidement la route et arrivent, dans la soirée, en vue des terres Tamori. Le campement est alors établi au centre d’une vallée, au bord d’une petite rivière de montagne. Quelques ashigaru ont eu pour mission de pêcher quelques truites afin d’agrémenter le diner.

Septième jour du mois du Lièvre, An 1159 du Calendrier impérial
Direction Sud-Ouest
Au matin, le groupe franchit les frontières des terres de la Famille Tamori. Au bout de quelques centaines de mètres, un paysage de désolation se présente à eux. Les restes calcinés d’un village mangé par la lave et les amers versants des montagnes brûlés par le feu les accueillent. Rapidement, une patrouille de quelques samourai les aborde. Voyant l’insigne de la magistrature impériale et la pluralité des clans ici représentée, le chef de ce petit détachement, prétextant leur sécurité, invite les voyageurs à rejoindre la route du sud, afin d’éviter les terres de cette province. Le groupe s’exécute. Après quelques heures de marche dans la fraicheur des montagnes le long de la frontière entre les terres Tamori et Mirumoto, le groupe aperçoit la grande route. Quelques minutes après avoir emprunté cette large voie, qui permet d’avancer sans difficulté, le groupe s’arrête dans une auberge de bonne taille, véritable point de relais pour les marchands. Alors que les deux guntai et les ashigaru campent dans une prairie située à environ deux cents mètres de l’auberge, les personnages s’octroient un repos bien mérité sur les futons agréables de l’établissement. La saison du commerce venant de débuter seulement une demi-douzaine de marchands, venant essentiellement du Clan du Dragon, occupent l’établissement.

Huitième jour du mois du Lièvre, An 1159 du Calendrier impérial
Direction Ouest
Le groupe profite de la journée ensoleillée qui s’annonce pour reprendre le chemin dès l’aube. Cette route est un des axes de communication les plus importants du Clan du Dragon. Les rencontres sont beaucoup plus fréquentes. Hormis les nombreux marchands, artisans et paysans du Clan du Dragon, les aventuriers croisent un convoi marchand d’une demi-douzaine de chariots venant du Clan de la Licorne. Il semble avoir pour destination Shiro Mirumoto et est entouré d’une vingtaine de bushi du même clan. Ils font aussi la connaissance d’un groupe de moines du Sanctuaire des Sept Tonnerres, d’une petite délégation de Samurai du Clan du Scorpion et de trois shugenja Moshi rejoignant les Terres Tamori. La route commerciale a permis l’établissement de quelques infrastructures. Hormis les différentes auberges relais et autres échoppes éparses, trois villages notables, se nourrissant des fruits des échanges ont jalonné la route de nos aventuriers ; le village de l’onde légère (Keiryu Hadu no Mura), le village du moine loyal (Chuujitsu Sou Mura) et le village des esprits obséquieux (Bakateinei Kappa no Mura). Au regard du bon état de la route et du climat propice au voyage, le groupe a parcouru ce jour là, trois fois plus de lieues qu’a l’accoutumée. Il a eu, de plus, la chance de tomber, au soir, sur un campement de samurai des familles impériales, dirigé par Miya Morimasa. Ce dernier, aimable interlocuteur, à confié, aux personnages, qu’il se rendait sur les terres Tamori et dans le nord des terres Mirumoto pour voir si ces dernières pouvaient prétendre être la cible de la bénédiction de l’Empereur, cette année. Après un bon repas et une conversation joviale, les personnages s’endorment avec la satisfaction de voir la destination de leur route se rapprocher.
Keiryu Hadu no Mura : Gros bourg commercial ayant pour particularité d’être assez proche des terres Tamori. La grande majorité des échanges ici se concentre sur les produits nécessaires au voyage, rations et équipement mais quelques échoppes vendent des marchandises utilisées par les shugenja Tamori (papier de riz, ustensiles divinatoires, matériels d’herboristerie …). Croiser des heimin cherchant ce type de produits pour leurs maîtres shugenja est chose courante.
Chuujitsu Sou Mura : Village de taille moyenne possédant un grand temple en son centre. Quelques échoppes l’entourent. Ce site est un lieu de pèlerinage. En effet c’est ici que le grand Togashi Kaze aurait fait montre de son art la première fois. Beaucoup de paysans viennent donc régulièrement le prier. Au milieu des fidèles on peut voir quelques moines et moines tatoués.
Bakateinei Kappa no Mura : Village de taille moyenne devenu grâce à la route un lieu d’échanges important. La délinquance est dans ce lieu plus importante qu’ailleurs. D’après les superstitions heimin, les esprits malins y seraient plus nombreux, comme attirés par le site. Ils déroberaient avec délectations et amusements les biens de valeur aux voyageurs de passage. Certains shugenja vont même jusqu'à évoquer l’idée de l’existence non loin d’un portail vers Sakkaku. La nomination récente d’un préfet n’a pas fait évoluer la situation … jusqu’à présent.

Neuvième jour du mois du Lièvre, An 1159 du Calendrier impérial
Direction Sud-Ouest
Le groupe reprend la marche assez tôt dans la matinée afin de continuer sur la même allure. L’importance du passage sur la route ne faiblit pas et les personnages y croisent régulièrement des heimin. Cependant ils aperçoivent aussi par trois ou quatre fois un petit groupe de samurai effectuant une patrouille sur la route. Les frontières avec le Clan du Lion se rapprochent. A chaque fois le groupe est arrêté et questionné très poliment par les meneurs des groupes effectuant leur mission de surveillance. Durant cette journée les personnages finissent par croiser aussi un jeune et enthousiaste conteur de la Famille Kakita, puis un forgeron de la Famille Kaiu à la recherche du célèbre argent du Clan du Dragon. Deux ou trois heures avant la tombée de la nuit, le groupe franchit le seul véritable village de cette partie de la route ; La fourche (Pikifuku). Les personnages s’aperçoivent rapidement, après avoir traversés le village, qu’ils sont les seuls à emprunter la route du sud, les autres voyageurs préférant suivre la route du nord ouest. Une heure plus tard, le groupe s’écarte de la route afin de laisser passer les soldats d’une légion se retirant à l’arrière. Les hommes paraissent harassés et marchent dans un silence glacial. C’est à quelques kilomètres de Shiro Kitsuki que le groupe fait halte pour la nuit et que les ashigaru dressent le campement.
Pikufu : Village de bonne taille connu pour être une plateforme commerciale non négligeable. C’est ici que s’arrêtent la plupart des convois venant du Clan de la Licorne et servant toute la moitié Est du Clan du Dragon. De nombreux objets étranges et singuliers sont en vente dans ce lieu. On peut aussi y déguster une cuisine plus exotique, car ce village accueille aussi une population venant du Clan de la Licorne.

Dixième jour du mois du Lièvre, An 1159 du Calendrier impérial
Direction Sud
Le groupe reprend la marche en direction du Sud. Les voyageurs sont surpris de trouver la grande route quasi déserte. Ils croisent seulement quelques heimin apprêtés, soucieux de remplir leurs missions agricoles, marchandes ou artisanales. Au bout de deux heures, le groupe est en vue de Shiro Kitsuki. Lorsque les personnages entrent dans la grande ville, ils sont accueillis par des membres de la garnison qui les redirigent vers les appartements seigneuriaux. Ils n’ont pas eu l’opportunité de croiser le daimyo de la famille Kitsuki mais ont pu s’entretenir, trois bonnes heures avec Kitsuki Hanzuke (Karo et cousin du Daimyo), Kitsuki Kohichiro (Un des maitres conservateurs de la bibliothèque), Kitsuki Kawanomu (Yoriki de la magistrature de la cité) et Bayushi Agatomori (Magistrat d’Emeraude). Ces derniers soucieux du voyage des personnages et avide d’en connaitre les détails les ont questionnés longuement. De plus ils les ont avertis que la route vers les terres du Clan du Lion était coupée. Le groupe quitte donc la demeure mère des Kitsuki et se dirige vers le sud, au milieu de l’après midi et se prépare à fouler le territoire du Clan de la Libellule. Aucun homme ou animal ne croise sa route. Une demi-heure plus tard, les personnages du groupe peuvent voir un village détruit, pillé et abandonné. Ce village appelé Village de l’accueil agréable (Kiraku Outai no Mura) présente un récent cimetière agrémenté de plusieurs dizaines de stèles du souvenir. Le groupe traverse avec émotion ce village où ne résonnent que le silence et le vent glacé. Au bout d’une heure de trajet sur la grande route entretenue, les personnages aperçoivent un contingent d’une cinquantaine de soldats du Clan du Lion. Ikoma Hokusei va à leur rencontre et leur explique la situation. Malgré une discussion franche et honorable, le groupe doit abandonner la grande route et prendre un petit sentier se dirigeant vers l’ouest, à travers forets et montagnes. Au bout d’une heure de marche et peu de distance parcourue, les personnages font halte pour la nuit, las de devoir reprendre des chemins de traverse.
Shiro Kitsuki : Grande ville ayant pour autre nom le château de la dernière marche, installée dans la province Shinpi. Véritable porte d’entrée du territoire du Clan du Dragon, coincée entre deux montagnes. À l'origine, il ne s'agissait guère que d'une collection de tours et de casernes sous la direction de la famille Mirumoto. Le château fut attribué à Agasha Kitsuki après qu'il eut été autorisé à fonder la famille Kitsuki. Shiro Kitsuki était il y a deux mois encore le plus grand centre diplomatique du Clan du Dragon. Il est formé d’un trio de hauts châteaux, reliés entre eux par un mur fortifié. De nombreux logements et centres d’activité s’y sont accolés. Il y a un grand nombre d'hébergements en ce lieu. La ville a une petite garnison mais possède une défense magique redoutable composée de divers enchantements. Enfin Shiro Kitsuki possèdent quelques particularités comme les grands tribunaux (instance juridique supérieure du Clan du Dragon), le dojo du premier Regard (meilleur centre de formation des investigateurs et enquêteurs Kitsuki) et la fameuse grande bibliothèque Kitsuki (bibliothèque spécialisée dans les ouvrages juridiques, qui rassemble entre autre tous les anciens journaux d’enquête Kitsuki). Un grand temple destiné au grand esprit de la Terre vivant dans les montagnes est en cours de construction.
Kiraku Outai no Mura : Village de taille moyenne du Clan de la Libellule, notable par ses nombreuses auberges et bâtiments d’hébergement. C’est ici que résidaient les individus attendant d’être invité sur les terres du Clan du Dragon.

Onzième jour du mois du Lièvre, An 1159 du Calendrier impérial
Direction Ouest
La nuit n’est pas tout de repos car le temps se dégrade. Une bruine légère ne cesse de tomber depuis le milieu de la nuit. Les hommes se lèvent fatigués et s’apprêtent à affronter une journée compliquée. Lentement le groupe lève le camp et prend la route des contreforts montagneux de l’Ouest de la province Shinpi. La végétation se veut abondante et la qualité de la route médiocre. A la mi-journée le groupe peut voir qu’à l’horizon les montagnes laissent place à la plaine. Ce sentiment de victoire ne dure pas. En effet l’instant d’après, un petit glissement de terrain envoie un des chariots une demi-douzaine de mètres plus bas. Le chariot est penché sur le flanc. Sa roue gauche n’est plus qu’un amas de bois alors que trois ashigaru ont été blessés par l’incident. Après mûre réflexion, Il est décidé de continuer avec un seul chariot et de laisser près du chariot accidenté cinq ashigaru qui géreront la situation et retourneront dans leurs terres. Le groupe se sépare donc et la grande majorité des voyageurs continue sa route vers l’Ouest. Au bout d’une demi-heure les personnages arrivent au dernier village du Clan du Dragon, le village du dernier relais (Atokuchi Ekiden no Mura). Le groupe le passe rapidement non sans avoir saluer l’intendant Kistuki Orinosuke. Le voyage dans les terres non-alignées se passe dans de meilleures conditions. Le temps devient gris mais la bruine cesse et le terrain est bien plus plat. La route de fortune à attiré quelques habitations et petit hameaux sans nom disséminés ici et là. Le groupe ne croise que quelques heimins durant l’après-midi. Vers la fin de la journée les personnages abordent un village situé au cœur des Terres non alignées, le village des Saules aveugles (Moujin Yanagi Mura). Ce dernier est géré par une magistrate de la magistrature d’Améthyste. Elle se nomme Agasha Sadako. Ses principales missions résident dans la gestion de ces pans de terres non alignées et la collecte de l’impôt pour les rares heimin y habitant. Elle est aidée dans sa charge par un vieux ronin du nom de Yajibei. Aimable et souriante, elle les accueille pour la nuit. Elle semble ne pas avoir eu beaucoup de visite et nourrit un certain ressentiment lié à son affectation. Elle leur apprend que des bandits et animaux sauvages errent dans les terres non alignées. Ils sont difficilement appréhendable, à cause de l’immensité de l’espace à couvrir. Les personnages du groupe peuvent s’offrir ainsi une nuit bien plus reposante que la précédente.
Atokuchi Ekiden no Mura : Village d’environ deux cents individus vivant des fruits de la montagne. Les villageois se veulent aimables et accueillants mais assurent que peu de voyageurs viennent troubler leur quotidien. Il réside dans ce village une activité artisanale d’exploitation du bois de la montagne, assez conséquente.
Moujin Yanagi Mura : Petit village ne regroupant que quelques dizaines d’habitants. Vivant d’une agriculture essentiellement de blé et de quelques élevages de volaille, le site ne doit sa renommé qu’à la présence en ses murs de la demeure du Magistrat impérial de la région. D’un point de vue esthétique, le village ressemble à un village type de Rokugan hormis la présence quasi unique d’un seul type d’arbres, les saules pleureurs.

Douzième jour du mois du Lièvre, An 1159 du Calendrier impérial
Direction Sud-Est
Le groupe reprend la route en début de matinée. La route est assez étroite et le chemin sommaire peu entretenu mais le relief régulier permet aux personnages, à leurs compagnon et au chariot d’avancer relativement vite. Le temps est identique à la veille. Aucune rencontre notable ne perturbe la monotonie du chemin. Seuls quelques heimins se rendant aux champs sont aperçus par les voyageurs. L’apparition de la rivière du marchand noyé (Obo reshinu Boekisho Kawa) à l’horizon à la mi-journée semble indiquer l’entrée dans les terres du Clan du Lion. Mais en se rendant près de cette dernières, les personnages s’aperçoivent rapidement que sa traversée est impossible. Le groupe longe donc la rivière frontière. Elle est un important axe commercial au vu des kobune de commerce et des divers produits charriés par son cours. Vers la fin de l’après midi le groupe est en vue d’un système de bacs qui permet la traversée de la rivière. De l’autre côté du fleuve s’étend le village de l’honneur retrouvé (Mura sano Eiyu ni Suru). Ce dispositif est néanmoins gardé par quelques soldats du Clan du Lion. La chef de ce détachement, une certaine Matsu Kin semble très méfiante envers le groupe. Ikoma Hokusei s’entretient avec elle. Elle s’assure de la véracité de son histoire et de la conformité des documents de magistrature en allant rendre compte des événements à son supérieur au village. Le temps et les heures s’égrainent et ce n’est qu’à la tombée de la nuit qu’elle revient. Le groupe pourra entrer dans le village dès le lendemain matin et devra saluer le haut commandant, des hommes postés dans cette région, le Shireikan Ikoma Ujiharu, un lointain parent d’Ikoma Hokusei au vu de la généalogie développée lors de la présentation de ce dernier. D’après les informations récoltées par Ikoma Hokusei lors de son entretient avec la gunso, trois légions seraient en stationnement ici. Durant la soirée plane un certain inconfort entre les deux groupes de soldats. Des effectifs supplémentaires du Clan du Lion ont été déployés de l’autre côté de la rivière. Ces derniers sont maintenant en surnombre. Ce qui ne rend qu’une atmosphère plus lourde et plus tendue. Les deux groupes ne se mélangent pas. Tout le monde s’endort rapidement non sans avoir laissé des sentinelles de part et d’autre.
Obo reshinu Boekisho Kawa : Longue et large rivière de Rokugan établissant la frontière entre le Clan du Dragon et celui du Lion. Le courant de cette rivière peut à certains endroits être très important. Le nom de cette rivière vient d’une histoire célèbre. Il y a des centaines d’années, des bandits attaquèrent un marchand connu près de cette rivière. Ils le torturèrent, lui et sa famille et finirent par les noyer dans la rivière. Les heimin de la région affirment que leurs fantômes errent sur les rives, cherchant à sa venger des bandits.

Treizième jour du mois du Lièvre, An 1159 du Calendrier impérial
Direction Est
Au matin, la tension n’est pas retombée. Les personnages et leurs compagnons de voyage sont invités à se rendre auprès de Ikoma Ujiharu. Lorsque les soldats du clan du Dragon pénètrent sur les terres du Clan du Lion, la méfiance peut se lire sur leur visage. Ils doivent attendre dans l’enceinte de la cour du quartier général de cette petite armée, tandis que les personnages s’entretiennent deux heures avec le Shireikan, le daimyo du village (Ikoma Oyama) et un conseiller militaire (Akodo Seiken). Lorsqu’ils sortent, ils sont rapidement abordés par Mirumoto Isao qui leur explique qu’une bagarre a failli éclater avec les bushi du Clan du Lion. Il a tempéré la situation. D’après lui il va falloir surveiller les hommes pour qu’un incident diplomatique n’intervienne pas. Pour lui la meilleure façon serait de les mener au combat. Le groupe reprend la route et se dirige vers l’Est. La voie utilisée est celle qui longe le fleuve. C’est un large chemin assez emprunté et bien entretenu. Les personnages peuvent croiser de nombreux heimin, paysans, marchands et artisans. Ils peuvent aussi constater que la région est riche et que de nombreux champs situés de part et d’autre de la route apporte une certaine bénédiction aux détenteurs de cette terre. La province d’Eiyu, sans être le grenier à céréales du Clan du Lion reste une province assez prospère. Les personnages passent trois villages durant la journée, le village des sages ancêtres (Kenjin Sozen Mura), le village du Sake de la rivière (Kawa Sake Mura) et Younashi (Younashi). Leur rythme de progression est plutôt élevé et ils arriveront certainement à destination dans la journée de demain, si rien ne perturbe leur avancée. Ils rencontrent en chemin de nombreux soldats du Clan du Lion en groupe effectuant patrouilles ou manœuvres militaires mais aussi un barde de la famille ikoma, un notable du clan du phenix et son escorte et un groupe de comédiens Shosuro venant jouer pour un noble de la province. Le passage du groupe suscite bien souvent la méfiance notamment auprès des samurai du Clan du Lion. Alors que le groupe est prêt à s’arrêter pour la soirée, il croise un attroupement de soldats du Clan du Lion poussant des cris de joie. Ces derniers entourent une demi-douzaine de jeunes bushi du Clan du Dragon entravés par des liens, certainement des hommes de haute naissance ayant été fait prisonnier lors d’une bataille et attendant que leur famille paye une rançon. Cette scène provoque la colère et le mépris des soldats du Clan du Dragon voyageant avec les personnages jugeant cela comme un affront et une atteinte au sens de l’honneur. Il faut que les personnages déploient un trésor d’autorité et de diplomatie pour ne pas voir l’un de leurs hommes foncer vers le groupe de bushi du Clan du Lion, hilares. C’est donc amer que les hommes se couchent ce soir là après avoir monté un camp de fortune, une heure plus tard.
Mura sano Eiyu ni Suru : Grand village du Clan du Lion qui profite en général du commerce entre les Clans du Lion et du Dragon. On peut acheter certains produits rares dans ce gros bourg commercial. D’ordinaire de nombreux objets venant du nord de l’Empire s’y trouvent ici. Hormis le commerce, le village profite de quelques exploitations agricoles, de la rivière mais aussi de l’établissement de plusieurs artisans de talent. Un temple en l’honneur des Fortunes et un autre célébrant particulièrement Bishamon s’y trouvent. Un tout petit quartier de maisons de thé et de maisons de geisha prend place à l’Est du village. Ce village a une histoire qui lui donna son nom. Ikoma Teidei était un jeune samurai prometteur dont le daimyo avait été assassiné. Teidei devint un ronin et passa sept ans à chercher le meurtrier de son daimyo, qu’il finit par acculer dans ce village. Un sanctuaire se tient aujourd’hui à l’endroit où le ronin tua l’assassin avant de se faire seppuku pour rejoindre son maître.
Kenjin Sozen mura : Village d’un petit millier d’individus. Son activité est essentiellement agricole mais la première force économique de celui-ci repose sur sa manufacture de confection d’objets en métal. Ici une dizaine d’artisans forgerons y travaille régulièrement. Les manches de bois, pointes, têtes et masses en métal arrivent aux entrepôts et sont utilisés pour en faire des outils efficaces et résistants. Enfin ce village est sensé s’agrandir très rapidement car des ingénieurs envoyés par le daimyo de la région ont découverts des gisements de fer dans les collines avoisinantes.
Kawa Sake mura : Village regroupant presqu’un millier d’individus dont un bon quart habitent les trois hameaux situés à l’ouest. Comme son nom l’indique ce site est spécialisé dans le sake. Une distillerie se situe légèrement à l’est du village et embauche une partie assez conséquente des hommes valides du village. Il y a aussi à cet endroit, une demi-douzaine d’exploitations familiales d’apiculture, de la pèche en rivière et bien sûr la culture d’une dizaine de rizières se situant dans les hameaux. Les habitants de cette province accordent une grande compétence des villageois de ce village dans la recherche et l’utilisation des champignons qui pullulent dans les bois avoisinant dès l’automne arrivé.
Younashi : Village contenant moins de 500 habitants et qui est centré le long de la route. Il se caractérise avant tout par la présence d’innombrables vergers le parsemant. Ces derniers sont irrigués par la rivière. Par conséquent l’auberge du bourg est qualifiée dans la cuisine des fruits, notamment des poires. Ce qui donne d’ailleurs son nom au village. Le seul autre commerce présent ici est un artisan commerçant fabriquant de jeux (go, shogi, yut …). Ce village n’a plus qu’une réputation locale, car le commerce a périclité, les voyageurs préférant la foire commerciale toute proche de Kawa Sake mura.

Quatorzième jour du mois du Lièvre, An 1159 du Calendrier impérial
Direction Est
Une nouvelle journée quasi-printanière apparait sur les terres du Clan de Lion. Il y fait plus doux que dans les montagnes du Clan du Dragon. Le groupe lève le camp et continue d’emprunter la voie commerciale qui longe le fleuve. Les compétences physiques de chacun ont été mises à contribution et tous ont hâte de voir se profiler la fin du chemin afin de se reposer. Les personnages croisent plusieurs heimin vacant à leurs occupations ainsi que quelques bushi du Clan du Lion, en général pressés. D’après ce qu’il se dit, la région située un peu plus au sud de la route à été la cible d’une attaque féroce des créatures de l’Outremonde. A la mi-journée, les voyageurs peuvent voir se dessiner les contours de Hiyokuna Toshi no Mura (le village de la terre fertile). Le groupe se réjouit d’enfin approcher la finalité de leur périple.
vocal: skype / Team Speak III. - table virtuel: Rolistik / Rolisteam / FGII (lite). - logiciel de partage: drop box.


Meneur de jeu :

L5R (en campagne : le mercredi soir)

Avatar du membre
Thyr
Sdompy magnifiscient
Messages : 2629
Enregistré le : dim. 1 nov. 2009 01:00
Localisation : Maintenon (28)

Re: Intersaison

Message par Thyr » dim. 14 avr. 2019 11:10

- J'ai mis à jour le topic sur les nouvelles de l'Empire.
- J'ai dressé ici le récit du voyage.
- Les résumés sont à jour (merci Staggo :))

Il reste donc quelques éléments à régler afin de finaliser l'intersaison :
- La mise à jour technique des feuilles de perso. Chacun d'entre vous peut m'envoyer les achats et évolutions de compétences, attributs .... En ce qui concerne les enseignements de compétence ou de spécialité, chaque personnage à le droit à 4 enseignements. Le personnage qui enseigne dépense 1 enseignement, le personnage qui apprend dépense 1 enseignement. Il faut donc que vous vous mettiez d'accord.
- Les informations personnelles. Je vous enverrai à chacun très prochainement quelques informations ou faits notables qui vous concernent personnellement et que vous avez récolté ou dont vous avez été l'acteur privilégié.
- L'intersaison personnelle . Vous m'enverrez enfin ce que vous désirez faire durant ces 10 jours en rebondissant évidemment sur ce qui à été évoqué durant le voyage en ce qui concerne le récit collectif ou personnel. Je pourrais envisagé un retour pour ceux ayant proposé certaines choses de manière interrogative.
- Décor saison 2. Je vais poster quelques informations sur le nouveau cadre de campagne.
vocal: skype / Team Speak III. - table virtuel: Rolistik / Rolisteam / FGII (lite). - logiciel de partage: drop box.


Meneur de jeu :

L5R (en campagne : le mercredi soir)

Avatar du membre
Thyr
Sdompy magnifiscient
Messages : 2629
Enregistré le : dim. 1 nov. 2009 01:00
Localisation : Maintenon (28)

Re: Intersaison

Message par Thyr » mer. 17 avr. 2019 12:59

J'ai mis dans la dropbox vos intersaisons personnelles.
Serez vous disponible ce soir pour que l'on puisse discuter du caractère technique des feuilles de perso ?
Alors ce soir, mercredi 17 avril, à partir de 21h ça vous irait ?
Tibère ne sera pas dispo mais je pourrai voir avec lui pour sa feuille de perso.
vocal: skype / Team Speak III. - table virtuel: Rolistik / Rolisteam / FGII (lite). - logiciel de partage: drop box.


Meneur de jeu :

L5R (en campagne : le mercredi soir)

Avatar du membre
Stam
Dryade
Messages : 163
Enregistré le : mar. 14 déc. 2010 01:00
Date de naissance : 19 oct. 1987
Localisation : Paris

Re: Intersaison

Message par Stam » mer. 17 avr. 2019 14:28

Pour ma part je suis dispo ce soir ! Pas de problème pour 21h !

Avatar du membre
Stago666
Skaven Sombre
Messages : 112
Enregistré le : mer. 26 juil. 2017 11:31
Date de naissance : 05 févr. 1991

Re: Intersaison

Message par Stago666 » mer. 17 avr. 2019 15:33

Aucun problème de mon côté, à ce soir.

Avatar du membre
Helios
Banshee
Messages : 328
Enregistré le : mar. 16 nov. 2010 01:00

Re: Intersaison

Message par Helios » mer. 17 avr. 2019 16:43

Yataaaaa ! ! !

je serai là ^^
Sage érudit collectionneur de gamines ou bourrin psychopathe à temps plein, tout est une question de RP...

Répondre

Retourner vers « L5R by Thyr »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Helios et 4 invités