Olesia Bargomol - Fiche / Carnet de mésaventure(s)

Image
Répondre
Avatar du membre
Octavia
Leprechaune Immature
Messages : 95
Enregistré le : mar. 6 sept. 2016 21:02
Date de naissance : 28 oct. 1981
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans les nuages

Olesia Bargomol - Fiche / Carnet de mésaventure(s)

Message par Octavia » dim. 18 juin 2017 00:51

Image
Un jour, le mode texte vaincra.

- Gros ralentissement des activités rôlistiques en cours -
VEN : Symbaroum / Campagne - Chroniques du Trône d'Epines / Olesia Bargomol (PJ/virtuel)

Avatar du membre
Octavia
Leprechaune Immature
Messages : 95
Enregistré le : mar. 6 sept. 2016 21:02
Date de naissance : 28 oct. 1981
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans les nuages

Re: Olesia Bargomol - Fiche / Carnet de mésaventure(s)

Message par Octavia » dim. 18 juin 2017 01:16

[Brouillon d'une missive rédigée durant l'An 19 à Fort Chardon]
Ma très chère mère,

Je prends la plume en espérant que vous vous portez bien sans avoir à trop à souffrir des frimas. A Fort Chardon, l’hiver parait s’être installé plus tôt que naguère tandis que la nature retient déjà son souffle. Le temps semble s’être arrêté et nous avons de moins en moins le cœur à nous aventurer tant le ciel est si peu clément.

Même si tel est le cycle, j’avoue que cette saison me pèse. Bien-entendu, je trouve toujours à m’occuper car il y a tant à faire auprès des démunis et de la mission, comme tout autant dans le cadre de mon apprentissage. Parfois, je crains de vous savoir déçue par cette voie devenue la mienne après tant de tergiversations. Sachez cependant que j’ai à cœur de vous rendre fière, tout en honorant la mémoire de mon père du mieux que je le puisse.

L’investissement de mon oncle est d’ailleurs toujours aussi honorable et d’une dévotion sans faille. J’admire sa constance et son implication même si je m’inquiète en silence tant ses sourires se font désormais rares. J’ignore si les affres de l’âge les estompent au fil du temps. Bien que je tâche de le prendre en exemple, j’évite tout questionnement indélicat à ce propos pour ne point le mettre mal à l’aise, là où les prières lui seront d’un bien plus grand réconfort.

Les miennes sont tournées vers vous avec le secret espoir de vous revoir à Ravenia dès le prochain équinoxe. Songer à ce dernier qui nous réunira dès les premières floraisons me redonne du baume au cœur. Je prie également Prios pour que rien d’ombrageux ne survienne. Vous n’êtes pas sans savoir que les événements de l’an passé ont durement marqué la cité.

En attendant, certains trouvent à oublier ce funeste drame au sein d’un nouvel établissement ayant beaucoup de succès et dont j’ignore que penser. Selon les rumeurs qui se propagent, je rougirai bien davantage à l’évoquer plus. Aussi, ne m’étendrai-je guère sur le sujet.

Sachez enfin que ceux que j’accompagne depuis ma plus tendre enfance semblent aller bien. Quant à Vallomeï, il est hélas toujours fidèle à lui-même. Nos disputes ne cesseront donc pas de sitôt. Non que je veuille le convaincre d’abandonner, mais les sentiments qui l’animent ainsi que son inconscience pourraient le pousser vers des voies périlleuses que nous ne souhaiterions à personne.

[...]

Nul doute qu'il s'agit là de banalités, probablement mille fois répétées malgré des tournures différentes lorsque tout est à taire. La calligraphie habituellement ronde et soignée apparaît plus anxieuse... L'aube ou le crépuscule d'un changement ?
Modifié en dernier par Octavia le dim. 18 juin 2017 08:30, modifié 1 fois.
Un jour, le mode texte vaincra.

- Gros ralentissement des activités rôlistiques en cours -
VEN : Symbaroum / Campagne - Chroniques du Trône d'Epines / Olesia Bargomol (PJ/virtuel)

Avatar du membre
Octavia
Leprechaune Immature
Messages : 95
Enregistré le : mar. 6 sept. 2016 21:02
Date de naissance : 28 oct. 1981
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans les nuages

Re: Olesia Bargomol - Fiche / Carnet de mésaventure(s)

Message par Octavia » ven. 23 juin 2017 15:08

Albérétor. Ses ruines et ses sombres terres lacérées à l’onyx corrupteur. Ses landes désolées aux blessures jamais cicatrisées, parsemées par des rigoles de sang séché au gré des vents mauvais. Une nature morte, dont l’effrayant tableau reste flou dans la mémoire des plus jeunes.

Olesia est orpheline d’un père dont elle connaîtra les hauts faits sans jamais dissocier légende et réalité, car comme chacun sait, la vérité est toujours enjolivée par le poids des années. Elle n’a que les affres de cette maudite guerre à perte de vue et la tristesse d’une mère pour témoignage. Ceux qui pleurent leurs morts et les privations. L’enfant a appris à faire sans toutes ces soi-disant richesses existant autrefois. Aurait-elle pu être fille de paysans que cela n’aurait guère fait grande différence. A ses yeux, tout du moins.

Et des prunelles d’autrui, dont de toute éventuelle préceptrice ou d’un personnel de maison bien peu nombreux, l’enfant développa un don pour la contemplation, mais surtout le goût des facéties. Si, déjà fort tôt, la rudesse des éléments dut l’aider à se forger un caractère en acier trempé… Bien maigres étaient ses défenses face au chagrin et désespoir incommensurable des adultes. Alors, par on ne sait quelle réflexion somme toute capillotractée, plaça-t-elle l’espoir dans l’innocence et les rires comme tout autant de bêtises. Pour parfaire ce portrait sans retouche, c’est au cours d’improbables errances à observer l’intouchable ligne d’horizon, qu’elle découvrit un incroyable secret : Les animaux savaient parler !

Oh certes, pas comme vous et moi si tant est que la gamine en avait alors conscience, mais avec cette intention somme toute particulière qu’elle percevait et à laquelle, elle était capable de répondre. Pourtant, dans sa naïveté et sa spontanéité, crut-elle que chacun pouvait les entendre.

Force était d’ailleurs de constater qu’ils étaient bien peu, décharnés et trop souvent à l’article de la mort faute de terres fertiles... Aussi en ramena-t-elle un premier, expliquant que celui-ci lui avait révélé l'existence d'un cours d’eau empoisonné où il ne fallait s'abreuver. Puis, un second… Et ce qui fut alors, devint une indécrottable habitude. Au point que déjà à cette époque, peinait-elle aux larmes à se nourrir de la viande pourtant rare dans son assiette.

Peut-être alors que les vents balayant les friches colportaient les lamentations de cette nature agonisante ?
Peut-être également que chaque caillou avait une histoire à retracer ?
Peut-être aussi qu’à tendre l’oreille vers le sol, entendait-on l’escarboucle du monde au lent et faible tempo ?

L’histoire ne le dit pas, mais en vérité, ce furent de bien tristes chants à écouter. Or, il fallut bien faire taire les balbutiements de ce qui deviendra sans doute une obsession. Évincée par la lumière solaire de Prios face aux ténèbres, ce qui aurait pu être la foi naissante en une Terre-Mère autrefois aimée et aimante se retrouva étouffé jusque dans chaque bribe d’éducation reçue...
Un jour, le mode texte vaincra.

- Gros ralentissement des activités rôlistiques en cours -
VEN : Symbaroum / Campagne - Chroniques du Trône d'Epines / Olesia Bargomol (PJ/virtuel)

Avatar du membre
Octavia
Leprechaune Immature
Messages : 95
Enregistré le : mar. 6 sept. 2016 21:02
Date de naissance : 28 oct. 1981
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans les nuages

Re: Olesia Bargomol - Fiche / Carnet de mésaventure(s)

Message par Octavia » ven. 23 juin 2017 19:34

Où plus rien ne pousse, là est toujours le signe d’un futur départ. Sans doute est-ce ainsi depuis l’aube du monde. Reconstruire dans un ailleurs à l’avenir prétendument prometteur, fuir la famine et peut-être clore certains chapitres lorsque le deuil a frappé sans distinction.

L’espoir du renouveau ne se fit guère sans mal, entre les mâchoires acérées des montagnes venues se refermer sur nombre de réfugiés. Pour certains, un piège. Pour d’autres, le champ des possibles. Combien en quête de richesses ? Trop de convoitise suscitait la plus vive incompréhension chez la jeune fille alors âgée de douze ans.

Mieux valait pourtant garder le silence afin de s’éviter un terrible courroux. Mieux valait, car si la menace s’avérait sourde et voilée, cette dernière n’échappa pas à Valcia Bargomol qui tentait tant bien que mal de canaliser les élans de sa fille. Instinct maternel ou de préservation ? Semblait-il que certains penchants étaient propres à cette famille, sans titre et désormais sans terre.

C’est lors de cette abrupte traversée que Valcia, confuse et inquiète, s’entretint avec Maître Vernam. La longue discussion se fit à la lumière d’un simple feu de camp, à demi-mot et loin de toute oreille indiscrète. En effet, rarement dupe est une mère souhaitant protéger son enfant.

Si un pacte fut scellé, Olesia à la langue bien pendue sur d'épineux sujets n’en sut jamais rien.

Malgré la fatigue accusée par ce long périple et tant de dénivelés, c’est bel et bien avec d’innombrables questions tant théologiques que philosophiques qu’elle se présenta aux leçons. Toutefois, ce qui était à craindre se confirma. Si les cours s’avérèrent passionnants au demeurant, la teneur fit écho à ce profond malaise ne cessant de la malmener depuis qu’elle sait marcher. Un malaise grandissant par la fameuse rencontre avec les elfes. Des êtres fascinants à n'en point douter. Un malaise amplifié par cet émerveillement non feint pour les majestueux arbres aux parures changeantes selon les saisons, et tellement d’étonnants animaux qu’elle ne pensait contempler qu’au travers de vieux grimoires à la reliure de cuir élimé…

Un enchantement difficile à camoufler après autant d'errances, même auprès de ses nouveaux camarades. Tous des garçons aux noms connus et prestigieux, amenés à sans doute devenir des puissants, là où l'ambition n'était pas exactement le maître mot caractérisant l'adolescente.

Saisissant fut donc le contraste entre les terres quittées et ces nouvelles dont ses prunelles ne se lassaient jamais. De découverte en découverte, de nouvelles interrogations émergèrent. Peuples, traditions, croyances, langues... La nécessité d'apprendre était sans fin, bien que ternie par l'absence de patience tant la soif était inextinguible. Et devinez donc... Déjà une déconcertante facilité à se disperser entre envie et velléité.

Maître Vernam, mentor.
Maitre Vernam, comme un père à défaut de ne pas en avoir connu un...
Inextricablement, le temps - ou peut-être la destinée, qui sait ? - tissa sa toile.
Un jour, le mode texte vaincra.

- Gros ralentissement des activités rôlistiques en cours -
VEN : Symbaroum / Campagne - Chroniques du Trône d'Epines / Olesia Bargomol (PJ/virtuel)

Avatar du membre
Octavia
Leprechaune Immature
Messages : 95
Enregistré le : mar. 6 sept. 2016 21:02
Date de naissance : 28 oct. 1981
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans les nuages

Re: Olesia Bargomol - Fiche / Carnet de mésaventure(s)

Message par Octavia » mar. 11 juil. 2017 21:41

L’engouement pour les espiègleries ne s’était pas étiolé. Loin de là ! Yndaros fut donc un terrain propice plein de promesses !

Arpenter les ruelles pavées d’un édifice à l’autre. Contempler le magnifique palais de la reine ou le sommet de la cathédrale, du couchant à l’aurore, lorsque le ciel devient mystérieuse féerie… S’enticher de certaines tavernes où les récits s’enchaînent entre deux notes mélodieuses. S’encanailler. Parier. Jouer tant aux cartes qu’aux dés.

Plus sûrement, endosser le rôle d’un défenseur de la veuve et de l’orphelin… Grimée en garçon pour s’éviter les étranges regards torves. De ceux, tantôt chafouins tantôt accompagnés de sourires carnassiers, tentés de dévêtir ce qui ne saurait être vu et flottant telle une épée de Damoclès.

Le séjour n’y fut pas de tout repos. Malgré sa soif de connaissances, Olesia avait un art consommé pour jouer de vilains tours. Semer la zizanie et mettre ses nouveaux camarades tant au défi que dans l’embarras paraissaient être une activité récréative des plus inspirantes.

« Qui de même me suive ! » semblait-elle arguer, avec la gouaille de ceux dont la ligne de vie était rarement bien longue.

Plus que toute autre chose, la perspective de nouvelles heures partagées avec Darda suscitait une immense joie. La prêtresse, aussi prompte aux facéties que passionnée par la voûte stellaire, avait un don pour enseigner le secret des étoiles. Pour sûr que son amie deviendrait une astronome réputée !

Une existence plus douce que naguère s’instaura, là où Dame Solitude s’était curieusement effacée. Ce qui fut découvert devint habitude au gré des saisons. Une à une, se suivaient-elles. Des longues journées pluvieuses assombrissant les dégradés d’ambre et de cuivre d’une nature toujours plus énigmatique, aux frimas sans fin enneigeant toits et chemins. Enfin le chant des engoulevents, et les brises plus légères parfumées à la discrète floraison des beaux jours…

Les lèvres se scellent pourtant lorsque de perspicaces prunelles happent certaines vérités. Or, au fil du temps, les siennes percevaient cette indicible démesure se propageant dans l’avidité, les faux-semblants et les rumeurs. Insidieusement, une autre menace semblait déterminée elle aussi à grandir.

En effet, les nuages pleurent beaucoup par ici. Larme de pluie, givre ou cristal… Peut-être était-ce ainsi que tout devait coïncider tant les manteaux noirs firent irruption dans le quotidien des simples gens.

Était-ce donc par l’absence d’un radieux et chaud soleil que certains disaient Prios si faible ?
Un jour, le mode texte vaincra.

- Gros ralentissement des activités rôlistiques en cours -
VEN : Symbaroum / Campagne - Chroniques du Trône d'Epines / Olesia Bargomol (PJ/virtuel)

Avatar du membre
Erik
Chrono bluesymentale
Messages : 3632
Enregistré le : dim. 9 mars 2008 01:00
Date de naissance : 26 avr. 1986
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Olesia Bargomol - Fiche / Carnet de mésaventure(s)

Message par Erik » ven. 4 août 2017 16:44

Flocon (jakaar)

Agilité 15, Astuce 7, Discrétion 11, Force 10, Persuasion 5, Précision 13, Vigilance 10, Volonté 9

Morsure 3
Défense 15
Armure 2
Endurance 10/10 (Résistance à la douleur 5)
L'imagination ça se mange sans fin.

DIM : Coriolis / Scénario "L’Astéroïde" (MJ)

Répondre

Retourner vers « Symbaroum par Erik »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité