[Deadlands: Serres-de-Nuit][Résumés]

Image
Répondre
Avatar du membre
DanRev
Markjannette Rocailleuse
Messages : 279
Enregistré le : lun. 4 avr. 2016 20:53
Date de naissance : 15 mai 1978

[Deadlands: Serres-de-Nuit][Résumés]

Message par DanRev » sam. 19 août 2017 17:41

Session 1

13 septembre 1879

Dans une grotte perdue du Kansas, quatre inconnus se réveillent dans une grotte recouverte de cranes humains et de visages gravés dans la pierre. Certains ont des formes familières et le vent leur murmure d'atroces destins.

Ils ne se souviennent de rien. Presque rien. Jimmy Jackson était dans un train en partance de Denver et rejoignant Dodge City. April Stenson suivait la même voie à cheval, à la recherche de son frère, suivant la piste d'un nom confié par son "regretté" petit ami.

Martha Stewart était dans un saloon de Dodge quand un gamin mal dégrossi lui transmettait un message manuscrit dont elle ne souvient pas de la teneur et Clyde Callahan voyait la porte de la cellule du bureau du Shérif de Dodge City s'ouvrir devant lui, et un des adjoint vanter les connections dont il devait disposer...

Après de sommaires présentations, cette joyeuse bande décide de quitter au plus vite cet endroit malfaisant. La grotte se trouve presque au sommet d'une vaste colline. Au loin dans la vallée, les tristes vestiges d'une bataille récente entre les forces de l'Union et les Confédérés. Un cavalier au cache poussière pourpre et cheval blanc s'enfuit au triple galop vers le nord, s’enfonçant dans la foret alors que les cadavres se relèvent les uns après les autres et après avoir mis en charpies les brancardiers, commencent à se diriger vers la grotte.

Ils n'en faut pas plus au Gang pour prendre s'enfuir eux aussi. Récupérant leur montures harnachées non loin, ils descendent la piste au galop esquivant de peu d'antiques squelettes s'extirpant de la terre à coté d'eux.

Déstabilisés par ce qu'ils viennent de vivre, apeurés par les hurlements des animaux sauvages de la foret, c'est clopin clopant qu'ils atteignent au lever du jour la charmante bourgade de God Bless. Une petite ville de l'Ouest que le chemin de fer et le télégramme n'ont pas encore atteint.

Près du bureau du Shérif, ce dernier, un vieil homme édenté ainsi que son joufflu adjoint sont en grande discussion avec une bande de fermiers concernant une histoire de vol de bétail. Les commerces commencent à ouvrir mais le Saloon "Hard Knocks" est encore ouvert, prodiguant booze bon marchés aux alcoolos et joueurs invétérés qui ont fait une nuit blanche.

Miss Anna et ses trois "serveuses" tiennent la baraque et sont assez surpris de revoir le gang, parti de God Bless il y a 3 jours. Jimmy part assouvir ses nombreux besoins avec Eshter tandis que le reste commencent à délier les langues et qu'April fait tourner toutes les têtes. Ils apprennent l'histoire et les aspirations de cette petite ville mais personne ne saurait leur dire ce qu'ils sont venus y faire et nul n'a vu de cowboy avec un cache poussière rouge.

Le Shérif et son adjoint, qui est aussi son fils, leur confirmeront leur présence il y quelques jours mais pas plus. Ils récupéreront l'avis de recherche d'un certain John Bollard recherché mort ou vif pour meurtre.

Idem à l’hôtel Impérial, en fait très miteux, tenu par un vieil homme au fort accent d’Europe de l'est qui aurait plumé Clyde au poker. Les clés qu'ils ont retrouvés dans leurs poches confirment à nouveau leur présence en ces lieux mais les chambres sont vides, comme s'ils ne s'attendaient pas à revenir.

Un trio de fermiers va néanmoins approcher April et lui confirmer qu'ils sont finalement partants pour participer à l’expédition, laquelle consisterait à mettre la main sur un Indien aux bras noirs...Les frères Deane sont persuadés que le retour en ville du Gang signifie qu'ils ont fait choux blanc, et trouvant leur courage à 6 mains se proposent cette fois-ci pour être leur guide dans cette région sauvage. April leur dit qu'elle y pensera.

Recherchant toujours cet étrange cavalier, c'est un cowboy baraqué et lourdement armé qui va finalement leur offrir une piste, alors qu'il ressort de la blanchisserie/teinturier avec à la main un cache-poussière rouge qu'il s'empresse de mettre dans sa poche alors qu'il est abordé par Martha et April.

Jimmy observe la scène depuis le balcon de l’hôtel (après avoir échoué à se positionner sur le toit) et Clyde se planque derrière l'église. La discussion est brève, l'homme semble insensible aux charmes des deux donzelles (enfin d'April, le grand âge, le tour de taille et la jambe en bois de Martha ne provoque chez lui aucune réaction) et regagne vivement le saloon après les avoir salué (tips fedora m'lady) tout en restant sur ses gardes, la main non loin de son holster...
Modifié en dernier par DanRev le sam. 19 août 2017 17:42, modifié 1 fois.

Avatar du membre
DanRev
Markjannette Rocailleuse
Messages : 279
Enregistré le : lun. 4 avr. 2016 20:53
Date de naissance : 15 mai 1978

Re: [Deadlands: Serres-de-Nuit][Résumés]

Message par DanRev » sam. 19 août 2017 17:42

Session 2

Une visite rapide chez le blanchisseur, un chinois avec qui Martha échange quelques mots en Mandarin leur confirme qu'un jeune cowboy à l'accent bizarre est venu déposer une partie de ses vêtements à l'aube, dont un cache-poussière rouge.

Retourné entre temps au Saloon, Jimmy constate que l'homme qui a fait l'aller-retour depuis la blanchisserie monte à l'étage ou il a repéré plusieurs chambres après sa passe.

Le gang se réunit autour d'une table du Saloon ou un jeune garçon de ferme remplace Anna. Quand à ses 3 "filles", elles sont également allées se coucher après une nuit de dur labeur. Un plan est élaboré autour d'un petit déjeuner arrosé (lait de vaches pour certains, scotch pour d'autres...).

Entre temps, un autre homme lourdement armé descend de l'étage et passe au comptoir prendre une bouteille de whisky et des choppes de bières. Il a un étrange air de famille avec celui qu'ils ont vu dans main street.

Jimmy ressort du saloon, fait le tour du bâtiment et se faufile à l'étage, sur le balcon qui en fait presque tout le tour. Clyde monte par les escaliers pour aller proposer de participer à cette partie de poker privée dont ils ont eu des échos, suivi de près par April qui reste hors de vue dans l'escalier. Martha attends de voir au rez-de-chaussée la façon dont les choses évoluent.

Faisant le piquet devant une des chambres, l'homme qui était passé prendre les boissons ainsi qu'un troisième larron semble monter la garde et ne se laisse pas démonter devant les arguments de Clyde qui visiblement ne comprends pas le caractère privée de la session en cours à l'intérieur. Au moment ou April est à deux doigts de se faire repérer, Jimmy ouvre discrètement la fenêtre, se faufile à l'intérieur et assomme d'un bout coup de crosse sur la tempe l'un des hommes.

La réaction est immédiate et la porte s'ouvre avec fracas. Le 2nd frère s’apprête à abattre Clyde mais April, plus rapide, lui explose la main d'une paire de bastos bien placée. Il passe par dessus bord la rambarde et vient s'écraser inconscient non loin de Martha. April court se mettre à couvert derrière le billard. Le 3èm frère a dégainé son fusil à canons sciés et appuie sur la détente, bien décidé à transformer Jimmy en steak haché.

Mais un esprit doit veiller sur le bogosse, la volée de plombs s'envole au dessus de sa tête, faisant voler dans les airs ce qu'il reste de son stenson, désormais une passoire.

Alors qu'il allait se mettre à couvert à l'intérieur de la chambre, le 3em gaillard est interrompu par la vision d'April, cheveux au vent qui s'envole par dessus la balustrade non sans l'avoir au préalable truffé de balle de .45

Jimmy entend des cris paniqués avec un fort accent français puis le bris d'une fenêtre et entre-aperçoit une silhouette en pyjama se jeter dans la rue depuis le balcon.

Clyde et Jimmy se lancent à sa poursuite. Une main de poker apparaît comme par magie dans les mains de l'homme et une carte s'envole dans leur direction provoquant une belle explosion, mais les deux cowboys ont eu le temps de se jeter à terre. Leurs propres tirs ne toucheront pas leur cible, entrain de courir vers le maréchal ferrant ou dans le corral se trouve effectivement un cheval blanc.

C'est finalement April qui poursuivant leur cible avec sa propre monture le force à s’arrêter et à jeter son arme sous peine de finir comme les trois autres. Ayant conscience qu'il n'a plus aucune chance de s'enfuir, il lâche son peacemaker dans le foin et se rends.

Le reste de la bande observe le Shérif et son adjoint accourir vers la scène, tandis qu'Anna sors de la cuisine un lourd fusil de chasse près à être braqué dans la direction de quiconque ose détruire son établissement.

Ses trois hommes de mains étant mort ou ko longue durée pour le compte, l'homme qui se fait appeler Basile Lagrange accepte le gambit proposé par April. A savoir qu'il était prisonnier de ces derniers, et qu'il est le complice du Gang, venu pour l'occasion à sa rescousse.

Tout ce petit monde se retrouve dans les bureaux d'un Shérif passablement énervé qui accepte néanmoins sans trop de remords les explications douteuses d'April, de Basile et de Jimmy (ce dernier faisant appel à des descriptions plutôt imagé à base de chèvre et d'anus tuméfié) et ce malgré les protestations du dernier frère en vie. En effet, les frères Curtis étaient connus de la région, en mal, et tout le monde attendait un faux-pas de leur part pour leur mettre la corde au coup.

Le calme retombé dans God Bless, c'est dans leur chambre à l'Hotel Impérial que Basile vide son sac. Il a été engagé il y une quinzaine par un vieil homme barbu et élégant à Dodge City. Sa mission consistait à suivre le gang et s'assurer qu'ils faisaient correctement le boulot qui leur avait été confié, à savoir capturé et lui ramener un Comanche au bras noirs qu'il faut bailloner immédiatement. Ce dernier se trouvait dans la région et le Gang disposait d'une carte confiée par leur commanditaire avec tous les trous à rats du coin ou il aurait pu se planquer.

Selon Basile, ils ont trouvé leur cible dans la caverne ou ils se sont réveillés, alors qu'une bataille faisait rage dans la vallée entre les yankees et les dixies et ce malgré la trêve signé en mars dernier. Peu de temps après une escouade de soldats de l'Union leur sont tombés dessus, suivi par une bande d'hommes tout de noir vêtus.

Basile qui observait la chose planqué depuis un rocher à l’extérieur de la cave, a entendu une bruyante altercation. Puis les soldats et les hommes en noirs ont quitté la caverne, accompagné du Comanche bailloné et menotté, et ont commencé à se diriger vers l'ouest, surement, selon Basile, pour rejoindre Fort Benning qui se situe à quelques miles à peine.

Alors que les morts commençaient à se relever, il s'est enfuit vers le nord et God Bless sans demander son reste, pensant que vous aviez été exécutés.

Cette explication suffit au Gang qui propose à Basile de l'accompagner pour la suite de leur investigation et ce dernier, sentant que c'est ça ou une balle dans le front quelque part dans la forêt environnante accepte bon gré mal gré.

A nouveau le Gang se creuse les méninges sur la meilleure manière d'entrer dans un fortin militaire afin d'y récupérer l'Indien qui semble être au cœur de toute cette histoire...
Modifié en dernier par DanRev le sam. 19 août 2017 23:04, modifié 4 fois.

Avatar du membre
DanRev
Markjannette Rocailleuse
Messages : 279
Enregistré le : lun. 4 avr. 2016 20:53
Date de naissance : 15 mai 1978

Re: [Deadlands: Serres-de-Nuit][Résumés]

Message par DanRev » sam. 19 août 2017 22:41

Session 3

Le Gang laisse derrière lui God Bless et repart vers le sud en direction de la vallée ou a eu lieu l'affrontement. Ils entendent des coups de feu, s'approchent discrètement à la lisière de la forêt et observent une escouade de l'Union entrain de faire le ménage et de dégommer les derniers zombies encore debout.

Alors que les troupes et leur sordide cargaison chargée sur un chariot s'enfonce vers l'ouest, ils les rattrapent. Leur sergent et quelques hommes font demi-tour pour aller à leur rencontre, ils sont tendus. Le Gang apprends que cette zone est désormais sous contrôle militaire de l'union suite à la bataille et aux événements surnaturels subséquents.

On leur conseille de rejoindre God Bless et de repartir vers Lawrence ensuite. Les tentatives du Gang pour négocier un accès au fort sont un échec, de plus le Sergent n'a pas entendu parler de cette histoire d'Indien et d'hommes en noir l'accompagnant. Leur est également suggéré de ne pas s'approcher de Fort Benning, en effet les gros curieux sont souvent considérés comme des espions de l'autre camp, et ils se retrouvent vite à se balancer à un arbre, la corde au coup.

Suivant ses amicals conseils, le Gang fait semblant de repartir puis, quand la petite troupe est hors de vue, remonte vers la colline ou se trouvait la sinistre grotte. De la Basile leur indique un chemin qui monte au sommet et ils peuvent observer la zone à loisir.

Fort Benning se trouve à quelques miles au sud, sud-ouest. Les ruines d'une ancienne ville ou grande ferme sont également visibles à l'ouest. D'ailleurs le regard affûté de Martha repère un mince filet de fumée en provenant, comme un feu de camp allumé par quelqu'un qui aurait pris grand soin de faire sécher son bois avant d'allumer son foyer, pour éviter de se faire remarquer.

Dans le doute, le Gang se dirige dans cette direction, en suivant la piste à travers la foret, ce qui les mets à l'abri d'éventuels guetteurs du Fort et des patrouilles qu'ils ont pu observer aller et venir.

Ils pénètrent dans les ruines carbonisées de ce qui devait être une ferme communautaire datant de la colonisation et tombent nonchalamment sur une bande de desperados qui, après avoir attaqué un convoi de l'Union se rendant au fort, attendait que les choses se tassent après la bataille.

Ces derniers sont ravis qu'on leur livre des filles, des armes et des montures fraîches. Surtout des filles, mais le Gang ne l'entend pas de cette oreille, surtout les filles et après un bref échange de coups de feu et de dynamite - courtesy of Jimmy qui se prendra au passage un pruneau dans le mollet, le Gang ne laisse derrière lui qu'une bande de cadavres fumant et un chien à l'agonie.

L'inspection du chariot révèle la présence de plusieurs uniformes ainsi que l'équipement réglementaire qui va avec ainsi que plusieurs tonneaux de poudres, d'eau et des sacs de haricots et viande séchée.

De là un plan est mis en place. Clyde et Jimmy vont se déguiser en soldats, tandis que Martha et April feront la mère et la fille effarouchées, kidnappées par ces horribles brigands, et redevable à nos fin "soldats". Basile ira se planquer dans la foret avec les montures du groupe et attendra leur retour.

L'entrée dans le fort, sous les sifflements des hommes de troupes qui saluent l'arrivée du convoi qu'ils attendaient depuis un moment, se fait sans problème. Dans ce qui sert de mess des officiers, le Gang ressert au Capitaine de la garnison les mensonges qu'ils ont préparés à l'avance, sous le regard courroucé d'un homme tout de noir vêtu, qui malgré ses tentatives pour le dissimuler, a clairement l'air de reconnaître les membres du Gang.

Les femmes sont invités à déjeuner tandis que les hommes sont libérés et ont gagné quelques heures de quartiers libre suite à "leurs actions héroïques" qui ont sauvé des ressources de l'Union et libéré une mère et une fille d'horribles malfrats.

Jimmy part faire soigner sa jambe, mais la vue du "chirurgien" entrain de découper celle atteinte de la gangrène d'un jeune prisonnier conféré à la scie lui coupe l'envie, et il se mêle à un petit groupe entrain de jouer aux dés a coté d'une tente et de raconter leurs exploits pendant la bataille. Quelques tournée de sa flasque personnelle plus tard il apprendra qu'effectivement une patrouille est rentré ce matin avec un Indien et des types bizarres...

Pendant ce temps, le ton monte dans le mess des officiers, ou les deux lieutenant célibataire n'ont d'yeux que pour April, la fille de Martha qui lui cherche un bon mari. Le Capitaine Melwick et l'Agent Lane n'ont pas l'air de se porter dans le cœur et April en profite pour envenimer la situation tout en essayant de désarçonner Lane.

Clyde fait le tour du camp et repère une casemate à l'écart ou deux soldats montent la garde, et juste a coté, un autre de ses hommes en noir, qui font l'objet de bien des spéculations. Chasseurs de primes ? Pinkerton ? Agents du gouvernement ?

Ce dernier semble déstabilisé quand Clyde lui annonce qu'ils se souviennent de tout, et lui rétorque qu'ils feraient mieux de partir, n'ayant pas conscience des enjeux, ni de la nature de leur prisonnier.

Il allait repartir quand ils croisent ces compagnes, et c'est au tour d'April d'aller discutailler avec l'agent en poste devant la casemate. Il n'a pas l'air d’apprécier l'attention.

Le Gang en repère une poignée d'autres qui sont posté sur les murailles du fortin en bois. Puis la cloche d'alarme retentit et des cris de "Aux armes ! Ils reviennent !" se font entendre. Un premier coup de canon ébranle la porte du fort. Un second la fait exploser. Les dixies survivants qui s'étaient éparpillés dans la foret environnante tente le tout pour le tout, dans un baroud d'honneur sanglant.

C'est l'occasion parfaite pour le Gang qui, suite à un bref combat se hâte de flinguer les agents et de libérer l'Indien prisonnier alors que les confédérés lancent la charge au sein du fort. Escorté fermement par Martha, le Comanche se prendra un tir dans le ventre par un de ses anciens gardien avant qu'April lui fasse sauter la cervelle (à l'agent hein) avec le gatling pistol qu'elle a récupéré sur le corps encore chaud de l'Agent Lane

C'est le chaos complet dans Fort Benning et ça ne s'arrange pas quand Jimmy fait sauter une partie de la muraille sud pour leur ouvrir une sortie. Récupérant quelques montures apeurés entrain de galoper partout, ils s'enfuient du Fortin désormais en flammes laissant derrière eux les combats et les cris des blessés et des mourants...

Qui est cet Indien ? Pourquoi semble-t-il avoir autant d'importance ? Pourquoi un Gang aussi hétéroclite a été formé pour le capturer ? Qu'est ce qu'on leur a offert en échange ?

Tant de questions qui trouveront peut-être des réponses dans les futurs épisodes de The G-Team !

Répondre

Retourner vers « Le Bazaar par DanRev »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités