Archives de l'Institut - vol II : 1920-1930 (Compte-rendus des PJ)

Image
Avatar du membre
Prosopee
Wyvern Bigyosaure
Messages : 524
Enregistré le : dim. 11 mai 2014 17:11
Date de naissance : 12 janv. 1980
Contact :

Archives de l'Institut - vol II : 1920-1930 (Compte-rendus des PJ)

Message par Prosopee » jeu. 20 déc. 2018 22:41

Les archives de l'Institut compilent les informations recueillies par ses membres lors des enquêtes de terrain menées. Le volume II regroupe des rapports sur des étrangetés, écrits dans les débuts de l'Institut et survenues entre 1920 et 1930. Cette page permet au PJ de rédiger des compte-rendus des parties jouées. Les présentations des scénarios et les compte-rendus, réalisés par le Gardien, sont archivés ici. Concrètement un PNJ réalise un document qui fait office, hrp, de compte-rendu mais il s'agit bien évidemment d'un point de vue particulier.
Image La salle des archives de l'Institut, au 85 avenue Niel à Paris volume II (1920-1930)

Comment participer ?
Les joueurs sont invités à enrichir cette page par des écrits personnels sous des formes diverses. Ce peut être sous forme de lettres, de journaux intimes ou de carnets de notes, de transcription d'un échange verbal, etc.

:arrow: vous avez deux façons de contribuer :
- en rédigeant un compte-rendu (et alors il apparaitr la mention Compte-rendu de la partie n°XX)
- en rédigeant une aide de jeu permettant d'approfondir un point de partie, lancer ou répondre à une intrigue secondaire, développer un aspect de votre BG ou de celui de vos PJ-PNJ

Attention veillez à rédiger un compte-rendu marqué par la subjectivité de votre PJ afin de rester dans une immersion maximum.

Avatar du membre
Prosopee
Wyvern Bigyosaure
Messages : 524
Enregistré le : dim. 11 mai 2014 17:11
Date de naissance : 12 janv. 1980
Contact :

Entrée #1 : 15 novembre 1919

Message par Prosopee » sam. 12 janv. 2019 20:18

Compte-rendu de la partie n°1
Entrée #1 : 15 novembre 1919
Rédigée par : C. Richet
Support : petit feuillet glissé dans le registre à la page "Novembre 1919".

Les membres de l'Institut (M. Warcollier est arrivé avec une heure de retard) ont reçu dans la bibliothèque nos 4 nouveaux adhérents : Mlle Léonie Fournier, Angus Cullen, Sébastien Vernay et le Père Benoît. Il ne s'agissait pas pour nous de questionner nos nouveaux collaborateurs mais de leur exposer quelques conseils, notamment quant aux relations à adopter vis à vis de la Presse. Eugène (Osty) les a particulièrement sensibilisé à l'épineux problème des faux médiums : quantité de charlatans viennent pousser la porte des maisons de Presse pour appâter le client naïf. L'Institut est particulièrement menacé par ces bonimenteurs. La perspicacité et la pondération sont de rigueur pour éviter à l'Institut une mauvaise presse qui abîmerait sans aucun doute le sérieux de notre entreprise. Une fois arrivé, Warcollier leur a soumis le cas de Ramsha Decki, un médium clairvoyant, qu'il a qualifié (j'ai trouvé ce jugement peu enclin à mettre à l'aise nos amis) de charlatan et de fou, d'hurluberlu. L'homme est en ce moment sur Paris une célébrité : il se vante de prédit l'avenir. Warcollier a soumis nos amis à un petit test de finesse en leur demandant de distinguer le médium clairvoyant du clairvoyant simple. Enfin, M. Verbay, subitement très curieux, a demandé comment ce cas nous était parvenu. Warcollier, assisté de Geley, ont expliqué que le cas Decki avait été porté à notre connaissance par ce Paul Sédir. Warcollier a lu la lettre (courte) de Sédir expliquant qu'il, je cite : "serait tout à fait approprié d'envoyer vos nouvelles recrues sur ce terrain d'expérimentation". Si Sédir considère le cas comme authentiquement clairvoyant, Warcollier lui l'a affublé devant nos nouveaux membres d'une aura de charlatanisme.
Nos amis ont quitté l'Institut, avec chacun un jeu de clés pour utiliser les locaux, vers 12h30. Ils avaient décidé d'un commun accord de se rendre à la boutique de Decki, au 11 rue Orderer, en plein Montmartre.

Geley m'a demandé de transmettre ces cartons d'invitation à nos nouveaux amis :
Image

Avatar du membre
coaac
Timonier Korrigan Timide
Messages : 32
Enregistré le : dim. 28 oct. 2018 12:11
Date de naissance : 06 juin 1976

Entrée #2 : 16 novembre 1919

Message par coaac » sam. 12 janv. 2019 23:47

Compte-rendu de la partie n°
Entrée #2 : 16 novembre 1919
Rédigée par : A. Cullen
Support : extrait de lettre envoyée au professeur Eugène DUMOULIER par M. Angus Cullen.

Image
Modifié en dernier par coaac le lun. 11 févr. 2019 22:52, modifié 1 fois.

Avatar du membre
coaac
Timonier Korrigan Timide
Messages : 32
Enregistré le : dim. 28 oct. 2018 12:11
Date de naissance : 06 juin 1976

Entrée #3 : 15 décembre 1919

Message par coaac » mer. 30 janv. 2019 02:00

Entrée #3 : 15 décembre 1919
Rédigée par : A. Cullen
Support : télégramme envoyé au Pr Sébastien Vernay depuis les USA

Image
Modifié en dernier par coaac le lun. 11 févr. 2019 22:36, modifié 4 fois.

Avatar du membre
Prosopee
Wyvern Bigyosaure
Messages : 524
Enregistré le : dim. 11 mai 2014 17:11
Date de naissance : 12 janv. 1980
Contact :

Le Bulletin du Caire 21-12-1919

Message par Prosopee » mer. 30 janv. 2019 16:57

Vous trouvez sur le secrétaire de l'Institut ce journal d'une page : Le Bulletin du Caire du 21 décembre 1919.
Il a été déposé par Anna St Jones, à votre intention (il est plus spécifiquement écrit : "pour M. Vernay") selon M. Osty.
Il s'agit du petit hebdomadaire publié par la société d'amitié franco-égyptienne à destination des expatriés. Anna St Jones doit avoir accès à ce genre de publication car elle travaille à la Bibliothèque Nationale de Paris.

Image

Avatar du membre
coaac
Timonier Korrigan Timide
Messages : 32
Enregistré le : dim. 28 oct. 2018 12:11
Date de naissance : 06 juin 1976

Entrée #4 : 22 décembre 1919

Message par coaac » sam. 2 févr. 2019 04:58

Entrée #4 : 22 décembre 1919
Support : appel téléphonique d'Angus Cullen au Père Benoît.

L'opératrice indiqua à Angus que la connexion entre Boston et Paris était maintenant établie.

"Allo ? C'est Angus au téléphone. Bonjour Père Benoît. Oui, je suis encore aux États-Unis mais je serai de retour à Paris dans très peu de temps.
J'ai profité de ma présence à Boston pour me renseigner sur Chester Palmerston. Oui, c'est bien cela, l'homme qui nous a invités pour la soirée du 31 décembre. Et bien, voyez-vous, il semble que la réputation de cet individu ne soit pas aussi irréprochable que ce que l'on pourrait croire à première vue.

Les grands journaux sont très élogieux sur lui. On peut y lire que Chester Palmerston a fait fortune en exploitant des mines d’or en Inde, et qu'il est à la tête de la “Chester & Co”, une prospère flotte marchande qui commerce principalement avec l’Extrême-Orient. Il a ouvert plusieurs bâtiments publics, dont un orphelinat et une bibliothèque. C’est un personnage plutôt discret. Bref, un honnête citoyen qui s’apprête juste à donner une fête grandiose, probablement dans l’espoir de se donner une meilleure image publique et d’acquérir de nouveaux marchés financiers, diront les mauvaises langues.

Et pourtant, en creusant un peu, j'ai découvert d'autres articles avec un ton bien différent. Écoutez-bien, je vous lis un article de presse, écrit le 3 avril 1918 par Nancy Fields, une journaliste freelance :

Image

Bizarre, n'est-ce pas ?
En me renseignant sur cette journaliste, Nancy Fields, j'ai appris par sa rédaction qu'elle était actuellement en déplacement à Paris, plus exactement à l'hôtel d'Angleterre. Du coup, je me disais que si vous pouviez prendre contact avec elle avant mon retour, et tacher d'en savoir davantage sur Palmerston, ce serait une bonne chose, non ?

Père Benoît, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais cette affaire me semble bien étrange, et je ne vous cache pas que la vision de Ramsha Decki me conforte dans cette intuition...
(...) "


Dès la conversation téléphonique terminée, Angus raccrocha le combiné, pensif à propos de cette affaire décidément bien singulière...
Modifié en dernier par coaac le mer. 13 févr. 2019 19:17, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Kikuchiyo
Farfadet Garou
Messages : 69
Enregistré le : mar. 24 oct. 2017 11:35
Date de naissance : 29 juil. 1992

Entrée #5 : 20 Décembre 1919

Message par Kikuchiyo » dim. 10 févr. 2019 00:30

Compte-rendu de la partie n°2
Entrée #5 : 20 Décembre 1919
Rédigée par : S. Vernay
Support : Lettre de Sébastien Vernay à destination de Henri Piéron

Mon ami, je te remercie de ton intérêt pour mon arrivée à Paris. Je me fais la la vie à la capitale et ma prise de fonction à la Sorbonne se déroule mieux que prévue, la plupart de mes nouveaux collègues se montrent bienveillant envers moi, même si je retrouve parfois ce rejet de la province dont tu m’as tant de fois fait écho.

Le projet d’Institut que tu me décris dans tes précédentes correspondances semble passionnant et tu sais que je joindrais mes forces à tes talents dès que tu me le demandera. Il est important que les sciences psychologique se formalisent et s’enracinent dans des cursus clair et reconnu, accessible au plus grand nombre à l’instar de tout autre domaine scientifique.

Ces discussions m’amènent à un sujet plus personnel : je t’avais fait part de mon intention de rejoindre l’IMI, et bien que je connais ta position sur l’occulte qui tient plus d’un intérêt saugrenu que d’une vraie volonté de comprendre et d’étayer ces phénomènes, je me fais une joie de te faire savoir que je suis devenu l’un de leur collaborateur depuis un peu moins d’un mois. L’institut regorge de personnalités fascinantes qui sont à la fois déroutantes et passionnantes, ils sont même ouvert à la gente féminine pour peu que celle-ci soit instruite un minima, j'espère que cette ouverture d’esprit se propagera dans les autres sphères scientifiques, je serai heureux de connaitre ta position quand à cela pour ton futur pôle de psychologie. Après tout tu as toujours privilégié la compétence à n’importe quelle forme d'ascendance.
Pourrais tu te figurer que l’un de mes camarades de ces dernières semaines est un homme de Dieu ?! Un curé qui courre après les fantômes du surnaturel, n’est-ce pas des plus romanesque ?
J’ai également fait la connaissance d’un homme tout à fait charmant, cultivé sans être scientifique il te rappellerai surement tes années d’études à l’étranger. Il est irlandais et semble un puits sans fond de ressources, tu m’as souvent parlé de l'habileté qu’ont les anglo-saxons à toujours connaître la personne qu’il faut au bon moment et j’espère qu’il pourra nous démontrer de ce talent si besoin s’en fait sentir.

Je dois avouer que mon temps à l’IMI m’absorbe et qu’il m’arrive souvent à penser à mes affaires du week-end entre deux cours à l’université. J’ai le profond sentiment que cet endroit et ses gens peuvent et vont m’aider à comprendre et à faire la lumière sur ce qui est arrivé à mes parents. Puissent ils aussi me permettre de ramener ma sœur auprès de nous.
Dans ce sens j’aimerai que tu me fasse part de ton expertise, je me souviens de ton étude sur la sensibilité et les troubles de la perception du réel que tu avais commencé à mettre en place lors qu’une de tes visites à Lyon, “Problèmes psychophysiologiques de la perception.“ Il me semble ?

Je pense avoir trouvé un cas en rapport, mes pérégrinations m’ont fait rencontrer le professeur O’Conelly un éminent archéologue qui vient de rentrer d'expédition il y a peu. J’ai été alerté de son comportement étrange depuis son retour par sa famille et ses proches. Suite à une observation prolongée de l’homme je pense pouvoir dire que son expédition mouvementé ainsi que l’exposition prolongée à un environnement solitaire et fantasmagorique ont isolé le professeur qui s’est lui même conditionné. Il semble se convaincre de l’importance d'une étrange statuette et de (pardonne mes mots qui pourront te sembler étrange) sa puissance. Il semble convaincu que la statuette renferme une sorte de pouvoir et ne semble pouvoir vivre qu'à travers elle depuis son retour au point de la dissimuler et la garder pour lui sans la déclarer dans la liste des objets saisi et découvert. Il est à présent totalement aliéné et je sais que tes travaux ne me feront pas mentir, son obsession pour la statuette la rend nocive pour lui même mais également pour les autres, son prisme de la réalité étant complètement altéré il ne voit maintenant que des voleurs et des envieux.
Suivant les résultats de mes recommandations à ses proches j’espère que tu pourras appuyer ma demande d'aliénation si nous ne parvenons pas à le ramener à la raison. Je m’attends évidemment à ce que sa famille proche soit au départ opposé à l’idée mais O’Connelly si il n’est pas pris en charge rapidement va devenir une menace pour lui même et les siens.
Je te tiendrais au courant de cette affaire et reste dans l’attente de ton avis éclairé sur la chose.

J’espère te croiser bientôt mon ami.

Sébastien
Modifié en dernier par Kikuchiyo le dim. 10 févr. 2019 01:24, modifié 2 fois.
Lundi : -
Mardi : -
Mercredi : -
Jeudi : -
Vendredi : -
Samedi : -
Dimanche : Cycle de l'Institut - AdC par Prosopée
Oui on est plutôt disponible en ce moment :?

Avatar du membre
Kikuchiyo
Farfadet Garou
Messages : 69
Enregistré le : mar. 24 oct. 2017 11:35
Date de naissance : 29 juil. 1992

Re: Archives de l'Institut - vol II : 1920-1930 (Compte-rendus des PJ)

Message par Kikuchiyo » dim. 10 févr. 2019 00:58

Entrée #6 : 15 Décembre 1919
Rédigée par : S. Vernay
Support : Lettre de Sébastien Vernay pour le Professeur Geley
Bonjour professeur,

Je vous contacte aujourd’hui vis à vis d’un cas que vous nous aviez exposé durant l’une de nos visite à l’Institut avec Angus et le père Benoît.
Je serai intéressé pour mener des recherches sur le cas de quintuple personnalité qui vous a été transmis par le professeur Dubois.
En effet la singularité de ce cas aiguise à la fois ma curiosité ainsi que l’envie de mettre mes compétences en oeuvre. Nul doute qu’un psychologue sera à même de tirer des observations claires et fondé sur ce genre de cas.
Si vous me le permettez j’aimerai voir mis à ma disposition les éléments déjà mis entre les mains de l’IMI relatif à cette affaire avec si cela s’avère possible pour vous une lettre de recommandation afin de rencontrer le Professeur Dubois afin de rencontrer son patient et de débattre avec lui de son cas.

J’espère pouvoir partager bientôt sur ce sujet avec vous.
Scientifiquement,
Sébastien Vernay
Lundi : -
Mardi : -
Mercredi : -
Jeudi : -
Vendredi : -
Samedi : -
Dimanche : Cycle de l'Institut - AdC par Prosopée
Oui on est plutôt disponible en ce moment :?

Carine
Grouillot Sdompiste sur le déclin
Messages : 6
Enregistré le : lun. 11 févr. 2019 21:14
Date de naissance : 14 mai 1978

Re: Archives de l'Institut - vol II : 1920-1930 (Compte-rendus des PJ)

Message par Carine » lun. 11 févr. 2019 22:18

Entrée #7 : 20 Décembre 1919
Rédigée par : Louise Travelle
Support : croquis représentant Ernest Laville, réalisé par Louise avec une mine de plomb (vision obtenue devant l'entreprise de déménagement Augustin Batut)

Image

Avatar du membre
Prosopee
Wyvern Bigyosaure
Messages : 524
Enregistré le : dim. 11 mai 2014 17:11
Date de naissance : 12 janv. 1980
Contact :

Lettre du Professeur Geley en réponse à S. Vernay

Message par Prosopee » mar. 12 févr. 2019 21:16

Entrée #8 : 25 décembre 1919
Rédigée par : Professeur Geley
Support : Lettre de Professeur Geley pour Sébastien Vernay

Image

Répondre

Retourner vers « Appel de Cthulhu : le cycle de l'Institut par Prosopee »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités