CR de parties

Répondre
Avatar du membre
DreamArgonaut
Drider
Messages : 348
Enregistré le : lun. 7 déc. 2015 11:41
Date de naissance : 01 janv. 1977

CR de parties

Message par DreamArgonaut » mer. 21 août 2019 12:11

Je vous invite à copier/coller ici tous les CEs ayant déjà été écrits.

Avatar du membre
Zabrok
Salamandre Darko-Ténébrossée
Messages : 208
Enregistré le : mar. 9 oct. 2018 13:55
Date de naissance : 01 janv. 1948
Localisation : ici bas

Caravaning, épisode 1 / par Xylaz

Message par Zabrok » mar. 27 août 2019 22:41

Dans la tente du petit Khan...

On a rencontré Gobalf. Un mage qui pue et qui a pas l’air sérieux.
C’est pourtant à lui que le petit Khan nous a confié (ou l’inverse, je ne suis pas sûr
d’avoir bien compris) pour atteindre Shazargob. Le gras pélerin nous a vaguement
expliqué qu’on était liés à je ne sais quel destin là-bas.
Zugobaï a remis à sa place Ogobeï, le second du petit Khan, ça a frictionné dans l’air,
j’ai senti la haine contenue du blanchêtre. Faudra rester sur nos gardes avec celui là.
Pendant ce temps là, Garg’l quant à lui était affairé à sa toute une nouvelle vocation
pour les arts martiaux.
Ensuite est arrivé Hanigobal, le caravanier censé nous accompagner jusqu’à
Shazargob. Il nous a dit être pressé de partir. Notre commanditaire veut qu’on passe
par la forteresse penchée, Karagoblum, Bolboon en suivant la route du Zuif et qu’on
lui fasse des rapports sur ces lieux qu’il juge importants... Après ça il a fait sortir tout
le monde sauf nous 3 et le magicien nauséabond pour nous confier, enfin lui confier,
un coffre contenant un bon paquet de triangulums et des mystérieux parchemins. Il n’a
pas souhaité s’étendre sur la nature de ces écrits, et n’a même pas jeté le moindre coup
d’oeil à ma lance... Les gobelins et l’art ...


La caravane...

On a été accueilli par la gardienne de ces gens, une (ou presque) Goblours
nommée Lüküm. Ce n’est pas une caravane trop grande, 8 chariots en tout, tirés par
des grond. Le notre a l’air moins nourri que les autres, faudra s’en occuper. Nos co-
caravaniers sont une bande de Hobgobelins esclavagistes avec une cage remplie de
shoogs en mauvais état, un ramouraï pas causant qui à l’air de surveiller un truc
précieux dans sa carriole et qui ne veut pas en parler, Hanigobal et sa suite de gobelins
des fin fonds. Et ah oui j’oubliais, cette pluie qui ne cesse de tomber. Par contre faut
que je fasse gaffe à la Brakette, ces petits salopiauds font que de la zieuter et ça
m’étonnerait pas qu’y’en ait un qui tente sa chance, même si je pense les avoir bien
calmés avec ma démo.
Après 2 jours de voyage, la caravane a été stoppée à cause d’un problème sur le
chemin : de l’eau avait englouti la route et il a fallu des heures à Garg’l pour gérer le
détour pendant que je montais la garde depuis le toit du chariot d’Hanigobal.
Il s’en est bien sorti. Juste à temps, car une (ou plusieurs) squalamandre commençait à
nous avoir dans le collimateur.
Enfin sortis de ce bourbier, on a monté le camp dans un endroit un peu plus sec
pas très loin d’un jug-jug. C’est un grand arbre qui sert de site funéraire aux Gorlocks
qui vivent dans la région. On sait tous qu’il ne faut pas jouer avec les morts des
autres... Et pourtant, pendant que Zugobaï pionce dans les effluves fétides de Gobalf,
que ce dernier est complètement pété au krass et danse autour du feu, que Garg’l fait
des katas avec l’homme rat et que je tente en vain de négocier du gobchish avec
l’esclavagiste, quelqu’un a du mettre les pieds ou il fallait pas car on entend des bruits
tout autour... Les gorlocks sont là, ils sont nombreux et n’ont pas l’air contents... Ma
Brakette, ça peut-être le début de ton oeuvre, ça peut-être la fin de la mienne...

Avatar du membre
Zabrok
Salamandre Darko-Ténébrossée
Messages : 208
Enregistré le : mar. 9 oct. 2018 13:55
Date de naissance : 01 janv. 1948
Localisation : ici bas

Caravaning, épisode 2 / par Zugobaï

Message par Zabrok » mar. 27 août 2019 22:43


A sa Grandeur le Petit Khan Seigneur Légitime du Fin Fond


Lettre envoyée par oiseau-porteur


Seigneur Gobi, comme vous l’avez demandé, voici des nouvelles de notre équipée vers le Züd.
Après avoir erré de nombreuses heures dans les marais puant du Batrazaï, la caravane a établi son camp
pour reposer les bêtes et les gobelins au pied d’un arbre sacré Gorloks.
Votre serviteur fût outrageusement réveillé par des bruits anormaux et inquiétants. Le camp était
attaqué par les Gorloks. Mon fidèle compagnon Zul et moi-même avons rapidement occis le Gorlok qui
voulait s’en prendre à notre chariot. Le combat fut intense et notre Sauran Xylaz a risqué sa vie lorsqu’il
s’est introduit discrètement derrière moi dans le chariot pour porter un coup au Gorlok qu’il manqua
évidement. Il ne dut sa survie qu’à mes réflexes de Gobelin des Steppes !
Les Gorlok sont tous rapidement tués ou repoussés. Leur lâcheté les empêche de défendre leurs lieux
sacrés ! Toujours est-il que je demande à Hanigobal et à Lüküm, son Gobelours de garde, de me ramener
le responsable de ce gâchis. La tête d’un garde ne tarde pas à rouler à mes pieds.
L’un de nos Bokoks est mort pendant l’attaque. Dommage, ce sont des bêtes utiles. Au moins, nous
aurons des rations pour la suite du voyage !
Notre Shoog, Garg’le Bl’rp est resté fidèle à lui-même… incompréhensible. Mais il semble développer un
lien avec les Nezumis. Cela peut toujours nous être utile à l’avenir.
A propose des Nezumis… Jusqu’à présent nous avions affaire au seul Ratnin, Ce mystérieux Nezuro. Avec
l’attaque des Gorloks, voilà qu’un Grotling fait son apparition. Il parait qu’il sait même se battre. En tout
cas, il cause plus que le Ratnin. J’arriverai peut-être à savoir ce que leur chariot renferme. Les indices
que j’ai obtenus sont maigres : une voix de femme appartenant soit à une sorcière (peu probable) soit à
une courtisane promise à un richissime du Züd. Cette info venant de Gobalf, elle est certainement plus
proche de la réalité. Mais je me méfie toujours de tout ce qui sort de cet individu ! Sans jeu de mot !
Zélo le Grotling a ses accès au chariot. Je lui ai demandé s’il pouvait me dire qui s’y cachait et pourquoi.
Il a hésité. Je ne suis pas convaincu de sa fidélité à notre cause, malgré les visions de Gobalf. A surveiller.
Mais si la Nezumi est bien une courtisane pour un riche de Karagoblum, alors elle serait une espionne de
premier choix ! Il faut absolument que j’arrive à la rencontrer et la convaincre de notre affaire !
Xylas est fortement intrigué par le chariot d’esclaves Shoog. Je ne comprends pas son intérêt pour ces
pleutres. S’ils sont dans ce chariot c’est qu’ils sont faibles et indignes du regard de Maalaa’baar.
Quoiqu’il en soit, le Sauran a trouvé un Shoog encore plus étrange que notre marabout. Un illuminé qui
ne parle que par énigmes et qui semble content de son sort. Un adepte de Budabar. Connais pas ! Cela
ne semble pas être un ennemi à combattre…
Nous arrivons au campement du soir. Il y a d’étranges lumière au sommet d’une colline. Nous allons
explorer cela.

Longue vie au Petit Khan véritable suzerain des Fin Fonds

Avatar du membre
Zabrok
Salamandre Darko-Ténébrossée
Messages : 208
Enregistré le : mar. 9 oct. 2018 13:55
Date de naissance : 01 janv. 1948
Localisation : ici bas

Caravaning, épisode 3 / par Garg'l Bl'rp

Message par Zabrok » mar. 27 août 2019 22:48

Ça fait déjà quelques mois qu’on voyage. J’ai l’impression qu’on nous regarde bizarrement depuis la dernière transformation.
Et on peut en dire autant de Xylaz… C’est vrai qu’il a une belle lance, elle en fait loucher plus d’un.
Zugobaï, lui, a l’air de se faire des potes avec ses histoires de pouvoir et de conquête.
Zélo se fait progressivement accepter par tout le monde, et nous par les rats. Je pense qu’ils commencent à apprécier notre maîtrise du kung flou.

Les caravaniers (à part Hanigobal qui reste très discret) sont de plus en plus méfiants. Est-ce qu’ils ont peur qu’on vole leur Zuif, si c’est vraiment ce qu’ils transportent ?


Tout ce que je sais, c’est qu’on risque de devenir une partie de leur cargaison si on se méfie pas. Même le petit Plik Plok pense qu’on devrait faire gaffe. Bon, c’est vrai qu’il a l’air bizarre, mais je pense qu’il a raison.
En tout cas ça a été une grosse journée pour notre compagnie.
Pour commencer, l’Auuutre Lune a bien stressé le convoi. Et nous, on l’était encore plus quand on a appris qu’une sorte de sacrifice rituel gobelino-primitif avait lieu à deux pas de notre location !
Si ces sauvages n’avaient pas eu l’intention de tuer un prisonnier, on aurait pas senti le besoin d’aller à leur rencontre !
Haha, en tout cas notre plan était super : chevaucher notre monture à moitié défaillante vers le lieu du crime pour organiser une rencontre fortuite entre les caravaniers et les primitifs, c’était du génie !

Dommage que Xylaz ne sache pas conduire… Zugobaï et Zélo en ont fait les frais.

On a dû se débrouiller pour arriver aussi vite que possible sur le tertre où se déroulait le rituel.
Ensuite, c’était pas vraiment prévu mais on a tué tout le monde sans réfléchir, à commencer par leur shaman. Xylaz dit que c’était pour les affaiblir.


Bien fait pour eux ! Ces viles créatures ne feront plus de mal à qui que ce soit !


Ce qui est bête, c’est qu’on a fait tout ça pour sauver un ennemi…
Dagobir, qu’il s’appelait. Membre des Pattes Noires, il a suivi le bras droit d’Ogobeï, Subogob, mandaté pour nous supprimer. Pas de bol, lui et ses débiles d’acolytes avaient tué un Bobok qui appartenait aux Têtes-Plates, et Bim! incident diplomatique, sacrifice et tout et tout.

Bon, du coup ça veut dire qu’on a massacré des ennemis de nos ennemis. Des alliés potentiels? Je sais pas, ils avaient l’air un peu dérangés. De toute façon, l’ennemi qu’on a sauvé est mort aussi au final, mangé par Lüküm. Seul son worg a réussi à en réchapper, il est parti vers l’ouest il me semble.

Oups, le marabout commence à se réveiller, taisez-vous et lâchez ce stylo !

Avatar du membre
Zabrok
Salamandre Darko-Ténébrossée
Messages : 208
Enregistré le : mar. 9 oct. 2018 13:55
Date de naissance : 01 janv. 1948
Localisation : ici bas

Caravaning, épisode 4 / par Zélo

Message par Zabrok » mar. 27 août 2019 22:50

Au retour du tertre, Gobalf nous a passé un savon, il n'était pas content du tout. Ca lui donne un
air sobre, c'est assez étrange.
Les gobelins à tête de planche sont venus se venger de notre massacre en découpant des
caravaniers. Alors que Hanigobal a lancé le départ de la caravane, Garg'le Bl'rp, Xylaz et moi
avons quand même soigné les mourants pour ne pas les laisser crever sur place. Que le Grand
Grot me brosse si je laisse quelqu'un mourir ainsi.
Garg'le Bl'rp est resté un peu derrière pour laisser un message par terre, je crois qu'il voulait
dire désolé, bisous bisous et au revoir, mais qu'il ne savait pas trop comment faire.
Quelques jours après, Xylaz est devenu chef éclaireur de la caravane. Il est chef, mais je crois
qu'il est un peu le seul dans l'équipe. M'enfin c'est quand même prestigieux comme situation, il
nous a apporté un reste de noisettes farcies à la figue. Il faudra que je demande à Hanigobal
comment on farcir une noisette sans la casser en deux ...
Comme Xylaz fait son job toute la journée, que Zugobaï fait un peu la tête et que Garg'le Bl'rp ...
On discute pas mal Grotabaratin avec les caravaniers blessés. C'est assez bizarre, car il
m'écoute quand je parle ... Mais ils ont pas l'air de comprendre grand chose au Grand Grot.

En arrivant à la vieille ride, il faisait moche.
Il faisait même très moche.
Très moche, et on sentait que ça allait être pire dans pas longtemps.
Comme notre éclaireur en chef trouvait la situation étrange et dangereuse, on est tous parti
avec lui. On demandera à Hanigobal en rentrant le salaire pour les éclaireurs en herbe, et aussi
si on a le droit aux noisettes farcies à ce rang.
Dans la tour de guet de l'autre côté du pont, une bande de Grotling menaçant attendait.
Menaçant, c'est une intention, pas un fait bien entendu. Que le Grand Grot picotte le premier
Grotling qui aurait l'air menaçant.
Je suis donc monté discuter pour faire connaissance. Il s'agit de Pez Kador et sa bande de
bandits de grand chemin qui ont quitté la forteresse penchée. Après quelques échanges de
baratins, je les ai engagés comme caravanier, à la place de continuer leur vie de bandit de
grand pont. Pez est aussi nommé Grot-Alpha de la Cousinerie du Grand Grot.
Je lui ai même donné l'autorisation de créer sa sous-secte.
Il faudra que je pense à prévenir Hanigobal que j'ai embauché de la main d'œuvre dans la
caravane ...

Comme nous avons un peu traîné avec les cousins, Lukum et Hanigobal ont fait traverser la
caravane avant que le temps déjà très moche n'empire encore.

Sauf qu'un Oisogre s'est posé sur la caravane de Kaïko au milieu du pont.
Les boboks n'ont plus bougé d'un pouce, Hanigobal a gueulé pour qu'on sauve la marchandise
et Xylaz et Zugobaï sont partis à contre-sens pour attaquer la bête.
Sans avoir le temps de dire trois fois de suite "Le Grobaratin du Grand Grot", le pont a lâché, les
Boboks sont tombés dans la vieille ride, les cargaisons d'Hanigobal sont partis avec, Maalaa'bar
a ordonné à Xylaz et Zugobaï de fuir le combat, et l'Oisogre s'est envolé avec le chariot de
Kaïko dans les pattes. Le bazar comme dans une cuisine de Pok.
Hanigobal est tout colère, je vais attendre un peu avant de lui demander comment on fourre les
noisettes avec de la figue. Pour la solde d'éclaireur en herbe, et l'embauche de la troupe de
Pez, je vais aussi patienter un peu.
À la place, j'irai demander à Pez qu'il m'explique cette histoire du Khan Noir qui a pris
possession de la forteresse penchée et qui attaque les caravanes marchandes. C'est Hanigobal
qui va encore être colère ... Surtout si on doit faire entrer la caravane par le passage secret qui
arrive dans la prison.

Avatar du membre
Zabrok
Salamandre Darko-Ténébrossée
Messages : 208
Enregistré le : mar. 9 oct. 2018 13:55
Date de naissance : 01 janv. 1948
Localisation : ici bas

Caravaning, épisode 5 / par Xylaz

Message par Zabrok » mar. 27 août 2019 22:52

De l’autre côté du pont...

Les membres de la caravane se remettent à peine de la catastrophe. J’ai encore failli
mourir ici. J’arpente les abords du gouffre en espérant trouver un autre passage... rien
Nous sommes bloqués de ce côté.
J’entends résonner les plaintes d’Hanigobal, en rejoignant mes camarades. Ouf ! Le
gras pèlerin a sauvé le coffre qui contient ces mystérieux parchemins. A l’occasion
j’essaierai de découvrir ce qu’ils cachent... J’en ai encore froid dans le dos d’imaginer
cette magie en action, ces doigts boudinés qui se contractent, cette masse, puante,
comme de la vase qui ondule et cette magie qui retend le pont au dessus de ce gouffre
de mort. On traverse, rapido, Zugobaï, Zelo sur Zull, Garg’l e et moi, on fonce. Arrivés
de l’autre côté ça lâche, c’était moins une.
On rejoint les ruines que j’avais repéré à l’aller en pensant y trouver le chariot des
ratnins. Je pars en éclaireur, pensant être redevable. Obnubilé par ces sentiments de
regrets, j’oublie d’emmener le grotling avec moi... Ma première erreur


Les ruines...

J’aperçois au loin au sommet d’une tour délabrée le chariot, et l’oisogre qui
essaie de le décapsuler. A mi chemin, au sol, inconscient, Nezuro, puis... Une nuée,
sombre, glissante, qui dégueule de ces ruines infâmes. Des crevards des ruines ! Ces
saloperies foncent droit sur le ninjrat. J’hésite peu, je talonne mon Daku et fonce à son
secours... Ma deuxième erreur
Ça a merdé, je pensait sacrifier la bête pour qu’on s’en sorte mais ces bestioles ont
choisi de manger tout ce qui leur était proposé. Je suis au sol, ma monture n’est plus
qu’un tas de chair et je parviens tant bien que mal à tirer le corps marqué du ratnin
d’une mort certaine. Je suis submergé, je ne m’en sors pas. J’arrive à peine à les
empêcher de finir leur festin quand je vois une flèche qui se plante au sol. Celle de
Zugobaï, je la reconnais. Mes compagnons sont là, cela me stimule. J’arrive à
rassembler mes dernières forces, j’enlace mon malheureux compagnon, la braquette
entre nous, et je pars dans un roulé boulé de la dernière chance... Barakaa devait venir
de se souvenir de ma pénible existence à ce moment...
On est hors d’atteinte pour un moment, les potes font fuir les assaillants et les
repoussent vers les ruines. Il partent, Zelo en tête à la conquête de ce fort en ruine.
Courageux le petit... Avec Garg’le on essaie d’allumer un feu pour attirer le volatile
pendant que la bande de Pez gère Nezuro.
Ils me raconteront plus tard que Zelo a été héroïque et qu’ils ont terrassé l’oisogre.
Kaïko s’en tire avec quelques blessures légères, Nezuro quant à lui est toujours
inconscient.
On se repaît d’une fricassée de crevard des ruines assaisonnée par Garg’le et on a
désormais quelques trophées oisogriens.
Sans surprise, quand on rejoint Gobalf de l’autre côté du pont, la caravane est partie
sans nous. La bande de Pez propose de nous guider.


La forteresse penchée


Arrivés plus tard à la forteresse penchée, c’est un spectacle bien macabre qui
nous attend. Des têtes sur des piques, dont celle Casba le marchandeur hobgobelin.
Et Gobalf de prendre un air prophétique dans une transe, les yeux révulsés et de
prononcer :

« Il y a dans ces lieux autre chose que ce qu’il y avait avant, suivons les conseils de
Garg’le, il saura nous guider »

Avatar du membre
Zabrok
Salamandre Darko-Ténébrossée
Messages : 208
Enregistré le : mar. 9 oct. 2018 13:55
Date de naissance : 01 janv. 1948
Localisation : ici bas

La forteresse, épisodes 1 et 2 / par Garg'l Bl'rp

Message par Zabrok » mar. 27 août 2019 22:56


-Vous trouvez une note par terre. L’écriture est chaotique, presque amorphe-


Mon cher journal Mon Cher Mince alors, comment on fait ce genre de truc…

Bon, bref. J’ai bien remarqué que c’était la mode en ce moment d’écrire des choses. Du coup je profite d’un moment d’absence de l’autre amphibien abruti pour m’approprier ses bras ! Héhé, il est en train de fouiller un vieux caravansérail tout moisi à la recherche d’une trappe, alors qu’il lui suffirait de me demander gentiment pour avoir sa réponse.

Enfin, commençons par le commencement. Les récents évènements nous ont amenés à la Forteresse Penchée, dernier endroit où j’avais pu reprendre le contrôle de mon hôte il y a quelques mois.

Les souterrains qui mènent à la prison nous ont encore réservé bien des surprises ! D’abord on croise un Duergar, petit et bourru - étonnant... - qui débouchait d’un tunnel. Ce Globïn, donc, avait l’air vachement mal en point, mais il a retrouvé toute sa vigueur lorsqu’il a fallu fuir un essaim de Trogz qui s’est mis à nous suivre tous. Heureusement, toute l’équipe a réussi à fuir vers la prison et à refermer les portes derrière elle. Le batracien se sentait plus pisser, il a même invoqué la puissance d’Orus Pokus pour réduire ces bestioles à néant. Aucune idée de si ça a fonctionné… En tout cas on les a semées.

Arrivés à la prison, encore pire ! Hanigobal et Grishnak étaient là, ainsi qu’un Grot de la bande de Pez. Dommage qu’un de ses congénères se soit fait déchiqueter par l’immonde Geôlier Immortel dont on a dû s’enfuir.

A la sortie de la prison, on arrive dans une cour et les problèmes s’enchaînent encore : et vas-y qu’on se fait viser par un baliste, et vas-y qu’on se fait poursuivre par une bonne douzaine de hobgobelins apeurés et par des créatures mi-plantes, mi-hommes et re mi-plantes derrière ! C’est à ce moment que la grenouille m’a laissé le contrôle pour trouver un raccourci vers les donjons de la forteresse.
Dans l’équipe, c’est la débandade.
Globïn avance comme un bourrin vers le centre de la cour, suivi par Zugobaï qui finalement rebrousse chemin pour remettre les choses en ordre. Zêlo essaye de rassembler les Grotlings, Hanigobal fait un vacarme insoutenable en pleurant sa caravane, enfin bref, on se croirait au carnaval d’Hobzazat !


-Cette partie de la note est écrite de façon beaucoup plus chaotique-

Et maintenant qu’on a trouvé une sortie et que tout le monde est là, il faut s’enfuir des plantes-zombies.
Garg’le (qui ne se rend pas compte que j’ai gardé le contrôle de ses bras) et Xylaz fouillent encore le caravansérail. Le bâtiment est tout pourri, ça pue l’alcool et l’humus, y a de la mousse partout et ...
BOUM, le reste de l’équipe franchi la porte ! Globïn et Zugobaï gardent l’entrée, les flèches fusent ! Trois hobgobelins passent la porte, un quatrième se fait étêter par le Duergar ! Les créatures prennent le dessus, mais les portes sont bien fermées pour le moment … BOUM ! ah non, plus tellement …
Une créature plus grosse que les autres entre dans le bâtiment, les Grots franchissent la trappe qu’on a enfin trouvée et ouverte, les plus forts d’entre nous couvrent notre fuite ! ZING ! Une flèche transperce le pauvre Grishnak qui venait de se transformer en plante-garou ! FLASH ! ZOOSH ! Encore plus de flèches qui manquent leur cible !

-Il y a une grosse rature à cette endroit de la note-

Eh beh, Garg’le vient de reprendre le contrôle de ses bras pendant un court instant pour forcer Zul à sauter dans la trappe à son tour, ça fait quand même un sacré bond ! Heureusement qu’il a eu de quoi la soigner après .
On atterrit d’ailleurs sur Hanigobal - qu’Orus Pokus ait pitié de lui - qui a été jeté de force dans le trou ! BAM ! Zugobaï et Xylaz finissent par descendre à leur tour, suivis par Gobalf ! Et par la grosse bêbête aussi ! Après quelques tirs infructueux, le lézard et le gobelin décident de fuir pendant que Gobalf reste en arrière et invoque la puissance d’Orus Pokus pour repousser le monstre !
Je suis sûr qu’il s’en sortira …


Au final, une bonne partie de l’équipe a réussi à emprunter cette trappe et à fuir vers les souterrains qui devraient nous amener au petit donjon de la Forteresse Penchée. On a quand même perdu Hanigobal, Grishnak et pour l’instant Gobalf. C’est dommage, on se tape encore ce boulet de Nezumi à moitié décédé, une bande de Grotlings qui peuvent pas se blairer entre eux et deux hobgobelins qui savent pas qui craindre le plus entre le Duergar en début de file et le loup à l’arrière. Au pire, le loup aura de quoi manger.

Fiou… ça en fait des choses à raconter. C’est vraiment pas fait pour moi au final… La prochaine fois je laisserai ça aux autres “résidents”.


-La note est signée : ‘Akegobos, grand prêtre d’Orus Pokus’

Avatar du membre
Zabrok
Salamandre Darko-Ténébrossée
Messages : 208
Enregistré le : mar. 9 oct. 2018 13:55
Date de naissance : 01 janv. 1948
Localisation : ici bas

La forteresse, épisode 3 / par Zugobaï

Message par Zabrok » mar. 27 août 2019 22:57

A sa Grandeur le Petit Khan, Seigneur légitime du Fin-Fond

Lettre qui Vous parviendra dès que possible si Votre serviteur survit à la Forteresse Penchée.


Après le fiasco dans lequel nous avons perdu Gobalf, nous poursuivons notre exploration des
souterrains sous le Petit Donjon.
Toute l’équipe se réunit au milieu d’un gros carrefour avec 6 embranchements. Les Grotlings
semblent en sérieux désaccord et discutent dans leur coin. Gargl/Akebobos tiennent un dialogue
interne, ce qui rend les 2 particulièrement… incompréhensibles !
Xylaz se montre utile et s’en va explorer quelques tunnels afin de trouver notre chemin. Et c’est là
que Globïn part tout seul dans un couloir. Un jour ce nain se fera tuer… s’il ne nous fait pas tuer
avant ! Bon, v’là qu’Akebobos/Gargl semble d’accord. Et les Pez aussi… Le temps de rappeler Xylaz,
on s’enfonce derrière l’armure sur pied.
On débarque dans une vaste salle dont tout un pan de mur est effondré. Il y a de la mousse, une
forte odeur d’humus… et une énorme racine ! On commence à déblayer les rochers qui bouchent la
sortie. Enfin, Globïn le fait…
Pendant ce temps, l’un des gobelins fuyards commence à muter en gobplante. Xylaz s’en occupe,
mais il ne peut empêcher un nuage de spores. Heureusement qu’il s’était protéger le visage.
Nezuro se retrouve enveloppé de spores. Keiko entre dans le nuage pour l’en sortir. Courageuse mais
un peu suicidaire. Il ne faudrait surtout pas qu’elle meure, on aura besoin de ses talents plus tard !
Et évidement, c’est à ce moment qu’une grosse boule se forme sur la racine. Ca sent le danger et Zûl
n’apprécie pas. Jeï tire rapidement une flèche dans la protubérance. Cela avait bien fonctionné avant.
Sauf qu’ici, cela ne semble pas très efficace. Comme si la flèche avait percuté du bois dur.
Globïn ayant suffisamment dégagé le passage, les Pez s’engouffrent dedans. Mouai, tous les Grotling
ne s’appelent pas Groto Braket, pour sûr…
Il fallait que cela arrive. Un monstroplante apparaît et mort le bras de Keiko. Pas de bol pour le
timing, en 2 flèches il est mort le monstre !
On ne s’éternise pas et on rampe de l’autre côté… pour retrouver les Pez et Zelo au sommet d’un
monte-charge qui semble bien pourri. Ca va être galère de monter… et ça l’est devenu ! On s’en sort
à peine, surtout que pendant la montée il y a bien sûr une nouvelle secousse et des racines
envahissent le couloir. On a failli perdre Nezuro et Keiko, si ce n’étaient les réflexes de Xylaz et
Globïn. Ils leur doivent la vie, ces deux-là !
Cette Forteresse va bientôt changer de nom si ça continue : la Fortersses Tombée… avec nous
dedans !
On se jette dans un grand grenier circulaire. Il y a des cocons malsains accrochés aux parois. Encore
des monstroplantes je parie ! A peine le temps d’y penser qu’un de ces cocons crève et un gobelin en
sort. Je le savais ! Heureusement que j’étais prêt et je le perce comme il se doit. Bon, après coup, il
semblait normal. Mais l’autre gobelin mutant aussi, avant qu’il ne mute !
On profite d’un moment de calme pour se faire soigner par Gargl. Nous en avions bien besoin. Moi
surtout…

On sort du grenier par un escalier en colimaçon et on débouche sur un chemin de ronde, bouché
d’un côté et donnant sur un escalier de l’autre. Je jette un coup d’œil à l’extérieur des remparts et
j’aperçois un immense campement de yourtes des Gobelins des Steppes. La Horde Verdâtre du
Khanissime. Voilà une information importante à transmettre rapidement au Petit Khan… Je reconnais
les couleurs de Torugobu, le patriarche de mon clan. Il est aussi le gendre du Khanissime. Et 3.000
soldats sur les berges du Züd. Peut-être qu’en faisant tomber la Forteresse, cela les empêcheraient
de traverser ?
Et voilà qu’un Gobplante arrive par l’escalier sur le chemin de ronde. Globïn le coupe en 2 d’un bon
coup de hache.
Zelo nous appelle. Il aurait trouver une sortie dans le pafond de la zone bouchée. Et c’est là que Gargl
sème le doute en nous criant « non, pas sortie » ! Allez savoir…

Votre dévoué et humble serviteur, Zugobaï de la Horde Verdâtre.

Avatar du membre
DreamArgonaut
Drider
Messages : 348
Enregistré le : lun. 7 déc. 2015 11:41
Date de naissance : 01 janv. 1977

Re: CR de parties

Message par DreamArgonaut » mar. 27 août 2019 23:24

Excellent! Merci! :)

Répondre

Retourner vers « L’Étrange Monde de Z’aarb par DreamArgonaut »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités