13. le trone de fer

Image
Répondre
Avatar du membre
BenScott
Doppleganger
Messages : 378
Enregistré le : ven. 14 nov. 2008 01:00
Date de naissance : 11 mai 1974

13. le trone de fer

Message par BenScott » mar. 4 juin 2013 11:27

Image
La nuit est tombée sur le fleuve, Xena est réveillé par le capitaine Ulfaran, un étranger sur le chemin de hallage demande asile mais aprés tout ses tourment il préfère s'en remettre a la sagesse de la magicienne.
Il s'agit d'un jeune garçon d'une quinzaine d'année, un écuyer renvoyé par son maitre après avoir été copieusement battu; le bougre erre en direction de Festum. Xena accepte la requête du gamin mais le regrette rapidement le petit est travaillé par ses hormones et la vue de la jeune magicienne réveille en lui un amour qu'il souhaite consumer au plus vite. Rowin reconnait Aaron Aérios, le jeune messager qui lui avait remis la missive du roi a Frigorn. S'étant trop vanter de son exploit et de ses talents de pisteur le petit avait légèrement agacer son maitre Sir Gregan dit la montagne, un puissant chevalier aussi gigantesque qu'était petite sa patience.
Le reste de la nuit se déroule paisiblement et au petit matin Xena a la surprise de retrouver Aaron blottit dans sa couche tout contre elle.
Festum sera bientôt en vue et les héros préparent leurs affaire en vu du débarquement.

Dans une clairière sombre, Sylvarius rouvre lentement les yeux, un terrible mal de tête lui martèle le crane et sa vu est trouble. Petit a petit il fait le point, il est attaché en croix entre deux pin, limite écarteler, on lui a retirer sa chemise et tout son équipement a disparut.
Devant lui, prêt d'un feu, un individu encapuchonné craque une branche sèche avant de la jeter dans les flamme, Sylvarius demande secoure et la silhouette se dresse et se retourne lentement, doucement dans un souffle sylvarius murmure un nom, Avindel et a son grand désespoir quand le capuchon est abaissé reconnait son geôlier.
Une lame courbe est tiré de son fourreau et Avindel pose rapidement quelques question et le pauvre Sylvarius crache vite toute les reponses attendue par le ranger. OU allait il? et pourquoi?... Et surtout qui est Rowin?
Image
La grande cité de Festum impressionnante, dresser ses muraille et ses imposante battisse, sur les quais les aventuriers débarquent après avoir saluer Ulfaran ils partent en quêtes d'une auberge convenable, Rowin décide de partir directement au donjon rouge pour y rencontrer le roi, les autres après s’être restauré rechercherons le notaire.

Sylvarius boitille a l’arriére du cheval d'Avidel les pieds en sang il se dirige vers le sud, en direction de ses amis, il craint le pire, mais il devait parler, c'était tout dire ou mourir...

Rowin est accueillit au donjon par maitre Pycelle, celui ci semble en connaitre beaucoup sur ses dernières aventure et sur ses compagnon, mais refuse de lui dire la raison de sa venu ici le roi s'en chargera quand il en aura finit avec des affaires le retenant (une demi douzaine de jeune fille dans ses appartement privé, de longue négociation en perspective)

Pendant ce temps Promak dragouille la naine responsable de établissement du nain rieur, Xena dévore sont ragout pendant que Aaron la dévore des yeux et qu'Aldross ronge son frein, il a toujours eu horreur des grande ville et celle ci le mettait mal a l'aise, les dernier mot d'ulfaran résonnant encore a ses oreilles : soyez prudent vous pénétré dans un nid de vipère.
souhaitant en finir vite ils partent a la recherche du notaire, mais sans indication précise se retrouvent a errer au hasard des rue de Festum en direction du quartier marchand.

Robert Baratheon surgit rieur et de bonne humeur dans la salle du trône ravis d'y voir Rowin, les souvenir du passé sont vite balayer par la tache qu'il souhaite confier a son ancien neveu, devenir la mai du roi, son premier ministre, Rowin hésite a tant de responsabilité mais le roi est catégorique et ne lui laisse apparemment guère le choix : rowin devra être présent au conseil restreint du lendemain matin. Une garnison d’homme d'arme lui est rattaché et il décide d'aller retrouver ses amis, de patrouille de garde en patrouille de garde ils remontent vite leur piste ceux ci ne semble guère discret...
Image
Arrêtant toute les patrouille ou toute les personne croisant leurs passage Xena Aldross et Promak tente de se renseigner sur les Enstrang ou leur notaire, il remonte la colline aux repentant en direction du temple des douze, un gigantesque dôme entourer de douze tour s'élançant dans les cieux a en crever les nuages, chaque tour est occuper par les prêtres, une par divinité et la grande coupole est si vaste qu'elle permettrait d'y accueillir une bonne partie de la ville, l'autre partie pouvant se recueillir a l’extérieur sur la grande place des murmures (appeler ainsi pour les prières murmurer par les dévots qui résonnent a cet endroits au heure de prières).

Aldross et Promak repère un étrange individu qui semble les suivre, ils lui mettent le grappin dessus, celui ci les espionne pour le conte d'un personnage important du château mais n'en dira pas plus, il le relâche et reprenne le cours de leur enquête, c'est sur une grande place marchande que Rowin les rejoint.
Aaron est envoyer se renseigner sur les Enstrang pendant que les aventuriers iront se recueillir au temple des douze, il se retrouveront a l'auberge plus tard dans la soirée.
Le soir arrive aaron trouve enfin des informations le lieu de la résidence des enstrang...

Alors que la nuit tombe, Avindel demande a son nouvel esclave de lui préparer a diner, avant de se coucher. Sylvarius bien trop epuisé par cette marche forcé, les pieds meurtris s'endort également bien vite, il ne cherche mée pas a fuir, survivre est devenu son seul objectif, quitte a servir son nouveau maitre jusqu’à la fin de ses jour.
Au petit matin Avindel amusé par la servitude de son prisonnier, d'un coup de botte jette sylvarius au sol, sort sa dague, leur rencontre manque de sang et de larme, voyant ce que son petit compagnon est encore prêt a endurer...
Image

Partie 2 :
Le lendemain matin tous se rendent dans la salle du conseil restreint, les conversation vont bon train et tous tentent de comprendre comment le royaume a pus ainsi sombrer dans les dettes et la ruine, le conseil est interrompue par Sir Clegan et son écuyer Aaron, le chevalier juge son jeune apprenti encore trop inexpérimentée et le conseil décide donc d’éprouver la valeur d'Aaron lors du tournoi qui aura bientôt lieu. Le jeune garçon est déçut mais ce pli a la volonté des conseillés.
Gergor Clegan laisse une étrange impression c'est un homme colossale qui semble peut enclin a la pitié et a la transigeance.
Plus tard encore l'on annonce l'arrivée d'un émissaire de l'ouest, Avendil représentant de l'empereur Greifax entre trainant derrière lui Sylverius au bout d'une corde, Le terrible elfe réclame Aldross en contrepartie les armées de Greifax ne raserait pas Borland et ses fiefs.
Il se déleste de sylvarius, celui ci semble etteind en état de choc et demeure silencieux et prostré
Le conseil demande a réfléchir et demain il donnerons leurs réponse a Avindel, la matinée bien chargée passe a une vitesse folle et peut avant midi les membres se retire sauf Maitre Varyce qui apprend a Rowin que ses espion rapporte l'iminante arrivée de nina et rank engstrand a Festum.
Un piège est est en place chez le notaire et il n'attendent pas longtemps l'arrivée de leurs proies, Nina tente de rejeter la fautes sur son frère Rnak celui ci ne pipe mot prêt a attendre son châtiment mais les héros ne sont pas dupe, Rank benificiera de clémence, une mort rapide par décapitation quand a nina elle sera écartelée sur la place public.
Ce n'est pas la vie qui est trop courte...
... c'est la mort qui est trop longue.

Avatar du membre
BenScott
Doppleganger
Messages : 378
Enregistré le : ven. 14 nov. 2008 01:00
Date de naissance : 11 mai 1974

Re: 13. le trone de fer

Message par BenScott » jeu. 13 juin 2013 14:40

Sire Rowin comme convenu voici le détail des finances de Festum
Peter Beylish Grand argentier de Festum et de Borland
Image
Image

General Aldross voici les effectifs détaillés de vos armées vous trouverez également une carte vous informant des territoires des principales familles des terres du nord
Rendly Baratheon maitre des lois
Image
Image
Image

Le cheval filait a toute allure a travers les collines du nords, sur son dos, la cape flottante et claquante au vent, xena serra les brides, il fallait ménager sa monture , la route serait encore longue avant d'atteindre les vertes forets des Elfes sylvains.
Elle avait l'impression de les avoir quitter il y'avait si longtemps pourtant moins d'une année s'était écoulée au coté de ses compagnons d'aventure, de leur rencontre sur le plateau des orques, de leur aventures auprès de la reine de givre, de leurs voyages dans les ruines naines dans les montage enneigées du grand nord, et enfin de leurs éprouvante traversée sur le fleuve en compagnie de ces rameurs libres et de leurs capitaine jusqu’à Festum, la capital des états septentrional de l'Aventurie.
Le soleil était encore haut, si tout allait bien elle serait arrivé avant la nuit tombée, Xena espérait que les négociations ce déroulerait au mieux car elle savait que rien ne serait gagné, les elfes avaient la rancunes tenaces et leur ressentiment envers les Norbards était profondément enraciné dans leur cœur suite au longue guerre qui les avait vu s’affronter et surtout a la perte de leur foret sacré de l'orient.

Image

Promak ne quittait plus la bibliothèque avec l'assistance du grand mestre Pycel ils écumaient d'épais grimoire d’ingénierie militaire pour la grande partir écrit en nain, ce travail de longue haleine n’avançait pas bien vite Promak peut habitué par les dessins technique et ralentis par les traduction qu'il devait effectuer pour le grand mestre. Pourtant ils étaient tout deux d'accord sur un point ils devaient trouver et concevoir l'arme ultime, aussi destructrice que spectaculaire, capable de raser des régiments entier et de terroriser ceux qui en serait témoin...
Image

Pendant ce temps Avindel priait son dieu, un dieu innommable, un dieu auquel l’empereur greifax l'avait convertis, un dieu noir, un dieu interdit et bannis par les douze. Il priait pour s’octroyer plus de puissance, promettant de nombreux sacrifice en retour, et jurant de laisser dans son sillage peur, pleur et douleur.
Image
Ce n'est pas la vie qui est trop courte...
... c'est la mort qui est trop longue.

Aezriel
Ruloft Roah Hurleur
Messages : 20
Enregistré le : lun. 25 mars 2013 18:17
Date de naissance : 20 août 1990

Re: 13. le trone de fer

Message par Aezriel » lun. 17 juin 2013 18:14

Je ne savais pas ou placer ce message donc je le met ici.
Pour la bataille contre Avindale, il me faudrait le maximum d'armes de sièges.
Il faudra récupérer du bois et du métal pour les construire, je verrai avec les finances combien on peut en acheter.
Il me faudrait des catapultes.
Image

Des trébuchets
Image

et des balistes
Image

Au niveau des munitions, il faudrait des rochers enflammés (huile, tissus inflammables)
Des bombes à fragmentation (boule de métal avec au centre du souffre, du salpètre, de la poudre, etc.. et à l'intérieur mais sur les bords des bouts de métal tranchants).
Des bombes normales et des cocktails molotov (alchool à bruler dans un grand tonneau avec une mèche).
Il faudrait aussi d'énormes flèches pour les balistes

Il faudrait que je sache combien je peux en avoir de chaque (arme et munitions) et combien je peux en faire fabriquer selon les ressources que j'arriverai à me procurer.
En ce qui concerne les mages, il faudrait que je sache si ils peuvent enchanter les armes de sièges et les projectiles.

Pour les armes de sièges des enchantements de précision permettant de viser un endroit précis serait pas mal.
Ou encore un moyen de rendre les projectiles très légers (pour les bombes) et donc en envoyer plusieurs à la fois.

Pour les munitions il faudrait pouvoir les enchanter pour augmenter les dégats effectués donc rendre les bombes plus explosives,
rendre les flammes des cocktails molotovs impossible à éteindre, rendre les flèches des balistes particulièrement perçantes.
Si il pouvait faire en sorte que les flèches des balistes flottent dans les airs aussi ca serait pas mal.
On pourrait envoyer une flèche en ligne droite sur les armées ennemies et elle transpercerait tout une ligne de défense sans jamais tomber au sol.

A part ca, il faudrait que je m'entretienne avec les mages pour savoir si ils comptent se battre avec nous. Auquel cas, il faudrait savoir ce qu'ils ont comme pouvoirs pour l'armée.
Ils pourraient enchanter les armes/Armures des troupes, faire pleuvoir des pluies d'acide sur l'armée ennemie, faire rouiller leurs armes, les rendre confus pour qu'ils s'entretuent..
Voir même renvoyer directement les démons dans leurs plans respectifs.

Il faudrait aussi que j'aille m'entretenir avec les prêtresses des différentes divinitées. Car je remarque que le dieu sans non invoque des milliers de démons alors que nous on a 12 dieux et yen a pas un qui invoque un petit lézard! Donc faudrait voir si ils peuvent pas nous prêter main forte.


EDIT:

Au niveau des munitions, j'ai une idée faudra que tu me dise si c'est réalisable.
Un groupe de tonneau attachés en cercles avec un au centre. Attaché avec des cordes.
Le tonneau du milieu contient de la poudre et une mèche.
Les tonneaux tout autour du cercle contiennent de l'huile/de l'alchool, ce qui brule le plus longtemps.
Peut on lancer ca et le faire exploser un peu au dessus du sol (avec une mèche d'une taille spéciale)? Pour répandre l'alchool partout sur une grande surface du champ de batailles.

Avatar du membre
BenScott
Doppleganger
Messages : 378
Enregistré le : ven. 14 nov. 2008 01:00
Date de naissance : 11 mai 1974

Re: 13. le trone de fer

Message par BenScott » lun. 8 juil. 2013 12:27

En pause...
Ce n'est pas la vie qui est trop courte...
... c'est la mort qui est trop longue.

Répondre

Retourner vers « L'Oeil Noir par BenScott »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité