Journals Impériales

Image
Avatar du membre
Lunagath
Leprechaune Immature
Messages : 92
Enregistré le : jeu. 6 août 2015 20:13
Date de naissance : 31 oct. 1993

Re: Journals Impériales

Message par Lunagath » lun. 26 févr. 2018 20:57

Dix-Neuvième jour du mois du Lièvre , An 1170 du Calendrier impérial

Le groupe de 3 avance dans le long et interminable couloir.
Après 500m, sa s'agrandit et débouche sur une grande salle.
Les torches n'éclairent quasiment rien, il y a une odeur de cadavre et des crânes de rongeurs.

Ryo Bayushi lance un crane de rongeur , celui ci rebondis sur un objet métallique.
Il lance un nouveau crane, ça tombe sur des pavés.
Aiko entoure de flamme Ryo.
Ryo s'approche de l'objet métallique. C'est une chaine suspendu. Il tire dessus, les chaines cling mais tienne.
Les autres le rejoigne.
Ryo grimpe a la chaine. Togashi le suis. AIko n'arrive pas a monter.
Ils grimpent 10m de haut et touche le plafond.
Il y a d'autre chaine suspendu autour.
Ils se balancent. Aiko commence a monter et à se balancer aussi.
La chaine se bloque d'un coup.
Ils redescendent.
Ils entendent une drôle de voix non humaine qui leur dit: "Bien le bonjour, ou bien le bonsoir, tout dépend du jour ou de la nuit que nous sommes. Vous êtes ici en mon domaine. Que faites vous présentement. Insipide petite créature."
Togashi se présente.
Il s'agit d'une créature des temps ancien. "Mon nom, a vous de le deviner"
L'ombre qu'il y a autour d'eux a l'air de se réduire de plus en plus, et les torches finissent par éclairer la salle.
Une créature difforme faites d'ombres et 4 bras complètement enchainer.C'est une créature ombreuse.(Appeler plus communément les ombres dormantes, car elle peuvent assombrir une zone jsute en fermant les yeux. Elles cherchent juste a passer leur vie tranquille.)
Elle habite la depuis 300 a 400 ans
La plus part du temps, les gens les pourchassent pour défaire les ombres, mais celle ci ne sont jamais hostile.



Certaines personnes l'ont confondu avec une autre entité, et l'ont enfermé la.

Elle entend des va et viens dans les catacombes.

Il y a trois nuit/jours (il ne sait pas trop) , 3 cycles, des bruits de pas l'ont fortement déranger. Pas des bruits de pas ordinaire, des bruits assez strident, assez osseux.
Il venais du même endroit que eux 3.
"Si jamais j'entends du bruit encore une fois,gare a vous, je m'arrangerais pour vous retrouver."

Ils repartent, ils referment la porte secrête derrière eux.

Ils continuent sur le chemin de gauche et l'eau leur arrive jusqu'au cou.

Ils retournent a l'embranchement.


Il y a un autel en plein milieu de la salle, des cages suspendu certaines pleines(une dizaine de mort), une sorte de mucus bizarre(couleur rouge, noir, pourri/terreux) sur les murs, les cages.

Ils notent l’emplacement sur la carte.
Ils retournent a la sortie.

Ils vont se laver et informe Goju Yukiko de la situation rapidement.

Celle ci arrive au palais en courant, je vois les deux kuni, il y a la daimyo temporaire, la daimyo crabe, la shhugenja et la magistrate d'obsidienne.
Yukiko explique la situation rapidement et des mesures sont prises.

Les autres arrivent et donnent d'autre détails, notamment sur la créature enchainer.

On écrit le rapport(plus ou moins bien...) et après on a un quartier libre.

Avatar du membre
Selvagor
Beketien Exalté
Messages : 2249
Enregistré le : mer. 12 janv. 2011 01:00
Date de naissance : 13 janv. 1981
Localisation : 78100

Re: Journals Impériales

Message par Selvagor » sam. 3 mars 2018 13:32

(J'ai perdu mes notes en sauvegardant mal mon fichier donc j'ai fait de mémoire. J'ai sans doute oublié des choses...)

20ème jour du mois du Lièvre , An 1170 du Calendrier impérial

Les Kuni accompagnés de bushi Hida s'en vont chasser les maho-tsukais des égouts avec nos informations. La championne d'Obsidienne nous préparer une lettre en remerciement dont on ne connait le contenu. Le message s'en va et la missive attendra donc notre retour sur nos terres respectives. Nous avons donc quartier libre et certains profitent plus du festival que d'autres.

Togashi Kaze et Goju Yukiko iront danser dans les rues, pour Kaze ce sera même jusqu'à tard le soir avec de nombreuses boissons offertes. Bayushi Ryo préférera le sérieux du château et les discussions ennuyeuses avec les courtisans pour se tenir informer. Isawa Aiko ira étudier des parchemins dans la bibliothèque. Le lendemain, tout le monde éprouvera une légère et mystérieuse gueule de bois. Après sa collation du matin, Ryo tentera de faire sa bonne action en éduquant sans succès un rustre Crabe. Les autres profitent des festivités qui sont maintenant dans leur 2ème semaine.

Nous n'avons toujours pas de nouvelles des Crabes partis chasser les maho-tsukais.
PJ : Karlio d'Hérengol (Symbaroum) - Wilson Kime (Mindjammer)
MJ : Les îles du Danger Éternel (L5R)
" Where was your heart when you needed it most ? Hand in hand with your innocence gave up the ghost. "

shurat
Pégase
Messages : 190
Enregistré le : ven. 12 oct. 2012 19:02
Date de naissance : 08 nov. 1990

Re: Journals Impériales

Message par shurat » lun. 19 mars 2018 18:20

25ème jour du mois du Lièvre , An 1170 du Calendrier impérial

Nous sommes rendus à Shiro Shosuro. Mais que faisons nous ici?
Suite à nos aventures dans les égouts nous avons pu prendre un peu de bon temps jusqu'à ce que la gouverneur de la ville déclare l'indépendance de celle-ci. Cette incident en entraine un autre avec une perte de sang-froid de la part du daimyo scorpion.
Les samourais de l'empire se réunisse en comité. Les daimyo décide (sans le daimyo scorpion qui est évanouie, "calmer" par la daimyo crabe) d'envoyer les anciens agents de la championne d'émeraude pour aller chercher une courtisane Otomo afin de faire médiateur.

Mis sur des chevaux licornes nous sommes arriver au bout de 4 jours à Shiro Shosuro. On y apprendra que la courtisane est partis mais qu'un Miya peut aller la rattrapper, ce que l'on demandera au nom des daimyo. Puis nous attendons...

Avatar du membre
Lunagath
Leprechaune Immature
Messages : 92
Enregistré le : jeu. 6 août 2015 20:13
Date de naissance : 31 oct. 1993

Re: Journals Impériales

Message par Lunagath » lun. 19 mars 2018 21:16

26ème jour du mois du Lièvre , An 1170 du Calendrier impérial


Nous passons le temps, et dormons dans une auberge conseiller par notre Scorpion.
Au 3eme jour, on nous annonce que les portes de la cité sont fermés, quelqu'un est envoyer pour vérifier.

Soucis: On ne peux franchir les portes de la citées.
Une journée après notre départ, missive de la championne d'obsidienne: besoin urgent de renfort, bataille ranger dans la cité. (a cause d'un soucis avec marchand du clan du crabe.)
Si on tente de franchir les portes, ils nous tue a vue.
Demande de renfort de toutes les cités.

on demande audience au daimyo, 1 journée passe.
2eme journée: rien.
3eme journée: Le courtisan impérial est arriver. Otomo kira semble masculine de loin a cause de sa carrure.
elle nous dit: j'ai eu vent de votrte mésaventure, je regrette ce soucis. Je trouve dommage d'en arriver a de tel extremité pour obtenir le controle d'une cité.
Les daimyo risquent leur vies, je ne l'apprécie pas.
Je vais tenter d'ouvrir des pourparler, de calmer le jeu. Mais on ne peux rien garantir.
Vous aller me servir d'escorte, accompagner de miya otake(a son service depuis 10 ans, qui servira de relais entre l'empire et la cité))
On part demain.

L'aube arrive.
On retourne voir otomo kira, et on fait la journée a cheval.

Glass6Heart
Timonier Korrigan Timide
Messages : 34
Enregistré le : mer. 25 nov. 2009 01:00

Re: Journals Impériales

Message par Glass6Heart » lun. 19 mars 2018 23:56

27ème jour du mois du Lièvre , An 1170 du Calendrier impérial

On est en route pour la cité des traitres accompagné la la courtière Otomo.

Les villages de la route du retour sont partiellement au courant l’atmosphère au sein de ceux ci est plus pesante qu’a la normal.

Je ressens que le tatouage de l’Otomo en forme de chat dans son dos est magique. (Togashi sais lui que c’est un tatouage de son clan)

.Après un petit camps dans une clairière on rentre en vue de la cité.

Une porte est fortement défoncé, il manque un bout de palais.

Les ronins sont divisés en deux factions.

300 Ronins qui gardes les portes sont restés fidèles a l’empire et environs 50 sont séparatistes.

Le daimyo du clan scorpion est mort dans un duel pendant notre départ.

Les ronins loyalistes nous conduisent aux daimyos restant.

On voie les daimyos (phoénix, crabe et araignée).

Une partie de l’arrière de la cité est sous le contrôle de personne au sein de la cité.

Suite au conseil de guerre on se prépare a rentrer dans le château par les égouts.

Avatar du membre
Selvagor
Beketien Exalté
Messages : 2249
Enregistré le : mer. 12 janv. 2011 01:00
Date de naissance : 13 janv. 1981
Localisation : 78100

Re: Journals Impériales

Message par Selvagor » lun. 16 avr. 2018 13:11

Mieux vaut tard que jamais !

28ème jour du mois du Lièvre, An 1170 du Calendrier impérial

En se rapprochant de l'entrée des égouts, le groupe doit avancer discrètement dans cette ville maintenant délabrée avec des bruits de combat au loin. La porte des égouts est entre-ouverte avec une écriture qu'Aiko reconnait comme étant celle des kamis. Une sorte de protection des kamis de la terre que la daimyo phénix dissipera sans mal. Sans doute un piège de jade contre des créatures de l'outremonde.

Dans les égouts, une série de barreaux bloque le passage avec des inscriptions. Il s'agira d'une suite d'énigme à résoudre afin de faire partir les barreaux. Après moult réflexion et révélation, les derniers barreaux nous laissent la voie libre. Hotako va rester couvrir nos arrières et nous avançons dans un tunnel de pierre qui s'agrandit en largeur à l'aide de torches. Puis la daimyo Isawa et Nishi vont aussi nous laisser continuer seuls avec Otomo Kira. On arrive enfin vers le château, sous le laboratoire de Kokucho. A travers une grille on peut entendre des bruits de coup et les gémissements de Kokucho se faisant torturer. Ryo sort sans discrétion accompagné de Kaze et cinq rônins tortionnaires nous attaquent.

S'en suit un combat long et laborieux, Ryo et Kaze ayant du mal à toucher leurs adversaires et réciproquement. Heureusement Yukiko et Aiko relèvent le niveau. Ryo cependant tombera à terre encaissant trop de blessures. C'est alors que le tatouage du chat blanc de Kira devient noir et Ryo revient à la vie. Kira semble être redevenue normal. Kokucho aurait compris ce qu'il s'est passé avec le tatouage mais cela reste un mystère.
Modifié en dernier par Selvagor le mer. 2 mai 2018 23:51, modifié 2 fois.
PJ : Karlio d'Hérengol (Symbaroum) - Wilson Kime (Mindjammer)
MJ : Les îles du Danger Éternel (L5R)
" Where was your heart when you needed it most ? Hand in hand with your innocence gave up the ghost. "

shurat
Pégase
Messages : 190
Enregistré le : ven. 12 oct. 2012 19:02
Date de naissance : 08 nov. 1990

Re: Journals Impériales

Message par shurat » lun. 16 avr. 2018 20:42

27ème jour du mois du Lièvre , An 1170 du Calendrier impérial

Les esprits se ressaisissent petit a petit, Bayushi est toujours a terre mais il semble respirer.
La dame Otomo avoue avoir un trou de mémoire datant de l'entrée dans les égouts.

au bout de plusieurs minutes les samourais arrivent a réveiller Bayushi.

Ils se mettent alors en route pour les étages et arrêter la gouverneur.

Passant discrètement dans la salle principale mais se rendent compte que l'un des accès est bloqué et l'autre est piégé.

Après des tergiversation, Bayushi décide de lancer un honorable duel au garde de l'accès.

Ce dernier sans honneur, appelle la garde qui se font alors promptement tuer par les samourais.

Glass6Heart
Timonier Korrigan Timide
Messages : 34
Enregistré le : mer. 25 nov. 2009 01:00

Re: Journals Impériales

Message par Glass6Heart » lun. 23 avr. 2018 21:20

28ème jour du mois du Lièvre , An 1170 du Calendrier impérial

On poursuit les 2 fuillars jusque dans la cuisine ou nous les affrontons alors q’un monte et en fonctionnement d’ou arrive deux samourais en armure lourdes du clan du crabe qui finissent executer par l’Otomo.

On a utiliser le monte charge j’usqu’au 4 étage.

Ou la traitresse avec 2 gardes hida mort vivant et une masse de cadavres.

Que nous tuons.

La Otomo Tombe inconsciente et nous attendons son réveille.

Avatar du membre
Lunagath
Leprechaune Immature
Messages : 92
Enregistré le : jeu. 6 août 2015 20:13
Date de naissance : 31 oct. 1993

Re: Journals Impériales

Message par Lunagath » lun. 30 avr. 2018 16:02

8ème jour du mois du Dragon, An 1170 du Calendrier impérial

Le tatouage d'otomo kira a changer de couleur et de position.

Le mal est résorbé, mais Otomo kira a l'air très affaibli et très soucieuse que la cité n'a pu personne a sa tête, que ça va couter cher a l'empire si l'empire doit se charger de la reconstruction.
Et qu'il faut trouver quelqu'un de fiable pour diriger la cité.

On retourne dans la maison ou l'on préparais l'assaut sur le palais.


discussion sur la cité:
Les lions: pris part a l'assaut sans leur damiyo présent, ne peuvent pas revendiquer la cité.
Scorpion: Perdu le damiyo donc pareil
Dragon: Le daimyo s'en fou.
mante: peu participer au combat et on pas voulu se sacrifier. Ils le veulent
licorne: désaccord avec la mante, la foret appartient déjà au shogun (licorne)
araigné: daigotsu otako est extrêmement calme, et dit "Ancienne cité"

La cité appartenait aux araigné avant, et la cité portait un autre nom "Forteresse de la soie noire "
Cité imprenable, mais le shogun avais demander a ce que les araignées sortent et abandonnent toutes les forteresses.



La cité sera pour le shogun.
Otomo kira nous pointent du doigt et nous dit de la suivre.
On sera a son service, dans la magistrature d’émeraude.
On part d'ici 4-5 jours, quand elle reçoit sont kimono blanc
On ira au clan de la grue, a cause d'attaque de pirate sur le bord de la cote

On s'occupe chacun de notre côté en attendant.


On en aura pour 2 semaines de voyage pour arriver a la ville portuaire de la grue.
Le magistrat nous reçois.
On reçois nos symboles de magistrat.

Les pirates enlèvent des gens et attaquent les villages
Ils procèdent en déclenchant des incendies, assomment les gardes et enlève quelque personne puis disparaissent dans la brume sans laisser de trace, ils n'ont pas de mon particulier


Le soir on nous sert un repas exceptionnelle.

la dernière attaque s'est produit il y a 4 jours.

on sera logé au grand château de la ville, ou on passe la nuit.
Le matin on apprend qu'il y a eu une attaque tout au sud, Otomo Kira s'occupe de la paperasse.

On part donc vers l'endroit de la dernière attaque, au sud.

Avatar du membre
Hastein
Markjaniste Dément
Messages : 1167
Enregistré le : mar. 18 août 2009 01:00
Date de naissance : 27 sept. 1985

Re: Journals Impériales

Message par Hastein » dim. 17 juin 2018 08:37

16e jour du dragon, an 1170 du calendrier imperial

Otomo Kira-sama nous présente l’affaire sur classée sans suite sur laquelle nous devons enquêter. Un groupe de pirate baptisés « la voile sanglante » sévit sur les cotes Rokugani depuis quelques temps. L’enquête menée à l’époque par l’actuel champion de Jade a fait état des faits suivants : les pirates attaquent de nuit accompagnés d’un brouillard passant ainsi inaperçu aux yeux de la population ainsi que des ashigaru. Ils mettent alors le feu à une installation pour attirer l’attention du village vers un point central pour pouvoir pratiquer leur besogne sans être dérangé. Ils kidnappent alors une poignée de jeunes femmes entre 14 et 30 ans avant de repartir par la mer.

Un point a noter toute fois, il semble exister une différence entre leur intervention sur les terres du Phoenix et celles sur les terres de la Grue. Leurs attaques sur les terres du Phoenix étaient plus violentes et tenaient plus de l’action classique de pirates : pillages, saccage et massacre. Les attaques de la Grue ne font plus état d’une telle violence et semblent bien plus subtiles. Tout porte à croire que le groupe s’est scindé en deux groupes distincts ou ces derniers ont changés de capitaine… Peut être cela a-t-il un lien avec le cadavre de gaijin découvert lorsque la brume s’est levée à la suite d’un de leur raides… Ou ce sont de simples imitateurs et la Grue doit s’estimer heurese de n’avoir pas de bain de sang sur le beau kimonos bleus.

Il nous appartient à nous, pariahs de jade d’enquêter sur les évènements pour découvrir ce que Soshuro Jimen à cherché à étouffer… Tant mieux, il sera amusant d’exposer à la lumière la corruption pitoyable dans laquelle Rokugan baigne et nous pourrons ainsi imposer un véritable champion de jade capable de leur montrer que leurs petits jeux et agissements sont futiles. Je suis certaine que Daigotsu-sama avait ce plans en tête lorsque mes sensei m’ont envoyé dans cette ridicule célébration du Lion.

Quoiqu’il en soit, 9 sites ont été attaqués durant des derniers mois et les bateaux se dirigent dans des directions différentes : 5 en direction du Nord et 4 en direction du Sud. Soit ces pirates tente de brouiller les pistes pour que nous trouvions l’île sur laquelle ils se cachent ou ces derniers sont réellement deux groupes distincts… Ou alors ces derniers possèdent plusieurs points de mouillage pour leurs navires.

Nous nous dirigeons vers le premier village dont l’attaque remonte à 5 mois. Il n’y a pas grand-chose à dire mise à part que ces paysans sont à l’image de la Grue, stupide et inutile à notre enquête. Le soit disant chef de village, un vieux grabataire ayant un pied dans la tombe n’est même pas capable de se souvenir du noms des femmes enlevée, tout juste peut-il nous indiquer que l’ashigaru posté au bord de la mer a donné l’alerte lorsque la grange du village a pris feu. Les villageois se sont précipités pour éteindre le feu et 5 femmes agées de 14 à 22 ans disparaissent. Inutile de rester avec cette antiquité plus longtemps, nous nous dirigeons vers l’ashigaru.

Nous avons un discours semblable, il est incapable de donnée plus que la description de deux jeunes femmes. Etrange alors que ces gens se cotoient de manière régulière. Nous commençons à soupçonner qu’une magie peut être à l’oeuvre pour faire oublier les jeunes femmes. L’ashigaru a repéré le brouillard et son associé s’est dirigé vers la plage pour prévenir les marins puis il voit une les flammes de la grange. Il a tout juste de le temps de les prévenir avant d’être assomé par quelque chose ou quelqu’un. Cependant il se révèle plus utile que l’épave et nous donne le nom de la marchande de tissu dont la jeune fille a disparue.

Nous pensions tout d’abord que notre théorie de magie était vraie lorsque cette mère n’a pas fait état de la disparition de sa fille, ni manifesté la moindre tristesse dans sa disparition. Il faut croire que ces paysans sont tout simplement insensible au moindre évènement ou alors leurs temps passée dans les terres de la Grue a rendu leur sang trop épais à force de mariages consanguins. Elle nous raconte comment s’est passée la soirée de son point de vue, bref aucune utilité…

Tamori-san étant une shugenja, nous lui demandons si cette dernière ne pouvait pas communiquer avec les kamis pour savoir si ces derniers ne pouvaient pas nous aider à comprendre ce qui s’était passer dans ce village. Elle nous emmena d’abord au bord de la mer pou communier avec l’eau… Je ne suis pas sur que tout ceci soit réellement fructueux… A part boire la tasse visiblement… Je révise mon jugement cependant rapidement : elle nous révèle qu’elle a pu distinguer un navire accoster sur la côté, un homme était présent avec un tatouage de voile barrée (confirmant ainsi notre théorie qu’il s’agit d’un groupe séparé ou qu’un changement à eu lieu dans le groupe originel) pour être remplacé par un animal à pince… A si seulement il s’agissait d’une flotte Yasuki… Cela pourrait déclencher une nouvelle guerre entre la Grue et le Crabe…

Nous faisons également un immense feu… J’espère que le feu ne va pas décider de brûler Tamori-san, cela serait… génant. Elle nous révèle que trois gaijin à la peau brune étaient présents autour de la grange et qu’un grand brun a mis le feu à la grange. Ces derniers portent les mêmes doubles tatouages et fait intéressant, il était triste que l’on ait pas fait appel à lui pour quelque chose… Tamori-san nous confirme également que la brume est bien d’origine magique, cela risque d’être problématique si ces pirates ont effectivement accès à celle-ci. Le kami nous confirme également que les enlèvements et l’incendie font partie du même plan mais refuse de nous en dire plus…

Nous décidons de rester à l’auberge pour nous reposer avant de nous rendre dans un autre village le lendemain. J’espère que ces paysans seront plus compétents… Sinon je pense qu’il faudra utiliser une méthode ayant fait ses preuves, la méthode d’obsidienne.

Répondre

Retourner vers « L5R "In Borders of Nightmares" par Nightmare Dk »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités