Journal de la Magistrature

Image
Avatar du membre
Acenor
Banshee
Messages : 324
Enregistré le : lun. 26 nov. 2012 18:13
Date de naissance : 25 janv. 1996

Re: Journal de la Magistrature

Message par Acenor » sam. 6 oct. 2018 06:14

Image

NOURRITURES POUR COCON


Obéir au ordre du lache de Taidana fus la chose la plus dur de ma vie... mais l'honneur de ma maisson etais en jeu... Et je devais respecter la volonté insitant du regard de mes camarade me supliant de ne pas faire de bêtise... Puis kumo coullas le bateau... Vide noire... a mon reveille le cris des homme crabe résonne encore a mes oreille... Je bouillonne de rage... Je me calme rapidement mais sur l'honneur de mon clan je ne faillirais plus quand la vie des autre est en jeux, je le jure...

La rummer d'attaque dans le village Burakumin de "Mura Sabishii Toshii" nous motivas a amenez une petite troupe a l'assaut du village pour sauvais nos camarades dont Doji Fumitosan partis en éclaireurs.

A notre arriver les etas dans la rue fuyez notre arrivés comme des petite souris des champs fuyant nos pas.
Une odeur insoutenable de viande porcine flotter dans l'aire et les lumière d'un feux aux loins annoncés rien de bon... une fois sur place en formation de combat on encercle les gens rester pres du feu, il n’étais pas armée et sembler apeurer pas seulement par nous mais aussi par les flamme.

Apres un discoure de ma pars un personne un peu plus courageuse que les autre nous indiquer que tous les samourai avais suivis le chef du Burakumin du nom de Poussière dans la forêt. Nous nous divisionnisme en deux groupe, un groupe menez par notre Shugenja resta pour surveillez les villageois et l'autre groupe avec 7 soldat, Ujirosan, Yoshisan et moi même.

Apres quelque heures a s'enfoncer dans la foret je me rendis vite compte que la foret étais anormalement silencieuse et un auras oppressent planner au tour de nous. Nous continuâmes prudemment pour l'honneur de nos clans et pour sauvais notre ami malgré les risque de tomber sur de la magie d’outre monde et donc de ne pouvoir rien faire contre elle sans Shugenja... Plus profondément une petite péris calme c’était forcement un piège alors je pour évité a mes amis de tous tomber dessus je partis en éclaireurs .
Une fois dans la péris je vis des forme dans les fourré cacher prés a m'attaquer en ambuscade, mais j’étais trop perspicace et vive pour eux.
Huit cocon étaient répartis dans clairière, l'idée que nos amis étaient peut être insupportable néanmoins...
Une parlementation avec un esprit ouverte appuyer par la charger dissuasive d'une ligne de soldat ne suffit pas a les dissuader. Il charger sur nous comme des bête enrager avec leur simple coup poing encaisser pars nos armure, la bave au lèvre et le regard de démens.
Non étions néanmoins obliger d'abrégé leur souffrance... Oui car ils il était sous l'emprise d'un créature de forme quasiment Arachnides attacher a leur nuque tel des sangsue.
Pendant que les autre fouiller fouiller les cocon (ne contenant malheureusement pas nos amis mais seulement leur affaire...) puis les détruire... Je partis en éclaireur au a l'entoure a la recherche de trace que je trouvis dans un petit chantier avant de me faire attaquer pare une araignée Géante enfant de kumo (certainement) descendre des arbre et me mettre dans son cocon en seulement moins de temps qu'il n'ens faut pour le dire.
Si je n'avais pas arracher le cocon de toutes ma force j'aurais certainement finis comme mes camarade.
Je crier a l'aide alors que l'araignée fourbe fuis, j'eu juste le temps de lui décocher une flèche qui la la blessa grièvement au patte arrière.
Une fois mes amis arriver sur les lieux l'araignée étais déjà loins.
Nous suivirent c'est trace jusqu'aux fleuve ou s’arrête les traces.. à coté de petite baraque isolée est abandonner
Nous sonne donc rentrez aux village Burakumin est avons promis de les protéger si il coopérés avec nous car il en vas de notre devoirs...

Wistan
Timonier Korrigan Timide
Messages : 34
Enregistré le : lun. 12 juin 2017 12:58
Date de naissance : 09 oct. 1984
Localisation : 39110
Contact :

Re: Journal de la Magistrature

Message par Wistan » lun. 8 oct. 2018 08:20

Tandis que nous attendions le retour de Poussière, le chef du village des étas, Doji Tsuyo et une dizaine de cavaliers arrivent. Nous faisons le rapport des derniers événements et il nous informe que nous sommes attendus chez la gouverneur. Nous faisons un détour à la magistrature pour nous rafraichir, Hayate est toujours absent. Nous nous rendons au palais où la gouverneur s’interroge sur notre rapport. Umi’Oji lui explique l’invasion des araignées géantes dans la forêt mais Ujiro lui raconte l’incident du bateau fantôme. Ensuite, elle nous présente Kakita Saya, qui rejoint notre groupe et Ujiro est promu Magistrat.

De retour à la magistrature, nous fêtons dignement ça puis nous allons enfin dormir après plusieurs jours sans dormir. Après le petit déjeuner, nous nous entrainons tous ensemble dans la cour de la magistrature, Kakita Saya contre Kakita Yoshi et Daidoji Ujiro contre Yorimoto Umi’Oji. Yoshi et Umi’Oji sortent vainqueurs de leur combat respectifs. La thé partie étant l’après midi, nous faisons un briefing et Ujiro explique son plan. Une hennin, Taro, se présente à la magistrature car son mari, Hiro, est porté disparu. Nous décidons de nous rendre chez elle pour commencer à enquêter.

ludo199
Centaure jarjarois
Messages : 252
Enregistré le : sam. 2 mai 2015 15:24
Date de naissance : 19 déc. 1991
Localisation : Gironde

Re: Journal de la Magistrature

Message par ludo199 » sam. 13 oct. 2018 22:39

L'enquète pour retrouver Taro, l'hennin qui a disparu, commence. Le groupe composer de Kakita Yoshi, Yorimoto Umi'Oji et Kakita Saya, vont questionner le tenant la taverne (celle-ci est connu pour produire le saké de la région). Le groupe découvre qu'avant de disparaître Taro avait entretenu une conversation avec un moine de la région.

Une fois, ce petit moment de détente passé, le groupe rejoins le magistrat, Ujiro Daidoji afin de faire des achats pour la cérémonie du thé qu'organise Doji Mihako. Umi'Oji achète un criquet porte-bonheur pour Yogo Kimiko, Ujiro un éventail et Saya une calligraphie pour l'offrir à Mihako.

Plus tard, le groupe décide d'aller à la cérémonie. Lors de cette cérémonie, nous discutons avec Yogo Kimiko (qui semble avoir une histoire avec Umi'Oji), et une shugenja du dragon Tamori Nadeshiko (qui est la soeur de Tamori Emina et lui ressemble beaucoup selon les dire des courtisanes).
Puis le groupe vint à discuter avec les yojimbo, Otaku Junko, une bushi du clan de la Licorne, Bayushi Arihito, un bushi du clan du Scorpion (qui semble ne pas apprécier Umi'Oji) et Hida Kuro, une bushi du clan du Crabe (Saya semble la connaitre et rougit bizarrement à sa rencontre).

Puis, Saya vint à discuter avec les autres courtisans, Daidoji Ayano, Kakita Aoshi, Doji Taminoko, 3 courtisanes du clan de la Grue, Asako Megu du clan du Phénix, Yorimoto Nahomi, Ide Tadaji courtisan du clan de la licorne, On peut aussi ajouter Doji Akae, l'une des personnes les plus riches de la ville et Yasuki Yosei (les 2 vont boire une bouteille de saké à l'écart). Saya essait d'obtenir des informations sur Doji Tsuyo qui est absent et apprend des événements passé avec Tamino Emina (apparement elle aurait raconté des mensonge sur ce Tsuyo).

Puis vint le moment des démonstrations de peinture. Deux samouraï se distinguent des autres, Aoshi qui a réalisé une peinture du magistrat particulièrement réaliste et époustouflante, ainsi que Saya qui s'est inspiré des tatouages traditionnelles pour réaliser son paysage avec une grue, qui a surpris les intervenants.

Aussarel
Timonier Korrigan Timide
Messages : 33
Enregistré le : ven. 23 juin 2017 23:07
Date de naissance : 11 août 1999

Re: Journal de la Magistrature

Message par Aussarel » mer. 17 oct. 2018 01:23

Et bien en voilà une journée chargé.
A la thé partie mon portrait fait par la petite Aoshi a remporté le premier prix !
Très bien pour elle j’espère que cela lui remettra un peu de baume au cœur.
Umi'oji de son coté est je suppose tombé sous les charmes de sa demoiselle Scorpion et est resté chez elle toute la soirée. Il se paye du bon temps, pourquoi pas après tout je devrais peut être faire de même un de ses jours.

Avec Yoshi-san et Saya-san nous avons raccompagné le groupe de demoiselle dans leurs maisons respective. Kakita Aoshi-san à qui je promet de rendre visite. Doji Taminoko qui me fait du charme. C'est une jolie jeune fille qui à grandit dans le luxe de notre ville, pas vraiment mon type.
Et Daidoji Ayano qui j'imagine sera la prochaine à être enlevé.

Toute la soirée Yoshi fit le guet et remarqua qu'un homme essayait de pénétrer dans la maison de la jeune fille. Il alla à sa poursuite mais l'homme qui ressemblait trait pour trait à Doji Tsuyo gagna du terrain en lui laissant une sorte de boule contenant du gaz endormant. Le jeune Kakita résista à ce premier assaut. Il continua de le poursuivre à travers la maison ou il vit Doji Tsuyo capturer Daidoji Ayano. Yoshi l'attaqua mais à peine le temps d'essayer que l’agresseur lui lança une autre capsule de ce gaz endormant. Avant de sombrer dans le sommeil Yoshi eu le temps de lui lancer son wakisashi qui le toucha à la jambe. Ce dernier lâcha un cris féminin avant de s'enfuir.

Je demande à Saya-san d'inspecter le quartier des restaurant peut être trouvera t'elle quelque chose d’intéressant.

De mon côté je me prépare pour mon rendez-vous avec Eriko.
Cette dernière me confirme bien que je trouverais des araignées demain et que ça portera un coup au Seigneur Kumo. Elle me dit aussi que Hayate-san est en grand danger et que je devrais aller voir du coté de l'ambassade phœnix. Également je lui confie que je m'engage avec elle pour vaincre le seigneur Kumo.

Je pars retrouver Saya-san et nous allons vite tous deux rejoindre l'ambassade phœnix ou nous croisons le Yoriki d'émeraude Shinjo Kang qui avec son chien nous fait remonter la piste d'Hayate qui se serait fait piéger par Doji Fumito toujours vivant visiblement.
Ils nous emmènent dans une petite cabane ou Fumito en sors. Malgré les réticences de la jeune Kakita, je l'attaque mais cette dernière est plus rapide que moi et lui porte une attaque qui ne le touche pas mais qui le déséquilibre. Je profite de l'ouverture pour lui sauter dessus. Je lui perfore le ventre d’où sorte des pattes arachnoïdes. Je ne laisse pas la bête se former et la coupe en deux.
Je m'attaque au cocon à coté qui je sais contient mon ami. Saya m'aide à l'ouvrir cette chose, Après qu'une grande lumière blanche nous aveugle, Hayate apparaît finalement. Ce dernier nu comme un vers agit bizarrement. Nous saurons plus tard qu'il a perdu la mémoire. Son dernier souvenir est d'être arrivé a Mura Sabishii Toshi.

Nous retrouvons Yoshi avec qui nous rentrons à la magistrature. Nous faisons un gros point sur tout les événements, je raconte à Hayate tout ce qui c'est passé depuis notre arrivé en ville et je raconte aussi la personne d'Eriko à Saya. (en évitant bien sur de parler de son volonté de vengeance sur la gouverneur).

Puis Yoshi nous raconte sa soirée. Je sais maintenant qui sont les personnes qui se servent de Doji Tsuyo pour commettre ses horribles agissement. Il s'agit soit de Tamori Emina soit de sa sœur actuellement en ville Tamori Nadeshiko. Nous allons discuter avec cette dernière. Ce sera le moment pour Saya de briller.

D'ailleurs la jeune Kakita a reçu la visite nocturne de son amie et amante Hida Kuro.
Les couples se forme donc. Umi'oji et sa scorpione, Saya et sa crabe Hayate et je suppose sa phœnix. Il ne manque plus de trouver pour se petit Yoshi une demoiselle. Pourquoi pas une mante ? Yoritomo Nahomi est de nouveau sur le marché...
De mon coté je me dois de tenir la baraque. Mes Yorikis peuvent s'amuser, je me dois pour eux et pour Naho de rester vigilant. J'ai fait l'erreur une fois de baisser ma garde et cela ma presque tout coûté. J'ai beaucoup trop de personne importante ici, il ne leur arrivera rien je le jure !!!

Répondre

Retourner vers « L5R "Mura Sabishii Toshi" par Selvagor »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité