Histoire

Répondre
Zed
Loup Garou
Messages : 171
Enregistré le : dim. 24 mars 2013 01:40
Date de naissance : 07 oct. 1978

Histoire

Message par Zed » sam. 16 mai 2015 21:46

L'ère du Prisme

A l'origine Valmyr était habitée par de nombreux peuples et races, qui surent pendant un long moment cohabiter en bonne intelligence.
Dans ses grandes forêts vivaient paisiblement la race des Elfes Verts, dont l'influence culturelle sur le continent était prépondérante.
Les autres races présentes, principalement les Humains et les Halfelins, vivaient sous leur coupe et respectaient comme il se doit leurs commandements, principalement en ce qui concernait la préservation des forêts et des milieux naturels.
Leur puissante magie imposait le respect à tous les autres peuples et les purges qu'ils firent dans le continent des races sombres sont restées légendaires.
En cette époque les Elfes vénéraient le Prisme, une étrange entité dotée de sept facettes desquelles émanaient les sept couleurs primaires qui animaient toute la création.
De ce fait, il existait à l'époque sept races d'Elfes, dont le nom était toujours associé à l'une de ces couleurs.
Les Elfes Verts (parfois appelé le peuple d'Emeraude) étaient parmi les plus sages et les plus puissants de tous, et leur influence bénéfique ne fut
pas étrangère à la prospérité de la verdoyante Valmyr.

L'Inquisition

Il y a de cela trois siècles, le peuple humain se révolta contre cette domination exclusive qui bridait sa croissance et sa prospérité.
Ainsi sous l'impulsion de Timon le preux, premier des saints de l'Eglise Eolienne, cette foi nouvelle commença à prendre son essor et à remplacer les anciennes religions traditionnelles du continent.
La légende raconte qu'il reçut l'illumination sur le sommet du Pic Crèveciel, lorsqu'une bourrasque tourbillonnante se mit à mugir autour de lui. Ecoutant la complainte du vent, Timon comprit rapidement qu'une nouvelle divinité céleste s'adressait à lui.
Eol lui dévoila maints secrets et lui annonça la fin du temps des sorciers pour proclamer le début de l'ère des hommes.
Ses premiers commandements furent de reprendre la terre aux Elfes et à toutes les races non humaines (les Halfelins sont considérés comme des cousins des humains et ne furent donc jamais inquiétés par l'Inquisition).
S'ensuivit une époque de guerre civile au cours de laquelle les peuples non-humains furent exterminés ou réduits en esclavage.
L'Inquisition d'Eol, formée spécialement par Timon, continua de harceler les rares rescapés même après la guerre et se fit un devoir de
prohiber toute utilisation de la magie.

La dynastie Synestrill

A la fin de la guerre, Valmyr était unifiée sous le joug de la domination humaine, et plus particulièrement de l'Eglise d'Eol.
L'empire ainsi formé ayant besoin d'un empereur, fut désigné pour accéder à ce poste l'une des familles qui participa le plus activement à la
construction de la nouvelle Valmyr, les Synestrill.
Ces derniers firent de leur ville principale la capitale de l'empire, qui fut rebaptisée Synestra pour l'occasion.
Depuis cette époque, cette grande famille a toujours occupé le trône sans qu'aucune des nombreuses tentatives de rébellion ou de sédition ne soit parvenue à l’en déloger.

L'Empire

La dynastie Synestrill règne sur Valmyr depuis plus de deux siècles, longévité qu'elle ne doit qu'au soutien « inconditionnel » du haut clergé d'Eol.
En réalité le peuple a peu d'estime pour son souverain et les rumeurs malignes vont bon train.
Les mauvaises langues chuchotent que le premier empereur de cette puissante famille se serait hissé au pouvoir grâce à la
félonie, au meurtre et au mensonge.
D'autres laissent entendre que dans le sang des Synestrill coulerait quelques gouttes de sève elfique, qui expliquerait leur prodigieuse
longévité.
Même si le fait que certains d'entre eux aient vécu centenaires n'a rien de particulièrement extraordinaire, tous ceux qui ont atteint cet âge
vénérable ne semblaient pas souffrir des habituelles contrariétés de la sénescence.
Le haut clergé proclame partout que cette lignée a reçu la bénédiction d'Eol qui leur assure une existence longue et une vieillesse
paisible, ainsi bien sûr que son soutien céleste.
L'empereur actuel, Galyard Synestrill, voudrait que le peuple le voit comme un homme pieux, dont les déclarations s'écartent rarement des dogmes Eoliens.
Malheureusement pour lui, en réalité, les petites gens s'amusent souvent à ses dépens et le prennent pour ce qu'il est, une marionnette entre les mains du Haut Clergé.
Certains de ses membres en profitent d'ailleurs pour accroître leur influence et leur pouvoir, manipulant chacun l'Empereur avant d'être éliminés par leurs concurrents.

Répondre

Retourner vers « Pathfinder - Pestilence par Zed »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité